Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur expressVeriChip : la première puce à implanter dans le corps humain ou « Big Brother Inside »...

 

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

 

666

"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. " Apocalypse 13:16-18

 

 

 

 

 

RFID sous cutanée, en avoir ou non? : http://www.internetactu.net/

 

Une liberté sous surveillance électronique : http://www.syti.net

sauver la vie, sauver la planète 30 octobre 2009 : Verichip fait savoir sur son site anglais, en ce moment, qu'elle met à la disposition du monde entier sa puce qui peut être injectée en même temps que le vaccin anti-A/H1N1, afin de détecter les gens qui sont atteints par le virus!

 

 

sauver la vie, sauver la planète Votre pire cauchemar : les puces RFID en poudre!

Puce RFID en poudre!27 octobre 2009 : La plus petite puce RFID a été lancée cette année par Hitachi. Aboutissement de la miniaturisation, ces puces RFID (Radio Frequency IDentification) mesurent seulement 0,05 x 0,05 millimètres. Le record précédent, la « mu-chip » d'Hitachi, était de seulement 0,4 x 0,4 millimètres. Regardez bien la taille de la « mu-chip », posée sur le bout d'un doigt.

 

 

Le mercredi 13 octobre 2004, la puissante et intransigeante Food and Drug Administration (FDA) américaine a autorisé la mise sur le marché de la première puce implantée sous la peau, et son utilisation par les hôpitaux américains (voir l'article de l'Atelier du 14 octobre à ce sujet).

Développée par la société Applied Digital Solutions, cette technologie a de quoi faire peur. Il s'agit d'une puce de la taille d'un petit grain de riz, qui utilise la technologie RFID et dont les dérives potentielles font l'objet de nombreux débats aux Etats-Unis comme en Europe. Insérée sous la peau du patient, elle est invisible et affecte à son porteur un numéro à 16 chiffres.

La société indique que le meilleur endroit pour placer la puce se trouve au niveau du triceps, entre le coude et l'épaule du bras droit. Un scanner propriétaire permet de lire le numéro. Il transmet une impulsion d'énergie qui « réveille » la puce - qui ne possède pas de source autonome d'alimentation, ce qui permet sa miniaturisation et fait le succès des puces RFID.

 

 

Elle ne s'use pas, n'a pas besoin d'être rechargée, est peu chère à produire... et vous accompagne partout sans même que vous ne vous en rendiez compte. Une fois « éveillée » par le scanner, elle transmet alors son numéro d'identification. Il ne reste plus qu'à se connecter de façon sécurisée par Internet à une base de données qui va contenir toutes les informations médicales du patient.

Simple et très probablement efficace en matière médicale. D'importantes applications sont déjà prévues pour les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, de diabète et autres maladies pouvant nécessiter des interventions rapides des services d'urgence, avec des protocoles spécifiques. Il apparait évident que de très nombreux malades pourront être sauvés en cas de problème grâce à cette technologie, qui va réduire les erreurs thérapeutiques en cas d'intervention urgente. Elle est aussi une réponse possible à l'épineux sujet du dossier médical informatisé, qui va se mettre en place notamment en France, et dont tous attendent une importante réduction des couts de la santé.

Mais il y a de quoi s'inquiéter. Car les implications en terme de protection des données, et le développement d'autres usages de la puce sont évidemment très simples à imaginer. Cette puce, c'est potentiellement du « Big Brother Inside »... D'ailleurs, il n'est pas nécessaire de pousser l'investigation beaucoup plus loin que le site d'Applied Digital Solution pour trouver de bonnes sources : http://www.4verichip.com/index.htm .

La base line de la compagnie est tout à fait explicite : « fournir une identification sécurisée et infalsifiable pour les besoins médicaux, la sécurité financière et autres applications ». La société elle-même ne consacre qu'une partie de ses activités au domaine médical, et vient plutôt du domaine de la sécurité. Sa vocation est de proposer de la sécurité grâce à l'innovation. Et toutes les technologies sont mises en oeuvre : de la puce RFID, au positionnement par GPS et à la géolocalisation, en passant par la sécurisation des infrastructures de télécommunication.

La société est d'ailleurs alliée à une autre entreprise, spécialisée dans l'identification de toutes sortes et au nom particulièrement évocateur : Digital Angel ! ( http://www.digitalangelcorp.com). Un des leaders mondiaux de l'identification animale et de tous types de solutions de traçabilité, jusqu'aux dispositifs de pilotage et de monitoring. La compagnie s'est aussi fait une spécialité du développement de dispositifs de détections de toutes sortes : repérage des mouvements, de la chaleur, etc. Digital Angel et VeriChip : quelle alliance !

C'est bien un monde potentiellement effrayant qui se dessine sous nos yeux, et deux de ses acteurs viennent de réussir une avancée radicale avec cette décision de la FDA. Or, sur ce sujet, aucun débat n'a encore véritablement eu lieu, alors que l'on atteint ici une des limites de ce que les américains appellent la « privacy ».

Entre volonté d'anonymat, protection de la vie privée et des données personnelles, amélioration de la sécurité dans un environnement profondément marqué par les attentats du 11 septembre et enfin le besoin de maîtriser les couts de la santé, il faudra arbitrer. Et c'est probablement au législateur d'intervenir, comme sur de nombreux sujets liés aux biotechnologies et aux nanotechnologies. Les technologies sont là pour partie, prêtes à être déployées. Le débat démocratique devient urgent, alors que le dispositif VeriChip va pouvoir être déployé à grande échelle.

Dominique Piotet

A San Francisco pour l'Atelier BNP Paribas

(Atelier groupe BNP Paribas - 22/10/2004)

 

http://www.atelier.fr

 

IDENTITE ELECTRONIQUE ET SOCIETE : VERS QUEL MONDE ALLONS-NOUS ?

Mars 2005. Vous le savez, l'attribution obligatoire de cartes d'identité à puce électronique est prévue en Espagne (et à terme partout dans le monde) en conformité avec une directive Européenne. De même, les passeports contiendront, à la demande des USA, un «microprocesseur » électronique permettant, entre autres, l'intégration de données biométriques.
Des changements qui pourraient être bien moins anodins qu'ils ne le paraissent sont donc introduits dans nos vies quotidiennes sans aucune consultation populaire.
Pendant ce temps, partout dans le monde la surveillance électronique est proposée ou imposée de diverses manières. On nous annonce que la géolocalisation va exploser et, rapidement, changer nos vies... On nous présente tout cela comme des avantages, mais...

 



Est-ce bien pour le meilleur ?


A terme, la carte d'identité pourra fusionner avec la carte de sécurité sociale et la carte bancaire. D'autres utilisations sont à prévoir en lien avec des entreprises privées. L'aspect de protection de la vie privée est éludé en insistant sur le fait que l'Etat veillera à ce qu'il n'y ait pas de dérives. Mais que sera l'Etat demain ? On peut se le demander au vu des lois d'exceptions permanentes qui ont fleuri depuis le 11 septembre 2001, et ce aussi bien en Europe qu'en Amérique. Rien ne nous garantit vraiment la pérennité de la protection de la vie privée, ni même de certains droits humains de base. Tout pourrait être accessible hors de notre contrôle : données concernant notre situation financière, juridique, médicale ; localisation etc...

Un autre grand argument en faveur de la carte, des passeports biométriques, et de diverses autres mesures est la sacro-sainte sécurité ! Mais un tel super fichage favorisera aussi le travail des forces de répression, ce qui générera un autre type d'insécurité ! Le terroriste, c'est toujours l'autre, jusqu'à ce qu'on glisse au « présumé terroriste »... Une hyper médiatisation de certains faits renforce artificiellement le sentiment d'insécurité, sans dire suffisamment haut et fort qu'une société où l'on est en sécurité n'est pas une société où les individus sont hyper contrôlés pas des moyens sophistiqués, mais une société juste, gérée pour le bien et l'épanouissement de tous et non pour le profit de quelques-uns.

Le pire pourrait être à venir !
En janvier 2004, des informations nous donnaient à penser que cette carte à puce pourrait n'être qu'une étape vers un système de fichage corporel par micro-puce sous-cutanée. Depuis, tout s'accélère dans ce sens avec l'utilisation - voire l'imposition - de plus en plus fréquente dans le monde de badges ou bracelets d'identification Rfid (par Radio Fréquence) . La Puce greffée en sous cutané devenant elle même un objet ludique, ou un gadget médical présenté comme indispensable.
Les codes - barres vont être remplacés par ces puces Rfid .C'est là un marché de milliards de dollars en pleine explosion...


Nous constations déjà que :
- Nous avons été amenés progressivement à adopter les codes-barres et les puces électroniques sur nos cartes ou sous la peau de nos animaux domestiques. - Des systèmes très performants de repérage par satellite sont déjà en place (GPS). - L'économie domine l'énorme majorité des choses et la globalisation assure l'hégémonie d'entreprises multinationales dont le pouvoir dépasse parfois celui de certains pays. (cfr AGCS) Et d'importants organismes internationaux (OMC, FMI, OCDE, Banque Mondiale...) pèsent de plus en plus dans les décisions mondiales. - L'impact et le pouvoir des médias (pour la plupart aux mains de ces institutions) sur les masses est énorme, ce qui laisse place à toute manipulation...


Depuis, nous disposons de beaucoup d'exemples d'avancées alarmantes .Tels :


- L'aval de la FDA pour l'emploi de puces sous cutanées dans les hôpitaux aux EU et la propagande folle qui s'ensuit. - Le pistage par satellite de délinquants récidivistes au Royaume uni - L'offre du dancing le « Baja Beach Club » de Barcelone de la greffe sous-cutanée à ses « bons clients ». Le BBC fait partie d'une chaîne. La même offre est en cours ailleurs - Un bracelet électronique pour cheville obligatoire pour des alcooliques récidivistes dans plusieurs états des EU.- - La mise en place dans plusieurs pays de sociétés privées offrant un service de géolocalisation par GSM...- La fièvre du paiement électronique.. L'annonce de nanopuces invisibles... - le programme « VeryKid » de puçage d'enfants au Mexique http://www.wired.com


- L'Europe qui envisage de réglementer l'emploi d'implants sous cutané, voire cérébraux - (Envisage-t-elle d'en avaliser l'usage ?) Une propagande ahurissante est en marche.
INFORMEZ-VOUS, C'EST URGENT ! Visionnez cette vidéo !
http://www.prisonplanet.com/
 

Tout cela est présenté comme progrès nécessaires et qu'on ne peut arrêter. Ce n'est pas notre avis. Nous ne voyons là nul « progrès », mais toute une série de dépendances accrues et d'insupportables mainmises sur nos vies, qui pourraient fort bien nous amener un jour à regretter d'être nés en ce monde. Nous ne voyons nulle part dans ces mesures la recherche des véritables causes et de remèdes adaptés à nos maux actuels.

Insidieusement, ces moyens risquent de devenir légalement obligatoires... Mais même s'ils ne le sont pas - ou pas pour tous - prenons bien garde à ce qui est en train de nous arriver là : il est des obligations de fait ou des pressions sociales équivalentes à des obligations légales sous peine de marginalisation. Où serons-nous rendus si, demain, nos enfants ne peuvent plus obtenir un emploi correct sans puce électronique greffée dans le corps ?

Aidons à réfléchir autour de nous. Apprenons à ne pas nous laisser circonvenir par la pilule dorée de la facilité-rapidité-efficacité-sécurité... qui fera que rapidement, on ne pourra plus se passer de ces moyens et que nous nous retrouverons en cage.

Vous voulez en savoir plus ?
Voici trois liens vers des pages Internet qui traitent de ce sujet :
http://www.implanter.org 
http://sens-de-la-vie.com/ 
http://perso.wanadoo.fr/
 

« Nous devons obtenir rapidement le droit au refus absolu de toute introduction obligatoire dans le corps humain de tout produit, ou objet, quel qu'il soit, comportant des composants électroniques ou nano(bio)technologiques »


Que faire ?
° Favoriser avec créativité l'information et une réflexion éthique auprès d'un maximum de personne : jeunes, personnel enseignant, médical, élus... C'est tout notre avenir et celui de nos enfants qui est en jeu !
° Marquer notre désapprobation de l'adoption obligatoire de la carte d'identité à puce et notre refus anticipé de toute implantation sous cutanée obligatoire légalement ou socialement.
° Constituer des associations citoyennes. Si vous souhaitez vous joindre à d'autres personnes vous pouvez contacter :

Contact Hispanophones : Chiyesa@yahoo.es  Pour la France : jameh@skynet.be  ( http://www.jameh.org  ) Pour la Belgique : contact@stoppuce.be  ( http://www.stoppuce.be ) Pour la Suisse : contact@implanter.org  ( http://www.implanter.org ) Pour le Canada : marialerouxi@videotron.ca  Pour l'Afrique francophone : njieo@hotmail.com  Contact Anglophone : Manystopchip@hotmail.com

Ce document peut être téléchargé, photocopié et diffusé librement. Cette action est conçue pour sortir les informations d'Internet, les faire connaître et susciter la réflexion éthique par ce moyen simple accessible à tous. Des bénévoles pouvant gérer une messagerie de contact pour d'autres pays sont bienvenu(e)s !

http://www.implanter.org/b11-fr.htm

Yvan Marzin que nous remercions du fond du coeur pour son excellent travail bénévole (juillet 2002).

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?

Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

environnement, nature, écologique, bioDossier grippe A      environnement, nature, écologique, bioDossier Vérichip et puces RFID

sauver la vie, sauver la planète Votre pire cauchemar : les puces RFID en poudre!

environnement, nature, écologique, bioDignité humaine, violation des droits, injustice, surpopulation...

 

Fil d'info RSS       environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de demainlhomme.info, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - demainlhomme.info


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de demainlhomme.info

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de demainlhomme.info
Vous surfez sur mobiles, cliquez ICI