Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

 

AccueilL'entrepriseNouvellesServicesContactVaisseau-mère

natureTout en bas!Transfert N°8 : Cyber-réseau mondial pour combattre "l'Empire" du libéralisme - Vive la dissidence! - Sites de résistance à la mondialisation - ça mouve aux States! - Site info critique - Liens vers les groupes résistants - Débats "citoyens" LEBRANCHU boycottés par les consommateurs - L'INDIGNATION : Suite à un débat public sur les OGM, fichage génétique de 4 militantes anti-OGM - FUTUR(E)S TRANSGENIQUES A VACCINER - Le point sur les OGM

Inondons de nos emails Monsieur Georges Bush

Visi;0)gm la visionneuse

SONDAGE évolutif sur les OGM

Perdus dans la jungle du site? Voici quelques repères...Opération bouclier humain en Irak - Campagne d'arrachage d'OGM dans la Marne -  José Bové : Campagne pour le respect des droits syndicaux - Journée sans achats - OGM détruits par un mystérieux commando surnommé "les pyrales" - L'INRA arrache la vigne transgénique en Alsace - Les anti OGM se heurtent aux forces de l'ordre - Nouvel arrachage d'OGM dans le Gers - Arrachage à Beaucaire - Salettes et Cléon d'Andran - Nouvelles des actions directes contre les OGM - Destruction des OGM en l'an 2000 - Destruction de peupliers aux USA - Intervention des "ravageurs" - "Les Limes à grains" - Les "preneurs de mal à la racine" - Une action belge - Corinne Lepage et les OGM - Traité pour le partage du patrimoine génétique commun - Lettre aux maires - Des "clones" de José Bové - Des paysans sans terre occupent une usine Monsanto au Brésil - Chanvre contre arbres transgéniques - Echelon  à l'écoute! - Archives explosives de la liste de diffusion terresacree.org - Encouragements - Vaisseau-mèrePlan du site - Sommaire rabougri - Editorial - Porte - Suite


Merci de nous envoyer vos communiqués. Répercuter l'information est l'une de nos missions à tous. Un internaute à notre équipe : "L'oeuvre que vous menez est un travail d'intérêt général vital ce qui implique de votre part certains sacrifices au niveau de vos vies personnelles." Nous faisons de notre mieux. Ce n'est pas toujours sans casse. Merci de nous aider comme vous pouvez.

PARIS, 1er mars 2001 (Agence Française de Presse) - Le ministère de l'Agriculture a été condamné jeudi après-midi par le tribunal administratif de Paris à communiquer la liste des "communes accueillant des cultures expérimentales d'organismes génétiquement modifiés" en 1999 et 2000.

Le jugement, lu en audience publique, fait suite à une requête de l'association écologiste France Nature Environnement (FNE) du 29 mai 2000.

Terre sacrée descend dans la rue. Ici à Montpellier en décembre 2000 (Photo Marylène Lavallée)


https://www.terresacree.org pour que ne soient pas bradé$ douze à quinze millions de millénaires de pure magie, quatre à cinq millions de millénaires d'évolution terrestre... L'@ssoce lutte contre tous ceux qui nous font prendre des vessie$ pour des lanternes!


"La pollution génétique est une pollution VIVANTE, quelque chose que l'on n'a JAMAIS VU! 0,2% aujourd'hui, ce n'est pas 0,1% l'année prochaine, mais 0,3 ou peut-être 1%... Ce n'est pas comme un additif dans la nourriture, que l'on contrôle à peu près. C'est du VIVANT. Ça se reproduit!" M.D.

Dans Trans-Rural Initiatives, n°173 du 29/9/2000 : "Cartographie des cultures transgéniques dans le monde"

OGM : le miroir d'une société DNA 12/09/2000 : http://www.dna.fr/cgi/dna/motk/

http://www.transfert.net : "Ecologistes ou anti-globalisation, les militants se rassemblent, grâce au web, en créant un réseau mondial capable de converger pour combattre "l'Empire" du libéralisme." - Vive la dissidence! (Magazine Transfert N°8 - Octobre 2000) - Suite


Magazine Transfert N°8 Dossier Vive la dissidence!(Plus d'ascenseur!) C'est une carte de l'Angleterre, découpée en 14 régions cliquables. En apparence, un banal croquis. En fait, une arme de guerre pour les militants anglais anti-OGM. Car cette carte, disponible sur le site de GM-Info, constitue une banque de données de tous les sites d'expérimentation, les bureaux, les usines, les lieux de stockage de l'industrie des OGM. Cliquez par exemple sur West Midlands, autour de Birmingham, et vous obtiendrez : 1.- la localisation d'un champ où Monsanto (poids lourd des OGM) fait par exemple des essais de betteraves transgéniques, 2.- la référence de la semence testée, 3.- de l'information "indépendante" sur le sujet... Bref, "tout ce dont vous avez besoin pour combattre la bête biotech" comme l'indique GM-Info sur sa page d'accueil. Tom Dyson, l'ingénieur qui a développé le site, explique : " Notre rôle, c'est l'info pour l'action. La base renseigne les activistes qui veulent tracter devant une filiale, bloquer un entrepôt ou détruire un champ test." Depuis leurs débuts en 1997, ces derniers ont mené en Angleterre une soixantaine de "décontaminations", publiques ou clandestines.

 

2000 : La résistance se globalise

 

Les écolos français n'en sont pas encore là. Mais le mouvement s'amorce : l'association Terre sacrée, créée en février 1999, a mis en ligne la liste brute de tous les champs d'expérimentation. Quelle que soit la cause qu'ils soutiennent, de plus en plus de militants utilisent les armes électroniques. (...)"

Alexandre PIQUARD http://www.transfert.net

Le reste est à découvrir dans le magazine Transfert N°8 d'octobre 2000 pages 36-58.

 

Sommaire de la page - Suite

 

Quelques autres extraits :

ViveVive la dissidence

nature

Ce n'est pas un message chuchoté sur une mailing-list, ni un slogan qui traîne sur quelques sites alternatifs. C'est un cri joyeux qui enfle et pourrait bien tout emporter sur son passage. Car le web alternatif, l'autre Net, le cyber-militantisme se portent à merveille. Cette dissidence qui, selon la très juste définition d'Hanna Arendt, "n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon", progresse à grands pas. (...)

Le monde alternatif se fédère autour de la lutte anti-globalisation. "faisons face à la mondialisation du capital par la mondialisation de la solidarité!" scandaient ainsi les organisateurs du contre-sommet de Prague. (...)

Grâce au web, ce mouvement hétérogène a peu à peu tissé sa toile. (...) Le gentil monstre grossit de mois en mois. De Seattle à Philadelphie, de Prague à Paris, il étend ses griffes. Pour que le web alternatif continue d'exister. Et que, contre la normalisation des idées, des hommes et des réseaux, vive encore la dissidence.

Transfert N°8 d'octobre 2000. Arnaud GONZAGUE, Jean Marc MANACH, Edgard PANSU, Alexandre PIQUARD, KARINE PORTRAIT, Dorothée TROMPARENT

http://www.transfert.net

 

Sommaire de la page

 

Actions anti-OGM aux Etats Unis : Divers groupes d'écologistes s'en sont pris aux intérêts des lobbies OGM tout au long de l'été. Leur meilleur coup? Avoir couvert le secrétaire de l'agriculture Dan Glickman d'iNTESTINS DE BISONS POURRIS, dans le parc de yellowstone, pour exiger la fin du soutien fédéral aux recherches dans le domaine des biotechnologies. (D'après l'agence de presse Imatex. Mexique) - Consulter les actions sur la page nouvelles

 

nature

 

Sommaire de la page

 

Destruction des OGM en l'an 2000

La destruction de plantes transgéniques a continué en 2000, mais elle a eu lieu le plus souvent de façon clandestine. Si l'arrachage de colza génétiquement modifié cultivé par l'INRA et le Cetiom à Gaudiès (Ariège), le 13  avril, a été mené publiquement par la Confédération paysanne et les Verts, la destruction de tabac, de luzerne et d'arabettes transgéniques dans des installations de l'INRA et du CNRS à Castanet-Tolosan (Haute-Garonne), le 26  juin, a été revendiquée par les Chercheurs dans la nuit, un groupe inconnu.nature

Le maïs OGM de la société Biogemma a, quant à lui, été fauché anonymement à Longué (Maine-et-Loire), le 9  septembre, tandis que la destruction de semences OGM de maïs et de tournesol dans un entrepôt de la société Pioneer, à Montauban (Tarn-et-Garonne), le 29  décembre, a été revendiquée par le groupe inconnu des Overdosés grandement mécontents (OGM).

 

Sommaire de la page

 

Intervention des "ravageurs"

Communiqué : Désespérons Guyancourt !

Nous sommes intervenus le 16 juillet 2001 au GEVES (Groupe d¹étude et de contrôle des variétés et des semences, La Minière, Guyancourt cedex)*, pour détruire une parcelle de 3000 m2 d'un maïs transgénique insecticide.

Le GEVES est un organisme d¹Etat fonctionnant sous la houlette de l'INRA, du ministère de l¹Agriculture et du GNIS, groupement des industriels semenciers. Pour être mises sur le marché, toute les variétés de semences doivent être expérimentées, contolées et homologuées par cet organisme. A ce titre, le GEVES participe à l¹organisation d¹un marché captif - et le légitime - qui oblige les paysans à racheter aux industiels chaque année les semences nécessaires à leurs cultures. Les OGM ne sont que l¹ultime avatar de cette organisation de la dépossession, qui n¹a pour but que de manipuler et domestiquer tout ce qui vit sur terre.

"un jugement du GEVES est un jugement sûr"", affirme-t-on dans ce milieu. C'est-à-dire un jugement devant lequel il n'y aurait plus qu¹à s'incliner. Les experts, qu¹ils soient du GEVES ou d'ailleurs, ont déjà permis et justifié tant de désastres que leur fonction même ne nous paraît pas nécessaire. Nous refusons le monde de la catastrophe permanente dans lequel ils prétendent nous faire survivre. Pas besoin d¹être experts en sabotage ni de disposer de beaucoup de moyens pour appliquer le seul principe de précaution raisonnable: la destruction!

LES RAVAGEURS

* Pierre-Louis Lefort, Président du GEVES. Tél. : 01 30 83 35 50

Nicole Ladet, diffusion de l¹information technique. Tél. : 01 30 83 36 76.

Informateur : Sébastien Denys

 

Reçu de limesagrains@yahoo.fr

Décontamination avant le 12 août 2001 de 4 sites de maïs OGM dans la Drôme

Ce matin, 11 août 2001, dans les localités de
Montségur-sur-Lauzon, Saint-Paul-Trois-Châteaux et
Roussas (département de la Drôme), nous avons
décontaminé 4 sites de maïs génétiquement modifié par
la société Meristem Therapeutics. La déssémination en
cours portait sur du maïs trafiqué pour que son ADN
exprime la lipase gastrique de chien, à des fins
médicales.

Dans la société capitaliste industrielle, la course au
"progrès technologique" légitime une concentration
hégémonique des pouvoirs et des savoirs, aux dépends
des populations, de leur survie et de leur autonomie.
Dans le domaine de l'alimentation comme dans le
domaine thérapeutique, les OGM représentent le dernier
maillon en date de ce processus de désappropriation de
la maîtrise de nos moyens d'existence. Tout comme il
n'y a pas de "bon" nucléaire, l'alibi thérapeutique ne
justifie pas plus la poursuite d'un tel processus que
les nécrotechnologies agro-productivistes. Nous ne
pensons par ailleurs pas que la codification dans une
charte de ce processus de dépossession (cf. "Le Monde"
d'avant-hier, page 10) le rende acceptable parce que
plus transparent.

Notre intervention faisait suite aux décontaminations
récemment opérées en France, Italie, Hollande, et
Belgique, sans attendre l'échéance de l' "ultimatum"
fixé au 12 août 2001.

La seule façon de combattre les OGM, c'est de
combattre le monde qui les produits.
Rappelons qu'il reste à ce jour dans la Drôme
plusieurs sites de maïs génétiquement manipulés :
Monsanto à Pierrelatte et à Salettes, Meristem
Therapeutics à Pierrelatte et à Donzère, Biogemma à
Cléon d'Andran et Lagarde Adhemar.

Les limes à grains

 

Sommaire de la page

 

nature

 

Nouvelles des actions directes contre les OGM

Loin de la scène des jérémiades et des rodomontades médiatiques, les actions réelles contre les OGM se poursuivent à travers le monde :

- Aux Etat-Unis, où des actions directes n'ont pas cessé ces dernières années, 12000 arbres (peupliers et cotonniers) génétiquement modifiés ont été détruits le 23 mars 2001 à l'université de l'Oregon par des étudiants.

- Le 18 janvier, en Italie, dans la zone de Latina, le groupe Ceux de la nuit a détruit des champs, des serres et le système d'irrigation appartenant à l'Asgrow Italia Vegetable.

- Toujours en Italie, le 9 février 2001, des serres de l'Institut
expérimental d'Albenga sont détruites et des ordinateurs sont sabotés ; le 2 avril 2001, un entrepôt de semences (maïs, soja) appartenant à Monsanto, à Lodi, est incendié.

- Dans la nuit du 26 au 27 mai 2001:

-en Italie, 10 serres de l'installation de recherche de la Nunhem Seeds (Groupe Aventis) à S. Agata Bolognese sont détruites.

- En Belgique, 3 champs de colza transgénique appartenant à Aventis et situés à Nazareth (Flandre orientale), à Velzeke-Rudershove et Zonnegem sont détruits.

- En Hollande, le 24 juin 2001, Les lièvres enragés ont inauguré la mascarade d'une conférence de citoyens sur les OGM, en détruisant deux champs de betterave sucrière transgénique appartenant à Monsanto.

LES RAVAGEURS. Mise à jour du samedi 12 janvier 2002.

 

Sommaire de la page

 

DESTRUCTIONS : Aux Etats-Unis, un groupe informel a détruit et brûlé le laboratoire du Centre d'horticulture de l'université de Washington, à Seattle et la pépinière de peupliers Jefferson située près de Portland (dans l'Oregon). Reuters, 24 mai 2001.

 

Sommaire de la page

 

Corinne Lepage et les OGM

16 août 2001 :

Invitée de RTL ce matin, Corinne Lepage. L'ancienne ministre de
l'Environnement réagit à la polémique sur la culture de plants d'OGM, évoque sa candidature à l'élection présidentielle et la politique écologique du gouvernement.

Corinne Lepage : La charte sur la transparence, c'est très bien. Leproblème, c'est que ça vient beaucoup trop tard. Le gouvernement a été déjà condamné trois ou quatre fois par le Conseil d'Etat et tous les tribunaux de France et de Navarre, à rendre publics les essais d'OGM.

Donc, c'est assez normal qu'aujourd'hui il veuille le faire. Je crois
qu'on est dans une situation qui est très difficile, dans la mesure où, sous l'apparence d'un moratoire, on est en train, en réalité, de mettre un peu partout en France des OGM, qui entraînent une pollution génétique. Et donc il y a une véritable violence qui est exercée à la fois sur le patrimoine et sur un certain nombre d'agricultures.

Il faut les arracher, alors ?

Je ne suis pas pour la violence, mais je dirais que
là, on est à la
limite d'une situation de légitime-défense.

http://www.rtl.fr/

Trop tard pour la traçabilité

 

Sommaire de la page

 

Des clones de José Bové à Evry

LA STANDARDISTE de Génoplante, ce laboratoire de recherche génétique basé à Evry, n'en a pas cru ses yeux, hier matin. A 9 heures, elle a vu débarquer une vingtaine de « José Bové ». Avec leurs grosses moustaches, leurs chemises à carreaux et leurs pipes, ces « clones » ont déployé des affiches anti-OGM (organismes génétiquement modifiés) dans le hall et distribué des pop-corn bleus et verts, symbolisant le maïs génétiquement modifié. Une manifestation farfelue, pour un objectif sérieux. Maniant l'humour et l'autodérision, les activistes du groupe Aarrg (Apprentis agitateurs pour un réseau de résistance globale) étaient venus soutenir le leader de la Confédération paysanne jugée à Montpellier pour avoir détruit des plants de riz transgénique. Au passage, ces étudiants ont dénoncé le fonctionnement de Génoplante, un laboratoire de recherche public associé à des entreprises semencières privées. Ils ont rappelé les dangers économiques et sanitaires générés par la production d'OGM. Promettant d'autres coups d'éclat, les clones de José Bové sont repartis après une demi-heure de manifestation bon enfant.

Le Parisien , vendredi 09 février 2001

 

Sommaire de la page

 

Des paysans sans terre occupent une usine Monsanto au Brésil

Vendredi 26 janvier 2001

PORTO ALEGRE, Brésil (AP) -- Alors que le Forum social mondial, l'anti-Davos, débattait vendredi des OGM, plus d'un millier de paysans du Mouvement des sans-terre a occupé pendant quelques heures et pacifiquement une usine Monsanto, chef de file mondial de l'''agri-business''.

''Nous occupons cette usine pour montrer notre opposition à l'application du transgénisme dans l'agriculture. Nous n'en voulons pas, nous n'en avons pas besoin'', a déclaré à
l'Associated Press Frei Flavio, porte-parole des 1.300 paysans ayant investi l'usine de Nao Me Toques, 300 km au nord de Porto Alegre. Aucune précision sur cette occupation n'a pu être obtenue de sources indépendantes.

Le groupe Monsanto a acheté cette usine il y a plusieurs
années, mais l'utilisation d'organismes génétiquement
modifiés dans l'agriculture est interdite au Brésil et la
multinationale n'a pas encore pu en importer.

Reste que selon les militants du Forum social, près de 30% de la production céréalière du Brésil serait à base d'OGM entrés illégalement sur le territoire. Le Brésil, gros
producteur, exporte notamment du soja, du riz et du maïs.

 

Sommaire de la page

 

Chanvre contre arbres transgéniques

Canada : Depuis trois ans, des épinettes transgéniques poussent à côté de la réserve faunique des Laurentides (québec). Ces arbres, propriété du Service canadien des forêts (SCF), sont manipulés pour produire la toxine du Bacillus Thuringiensis. En signe de protestation, un groupe écologiste, SOS Gaïa, a remis des semences de chanvre à Domtar, société de production du papier. Le chanvre produit trois fois plus de fibres naturelles que les résineux et éviterait les coupes à blanc et les arbres transgéniques. Le devoir du 19 décembre 2000.

 

Sommaire de la page

 

Saine lecture : le N°1 de la revue l'Ecologiste, 25, rue de Fécamp, 75012-PARIS ecologiste@worldnet.fr  Enfin une revue écologiste digne de ce nom en France. On y traite beaucoup des OGM!

Thierry JACCAUD, rédacteur en chef de l'Ecologiste : "...bravo pour l'incroyable quantité d'information sur votre site.

Edition française de The Ecologist, 25, rue de Fécamp - 75012 Paris. Tel 01 46 28 70 32 - Fax 01 43 47 03 38

courriel ecologiste@worldnet.fr

 

Sommaire de la page - Suite

 

Le site francophone de compilation de l'info critique

C'est à visage découvert qu'on arrache à Beaucaire dans la Drôme.Chaque mois, une nouvelle compilation d'informations glanées au hasard de lectures diverses.

Les sujets principaux de ces informations: L'écologie, le développement durable, la solidarité, la lutte contre la marchandisation de notre environnement et, plus globalement , tout ce que les médias institutionnels et/ou soumis aux exigences de leurs contrats publicitaires, essaient de nous cacher!

http://www.chez.com/lautrinfo/


Un scoop : bientôt sur le site http://www.OGMdangers.org  il y aura une rubrique histoires drôles (une idée d'HLM), histoire de jeter de la poussière d'étoiles dans les yeux de tous ces biotechniciens, pour les faire pleurer...de rire ! -  cba@etcaetera.comSommaire de la page :

https://www.terresacree.org - JardinPorte du site SOS-pl@nete!

Liens sélectionnés par le Haut Conseil : http://www.hcci.gouv.fr/liens/index.html

Retour au sommet de la pageListe d'information sos-planete.   Jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme