TOUT EN BAS! Ascenseur expressSCIENCE CONTRE RELIGION : WATSON ET CRICK SUR LA LIGNE DE FRONT

Nos gènes laissent-ils entrevoir l'existence de Dieu?  

NGC 3132 prise par Hubble

Traduction inédite pour Terre sacrée. Merci au traducteur bénévole et anonyme.

Vos réactions à ce sujet :

16 avril 2003 

 ______________________________________________________

 

 Par Roger Highfield

Les deux découvreurs de la structure en double hélice de l'ADN, Francis  Crick et James Watson, profitent du cinquantième anniversaire de leur  prouesse de Cambridge pour manifester leur hostilité à la religion, attitude  que tempèrent d'autres scientifiques.

Lors de leur découverte historique en 1953, Francis Crick et James Watson
ouvrirent la voie aux biotechnologies. Ils fournirent les bases de la
compréhension de la diversité du vivant sur la Terre et révélèrent le
mécanisme des maladies héréditaires, pointant du doigt certaines maladies
comme le cancer, ou l'origine des comportements antisociaux.

De Copernic à Charles Darwin, les découvertes scientifiques avaient coutume
de se heurter aux principes religieux. La plupart des scientifiques, dont
Darwin, avançaient prudemment tout en évitant d'attaquer directement la
religion. Watson et Crick, eux, sont tous deux des athées notoires.

Francis Crick, 86 ans, déclare au Telegraph que « l'hypothèse de l'existence
de Dieu est sérieusement mise en doute ». En effet, son hostilité à la
religion figurait parmi les premières raisons du lancement des recherches
qui ont mené à la découverte sensationnelle de 1953.

« Je me suis engagé dans la science pour des raisons antireligieuses, cela
ne fait aucun doute. Je me demandais alors quelles sont les deux choses qui
paraissent inexplicables et qui servent de support aux croyances religieuses
: la différence entre le vivant et le non vivant, le phénomène de la
conscience ». Eloquent, Il ajoute : « L'hypothèse de l'existence d'un Dieu
est désormais discréditée. Je suis stupéfait que les gens continuent de
prêter foi à des propos religieux ».

Crick soutient que, puisque la plupart des affirmations faites depuis 2000
ans par l'ensemble des religions se sont révélées infondées, la recherche de
preuves devrait légitimement faire partie des principes religieux
d'aujourd'hui, plutôt que l'attente de la démonstration de l'inexistence de
Dieu par les athées.

« L'archevêque Ussher, poursuit Crick, affirmait que le Monde avait été créé
en 4004 avant Jésus-Christ. Nous savons maintenant qu'il a plus de 4
milliards et demi d'années: il me paraît étonnant que les gens continuent
d'adhérer aux propos religieux. D'autres, comme moi, vivent très bien tout
en n'ayant aucune appartenance religieuse ».

James Watson, 74 ans et ancien collaborateur de Francis Crick, a déclaré au
Telegraph que les éclairages religieux n'étaient que « des mythes
appartenant au passé ».

« Chaque fois que vous comprenez quelque chose, ajoute-t-il, la religion se
révèle de moins en moins crédible. La découverte de la structure en double
hélice et la révolution génétique qui s'ensuivit nous offrent un socle pour
imaginer que les pouvoirs traditionnellement réservés aux dieux deviendront
un jour les nôtres ».

Les efforts américains dans le domaine du décodage du génome humain, connus
sous le nom de « Human Genome Project », sont actuellement menés par un
chrétien fervent, Francis Collins, qui a succédé à Watson en 1993.

Lors d'un récent colloque scientifique en Californie, Collins s'est dit déçu
de « l'accueil froid » réservé à Dieu lors de ce cinquantième anniversaire.

Il s'est dit inquiet du fait que les propos antireligieux tenu par ces
« grandes figures » de la Science pourraient relancer la méfiance des gens à
l'égard de la génétique, compte tenu des sondages révélant que 70 à 80 pour
cent des américains croient en l'existence d'un Dieu.

Un autre sondage précise que cette croyance est partagée par 40 pour cent
des scientifiques en activité. « Il ne faudrait pas que les idées si
énergiquement exposées par Watson et Crick suggèrent que tous les
scientifiques pensent ainsi », prévient Collins.

Par le passé, Francis Collins a travaillé au sein d'un hôpital missionnaire
en Afrique de l'Ouest. Selon lui, la Religion et la Science sont
« relativement complémentaires et dépendent l'une de l'autre ». Pour
exemple, ses recherches concernant le gène responsable de la mucoviscidose
lui ont apporté une intense satisfaction scientifique et « un profond
respect en découvrant quelque chose que Dieu savait bien avant les hommes ».

« Le plus triste est que beaucoup de gens croient que, si l'évolution
fonctionne bel et bien (ce qui est avéré), alors Dieu ne peut exister ».
Quoi qu'il en soit, il met l'enracinement de cette idée préconçue sur le
compte de l'hostilité de la communauté scientifique vis-à-vis de
l'interprétation littérale de la Genèse par les créationnistes, méthode
désapprouvée par de respectables théologiens.

« Ce n'est pas seulement la faute de marginaux d'une Eglise qui imposent et
exigent une vision créationniste afin de vérifier la solidité de votre foi ;
c'est aussi celle de certains membres de la communauté scientifique, qui
affirment d'emblée que la théorie de l'évolution prouve à elle seule
l'inexistence de Dieu ».

Collins expose brièvement ses propres convictions : « Dieu a décidé de créer
des espèces avec lesquelles il pourrait nouer des liens fraternels. Qui donc
sommes-nous pour affirmer que l'évolution serait la mauvaise méthode ? C'est
un moyen réellement original d'y parvenir. James, que je connais bien plus
que Francis, se garde d'évoquer ce sujet lorsque nous discutons ensemble ».

L'hostilité des deux pionniers de l'ADN à la religion ne date pas d'hier. En
1961, Crick a démissionné de son poste d'enseignant à l'Université Churchill
(Cambridge) lorsque la construction d'une chapelle a été évoquée.

Lorsque Sir Winston Churchill lui a écrit en soulignant que « nul n'avait
besoin d'entrer [dans la chapelle] à moins de le souhaiter », Crick a
répondu que de ce point de vue, l'Université devrait édifier une maison
close, joignant à sa lettre un chèque de 10 guinées (210 shillings).

« Mon espoir, poursuivit-il, est qu'il soit finalement possible de bâtir des
logements permanents au sein même de l'université, afin d'héberger quelques
jeunes femmes sélectionnées avec soin, placées entre les mains d'une
convenable mère maquerelle qui, une fois l'établissement intégré au
traditionalisme ambiant, se verra, sauf votre respect, très certainement
octroyer le droit de dîner avec la hiérarchie ».

Watson explique comment il a abandonné la messe au début de la Seconde
Guerre Mondiale. « J'en étais arrivé à la conclusion que l'Eglise n'était
qu'une bande de fascistes qui soutenait Franco. J'ai arrêté d'y aller le
dimanche matin pour rester regarder les oiseaux avec mon père ».

Cet intérêt pour l'ornithologie l'a mené vers une brillante carrière
scientifique - et à la découverte de la structure en double hélice.

*   *   *
Les déclarations de Francis Crick sont extraites d'une interview effectuée
par Matt Ridley (The Telegraph).

Roger Highfield a donné une conférence au Festival de Littérature d'Oxford
le 5 avril dernier ; et au Festival Cheltenham de la Science le 4 juin 2003
prochain (renseignements : cheltenhamfestivals.co.uk ).

Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

   Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

Conscience

https://www.terresacree.org   Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

Le saviez-vous? 2 milliards d'hommes survivent avec moins d'un euro par jour


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


 










Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimestrielle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC