Yvan Marzin

TOUT EN BAS! Ascenseur expressFuyant le réchauffement, les poissons de la mer du Nord s'en vont vers le froid

 

 

Vos réactions à ce sujet :

LE MONDE | 21.05.05

________________________

Le réchauffement climatique modifie déjà les habitudes de bon nombre d'espèces végétales et animales terrestres. Nombreuses sont celles qui se déplacent plus au nord, où la température est plus fraîche. Selon une étude publiée dans Science Express du 12 mai, les poissons de la mer du Nord n'échappent pas à la règle. Une équipe de biologistes britanniques, dirigée par Allison Perry et John Reynolds (université d'East Anglia, Norwich), vient en effet de mettre en évidence une migration de nombreuses espèces plus au nord de cette mer.

C'est en tentant d'évaluer les conséquences du réchauffement de la température sur la surface de la mer du Nord que ces scientifiques ont fait cette constatation. Sachant que cette région a subi une augmentation de température de 0,6° C entre 1962 et 2001, ils ont analysé les registres de captures des poissons réalisées par les navires de recherche entre 1977 et 2001.

Etudiant plus précisément 36 espèces, ils ont découvert que 13 d'entre elles ­ dont la morue ­ s'étaient déplacées vers les zones plus septentrionales en effectuant à cette occasion un voyage vers le nord de 48 à 403 km selon les espèces. Six autres ­ dont le carrelet et la raie fleurie ­ n'ont pas bougé en latitude, mais se sont enfoncées plus profondément dans les eaux.

Seuls le tacaud norvégien et la sole sont descendus plus au sud. Sans doute parce que le gradient de température de la mer du Nord n'est pas uniforme, et qu'en certains endroits il fait plus froid au sud qu'au nord. D'une manière générale, les chercheurs ont constaté que la taille des poissons "migrateurs" avait diminué, et qu'ils devenaient adultes plus tôt.

Ces résultats montrent que "le changement climatique a déjà produit des effets observables sur la distribution des poissons marins. Ils nous donnent une idée de la réponse des espèces à un réchauffement plus important" , précisent les scientifiques dans Science. Les modèles climatiques soulignent en effet que la température de surface de la mer du Nord devrait augmenter de 0,5 à 1° C d'ici à 2020, de 1 à 2,5° C d'ici à 2050 et de 1,5 à 4° C d'ici à 2080.

MIGRATION DE PLANCTONS

Face à ces perspectives, "on peut craindre que des poissons commerciaux tels les merlans bleus et les sébastes aient complètement disparu de la mer du Nord en 2050. Tandis qu'en 2080 le tacaud commun aura étendu son aire plus au nord et pris une extension considérable" , estiment les chercheurs.

L'étude britannique "ajoute un argument de plus au fait que le réchauffement agit sur les écosystèmes marins" , ajoute l'océanographe norvégien Ken Drinkwater, de l'Institut de recherche marine, à Bergen (Norvège), dans le même numéro de Science. Ce travail, ajoute Paul Hart (université de Leicester, Grande-Bretagne), est intéressant, car, jusqu'à présent, "personne n'avait regardé en détail les effets du réchauffement sur les espèces de poissons commerciales et non commerciales" .

"L'article de l'équipe britannique est excellent. Je ne suis pas étonné de leurs résultats, car ils convergent avec mes travaux" , confirme le Français Grégory Beaugrand (CNRS, Wimereux, Pas-de-Calais). Travaillant sur les populations de plancton végétal et animal ­ de minuscules organismes vivant en suspension dans l'eau de mer dont se nourrissent notamment les larves de poissons ­, ce chercheur pense qu'il y a un lien entre le déplacement des poissons et la migration de certaines espèces de plancton vers les secteurs plus froids. Une situation qui affecte également la diversité de ces micro-organismes (Le Monde du 20 septembre 2004).

CONSÉQUENCES SUR LES PÊCHES

Les scientifiques qui travaillent sur la mer du Nord constatent "qu'un petit degré de plus a perturbé le milieu et entraîné une réorganisation complète de l'écosystème marin, car cette mer est un carrefour biogéographique" , explique Grégory Beaugrand. De 1965 à 1981, la mer du Nord était séparée en deux systèmes : subarctique au nord et tempéré au sud. Après 1987, la frontière entre les deux systèmes a bougé vers le nord, à tel point qu'on ne sait plus avec précision où elle se trouve actuellement. "On pense qu'elle a migré vers le nord de la Norvège" , précise-t-il.

Aussi les chercheurs sont-ils inquiets pour l'avenir des espèces marines de la mer du Nord. Pendant longtemps, cette mer "a été l'une des plus productives du monde" , en raison de la présence de bons nutriments et de l'absence de stratification des températures. Le réchauffement risque de créer une stratification qui entraînera une diminution de la productivité.

Ces changements auront des conséquences importantes sur les pêches, car ils se rajouteront à la surexploitation déjà en oeuvre en mer du Nord. "Les écosystèmes sont actuellement soumis à une forte pression, précise Allison Perry. Si l'on veut reconstituer les stocks, il faudra être plus respectueux des espèces, car les conditions actuelles sont très différentes de celles qui prévalaient il y a vingt-cinq ans." Selon le biologiste Niels Daan, de l'Institut néerlandais pour la recherche sur les pêcheries, "il n'est pas exclu que le réchauffement empêche les stocks de se reconstituer" .

Christiane Galus
Article paru dans l'édition du Monde du 22.05.05

Anne EsperetLogo crée bénévolement par notre ami Louis Rocquin.environnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Biodiversité : l'hécatombe!

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS     nature, environnement, écologie, bio, vert  bnature, environnement, écologie, bio, vert    nature, environnement, écologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

   Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme