Yvan Marzin

TOUT EN BAS! Ascenseur expressEn trente années, l'homme a transformé la planète

 

 

Vos réactions à ce sujet :

LE MONDE | 03.06.05

________________________

Avant, après. Avant, un espace sans doute occupé par l'homme, mais qui reste dominé par la nature. Après, un espace transformé, redessiné. Et qui, le plus souvent, a vu sa biodiversité reculer et sa charge en polluants augmenter.

En plaçant ainsi en vis-à-vis une centaine de lieux de la planète ­ parmi des milliers d'autres ­ modifiés par l'action humaine, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) démontre sans grands discours l'ampleur du bouleversement qu'a subi la surface de la Terre durant trente années d'une poussée économique et démographique sans équivalent dans l'histoire de l'humanité. Présenté à Londres, vendredi 3 juin, à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement qui a lieu le 5 juin, l'Atlas of our changing environment présente une série d'images satellitaires magnifiques mais troublantes.

On voit ainsi comment les cultures de crevettes, qui se sont multipliées à une vitesse prodigieuse (+ 10 % ans depuis dix ans) ont transformé de nombreuses côtes d'Amérique latine et d'Asie, détruisant au passage les forêts aux racines immergées, les mangroves. Comment la culture sous serre a proliféré autour du bassin méditerranéen, teintant de gris les campagnes bleues, et consommant une eau qui manque dramatiquement dans ces régions. Comment, encore, en moins de trente ans, Pékin ou Nairobi, parmi tant d'autres mégalopoles, ont explosé, multipliant leur surface et leur population. Comment la forêt a été massivement convertie à l'agriculture au Brésil et au Paraguay. Comment la mer Morte ou le lac Hamoun (à l'est de l'Iran) se rétractent voire disparaissent du fait d'un pompage d'eau excessif. Et cent autres exemples.


DISPARITION DES ESPÈCES


"Toute l'idée était de montrer les preuves du changement global de la biosphère à partir du principe : si vous le voyez, vous le croirez" , explique Ashbindu Singh, coordinateur du projet à Washington. Depuis trois ans, les équipes du PNUE ont ainsi travaillé à partir de la masse d'images prises par les satellites Landsat et fournies gracieusement par la NASA. Landsat était approprié à cet exercice parce que ces satellites, dont le premier a été lancé en 1972, offrent une série continue d'images complètes de la Terre : il était ainsi possible de retrouver des images cohérentes des mêmes lieux dans les années 1970 et dans les années 2000. La première difficulté était d'extraire de cette masse de données (le Globe est couvert par 8 700 images, et il faut un CD pour porter une seule image) les paires de photos pertinentes. Puis il fallait écarter les images gâchées par les nuages, ou celles qui ne se présentaient pas aux mêmes saisons. Enfin il convenait de corriger les clichés retenus pour les ajuster à la définition la plus récente de Landsat (1 pixel pour 900 m2).

Ce travail permet de rendre visible un des aspects les plus oubliés de la crise écologique moderne : la transformation très rapide des habitats. "Nous avons connu dans les trente dernières années des changements plus rapides que jamais dans l'histoire humaine" , rappelle Neville Ash, du Centre mondial d'observation de la nature (UNEP-WCMC), à Cambridge, en Grande-Bretagne. Perte des zones humides, déforestation, effondrement de nombreux stocks de poissons, érosion des sols, disparition des espèces sont quelques-unes des conséquences de ce changement. "Notre demande toujours croissante pour les biens que fournit la nature crée une série d'énormes empreintes maintenant visibles depuis l'espace" , écrivent les auteurs de l'Atlas.


CHANGEMENTS RADICAUX


Certes, l'histoire humaine est faite de transformations de l'environnement, et les historiens ne postulent plus que la nature est restée vierge jusqu'à récemment. Dès leurs origines, les sociétés ont modifié leur milieu au moyen des techniques disponibles : le feu a été un puissant agent de changement depuis que l'homme l'a maîtrisé, il y a environ 1,6 million d'années. L'agriculture, apparue avec la révolution néolithique, voici environ 10 000 ans, s'est profondément imprimée sur les paysages. Mais ces processus ont eu lieu sur de longues périodes. Les transformations engagées lors de la révolution industrielle, au XIXe siècle, et qui se sont accélérées, sont à la fois plus fortes et plus rapides. A cause d'une croissance démographique qui a explosé (2 milliards d'habitants en 1922, 4 en 1974, 6 en 1999), mais aussi de la puissance accrue des technologies.

Il n'existe ainsi presque plus de territoire à la surface de la Terre qui échappe à l'action humaine. Selon une étude parue dans Bioscience en 2002, Eric Sanderson et ses collègues ont calculé que 83 % de la surface du globe étaient directement influencés par l'activité humaine.

Le problème posé par cette pression est qu'elle menace la capacité des écosystèmes à fournir les "services" qu'ils offrent à la société : nourriture, eau pure, nettoyage de l'atmosphère et des rebuts, etc. Certains économistes tentent d'évaluer ces services : 400 000 milliards de dollars par an, selon une étude d'Andrew Balmford publiée dans Science le 9 août 2002. Mais quels que soient les chiffres, l'idée d'encadrer ces changements radicaux de l'environnement s'impose de plus en plus. "Pour survivre, concluent les auteurs de l'Atlas, nous devons sortir de l'ère de la conquête de la nature et entrer dans une nouvelle ère ­ l'ère de la durabilité et de la gestion prudente."

Hervé Kempf
Article paru dans l'édition du Monde du 04.06.05

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-657944,0.html

Anne EsperetLogo crée bénévolement par notre ami Louis Rocquin.environnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Comment va la Terre?

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS     nature, environnement, écologie, bio, vert  bnature, environnement, écologie, bio, vert    nature, environnement, écologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme