Yvan Marzin que nous remercions du fond du coeur pour son excellent travail bénévole (juillet 2002).

TOUT EN BAS! Ascenseur expressDes incidents récents qui jettent le trouble sur la sécurité des OGM

 

 

Vos réactions à ce sujet :

 

Le texte ci-dessous est basé sur une communication présentée lors
d'une intervention du Jury Scientifique Indépendant [Independent Science
Panel] devant le Parlement britannique, aux Communes, le 29 avril 2004.

Les auteurs sont : Mae-Wan Ho and Joe Cummins, respectivement
Institute of Science in Society www.i-sis.org.uk et Independent Science Panel
www.indsp.org

Source : GM Food & Feed Not Fit for "Man or Beast" , The
Institute of Science in Society http://www.i-sis.org.uk/ - Science Society
Sustainability http://www.i-sis.org.uk

Publié le 07 mai 2004.

Notes  du traducteur :

Les textes entre crochets [.] ont été ajoutés par le traducteur
dans le but d'éclairer éventuellement le lecteur.

Les nombres entre crochets [.] renvoient aux références
bibliographiques des auteurs.

________________________



    L'EFSA, (Administration Européenne de Sécurité Alimentaire), a accordé un
jugement favorable au maïs génétiquement modifié Mon863 de la société
Monsanto ; ce maïs OGM produit le biopesticide Cry3Bb1 qui agit contre le ver des
racines du maïs [corn rootworm]. Cependant, le journal français « Le Monde » a eu
en main des documents confidentiels révélant les impacts sur la santé du maïs
OGM, décrit comme « très perturbant » par les chercheurs de la Commission du
Génie Biomoléculaire (CGB) en France :

    Ils rapportent, des malformations du rein et une augmentation des
globules blancs chez les rats mâles, ainsi qu'un taux de sucre élevé et une réduction
des globules rouges immatures chez les rats femelles.

    L'année dernière, une centaine d'habitants d'un village du Sud des
Philippines, situé près de parcelles de maïs OGM, ont eu à souffrir de symptômes
d'affaiblissement lorsque le maïs OGM se mit à fleurir.

    Le Professeur Terje Traavik de l'Institut Norvégien d'Ecologie des Gènes
de Tromsoe a mis en évidence des anticorps de la protéine Cry1Ab produite par
le maïs et active contre la pyrale, dans le sang de 39 habitants de ce village.

   Le cultivar de maïs était Dekalb 818 YG, un hybride réalisé entre le maïs
Monsanto Mon 810 et un cultivar local adapté (Dekalb 818).

    On a rapporté la même maladie récurrente cette année. (...)

    Passons maintenant brièvement en revue d'autres preuves, qui s'ajoutent
aux deux incidents :

    ==" Entre 2001 et 2002, douze vaches sont mortes dans une ferme de Hesse
en Allemagne après avoir mangé du maïs Bt176 de Syngenta, et le reste du
troupeau a dû être abattu à cause d'une mystérieuse maladie. A ce jour, aucun
dossier d'autopsie détaillé et valable n'a été disponible, alors même que la
société [en question] prétend que ces morts et ces maladies ne sont pas liés au
[maïs] Bt176.

    ==" Malgré tout, l'Agence espagnole de Sécurité Alimentaire a retiré
l'autorisation pour la culture du [maïs] Bt176 en Espagne après qu'il ait occupé
la quasi-totalité des 20.000 hectares de maïs génétiquement modifié qui a été
cultivé en Espagne depuis 1998. Le décision fut prise après une recommandation
de l'EFSA selon laquelle les OGM contenant un marqueur de résistance à un
antibiotique, tel que celui trouvé dans le Bt 176, soit limités aux
expérimentations en plein champ.

    ==" Arpad Pusztaï et ses collègues ont trouvé que des pommes de terre
génétiquement modifiées avec la [protéine] lectine de la perce-neige, affecte
négativement chaque organe de jeunes rats [nourris avec ces pommes de terre] : le
revêtement de l'estomac et de l'intestin grêle présente une épaisseur
correspondant au double de celui des témoins.

    ==" Des chercheurs travaillant en Egypte ont trouvé des résultats
similaires dans le système gastro-intestinal de souris nourries avec des pommes de
terre génétiquement modifiées avec la toxine Bt.

    ==" L'Admistration Américaine pour l'Alimentation et les Médicaments
[FDA] possède des données qui indiquent que, depuis le début des années 1990, des
rats nourris avec des tomates génétiquement modifiées avec un gène antisens,
destiné à retarder la maturation des fruits, présentent de petites perforations
au niveau de leur estomac.

    ==" [La société] Aventis (maintenant Bayer) a relevé 100% d'augmentation
de décès chez des poulets d'élevage nourris avec du maïs T25, un OGM tolérant
au Glufosinate, en comparaison avec les témoins.

    ==" De nombreuses anecdotes d'éleveurs et d'autres [personnes] indiquent
que le bétail, les animaux sauvages et les animaux de laboratoire évitent de
consommer des aliments [provenant de plantes génétiquement modifiées], et
qu'ils ont du mal à se développer ou qu'ils meurent si on les contraint à en
consommer.

    ==" Différentes sortes d'aliments, provenant de plantes génétiquement
modifiées avec différents gènes, ont causé des problèmes chez plusieurs espèces
d'animaux. Il n'est pas nécessaire d'être un génie scientifique pour supposer
qu'il y a quelque chose qui ne va pas, soit dans le procédé de manipulation
génétique lui-même, soit dans l'insert transgénique génétiquement modifié. Tous
les inserts génétiquement modifiés [à ce jour], contiennent le promoteur CaMV
35S comme nous l'avons sans cesse rappelé depuis 1999.

    Non seulement ce promoteur possède un « point chaud » de fragmentation
[des séquences génétiques] qui se traduit par une très grande instabilité des
lignées transgéniques, mais, en plus, il se substitue au promoteur d'une large
panoplie de virus végétaux et animaux, et il est également actif dans des
cellules animales, y compris dans des cellules humaines... Il est grand temps que
nous interdisions toute dissémination de plantes génétiquement modifiées dans
l'environnement, afin d'ouvrir la voie à une véritable agriculture durable !...

    Le plus grand obstacle à un futur durable et avec une sécurité
[alimentaire correcte], réside dans la corruption et la science corrompue qui s'exercent
sur ce que l'on peut définir comme un « principe d'anti-précaution ».


            Il doit maintenant y avoir une enquête approfondie portant sur la
sécurité des aliments destinés aux êtres humains et aux animaux et provenant
de plantes génétiquement modifiés, et sur les abus systématiques de la science
qui ont permis que de tels aliments issus d'OGM soient autorisés, alors que
nous avions tous les indices [nous indiquant] qu'ils pouvaient ne pas offrir
toutes les garanties en matière de sécurité alimentaire !... ""

    ET VIVE LES FAUCHEURS D'OGM !...
    ENCOURAGEONS CES VALEUREUX "RÉSISTANTS" À L'EMPIRE DU MAL "Adif" !  ;o)

 

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Le point sur les OGM

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS     nature, environnement, écologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC