hConception et création Yvan Marzin yvan.marzin@free.fr que nous remercions vivement pour son excellent travail bénévole.

Panda en voie de disparition

TOUT EN BAS! Ascenseur expressUn quart des semences de maïs français  contaminées par des OGM

 

Surprise, sur 447 lots de semences étiquetés « sans OGM », 109 contenaient des traces d'OGM

 

 

 

 

 

 

Ce qui confirme le résultat obtenu en janvier 2002 par 60 millions de consommateurs.

Le Parisien , mercredi 07 août 2002.

LE MINISTERE de l'Agriculture a dévoilé hier les résultats du premier contrôle national d'OGM (organismes génétiquement modifiés) dans les semences de maïs utilisées par les agriculteurs. Des semences qui servent à faire pousser du maïs destiné à l'alimentation du bétail. Surprise, sur 447 lots de semences étiquetés « sans OGM », 109 contenaient des traces d'OGM.

Un résultat inquiétant, les fabricants de semences étrangers ne contrôlent pas leurs semences et s'assoient sur les règlements en vigueur. La DGAL, Direction générale de l'alimentation, qui a publié ces résultats, donne de son côté une interprétation plutôt cafouilleuse de ce bilan. « Seulement 2 des 109 échantillons suspects présentent des taux trop élevés d'OGM, les autres lots révèlent une présence fortuite à des seuils tolérables. »

Une explication qui confirme une absurdité dénoncée par les associations de consommateurs et de défense de l'environnement : des produits étiquetés officiellement « sans OGM » ont donc le droit d'en contenir. Est-ce logique ? « En l'absence de directive sur les seuils de présence, il n'y aura aucune sanction contre les fabricants et les importateurs », répond-on à la DGAL. « Effectivement, on peut se demander à quoi servent ces étiquetages absurdes, c'est inacceptable, les pouvoirs publics ont baissé les bras face aux firmes de semences, réagissait hier pour « le Parisien » et « Aujourd'hui en France », Corinne Lepage, ex-ministre de l'Environnement, et présidente de Cap 21.

En minimisant cette information, l'objectif est de banaliser la présence d'OGM dans l'agriculture et les produits de consommation. Tout doucement, on habitue le grand public. Rappelez-vous l'affaire des autorisations données en catimini à des cultures d'OGM en France au mois de juin, c'est pareil. Il faut aussi savoir qu'aux Etat-Unis, les firmes font pression sur le gouvernement pour autoriser des cultures d'OGM non testées sur l'environnement. Jusqu'à quand va-t-on endormir les gens ? »

Eric Giacometti Le Parisien

Bébés ours blancs en voie de disparition   Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

Pollution génétique : colza, maïs, soja : les OGM sont intenables!    nature, environnement, écologie, bio, vertDes OGM dans un tiers des aliments analysés par 60 Millions de consommateurs

Le point sur les OGM

Recommander SOS-planete à des amis - CD du site

Saviez-vous que les Asiatiques sont friands de la viande de chien et de chat? Saviez-vous qu'on mange, juste en Corée du Sud, 2 millions de chiens par année. Saviez-vous que d'après la croyance des Asiatiques... plus l'animal meurt lentement, plus l'animal est battu, meilleure sera la viande?


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme