Nature, environnement
TOUT EN BAS! Ascenseur express

L'activité solaire est au plus bas depuis un siècle et n'est pas responsable du réchauffement climatique actuel de notre planète

L'activité solaire est au plus bas depuis 50 ans et n'est donc pas responsable du réchauffement climatique actuel de notre planète
Mika le 29 août 2009

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 19 mars 2007

Mika le 29 août 2009

 

Selon la NASA, en 2008 aucune tache solaire n'a été observée pendant 266 jours, un record inégalé depuis 50 ans. Il faut remonter à l'année 1913, avec 311 jours sans une tache solaire, pour trouver un minimum solaire si bas.

L'activité du Soleil varie en fonction de cycles qui durent en moyenne 11 ans, marqués par des phases d'activités intenses (maximums) et d'autres très calmes (minimums). L'une des manifestations de cette activité sont les taches sombres qui sont liées aux champs magnétiques solaires : plus il y a de taches visibles à la surface de l'étoile, plus son activité, et donc son rayonnement sont importants. Le rayonnement solaire participe également aux fluctuations de la température moyenne de la Terre comme en témoigne le petit âge glaciaire entre 1645 à 1715 qui s'est caractérisé par une quasi absence de taches solaires.

Actuellement, le Soleil se trouve dans une phase calme de son cycle. Cependant, cette phase marquée par l'absence de taches solaires est particulièrement remarquable.

Conséquences : le rayonnement solaire a diminué de 0,02% dans la lumière visible, de 6% dans certaines longueurs d'ondes. Avec 78 jours sans taches sur 90 écoulés, l'année 2009 s'annonce elle aussi en service minimum.

Rappelons que l'année 2008 est sans doute la dixième année la plus chaude depuis 1850, date à laquelle ont débuté les relevés instrumentaux, d'après les données compilées par l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Preuve, si il en fallait encore, que le réchauffement climatique reste très fortement lié aux activités polluantes de nos sociétés...


Source : http://www.notre-planete.info/

Le Soleil n'y est pour rien dans le réchauffement climatique actuel

L'activité solaire n'est pas responsable du réchauffement planétaire

Des recherches menées par des scientifiques finlandais ont établi qu'il y avait eu un accroissement de l'activité solaire au cours du XXe siècle, mais qu'il ne suffisait pas à expliquer le réchauffement planétaire.

Ces recherches, conduites par Ilya Usoskin de l'observatoire de géophysique de Sodankylä (unité d'Oulu), ont associé des chercheurs allemands, italiens, indiens et russes, qui ont étudié les restes de l'isotope radioactif titanium 44 dans des échantillons de météorites ayant frappé la Terre à des dates enregistrées avec exactitude.

On a pu retracer l'activité des taches solaires jusqu'au XVIIe siècle, mais les méthodes de quantification des effets de cette activité sont demeurés peu concluants.

Dans le passé, les chercheurs ont utilisé les échantillons de béryllium 10 ou de carbone 14 contenus dans la matière organique ou des carottes de glace pour mesurer l'activité solaire, puisque ces deux isotopes sont également engendrés par le passage des rayons cosmiques à travers la Terre. Leurs niveaux semblent cependant influencés par des processus terrestres inconnus - de nature vraisemblablement climatique ou géologique. L'équipe a décidé d'utiliser des échantillons de météorites parce que leur composition ne serait pas influencée par cette activité terrestre. Ayant, avant l'impact, gravité autour du soleil, elles ont donc été exposées à son activité.

Le titanium 44 se forme à l'intérieur de la météorite par suite de l'interaction directe avec les rayons solaires cosmiques. Lorsque la météorite s'écrase, la production de titanium 44 cesse. Les chercheurs peuvent alors mesurer l'activité solaire à un moment donné. Les scientifiques ont examiné 19 météorites, qui leur ont permis de remonter 235 ans en arrière. L'activité des taches solaires a par la suite pu être mesurée grâce au titanium 44 contenu dans ces cailloux cosmiques.

L'équipe a établi que « le modèle basé sur les relevés du nombre de taches solaires cadre avec les données concernant la teneur des météorites en titanium 44 », peut-on lire dans le compte rendu paru dans la revue Astronomy and Astrophysics. Les auteurs de l'article concluent que l'utilisation du titanium 44 « constitue une excellente méthode de reconstitution des activités solaires dans le passé, car elle est exempte d'effets terrestres non connus avec précision ».

Certains chercheurs estiment que le phénomène de réchauffement planétaire est dû à l'activité solaire, et non à l'accumulation de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Si la théorie impliquant l'activité solaire est exacte, l'élévation des températures serait alors une anomalie, dont il n'y aurait pas lieu de se soucier outre mesure.

Or tel n'est pas le cas, à en croire M. Usoskin, qui s'est entretenu avec CORDIS Nouvelles, citant des collègues de l'observatoire de géophysique de Sodankylä qui ont étudié la question. « Jusque dans les années 70, le consensus était de mise sur le lien entre activité solaire et élévation des températures. Or l'activité solaire a stagné, voire décliné, alors que les températures continuent à grimper sur Terre. On ne saurait donc incriminer le seul effet solaire », a-t-il déclaré.


Source : http://www.futura-sciences.com

C'est pas le Soleil qui est responsable du réchauffement climatique actuel

L'activité solaire au plus bas

 

Le Soleil, qui montrait des signes d'une hausse de son activité au début de l'année, apparait étonnement calme depuis plusieurs mois. Si bien que lorsqu'une tâche sombre est observée, cela devient un événement!

Pour l'année 2008 pas encore finie, les astronomes ont déjà recensés 200 jours sans aucune tâche visible à la surface du Soleil !

En même temps, la sonde spatiale Ulysse a publiée des observations du vent solaire qui sont à leur plus bas niveau depuis 50 ans, ce qui a évidemment des conséquences sur l'héliopause !

Le Soleil est en période de transition entre deux cycles d'activités montrant un calme inhabituel et inattendu. Le maximum devrait être atteint au début de la prochaine décennie, pour les années 2011, 2012.


Source : http://www.lecosmographe.com/blog/?p=433

Une naine jaune parfaitement stable!

Nouvelles prédictions pour le cycle d'activité solaire

Depuis plus de 150 ans, on sait que le Soleil connaît des cycles d'activité de 11 ans grâce à l'astronome Heinrich Schwabe. Depuis 1913, jamais notre étoile ne se montra aussi calme ! En 2008, les astronomes comptèrent 266 jours sans une seule tâche soit 78 % de l'année. Alors qu'ils tablaient sur un minimum solaire en 2008, il se pourrait que cela se déplace à 2009 ! Durant les trois premiers mois, il y eut 78 jours vierges de toutes tâches sombres. Cela représnete 87 % du temps écoulé.

Toutefois, la fin du mois de mai et le début de juin ont vus l'apparition et l'évolution d'une grande tâche solaire. Quelques CME (Coronal Mass Ejection) furent observées dans la foulée.

De nouvelles prédictions sur le cycle d'activité solaire 24 proposent un minimum qui se situait au début de l'année. Comme on peut le voir sur le graphique ci-contre, la courbe pourrait remonter très vite. Un démarrage de l'activité jugé lent ou tardif par certains astronomes. Le maximum pourrait intervenir au cours de l'année 2013 ou en 2014.

De nombreux physiciens s'interrogent sur ce changement d'intensité solaire alors que le cycle parait, malgré tout, régulier. Y aurait-il des cycles d'activité plus forts ?

Le principal inconvénient est que nous observons vraiment le Soleil que depuis deux centaines d'années, c'est peu comparé aux milliards d'années qu'il existe. Beaucoup de choses restent toujours à apprendre sur son comportement et son évolution.

Source : http://www.paperblog.fr/ 

Notre Soleil n'est pas responsable du réchauffement climatique. Cela ne fait pas de doutes!

Rayons X solaire :


Normal : Le flux de rayons X solaire est calme (< 1.00e-6 W/m^2)
Active : Le flux de rayons X solaire est actif (>= 1.00e-6 W/m^2)
M Class Flare : Un éclat de classe M s'est produit (flux de rayons X >= 1.00e-5 W/m^2)
X Class Flare : Un éclat de classe X s'est produit (flux de rayons X >= 1.00e-4 W/m^2)
Mega Flare : Un événenement en rayons X sans précédent s'est produit (flux de rayons X >= 1.00e-3 W/m^2)

Champ Géomagnétique


Quiet : Le champ géomagnétique est calme (Kp < 4)
Unsettled : Le champ géomagnétique a été instable (Kp = 4)
Storm : Une tempête géomagnétique s'est produite (Kp > 4)
Source : http://www.n3kl.org/sun/noaa.html

 

Tout savoir sur l'activité solaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_solaire

Une entête réalisée bénévolement par Renée-Andrée ORABONA que nous remercions vivement.

La connaissance?Logo d'Eric Dernoncourt pour Terre sacrée nature

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Fil d'info RSS       environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreJardin   

 

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC