ha      SOS-Pl@net, le site de Terre sacrée. Bannière réalisée bénévolement par Frédéric Schoenahl que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur expresstransnationale.org

une source d'infos citoyennes sur les multinationales

Jeudi 21 février 2002 Source : http://fr.biz.yahoo.com/020221/227/2hr9b.html

 

Ce award est à placer sur le site élu

"Lorsque les rivières cesseront de couler... Lorsque les arbres seront tous abattus... Les animaux tous exterminés... L'homme découvrira qu'il ne se nourrit pas d'argent."

Par Véronique Smée

"Nous sommes responsables par nos achats de ce que font les entreprises à qui nous achetons ". Ce message laissé par une internaute sur transnationale.org résume bien l'esprit du site. Cette précieuse base de données donne des informations sur environ 6000 entreprises passées au crible : chiffre d'affaires, dirigeants, filiales, présence dans le monde, mais également corruption, condamnations, politiques sociales, liens avec des pays litigieux, etc. Transnationale a aussi référencé les marques les plus connues du grand public.

L'internaute peut donc savoir à quelle entreprise appartient telle ou telle marque, et surtout, obtenir des informations sur le comportement de cette entreprise vis à vis de l'environnement, des normes sociales ou de la réglementation fiscale internationale. Ces informations, qui restent souvent inaccessibles au grand public, permettent a chacun de tirer des conclusions et d'éclairer ses choix de consommation. Si lecteur veut en savoir davantage, il trouvera sur le site toutes les sources d'informations nécessaires.

Un observatoire des transnationales

Fait remarquable, Transnationale est au départ l'ouvre d'un seul individu. Régis Castellani, ingénieur chimiste, a rassemblé pendant un an un volume considérable d'informations, à partir des rapports annuels d'entreprise, des travaux d'ONG et d'institutions internationales. Son objectif : combler un déficit d'information sur le poids des entreprises dans la vie économique, sociale et publique. Régis Castellani estime en effet que les individus sont " assommés de noms de marques, de pub, et de messages non informatifs ", alors que " l'on parle peu des entreprises qui sont derrière ".

" Et pourtant, d'un point de vue intellectuel, c'est intéressant de savoir à qui appartiennent les marques, ou les médias " déclare-t-il. Trois ans après sa création, une cinquantaine de personnes, issues de l'entourage de Régis Castellani ou rencontrées lors de conférences, participent activement au site. Une mise à jour permanente est effectuée, parfois avec l'aide des internautes qui apportent spontanément des informations. Le site a des correspondants dans le monde entier, y compris au Tibet.

Un grand nombre de dossiers transversaux sont également proposés sur le site. Les sujets sont traités sur un ton factuel, Transnationale se gardant bien de tout jugement politique ou idéologique. Le site est un " observatoire des transnationales ", qui analyse aussi bien la production d' OGM, le marché de la publicité, l'OMC, le travail des enfants, l'implantation des entreprises dans les paradis fiscaux, la carte des zones franches, ou encore le travail carcéral.

Le dossier " Vivendi, anatomie de la pieuvre ", a d'ailleurs fait l'objet de la couverture de Télérama...

" Rester indépendants "

Traduit en italien, en anglais et en espagnol, le site recense également les textes fondamentaux du droit international sur le travail forcé, le droit syndical, les discriminations et les normes sociales. Mais ce travail pédagogique ne se limite pas à l'Internet. L'équipe de Transnationale effectue également un travail " de terrain ", en animant des débats dans les lycées et les universités du sud de la France sur la mondialisation -Transnationale est basé est à Martigues-.

Les grandes conférences et les rassemblements " planétaires " l'intéressent moins. " Nous n'avons ni l'envie ni les moyens d'aller à Porto Alegre, explique Régis Castellani. Peu de choses intéressantes ressortent des grands rassemblements de ce type. Contrairement aux autres associations, nous ne voulons pas de subventions pour y aller. Nous tenons à notre indépendance ! ".

Sobre, informatif et non partisan, Transnationale ne s'inscrit pas dans un mouvement contestataire. Avec 120 000 visiteurs par mois, son objectif qui consistait à combler le déficit d'information des citoyens sur les multinationales est aujourd'hui atteint.

Liste d'information sos-planete.

Vite : transnationale.org

 

 

Logo de Terre sacrée. Louis Rocquin. Veuillez cliquer pour l'agrandir.https://www.terresacree.org   

Ce award est à placer sur le site élu  

Annuaire de liens utiles - Proposer un nouveau site -

Retour au sommet de la page - No frames - Jardin


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC