Tout en bas! Ascenseur expressProblèmes liés aux aliments transgéniques

HISTORIQUE    Pas d'ascenseur

En 1989, 5000 personnes contaminées dont 1500 handicapées à vie et 37 morts aux Etats-Unis suite à l'ingestion d'un complément alimentaire transgénique (L-Tryptophan) fabriqué par la société japonaise Showa-Denko.

La société Pioneer Hi-bred retire son soja transgénique contenant un gène de noix du Brésil : le soja développait une allergie chez les personnes ne supportant pas la noix du Brésil.

En 1995 une étude montre qu'une levure manipulée génétiquement pour augmenter son niveau d'enzymes avait aussi produit 30 fois plus de méthyl gloxal, substance toxique issue du métabolisme des sucres. Les scientifiques en concluent que le transgène perturbe le métabolisme et provoque la production de cette substance toxique susceptible d'endommager l'ADN.

En avril 1997, la société Calgene abandonne la commercialisation de sa tomate transgénique "Flavr Savr", car les consommateurs n'appréciaient pas son goût métallique. La tomate était prévue pour se conserver plusieurs semaines sans flétrir.

En 1997 Monsanto retire de "petites quantités" de colza transgénique qui avaient reçu "par erreur" un gène non-autorisé. En fait de petites quantités, il s'agissait, d'après le gouvernement canadien de quoi ensemencer 300000 ha de terres. Compte tenu des délais de production d'une telle quantité de semences, l'erreur aurait dû être détectée plus tôt, ce qui remet en cause l'efficacité des procédures de contrôle.D'autres cas de plantations illégales sont rapportés au Brésil (soja), en Suède (Colza) et en Irlande (betterave).

En juillet 1997, la récolte de coton transgénique fabriqué par Monsanto tourne au désastre pour une quarantaine d'agriculteurs américains, une bonne partie du coton ne parvenant pas à maturité. Les agriculteurs demandent à être indemnisés.

Amas de galaxies dans Hercule

En 1997 plusieurs études publiées dans la revue "Nature" montre que le colza transgénique transfère ses qualités aux mauvaises herbes de la même famille à des distances importantes.Constatation confirmée par une étude de l'Institut d'Ecologie du gouvernement de Basse-Saxe (Allemagne) qui a trouvé une dissémination de gènes de résistance à l'herbicide "Basta" dans du colza normal poussant à plusieurs centaines de mètres du champ de colza transgénique.

Par ailleurs plusieurs études ont montré le caractère tératogène de l'herbicide glufosinate (Basta). Les récoltes qui en seront aspergées, en garderont des traces susceptibles de créer des cas de monstruosité.

1998 : des victimes de l'aspartame se constituent en association de défense et attaquent Monsanto en justice arguant divers problèmes de santé résultant de sa consommation, notamment des problèmes neurologiques, cardiaques ou de cécité.

Mars 1998, Greenpeace fait constater par les autorités helvétiques la présence de maïs non autorisé dans une péniche sur le Rhin. La cargaison est renvoyée à l'expéditeur américain.

Avril 1998, deux journalistes de Fox Television (Etats-Unis) font état de pressions de leur direction et d'épuration de leur reportage sur les dangers de l'hormone de croissance bovine transgénique fabriquée par Monsanto, et l'attaquent en justice. Détails sur http://www.foxbghsuit.com

Juin 1998 les députés britanniques décident d'interdire les aliments transgéniques des restaurants et bars du siège du Parlement à Londres, mais paradoxalement n'en font pas autant pour le reste du pays... Plus de 1300 écoles d'Outre-Manche ont aussi suivi cet exemple. En France plusieurs communes ont pris des mesures analogues ou envisagent de le faire.

Septembre 1998 un tribunal brésilien interdit au gouvernement d'autoriser la mise culture de soja transgénique

La Terre vue dans l'axe du pôle NordSeptembre1998, six scientifiques du service public Santé Canada portent plainte pour pressions (harcèlement, vol de documents, menace de poursuite judiciaires ou même tentative de corruption) subies de la part de leurs supérieurs ou de représentants de l'industrie biotechnologique pour autoriser l'hormone de croissance bovine génétiquement modifiée (rGBH). Selon leur témoignage, ils émettaient de sérieuses réserves quant à son absence de danger : des rats à qui on avait injecté cette hormone développaient des kystes de la thyroïde, une augmentation des anticorps et une inflammation de la prostate, et souhaitaient que des études plus poussées soient faites.

25 septembre 1998 le Conseil d'Etat suspend la décision du gouvernement français d'autoriser la culture du maïs transgénique de la firme Novartis. Le Conseil d'Etat a jugé les arguments de Greenpeace " sérieux et de nature à justifier l'annulation de l'arrêté attaqué. (...) En particulier, l'avis de la commission d'étude de la dissémination des produits issus du génie biomoléculaire, sur lequel le ministre se fonde pour prendre sa décision, aurait été rendu au vu d'un dossier qui ne comportait pas d'éléments permettant d'évaluer l'impact sur la santé publique du gène de résistance à l'ampicilline ". (Source GreenPeace. A suivre)

Les OGM au jour le jour : http://www.altern.org/ogm Retour à la page d'accueil.

Retour au sommet de la pageRetour page précédente#Le viol du Vivant  LE VIOL DU VIVANT#La Vie  

  Dossiers brulants

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


 










Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimestrielle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC