A noter que certaines pages anciennes ne sont pas compatibles avec les smartphones. La version pour les mobiles est ICI

TOUT EN BAS! Ascenseur expressLe rat Ralf

premier rat clon� par des fran�ais

 

Agence Fran�aise de Presse, 26 septembre 2003

WASHINGTON - Des chercheurs fran�ais ont r�ussi � cloner des rats. C'est une premi�re pour cette esp�ce qui constitue un mod�le important de
recherche sur les maladies humaines.

"Le rat est l'un des animaux les plus utilis�s dans la recherche scientifique", a d�clar� dans un communiqu� GenOway.

Cette soci�t�
fran�aise de biotechnologie fournit des cultures cellulaires obtenues par
g�nie g�n�tique et des animaux de laboratoires.
"Cloner aidera au d�veloppement de sp�cimens de rats g�n�tiquement modifi�s
d'une plus grande qualit� et pr�visibilit�.

Les r�sultats scientifiques
obtenues avec ces sp�cimens contribueront au d�veloppement de moyens
th�rapeutiques novateurs pour des pathologies comme les maladies
cardiovasculaires, les cancers, l'ob�sit�, le diab�te et les troubles
nerveux", affirme GenOway.

Le rat n'avait pas �t� clon� jusqu'� pr�sent en raison d'une particularit�
biologique ne laissant pas le temps aux chercheurs de r�aliser la proc�dure
de clonage, ont expliqu� les auteurs des travaux. Les chercheurs ont
finalement trouver le moyen de la neutraliser.

Lib�ration 26 septembre 2003

 ________________________________

Le rat Ralf est agr�ablement gras, tout � fait en bonne sant�, et parfaitement blanc en bon rat de race albinos. D'une certaine fa�on, Ralf est un rat cat�gorie RAS � rien � signaler � et c'est bien cette insigne insignifiance qui lui vaut d'�tre expos� de fa�on avantageuse, ce vendredi, dans la revue Science : � dix mois, Ralf se porte comme un charme et cela, alors m�me qu'il est un clone.

Jusqu'alors, tous les clones de rat avaient connu un d�veloppement foetal fatal. Ralf, lui, est n� sans encombre. Il est non seulement le premier clone survivant de son esp�ce mais aussi d�j� le premier d'une s�rie de clones, nous apprend Science.

Depuis novembre, trois autres clones de rat, un m�le et deux femelles, sont n�s. A l'instar de leur a�n�, ils ont vu le jour � l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) � Jouy-en-Josas (Yvelines), dans ce m�me laboratoire, dirig� par le biologiste de la reproduction Jean-Paul Renard, o� ont �t� cr��s, par clonage, des dizaines de veaux et les premiers lapins. Intro�t, donc, sa majest� le rat dans le riche bestiaire du clonage o� si�gent d�j� chat et souris.

�R�ussite majeure�. N'en d�plaise aux amis de la d�ratisation, la multiplication du rat par clonage est �une r�ussite scientifique majeure� aux b�n�fices prometteurs pour la recherche m�dicale, insiste Alexandre Fraichard, directeur de GenOway, l'entreprise lyonnaise de biotechnologie animale, experte en physiologie du rat, coauteure avec l'Inra de la naissance de Ralf et de ses pairs.

�Quand on pense aux animaux de laboratoire, on pense aux souris, explique Jean-Paul Renard. Mais le rat est souvent plus important pour la recherche pharmaceutique. Il fournit de bons mod�les de pour l'�tude de l'hypertension, l'ath�roscl�rose, l'ob�sit�, et aussi les neurosciences car on sait �valuer, par des tests, les modifications de ses facult�s mentales.� Pourtant, le rat a un d�faut : il r�siste aux modifications g�n�tiques pr�cises.

�Grace au clonage, ce handicap pourra �tre surmont�, estime Jean-Paul Renard. Et on devrait ainsi obtenir en nombre des rats transg�niques.�

Taux de r�ussite, 2 %. Le premier obstacle vers ces rats �sur mesure� est donc franchi. Laborieusement. �Notre taux de r�ussite, pour le clonage de ces rats, est de 2 %, comme dans les autres esp�ces. Mais nous avons montr� que le rat peut �tre clon�, ce qui n'�tait pas �vident.� L'ovule de la rate a en effet pour particularit� de s'�activer� tr�s rapidement apr�s son pr�l�vement, entamant un d�veloppement incompatible avec sa manipulation.

Ralf et ses pairs ne doivent leur existence qu'� la d�couverte, par les chercheurs, d'une substance retardant suffisamment cette activation pour que soient r�alis�s les gestes du clonage : retrait du noyau de l'ovule, injection du noyau d'une cellule somatique de l'animal � �recopier�. �Nous avons aussi v�rifi� que ces clones sont fertiles�, ajoute le chercheur de l'Inra : Ralf est d�j� p�re de ratons bien portants.

Quant � sa long�vit�, elle sera consign�e : �Nous laisserons Ralf vivre sa vie de rat.� Rendez-vous au point d'orgue, dans quatre ou cinq ans.

Anne Esperetenvironnement, nature, �cologique, bio

Logo de Terre sacr�e. Louis Rocquin.   Abonnez-vous gratuitement � la liste d'information SOS-planete

 

 

L'actualit� des clones

https://www.terresacree.org   Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

Le saviez-vous? En 2003 un enfant meurt de la faim toutes les 7 secondes sur la Terre. (Jean Ziegler Rapporteur sp�cial des Nations Unies pour l'Alimentation)


Vous avez aim� cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les r�seaux sociaux

Partager avec vos amis sur le r�seau social Google Plus Partager avec vos amis sur le r�seau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-m�re de Demain l'Homme, ex SOS-planete



 










Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer � l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit � la
newsletter HEBO
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre r�colte d'infos vraies
(lesquelles seront v�rifi�es)
 


Cet annuaire est mis � jour r�guli�rement par C�dric, pr�sident de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Acc�s aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC