hautLe 17 octobre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur expressSommaire de la page :

Tige touchée, plante modifiée - Extraterrestre, l'origine de la vie? - La vie sous forme liquide

 

Sommaire du secteur

Ordre chronologique

 

Des plantes intelligentes se connectent à un réseau de conversation pour envoyer des signaux d'alerte

environnement, nature, écologie, biologiqueDes chercheurs néerlandais ont découvert que les plantes possèdent des «systèmes de conversation» qu'elles utilisent afin de s'avertir mutuellement de dangers imminents.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLe ver de terre, futur sauveur de l'Humanité ?

environnement, nature, écologie, biologiqueLe lombric, appelé vulgairement « ver de terre », a-t-il capacité de sauver malgré elle l'humanité en marche vers une imaginable catastrophe?

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa vérité sur "l'ADN poubelle"

environnement, nature, écologie, biologiqueUn groupe de chercheurs internationaux vient de montrer que les fragments de notre patrimoine génétique qui étaient considérés jusqu'alors comme "ADN poubelle" codent également pour des ARN. Ces "ARN poubelles" ne sont en aucun cas insignifiants puisqu'ils semblent participer à l'apparition de cancers ou d'infarctus.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa résurrection d'une bactérie suscite l'espoir

environnement, nature, écologie, biologiqueDes chercheurs français ont identifié le mécanisme qui permet à la Deinococcus radiodurans de ressusciter quelques heures après sa mort.

Une découverte qui ouvre la voie à une "nouvelle médecine générative" mais aussi à la création de la vie sur d'autres planètes.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa vie peut foisonner partout dans l'Univers

environnement, nature, écologie, biologiqueUne équipe de scientifiques du Centre Ames de la NASA a permis de démontrer que les éléments primordiaux du vivant, selon notre conception de la vie, sont très courants dans l'Univers de sorte que la vie peut foisonner un peu partout.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLes racines blessées du maïs émettent un appel au secours odorant

environnement, nature, écologie, biologiqueDes scientifiques de l'Université de Neuchâtel révèlent de nouvelles opportunités dans la lutte contre Diabrotica virgifera virgifera. Les larves de cet insecte dévorent les racines du maïs, faisant des ravages considérables aux Etats-Unis et plus récemment en Europe. Mais les racines se protègent en émettant une substance volatile qui attire des ennemis de la larve. Réalisé dans le cadre du Pôle de recherche national (PRN) "Survie des plantes", ce travail est publié dans la prestigieuse revue Nature.

 

environnement, nature, écologique, bioLes espèces vivantes n'ont qu'une obsession : se reproduire

par Claude Combes
Depuis le début de l'ère informatique, des plaisantins fabriquent des "virus". Au début, ces virus étaient extrêmement simples. Mais les fabricants ayant mis sur le marché des "anti-virus" capables de les détruire, les plaisantins ont très vite mis au point des "virus" plus sophistiqués. Et ainsi de suite, sans fin. A peu de chose près, c'est là le genre de course-poursuite que se livrent, en biologie, les parasites et leurs hôtes.

La suite sur http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/dossier68-1.php

 

 

environnement, nature, écologique, bioAcides aminés et apparition de la vie sur Terre

environnement, nature, écologie, biologiqueDes questions demeurent au sujet des acides aminés retrouvés dans les nuages interstellaires et les météorites : pourquoi certains acides aminés sont-ils présents dans les météorites et d'autres en sont-ils absents et pourquoi semblent-ils préférer la même chiralité gauche, comme les acides aminés terrestres ? La résolution de ces énigmes pourrait entraîner celle d'une des questions fondamentales de la science : où et comment la vie est-elle apparue ?

 

 

environnement, nature, écologique, bioNÉS SOUS LE SOLEIL : RAYONS ULTRAVIOLETS ET ORIGINE DE LA VIE (traduction inédite)

Notre bonne étoile!L'évolution primaire de la vie telle qu'on la connaît actuellement dépendait probablement de la capacité de l'ADN à absorber les ultraviolets : cette plongée dans les premiers instants de la vie sur Terre est le fruit d'une étude récemment publiée dans le bulletin 'BMC Evolutionary Biology'.

 

 

environnement, nature, écologique, bioMicro-organisme isolé dans l'espaceNGC 3132 prise par Hubble

 Jusqu'à quelle altitude s'élève la biosphère ? Les micro-organismes existent-ils à plus de quarante kilomètres, et en quelle quantité ? Pour répondre à ces questions, des instituts de recherche indiens ont collaboré sur un projet novateur consistant à envoyer dans la stratosphère des ballons-sondes équipés d'échantillons cryogénisés stériles. Ce projet a été mené par le cosmologiste Jayant Narlikar, directeur du Centre Interuniversitaire d'Astronomie et d'Astrophysique de Pune, en étroite collaboration avec des scientifiques du Centre Indien des Etudes Spatiales et de l'Institut d'Etudes Fondamentales Tata.

 

 

environnement, nature, écologique, bioGénome de la souris comparé au génome humain

environnement, nature, écologie, biologiqueDes chercheurs de Celera genomics, issue de la corporation commerciale Applera, ont révélé le 30 mai 2002 les résultats de leurs analyses. 175 chercheurs de Celera ont identifié 731 protéines codées par les gènes du chromosome 16 de la souris et les ont ensuite comparées avec le génome humain (chromosome 21 avec lequel il a des gènes en commun) : l'humain partagerait 98% des gènes de la souris.

 

 

environnement, nature, écologique, bioQuelles formes de vie pour les extraterrestres : http://www.vieartificielle.com

 

 

environnement, nature, écologique, bioEt si rien ne valait la vie?

 

 

environnement, nature, écologique, bioDes acides aminés obtenus en laboratoire

Des acides aminés obtenus dans un mélange reproduisant le milieu interstellaire... Seize acides aminés ont été synthétisés, par voie photochimique, par des chercheurs néerlandais, français et allemands dans un mélange reproduisant le milieu interstellaire. Le compte rendu de ces travaux vient d'être publié dans la revue Nature

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioLumière sur l'origine de la vie

environnement, nature, écologie, biologiqueLe 27 mars, des scientifiques de la NASA ont annoncé la création d'acides aminés, critiques pour la vie, dans un environnement semblable à celui de l'espace lointain.

 

 

environnement, nature, écologique, bioDu sucre dans les météorites

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa grenouille géante

environnement, nature, écologie, biologiqueDe ses voyages africains, Albert Petit a rapporté des milliers de clichés dont celui d'une étonnante grenouille géante. Son poids peut atteindre 11 kilos et sa taille 1,50 m.

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioDécouverte d'une vie terrestre différente

Une colonie de micro-organismes sans équivalent sur notre planète, et dont le fonctionnement pourrait donner des indications sur d'éventuels écosystèmes extra-terrestres de même nature, a été découverte par des chercheurs américains, selon la revue britannique Nature à paraitre jeudi.

 

 

environnement, nature, écologique, bioVoici l'histoire d'une planète plus fragile qu'on ne le croit : La planète verte

L'environnement ne se contente pas d'être dévasté. Il peut lui aussi être dévastateur.

Voici l'histoire d'une planète plus fragile qu'on ne le croit. Et pour une fois, ce ne sont pas les humains qui sont en cause, mais de banales plantes et d'encore plus anodins champignons. Tous deux pourraient avoir quitté les océans, pour coloniser la terre ferme, des centaines de millions d'années plus tôt que ce qu'on croyait jusqu'ici. Sauf que ce faisant, ils auraient provoqué deux des événements les plus dramatiques de l'histoire de notre planète.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLes corbeaux techniciens

environnement, nature, écologie, biologiqueGavin Hunt et  Russell Gray (Université d'Auckland) ont étudié une colonie de  corbeaux de Nouvelle-Calédonie. Dans leurs travaux, les chercheurs montrent que ces oiseaux sont capables de construire des outils dans des buts précis. Par exemple, ils façonnent des feuilles de manière à attraper des insectes selon au moins trois méthodes différentes. De même, ils sont capables de corriger l'angle d'un crochet lorsque celui-ci ne parvient pas à attraper des larves nichées sous une écorce.

 

 

Origine et évolution de la vie 

Tige touchée, plante modifiée

Toucher régulièrement mais délicatement la tige de certaines plantes a un bien drôle d'effet : au bout de quelques semaines, ces végétaux se mettent à attirer ou repousser les insectes!

États-Unis

06/02/2001 - Toucher une plante est loin d'être sans effet : tâtées régulièrement par un main humaine, certaines espèces de végétaux seront davantage victimes des agressions d'insectes tandis que d'autres, au contraire, le seront moins.

Toucher l'Apocynum cannabinum lui amènera davantage d'attaques de la part d'insectes.

Pour faire cette découverte, James Cahill de l'université d'Alberta, et ses collègues de l'université de Pennsylvanie, se sont penchés sur six espèces végétales, soit environ 600 plantes nord-américaines. Comme ils le rapportent dans le dernier numéro d'Ecology, ces chercheurs ont doucement touché, une fois par semaine et pendant deux mois, la tige d'environ la moitié de ces plantes.

Conclusion? Les plantes laissées à elles-mêmes ont réagi bien différemment des plantes tâtées. Lorsque touchées, deux des six espèces végétales - Potentilla recta et Linaria vulgaris - ont été moins agressées par des insectes; une autre espèce - Apocynum cannabinum - a au contraire souffert de ces caresses tandis que les espèces Solanum carolinense, Cirsium arvense et Poa pratensis, elles, n'ont eu aucune réaction.

L'espèce Potentilla recta subit moins d'infestations lorsqu'un humain la touche.

La cause de ces effets divers reste bien sûr le grand mystère à résoudre.
« Peut-être, suggère James Cahill, qu'en marchant dans un champ, les chercheurs écrasent la végétation des alentours et renforcent ainsi la plante-cible en lui donnant plus de lumière ou encore, lui nuisent en la rendant plus visible aux insectes. Ou peut-être que l'interaction entre la main et la plante produit des composés chimiques qui attirent ou repoussent les insectes ».

En attendant, James Cahill propose que les botanistes ne visitent les plantes in situ qu'en cas d'extrême nécessité et restent attentifs à tout changement qu'ils apportent à son environnement. Sinon, prévient-il, les phénomènes qu'observent les chercheurs risquent d'être moins causé par la plante... que par les chercheurs eux-mêmes!

Anick Perreault-Labelle

http://www.cybersciences.com/cyber/3.0/N2200.asp

Page en travaux. Merci de nous aider à améliorer ce secteur du site

Extraterrestre, l'origine de la vie?

En plongeant des éléments chimiques dans un environnement interstellaire reproduit en laboratoire, des chercheurs ont fabriqué... des membranes cellulaires !

États-Unis

31/01/2001 - Prenez de l'ammoniac, du monoxyde et du dioxyde de carbone, de l'eau et du méthanol, et réfrigérez le tout à –263 degrés Celsius. Bombardez ensuite ces glaçons de rayons ultraviolets, puis plongez-les dans l'eau :vous verrez alors apparaitre des centaines de molécules complexes, dont certaines s'apparentent... à des membranes cellulaires !

Ce résultat, publié dans le dernier numéro du Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), renforce l'hypothèse que la vie serait d'abord apparue dans l'espace, puis sur Terre. Les membranes créées, en effet, sont comme celles qui protègent toutes les cellules animales ou végétales ; et dans l'espace interstellaire, on trouve bel et bien les éléments chimiques mentionnés, une température proche du zéro absolu et, à cause de étoiles des alentours, une abondance de rayons ultraviolets.

Pour James Dworkin du Ames Research Center (NASA) et ses collègues du Search for Extraterrestrial Intelligence Institute et de l'université de Californie à Santa Cruz, ce seraient donc comètes et astéroïdes qui auraient amenés la vie sur Terre, notre planète bleue ne fournissant que l'eau nécessaire à la dernière réaction chimique. Une étude antérieure avait d'ailleurs démontré que la météorite de Murchison, tombée en Australie en 1969, contenait de nombreuses molécules biologiques, dont des acides aminés.

Mais avant de décider si une membrane d'origine extraterrestre aurait pu coloniser d'autres planètes que la Terre et leur instiller la vie, les chercheurs devront résoudre une importante énigme : la membrane est-elle vraiment source de vie ou... n'est-ce pas plutôt l'ADN? Avant d'organiser une grande rencontre familiale interplanétaire, il faudrait peut-être... attendre encore un peu !

Anick Perreault-Labelle
http://www.cybersciences.com/

Méduse qui a déja servi à rendre lumineuses de nombreuses espèces végétales et animales.La vie sous forme liquide

Des scientifiques l'ont fabriqué, mais ils ne savent pas encore à quoi ça pourra servir : c'est de l'ADN liquide.

États-Unis

16/01/2001 - La série de bases ou d'acides nucléiques qui permet aux organismes vivants de se reproduire est désormais disponible sous une forme inusitée : liquide ! Telle est l'invention surprenante d'un groupe de chimistes de l'université de Caroline du Nord, dont les travaux sont publiés dans Journal of the American Chemical Society.

L'ADN ou acide désoxyribonucléique est composé d'acides nucléiques qui, retirés de leur milieu naturel, se cristallisent naturellement en une lourde macromolécule difficile à manipuler. Cette molécule, certes, peut se dissoudre dans l'eau mais cette solution n'est pas tellement plus pratique que le cristal.

Pour créer une matière qui contiendrait de l'ADN et qui serait plus maniable, Anthony Leone et ses collègues se sont appuyés sur les propriétés électriques de la désormais célèbre hélice double. Comme toute molécule biologique, en effet, l'ADN conduit l'électricité. Parce que l'ADN, en particulier, est chargé négativement, les chimistes ont pu le combiner avec un composé métallique qui était chargé positivement, et qui contenait notamment de l'oxyde d'éthylène.

Le mélange produit un liquide qui ressemble un peu à du miel épais et qui conduit bien l'électricité mais... les chercheurs ne savent pas encore trop quoi faire ! Les ordinateurs organiques ou l'ingénierie génétique pourraient sûrement utiliser un ADN liquéfié mais ce sont des disciplines peu établies et encore bien futuristes.

Les chimistes américains reconnaissent eux-mêmes que d'autres travaux doivent être réalisés. Il reste à découvrir, par exemple, quel effet aura chacune de ces deux molécules sur l'autre l'ADN sur l'oxyde d'éthylène et vice-versa ou comment réagira un fragment d'ADN moins long. L'ADN dans la soupe, c‘est pas pour demain...

Anick Perreault-Labelle

http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N2185.asp

Quelles formes de vie pour les extraterrestres :

http://www.vieartificielle.com

Le paradoxe de Fermi

Retour au sommet de la pageJardin Science passion - Sommaire du secteur

Liste d'information sos-planete.   Jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC