Yvan Marzin que nous remercions du fond du coeur pour son excellent travail bénévole (juillet 2002).

TOUT EN BAS! Ascenseur expressLa pastèque des célibataires

 

 

SANS OGM : Quant à la liste des fruits et légumes inédits, il risque de s'allonger considérablement à l'avenir. Après les mini-courgettes, bébés artichauts, concombres single ou tomates zébrées, des abricots noirs (croisés avec des prunes) et des avocats à peau comestible commencent à débarquer sur les étals anglo-saxons.

 

ELISABETH NICOUD
Publié le 29 juin 2005
http://www.24heures.ch

________________________

Syngenta, le géant des semences, veut implanter ses propres marques
de fruits et légumes sur les étalages.

Cet été, la mini-cucurbitacée sans pépins débarque.

Quand le marketing et les biotechnologies se croisent, cela donne
naissance à de nouvelles variétés de fruits et de légumes adaptés au
goût du jour. Cet été, la pastèque se veut plus «tendance». En perdant
ses kilos et ses pépins pour mieux pouvoir s'enfiler dans les
réfrigérateurs européens et séduire les consommateurs célibataires.


L'objet mesure environ 15 centimètres de diamètre et pèse jusqu'à 2,5
kilos. Ses géniteurs ont mis une dizaine d'années à le concevoir et ne
sont pas peu fiers de clamer son prénom: solinda. La pastèque - car
c'est bien de cette cucurbitacée d'origine méridionale qu'il s'agit -
trône actuellement dans les rayons de certaines Migros et Coop depuis
une dizaine de jours. Signe particulier: la petite, cultivée en Italie
et en Espagne, serait savoureuse et n'aurait aucun pépin. Le tout sans
OGM.

Juré, craché, affirme Syngenta, numéro deux mondial des semences. Le
géant bâlois est en effet connu pour défendre ce type de production.
Qui représente pourtant moins de 5% de ses revenus, l'essentiel de ses
7,269 milliards de dollars de ventes (plus de 9,2 milliards de francs)
provenant des herbicides, fongicides et pesticides. Mais c'est au sein
de la division Légumes et Fleurs qu'a été élevée la mini-pastèque.
«Cette variété est le fruit de techniques traditionnelles de sélection,
sans modifications génétiques artificielles», précise Emilie Vincent,
porte-parole de Syngenta. Dans la ligne de mire du semencier: coller au
plus près aux moeurs. En adaptant la taille de la pastèque aux
réfrigérateurs mais aussi aux célibataires, une population toujours
plus nombreuse. Il y a deux ans, la pastèque single partait à la
conquête des Etats-Unis sous le nom de «pureheart». Où elle connaît un
certain succès puisque ses ventes ont quintuplé depuis son
introduction, pour s'élever à 35 millions de dollars en 2004. Des
peanuts comparés au chiffre d'affaires global de Syngenta, mais le
début d'un «business model» juteux.

Soit accéder directement au consommateur, via un partenariat avec
quelques distributeurs, ce qui permet d'augmenter considérablement les
marges grâce à des prix de vente plus élevés. Outre l'innovation
technologique - des firmes concurrentes, notamment israéliennes, ont
déjà introduit des pastèques sans pépins -, cette culture haut de gamme
mise surtout sur une nouvelle stratégie commerciale dans une branche où
le marketing de masse prend de l'ampleur. Et si la pastèque «portable»
ne va pas chambouler le marché, reste encore à revisiter des milliers
de fruits et légumes.

Offre élargie

Dans la division Légumes et Fleurs de Syngenta, qui pèse 591 millions
de dollars de ventes (+17%), plus de 2600 variétés sont ainsi
développées. Début juin, le légume le plus vendu au monde prenait ainsi
son envol des pipettes de Syngenta, la tomate kumato, espèce hybride à
peau brune, fruitée, dotée d'une résistance à toute épreuve aux
maladies et disponible toute l'année. En France, ce sont Monoprix et
Cora qui la distribuent. Et peut-être bientôt Auchan. Un coup de
marketing avec lequel ses promoteurs rêvent d'égaler la réussite de la
tomate en grappes, dans les années 1990.

«Nous avions déjà proposé une autre mini-pastèque en 2003, note Urs
Peter Naef, porte-parole de Migros. Le succès a été tel que nous avons
décidé d'élargir l'offre à un plus grand nombre de magasins.» Quant à
la liste des fruits et légumes inédits, il risque de s'allonger
considérablement à l'avenir. Après les mini-courgettes, bébés
artichauts, concombres single ou tomates zébrées, des abricots noirs
(croisés avec des prunes) et des avocats à peau comestible commencent à
débarquer sur les étals anglo-saxons.

© Edipresse Publications SA

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Le point sur les OGM

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS     nature, environnement, écologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme