tLe 13 septembre 2006 : Un travail bénévole de Sophie M que nous remercions vivement.

AccueilL'entrepriseenvironnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreActionsservicesContact

Tout en bas!2000

(Ordre chronologique)

Toutes les sources sont citées.

  • Décembre 2000 : 100 000 personnes à Nice! (Terre sacrée n'a pas eu assez de tracts pour inonder tous les militants anti-rouleau-compresseur). 800 à Montpellier. Félicitations au passage à Jean Pierre Berlan pour son exposé transparent. Et honte aux services de police qui ont profité de la manifestation de Montpellier pour procéder à l'arrestation sommaire d'un jeune beur, ce qui a soulevé la rage des manifestants et failli dégénérer en émeute. Nous prions donc le gouvernement français de faire le nécessaire à l'avenir pour que ces provocations policières ne se reproduisent plus.
  • Voici la poule pharmacienne dite aux oeuf$ d'or. A quand l'omelette?

    LONDRES, 3 décembre 2000 (Agence Française de Presse)

    Les scientifiques qui ont cloné la brebis Dolly ont créé une poule, surnommée Britney, dont les oeufs pourraient servir à l'élaboration de médicaments contre le cancer, rapporte l'hebdomadaire britannique Mail on Sunday.

    En changeant le code génétique du gallinacé, les scientifiques utiliseront les blancs de ses oeufs, riches en protéines, pour servir de base à de nouveaux médicaments pouvant être commercialisés dans les deux prochaines années, indique l'hebdomadaire. (plus de détails sur la list
  • 30 novembre 2000, Japon : Le parlement japonais a adopté une loi interdisant le clonage humain en raison de "son impact grave sur la dignité humaine, la sécurité biologique du corps humain et l'organisation de la société. La loi interdit la création d'embryons "hybrides" générés par l'alliance d'un oeuf humain non fécondé avec du sperme animal et de ceux formés de cellules humaines et animales. (Agence Française de Presse)
  • Mardi 28 novembre 2000 :  "Entendu ce matin sur France Inter vers 8h55. En réponse à un auditeur dans l'émission Radiocom c'est vous, le généticien Albert Jacquard s'est exprimé à propos des OGM. Après avoir dénoncé le mensonge des firmes qui prétendent que les OGM sont une solution contre la faim dans le monde, il a lancé de façon très directe: "Au nom du principe de précaution il faut dire non à ceux dont l'objet est de faire du fric."

    Propos recueilli par Pierre BOITEAU, Web-journaliste et animateur du site
    Web-agri.fr
  • L'Organisation Internationale des Consommateurs, réunie en congrés, a appelé gouvernements et institutions internationales "à imposer un moratoire sur la culture et la mise sur le marché de nouveaux aliments génétiquement modifiés, jusqu'à évaluation de l'impact social et de la sécurité". (Agence Française de Presse 17 novembre 2000)
  • Libération du 22 novembre 2000 : Une société achète le capital génétique des îles Tonga

    SYDNEY (Agence Française de Presse) - Une société australienne, spécialisée dans la recherche génétique, a acquis des droits exclusifs sur le patrimoine génétique des habitants de l'archipel des Tonga, dans le Pacifique sud, par le biais d'un accord signé avec le ministère tongien de la Santé. (...)

    Le directeur d'Autogen, Joe Gutnick, a indiqué que Tonga offrait des opportunités bien spécifiques pour la recherche génétique en raison de sa petite population dont la généalogie et le patrimoine génétique peuvent être retracés. Selon lui, il est possible d'observer à Tonga d'une génération à l'autre, ou d'une famille à l'autre, si la prévalence d'un gène pouvait être la cause d'une maladie particulière. "Nous allons étudier les gènes de la population et, a-t- il déclaré, nous espérons au travers de ces études, réalisées avec la plus grande éthique, être capable de faire de nouvelles découvertes pour améliorer les conditions d'existence des habitants de Tonga et de l'homme, en général".

    La société australienne va collecter des échantillons d'ADN et de sang auprès des habitants pour examiner les différentes protéines de leur sang et les gènes qui peuvent être mis en relations avec des maladies. Si les recherches permettent d'isoler un gène lié à une ou plusieurs maladies, Tonga pourrait tirer des revenus énormes de la part des sociétés pharmaceutiques, a déclaré le professeur, Greg Collier, responsable du développement et des recherches d'Autogen.
  • 22 novembre 2000 : La Communauté européenne fait pression sur la décision de la France de suspendre l'autorisation de cultiver, pendant 10 ans, trois variétés d'un maïs OGM griffé SYNGENTA (ex-Novartis, l'assembleur du cochon-homme). Les associations françaises militantes sont scandalisées par cette décision et feront -nul n'en doûte!- tout leur possible, pendant l'An 01 du IIIème millénaire, pour qu'aucune graine transgénique destinée à la consommation (ou présentant des dangers de pollinisation croisée) ne pousse sur le sol français. Nous espérons que toutes les nations suivront le bel exemple de la France qui, de la tête (Chirac, Jospin) aux pieds (consommateurs, associations...), en passant par l'estomac, est unanimement et résolument contre les OGM dans l'alimentation animale et humaine. Dossier complet
  • Terre sacrée est heureuse d'apprendre qu'enfin les herbivores français ne mangeront plus ni farines de viande, ni OGM de substitution, et donc que l'INRA ne fabriquera pas de bovins transgéniques avec des gènes de Médor!

    Cette mesure basique de bon sens n'est pourtant pas suffisante et l'@ssociation demande l'interdiction pure et simple de l'élevage en batterie, et pas seulement en France, mais dans l'ensemble de la Communauté européenne. Dans le monde entier. Pour toutes les espèces animales (pour les poules, c'est acquis!), y compris pour l'homme (ce sera plus long!). L'atrocité des conditions de vie des animaux en "stabulation" (pour ne pas dire "en camps de concentration") est la cause réelle de la maladie de la vache folle. C'est un acte criminel indigne de l'humanité.

  • 16 novembre 2000 (Agence Française de Presse) : "Les preuves sont de plus en plus fortes que nos craintes de dégâts irréversibles, causés à l'environnement par la modification génétique des produits alimentaires, étaient bel et bien fondées" a déclaré le Dr Suman Sahai, de l'ONG indienne Gene Campaign.
  • AUSTRALIE : FLEURS GENETIQUEMENT PROGRAMMEES ?
    Lu dans BIOFUTUR de décembre 2000 : Jim Peacock, et Liz Dennis auraient découvert un gène majeur (flowering locus F) isolé chez Arabidopsis thaliana, qui régulerait la floraison, et certains souhaiteraient déjà l'utiliser pour le contrôle génétique de la floraison, voire de la re-floraison  et re-re.. (programmable après les chocs climatiques (grand froid, ou grande chaleur qui font baisser les rendements), pour le blé ou le riz, ou pour provoquer des floraisons sous des climats ou à des époques impropres à la floraison normalement..

    Et que ce  passe t il si un tel gène se promène dans la nature ? Ce n'est pas évoqué par l'article, qui laisse entendre que ces gènes pourraient être commercialisés d'ici 5 ou 6 ans pour le blé, le riz, voire la fôresterie, l'horticulture et le marché des fleurs coupées.. - Une capacité à fleurir hors saison est défavorable dans le milieu naturel, mais pourrait être un facteur susceptible de sur-favoriser certaines plantes introduites notamment et surtout si elles sont aussi pesticides et tolérantes aux désherbants (vers de nouvelles super-pestes végétales ?)

    Cette découverte a valu un prix d'environ 1 180 800 FF et un siège au principal conseil scientifique du gouvernement australien. (Merci à Florent Lamiot)

  • BIOFUTUR (12.2000) : PROJET DE CLONER JESUS... à partir d'ADN à rechercher sur les reliques... mais le site internet est celui d'un éditeur à sensation, Jolly Roger Press. (un "miracle" est si vite arrivé!)

  • De nombreuses recherches sont menées, dans le monde, afin d'insérer le gène responsable de la protéine du fil d'araignée dans des vers à soie. Une équipe de l'Institut de biochimie de l'Académie des sciences à Shanghaï a réussi, après quatre années de labeur, à faire produire par des vers à soie du fil d'araignée. Ce fil devrait servir pour des parachutes ou des gilets pare-balles. (Telegraph, 8 novembre 2000)

  • Le Vatican remet sa culotte à l'endroit (Homélie de Jean Paul II du 12 novembre 2000) sur la liste.

  • 3 novembre 2000 : La preuve est faite : Transfert de morceaux de gènes du mais Bt aux poulets

    Dans le cadre d'un projet sur le transport de gènes dans la chaine alimentaire mené en collaboration avec l'institut de physiologie de l'université technique de Munich, le bureau fédéral de recherche sur la viande de Kulmbach, l'institut pour l'alimentation animale de Braunschweig, des chercheurs de l'institut pour les sciences alimentaires de l'université Friedrich Schiller et Jena ont mis en évidence la présence de morceaux du patrimoine de maïs génétiquement modifié dans des organes et la viande de poulets.

    Les animaux avaient été nourris durant les 32 jours de leur vie avec du maïs Bt. Après leur abattage, des gènes étrangers ont été recherchés a l'aide de la réaction de polymérisation en chaine (PCR) dans des échantillons de tissus des reins, de la rate, du foie, ainsi que dans les muscles des cuisses et de la poitrine.

    Information supplémentaire :
    Prof. Dr. Gerhard Jahres
    Institut fur Ernahrungswissenschaften der Friedrich-Schiller universitat
    Jena
    Tel : 03641 / 949611 - Fax : 03641 / 949612
    E-mail : b6jage@rz.uni-jena.de

    Source : Communiqué de presse de l'université de Jena, 03/11/2000. Rédacteur : Romain Houdard

  • STARLINK : de la farine de maïs transgénique destinée aux animaux retrouvée chez Kellog's et autres (Mise à jour du 26 octobre 2OOO)

  • Problèmes de contamination

    Allemagne : Une décision juridique interdit aux producteurs de produits traditionnels, voisins d'essais d'OGM, de vendre leurs récoltes comme non-OGM. La raison donnée par la cour est le risque de pollinisation croisée. Le jugement conclut que préserver le citoyen contre les risques du génie génétique est plus important que l'intérêt commercial des agriculteurs. --- LifeScience, 1er septembre 2000

  • CHICAGO (Etats-Unis), 19 octobre 2000 (Agence Française de Presse) - Le succès apparent d'une greffe réalisée sur une petite fille avec les cellules de son frère créé spécifiquement dans ce but, relance l'intérêt pour l'utilisation d'embryons pour la recherche, une technique très critiquée pour des raisons scientifiques et éthiques. [fr.news.yahoo.com] Adam, bébé éprouvette, repose le problème des recherches sur l'embryon

  • Virus OGM pour stéréliser la faune dosmestique retournée à l'état sauvage

  • Projets : Une chercheuse en chirurgie dentaire de l'Université du Texas (San Antonio) cultive des molaires de souris en éprouvette et essaie actuellement "de faire pousser des dents d'homme dans des boîtes de plastique, au moins pour mieux comprendre comment elles se développent et surtout pour identifier les gènes indispensables à leur formation". Le but final est d'utiliser les thérapies géniques pour faire qu'une nouvelle dent repousse toute seule et remplace spontanément celle perdue. --- Libération, 7 septembre 2000
  • GeneWatch a révélé que Monsanto faisait délibérement pression sur les décideurs politiques et les experts des Comités Scientifiques internationaux afin qu'ils acceptent les biotechnologies. Dans le journal interne de Monsanto, il est fait mention d'activités pour influencer les lois nationales dans les pays suivants : Japon, Bulgarie, Thaïlande, Mexico, Brésil, Corée, Etats-Unis et Union Européenne. Communiqué de GenWatch, 6 septembre 2000. www.genewatch.org/News/MonsRpt.htm
  • Asie : "La Longue Marche pour la biodiversité", qui a traversé la Thaïlande du 6 au 17 septembre 2000, s'est terminée par une déclaration publique qui demande au gouvernement américain et aux firmes de biotechnologies d'arrêter leur pression sur les gouvernements et les médias aux gouvernements asiatiques de s'opposer aux accords sur les droits de propriété intellectuelle et aux Nations-Unies de définir des règles pour qu'un Etat puisse attaquer en justice une firme qui brevetterait illicitement des ressources biologiques. Par ailleurs, les associations ont décidé de s'échanger des informations pour être plus pertinentes et plus efficaces dans la confrontation avec les décideurs politiques, d'entreprendre des actions diverses pour arrêter les essais d'OGM, de travailler à la protection et à l'amélioration des variétés locales, de promouvoir une agriculture durable et d'établir des réseaux entre les producteurs et les consommateurs. --- 17 Septembre 2000 Biothai : biothai@pacific.net.th   et fax : +66 2 952 83 12
  • 26 octobre 2000, from:  Laurent develay Collaborateur du groupe des verts europeen pour la sécurité alimentaire.
    To: ecologie-contact@ecologie.sgdg.org
    Je viens de participer a une réunion de l'intergroupe "alimentation" du Parlement europeen. Je voudrai vous donner une information que vous avez peut être déja.
    De la bouche de Andreas Hacker qui est directeur général adjoint de Mac Donald Europe qui repondait à une question d'une députée, nous avons appris qu'il ne pouvait pas certifier à 100% que le soja utilisé par Mac Donald n'était pas génétiquement modifié, bien que la politique de la firme était d'acheter des matières premières non OGM.
    Cette sorte d'aveu venant de la bouche d'un des plus grand responsable de la firme Mac DO en Europe résonne quelque part comme un aveu.

  • 21 octobre 2000 : En cette aube du IIIème millénaire, nous sommes submergés d'informations concernant les nouvelles capacités exponentielles de l'Humanité à manipuler le vivant. En raison de l'irréversabilité de la pollution génétique, c'est maintenant qu'il nous faut choisir entre un monde prédigéré par un cartel de multinationales ou piloté par l'accord des membres d'équipage du vaisseau spatial Terre. C'est à cet instant précis de l'Histoire qu'il nous faut agir. Pas demain! De ce caractère urgent, les générations vivantes doivent prendre profondément conscience... Les firmes biotechnologiques croyaient pouvoir faire passer les OGM comme étant de simples hybrides. C'était sans compter la marée des peuples réveillés par le nouveau réseau mondial internet;O)

  • On veut faire des virus-bactéries avec un gène d'une araignée pour que, quand ils piquent un insecte, ils lui inoculent le poison. Ce poison n'en est pas un quand il est à l'extérieur (sur la peau)... J'ai pas tout compris. A lire en anglais sur :http://www.gene.ch/ les archives de Gentech sont sur : http://www.gene.ch/gentech-arc.html et mes compte-rendus sur notre site (sur lequel vous pouvez signer notre appel contre les brevets sur le vivant. Bon courage.
    Hervé Le Meur (HLM)
    http://www.OGMdangers.org
    Association OGM dangers

  • Octobre 2000 : 1) Monsanto a mélangé "par erreur" des tonnes de soja transgénique avec du soja traditionnel. 2) Un brevet de mise en culture de tissus humains mélangés avec des gènes de végétaux a été refusé. Bientôt des précisions sur ces deux affaires.

  • Actions anti-OGM aux Etats Unis : Divers groupes d'écologistes s'en sont pris aux intérêts des lobbies OGM tout au long de l'été. Leur meilleur coup? Avoir couvert le secrétaire de l'agriculture Dan Glickman d'iNTESTINS DE BISONS POURRIS, dans le parc de yellowstone, pour exiger la fin du soutien fédéral aux recherches dans le domaine des biotechnologies. (D'après l'agence de presse Imatex. Mexique)

  • Chauffage à base de chardons transgéniques!

    Dans le nord de l'Espagne, près de Burgos et Huesca, les besoins énergétiques de 60.000 personnes seront satisfaits d'ici deux ans par deux centrales thermiques alimentées avec de la paille de céréales et de chardons.

    Les chardons (génétiquement modifiés pour offrir de plus hauts rendements) (sic !!!!) seront cultivés pour ce faire sur des milliers d'hectares. Les deux centrales thermiques consommeront chacunes 105.000 tonnes de chardons et de paille par an, dont la combustion produira 91,2 GWh d'électricité. (La Montagne du 19 octobre 2000)

  • Débats "citoyens" sur les OGM : page spéciale réalisée à cette occasion. Sachez que l'Union Féminine, Civique et Sociale (UFCS), l'une des trois associations organisatrices, "est favorable au développement de la recherche sur les OGM. En matière d'OGM, du fait des contaminations de l'environnement, le retour à la situation antérieure est impossible..." C'est comme si l'UFCS disait : "Cet homme a déjà tué, alors laissons-le tuer tout le monde!"

  • Vu dans Webmatin : Un clone de bovin vendu aux enchères aux Etats Unis avant même d'être conçu! (page Flash)

  • Naissance du géant mondial de l'agro-chimie, Syngenta
    BALE (Suisse), 11 oct (Agence Française de Presse) - Le premier groupe mondial d'agro-chimie, Syngenta, est né officiellement mercredi, après l'approbation des actionnaires de ses deux pères fondateurs, le suisse Novartis et l'anglo-suédois Astra-Zeneca.
    Le chiffre d'affaires prévisionnel de Syngenta, dont le siège est à Bâle, est de 7 milliards de dollars et son premier patron est M. Heinz Imhof, responsable du secteur agro-chimie de Novartis. Le groupe emploiera 23.800 personnes.

  • CARAVANE
    Les actions de protestation contre les OGM se multiplient
    , surtout en Asie. Un « tribunal des semences » s'est tenu en septembre les 25 et 26 septembre 2000 à Bangalore, en Inde, avec la participation de José Bové, le porte-parole de la Confédération paysanne. Il s'agissait de contrer la réunion de l'Association des semenciers d'Asie et du Pacifique qui se tenait au même moment au même endroit.

    Une « caravane des peuples », organisée du 13 au 30 novembre 2000, conduira des dizaines de paysans en Inde, au Bangladesh et aux Philippines pour sensibiliser la population rurale aux risques des OGM et des pesticides, et plus généralement de la globalisation. Une marche du même type avait parcouru la Thaïlande en septembre. (Le Monde du 17/10/2000)

  • A cheval donné, on ne regarde pas les dents. » Des organisations écologistes du tiers-monde contredisent l'adage, en affirmant que l'aide alimentaire sert à diffuser des nourritures transgéniques. Selon l'organisation de Vandana Shiva à New Delhi, la Research Foundation for Science, Technology and Ecology (RFSTE), « le gouvernement américain utilise les fonds publics destinés à l'aide pour créer des profits et des marchés pour l'industrie biotechnologique ». A l'appui de son dire, la RFSTE a prélevé des échantillons de soja et de maïs provenant de l'aide distribuée après le cyclone qui a ravagé l'Orissa, dans l'est de l'Inde, fin 1999. Les échantillons ont été adressés à un laboratoire d'analyse renommé, Genetic ID, aux Etats-Unis, qui a constaté la présence d'OGM dans les deux échantillons, l'un d'entre eux présentant une concentration supérieure à 1%. (Le Monde du 17/10/2000)

  • Wednesday, October 18, 2000 9:24 AM Gen-Lex-news 19

    1. L'alimentation OGM est "out", c'est démontré.

    Un nouveau sondage montre une opposition en progression constante à l'encontre des produits alimentaires transgéniques, aux USA. Une étude de l'UE (4ème Eurobaromètre) arrive aux mêmes résultats: les OGM sont hors-jeu. (Nature Biotech.18, Sept. 00)

    2. Brevet sur une chimère mi-homme mi-bête retiré

    Stem Cell Sciences et BioTransplant avaient déposé une demande de brevet sur des embryons composés de tissus humains et de tissus animaux. Suite à des protestations de Greenpeace, ces sociétés ont retiré ce brevet scandaleux. (Communiqué de presse, Greenpeace, 10.10.00)

    3. Coton transgénique: gonorrhées incurables?

    Le coton transgénique de Monsanto contient un gène résistant au streptomycine, un antibiotique aussi utilisé en médecine. Une commission d'experts du gouvernement britannique craint une accoutumance de l'agent pathogène responsable des gonorrhées, notamment, suite à l'utilisation de ce coton pour la fabrication de langes pour bébé, bandes hygiéniques, tampons et autres bandages.
    (Communiqué de presse Institute of Science in Society, 28.9.00)

    4. Prix Nobel Alternatif pour l'agriculture durable

    L'érosion et l'empoisonnement des sols devient un réel problème au Etats-Unis. Wes Jackson (The Land Institute) a trouvé une solution: cultiver blé et pâturage en alternance. Il n'est plus nécessaire de labourer les champs chaque année; les racines sont plus fortes. La culture mixte, combinant diverses espèces sur plusieurs années, donne d'aussi bons voire de meilleurs rendements, et diminue sensiblement le besoin en produits agrochimiques. Démontré par Wes Jakson qui se voit ainsi décoré du Prix Nobel Alternatif. (Communiqué de presse, Right Livelihood Foundation, 5.10.00)

    Vous pouvez consulter les références et les articles de fond correspondants, sur le site
    http://www.blauen-institut.ch

    Le bulletin est rédigé par Florianne Koechlin du Blauen Institut (en collaboration avec le Groupe suisse de travail sur le génie génétique GTG).

Suite

  • Quelques extraits traduits par Fred résumés du 4 octobre 2000 :
    - 116 essais au champs depuis 1988 sur des
    arbres OGM
    - prochains débuts probables d'arbres OGM commerciaux en Indonésie, Chili, Chine, Brésil...
    - Sans doute en 2005 aux US
    - une des pistes de recherches : l'arbre transgénique qui augmente la fixation du dioxide de carbone, recherche appuyée par Toyota !
    - activistes détruisent 1500 à 2000 arbres transgéniques à Milo (Maine) le 22 juillet 2000
    - d'autres (Genetix Alert) en détruisent le 28 mars 2000 au Canada

  • Article dans News Scientist. Des scientifiques ont trouvé un gène d'araignée qui produit une protéine qui, quand elle est mangée ne fait rien mais qui, insérée dans les tissus, tue. L'objectif est de mettre ce gène dans une bactérie qui attaque des larves d'insecte ou de papillon (News Scientist)
    En clair, ils veulent faire des super bactéries et l'article cite l'essai d'un virus avec un gène de scorpion (New Scientist, 21 January 1995, p 6. Commentaires d'Hervé le Meur)
    http://www.gene.ch/gentech/2000/

  • Communiqué du 3 octobre 2000 :

    Suite à la condamnation, par le tribunal de Foix, des quatre ariégeois anti-OGM , l'association Terre sacrée estime que les juges n'ont pas compris l'intérêt public de ces arrachages.

    Elle invite donc tout citoyen français à faire simplement son devoir l'an prochain, partout où ce sera nécessaire.

    Dans la mesure du possible, notre site internet https://www.terresacree.org mettra à la disposition du public la liste des lieux de dissémination, comme cela a été fait cette année.

    Nous sommes nombreux prêts à monter sur les bûchers modernes pour enrayer la colonisation des OGM.

  • Le Dr Palloix, chercheur à l'INRA, avoue à Arles le 21 septembre 2000 que "cette orientation de la recherche (la transgénèse) ne faisait pas l'unanimité au sein même de la communauté scientifique."

  • Le gène de l'obésité détecté. Il s'appelle le hamburger;0)

  • Septembre 2000 : Jusqu'où iront-ils? Un professeur (du Public) vient de  fabriquer un poulet avec un gène qui lui fait avoir une poitrine plus large pour qu'il ait plus de viande. Il a alors cofondé une entreprise pour le vendre à destination de l'alimentation humaine. Il veut aussi mettre un marqueur génétique pour que, si une personne fait grandir un tel poulet, il puisse toucher les royalties. (Source HLM) http://www.gene.ch/gentech/2000/

  • Grande Bretagne : Les 28 militants de Greenpeace, "poursuivis pour [...] récolte préventive d'une parcelle transgénique" (cf. Inf'OG M n°9) ont été acquittés des accusations de destruction.
    --- Communiqué de Greenpeace, 21 septembre 2000.

  • Traduction exclusive de notre correspondant en Thaïlande : D'après un rapport récent, les humains éxercent une pression limite sur la biosphère

  • Tension en Thaïlande à propos du riz génétiquement modifié, le 13/09/2000 : http://agrisalon.com/th1309a0.htm

    Un groupe de 400 paysans thaï protestent contre l'introduction de céréales génétiquement modifiées en Thaïlande.

    Les 400 paysans inquiets sont originaires de la région qui produit le célèbre riz au jasmin thaï. Les producteurs de ce riz craignent que les nouvelles variétés transgéniques ne réduisent progressivement la biodiversité de la région et les privent des variétés locales.

    Ces paysans adoptent une attitude opposée à celle des paysans les plus pauvres qui considèrent (les pauvres!) le riz transgénique comme le seul moyen qui puissent les sortir de leur pauvreté.

    L'association des consommateurs de Thaïlande est elle aussi opposée à la culture des céréales génétiquement modifiées et pense que les paysans et les consommateurs se retrouvent dans le même combat face aux incertitudes scientifiques quant aux effets des plantes transgéniques sur l'environnement.

  • Semences transgéniques : une menace pour les alouettes des champs?

    Plus de 70% des plantes transgéniques disséminées en Europe présentent une résistance à l'herbicide. Des chercheurs britanniques ont montré par des modèles de calcul que ceci pourrait signifier la mort de certains oiseaux sauvages. L'épandage en masse d'herbicide sur des plantes transgéniques menacent de disparition certaines plantes sauvages. Les graines de ces plantes sont une source importante de nourriture pour de nombreux oiseaux sauvages, notamment pour l'alouette des champs. (Science, Sept. 2000). http://www.blauen-institut.ch

  • Argentine : Aceitera General Deheza a informé Greenpeace qu'elle n'utilisera plus de soja modifié dans son jus de fruit nommé "si naturel". Ce geste est significatif dans un pays où le soja GM représente environ 90% des surfaces et où la presse et l'économie du pays sont si dépendants de l'agribusiness.
    --- Communiqué de presse de Greenpeace, 12 septembre 2000

  • La honte! José Bové condamné à trois mois ferme Le 13 septembre 2000 - 15h23 heure de Paris

    MILLAU (Agence Française de Presse) - Le tribunal correctionel de Millau a condamné mercredi José Bové, poursuivi avec neuf autres sympathisants de la Confédération paysanne pour le démontage musclé d'un McDonald's en août 1999, à une peine de trois mois de prison ferme.

    A l'audience, en juillet, le procureur de la République avait requis contre le cofondateur de la Confédération paysanne une "peine dissuasive" de dix mois de prison, dont neuf avec sursis, assortis d'une mise à l'épreuve de dix-huit mois, soulignant sa qualité de "personnage emblématique et populaire" et son rôle "d'instigateur" dans la  manifestation de 1999.

    Voir l'intégralité du jugement Midi Libre 13/09/2000
    http://www.midilibre.com/dossiers/bove
         ogm-foix@worldonline.fr

  • Les immunologistes de l'Hopital Guyun ont découverts le gène qui permet de contrôler le développement du Streptococcus mutans, la bactérie responsable des caries. Des chercheurs britanniques de l'International Institute of Horticultural Research (Kent) cherchent à modifier génétiquement des pommes ou des fraises par l'insertion de ce gène afin de créer des fruits qui préviendraient les maladies dentaires.
    --- London Times, 9 septembre 2000

  • Les OGM sont illégaux :
    L'avocat américain Steven Druker, fondateur et président de l"Alliance for Bio-Intégrity" a attaqué en justice le gouvernement américain au travers de la Food and Drug Administration (FDA) car celle-ci a autorisé les aliments transgéniques sans recherche scientifique suffisante sur leur nocivité pour la santé et l'environnement. Ce procès en cours a déjà permis sur la base des quelques 44000 pages de documents internes de la FDA qui ont été communiqués à l'Alliance, de voir que les scientifiques de la FDA avaient émis de sérieuses réserves à leur autorisation. La direction a passé outre. Elle a d'ailleurs admis qu'elle l'a fait sur pression de la Maison Blanche. Il faut savoir que la campagne du président Clinton a été largement financée par Monsanto, principale société fabriquant les produits transgéniques, qui avait tout intérêt à obtenir les autorisations.

  • Charles Benbrock (secrétaire de la section agronomie de la National Academy of Sciences USA) : Les doses d'insecticides produites par un champ de maïs Bt seraient de 1000 à 100 000 fois ce qu'utiliserait un agriculteur traitant avec le Bt!

  • Café et thé : Alain Crozier, de l'université de Glasgow, et ses collègues japonais ont identifié le gène qui code pour une enzyme nécessaire à la biosynthèse de la caféine, ouvrant la voie à la production de café et thé génétiquement modifiés, sans caféine.
    --- AgriSalon, 31 Août 2000, Nature, 30 août 2000.
  • 25 août 2000 : Des chèvres fabriquant dans leur lait de la soie d'araignée Mais c'est idiot : pourquoi ne pas élever des araignées? Réponse : Parce que l'araignée possède un instinct territorial et l'élevage intensif ne serait pas rentable. Alors vive les OGM? Mais au fait, ça sert à quoi le ver à soie?

  • Etats-Unis : Entre 1999 et 2000, les exportations de maïs vers l'Europe ont chuté de 137 100 tonnes à 17 900. D'après l'American Corn Growers Association, la culture des OGM a occasionné un manque à gagner aux agriculteurs américains de 7 milliards de francs, dont 1,2 en Europe. Le président de l'ACGA estime que l'industrie liée au soja a vu ses exportations chuter de 44% en deux ans, les supermarchés désireux de s'approvisionner en non-OGM s'adressant de plus en plus au Brésil.
    --- Daily Express, 25 août 2000 et Reuters, 17 août 2000
  • Alors que la résistance du public envers les aliments génétiquement modifiés ne cesse de croitre et qu'un scepticisme scientifique indépendant réussit à faire entendre sa voix malgré les tactiques efficaces de censure mises en oeuvre par les corporations et leurs sbires contractuels dans les universités, l'industrie biotechnique est devenue de plus en plus hystérique, répétant encore et encore que ce qu'elle fait est précis, sécuritaire et prévisible.

    Elle manifeste plusieurs signes de panique. À preuve, la campagne de 50 millions de dollars mise en oeuvre par les sept plus grandes corporations biotechniques afin de convaincre le public que, sans la biotechnologie, nous ne pourrions nourrir la population mondiale croissante et sauver l'environnement.

    Malheureusement, la modification génétique n'est ni précise ni prévisible, et seul le temps pourra nous dire si elle est sécuritaire ou non. (Le Devoir 19 août 2000.)

  • L'étude le confirme : Des chercheurs américains de l'université de l'Iowa estiment qu'une chenille sur cinq du papillon Monarque meurt après avoir été exposée aux toxines du pollen trangénique pendant 48 heures. Au bout de cinq jours, ce sont plus de la moitié des larves qui ne survivent pas

  • Août 2000 : Le Mouvement des Sans Terre au Brésil attaque un bâteau à quai chargé de maïs transgénique argentin avec des coktails molotov.

  • Arrêt des recherches britanniques sur des porcs transgéniques.Le suisse Novartis, quant à lui, fabrique toujours des porc-hommes et les envoit par camionnettes banalisées aux quatre coins de l'europe et en particulier à une ferme expérimentale bretonne.

  • L'accord ministériel N°140 du 14 août 2000 du Ministère de l'agriculture en Equateur interdit l'utilisation du champignon naturel et transgénique Fusarium oxysporum sur tout le territoire national pour préserver la santé humaine, des animaux, et de l'écosystème en général

  • Pour la première fois au Brésil, le Centre de contrôle sanitaire de Sao Paulo a décidé, le 2 août 2000, de retirer de la vente neuf aliments contenant des OGM. Ces produits alimentaires (chips de Gourmand, crème de maïs vert de Knorr, crème au soja de Nestlé, entre autres) seront ainsi interdits dans la totalité de l'Etat de Sao Paulo.

  • Brevet : Le gouvernement indien a décidé de contester juridiquement un brevet obtenu par une société texane, RiceTec, sur le riz basmati, croisé avec un riz américain au grain long. Le gouvernement pour plaider sa cause a dû réaliser un dossier de 50.000 pages de preuves scientifiques.
    --- The Observer, 25 juin 2000

  • Au Canada, un producteur qui avait semé 3 sortes de colzas mutants résistants chacun à un herbicide différent, a involontairement créé par croisement un colza résistant aux trois herbicides. N'importe qui peut donc maintenant créer son propre OGM. L'histoire est détaillée en anglais sur la liste gmo. Source : frederic.prat@geyser.asso.fr

  • Non aux humains génétiquement modifiés
    http://www.CyberSciences.com/Cyber/
    19/09/2000 - Les chercheurs eux-mêmes s'effraient des expériences génétiques. Un comité d'experts considère que la technologie n'est pas au point et que, le serait-elle, la société n'aurait pas la sagesse nécessaire à son usage.

  • Dissémination : Lavern Affleck, agriculteur canadien, a découvert dans son champ de blé du colza résistant au Round Up. Or, il n'a jamais acheté ni cultivé de colza RoundUp Ready. Le gouvernement canadien reconnaît que les problèmes liés à la dissémination et à la pollinisation croisée de plantes transgéniques sont de plus en plus fréquents. Percy Schmeiser qui, accusé par Monsanto d'avoir frauduleusement utilisé ses semences OGM, a entamé un procès contre cette firme (cf. Inf'OGM n°11), a déclaré qu'une centaine d'agriculteurs lui avaient mentionné des problèmes de ce genre.
    --- Cropchoice, 15 août 2000
  • Italie : Le ministre de l'agriculture, A.P. Scanio, a déclaré que son pays devrait développer une agriculture sans OGM, seul moyen pour la paysannerie italienne de se maintenir sur le marché mondial. Ainsi, il a été décidé de suspendre la commercialisation de 4 variétés de maïs transgénique (dont les variétés Bt11 et Mon810). --- Reuters, 18 juillet et 7 août 2000

  • Projets : En France, l'INRA va planter 2500 plants de vigne transgénique, pour la résistance au court noué, dans la région de Colmar au lieu du sud de la France -lieu prévu initialement - où les risques de destructions par les activistes sont plus grands. Les producteurs alsaciens ont demandé que l'essai se déroule hors des parcelles d'appellation (AOC). L'essai se fera sur des terres indemnes de ce virus : il faudra donc volontairement les contaminer auparavant.

    Un autre projet consiste à modifier génétiquement des melons Cantaloup Charentais afin de retarder leur mûrissement. Or, la modification entraîne aussi une réduction de la production d'arôme.

  • D'après une étude du département américain à l'agriculture, publiée le 29 juin 2000, 8 millions d'hectares de terres ont été ensemencées avec des maïs transgéniques résistants à la pyrale, en l'an 2000, contre 10 millions l'an passé. 9,5 millions d'hectares sont cultivés en coton transgénique (soit 61% des plantations), contre 8,2 millions d'hectares en 1999. Environ 16 millions d'hectares de soja (soit 54% du total des plantations) ont été ensemencés avec des OGM (contre 15 millions en 1999). --- Associated Press, 30 juin 2000.
  • Des chercheurs britanniques se proposent de modifier génétiquement des moustiques pour lutter contre le paludisme.
  • Des généticiens cherchent à utiliser le venin d'une araignée australienne pour rendre une céréale capable de tuer les insectes nuisibles. Ce venin ne sera pas produit entièrement par la plante car le venin "total" est mortel pour l'homme. Des chercheurs craignent que ce type d'OGM accroisse la résistance des insectes aux pesticides et que l'arachnogène se dissémine dans l'environnement. --- La Vigne, n° 111 -  juin 2000, ENSAT, Cyberscience, 22 juin 2000, Agence science presse, 19 juin 2000

  • Grande Bretagne : Le ministre de l'environnement a déclaré à la chambre des Communes qu'il n'y a aucune manière pour éviter qu'un champ cultivé avec des OGM ne pollue un champ cultivé de manière traditionnelle : afin de minimiser ce risque, il a demandé à ce qu'on réévalue les distances de séparation entre les champs OGM et non OGM.

    Pour les Amis de la Terre, il est clair qu'un tel débat est "une perte de temps". --- The Guardian, 14 juin 2000

  • Lutte biologique : En 1999, dans le Haut-Rhin, 10 000 ha de maïs ont été protégés avec succès contre la pyrale, grâce à la lutte biologique réalisée par des lâchers d'un autre insecte : le trichogramme. Preuve s'il en est qu'il existe des alternatives au maïs transgénique résistant à la pyrale. --- L'Alsace, 10 juin 2000

  • Etats-Unis : Un groupe d'ONG de défense de l'environnement (National Resource Defense Council, Greenpeace, Sierra Club, Environmental Defense Fund, Union of Concerned Scientists) a demandé à l'USDA de retirer l'autorisation des courges génétiquement modifiées pour résister à certains virus en raison du risque de croisement avec une plante sauvage apparentée.

  • Australie : Une équipe de chercheurs australiens a décidé de créer une rose bleue. La première idée des chercheurs était de cloner le gène responsable de la teinte bleue des pétunias et de l'introduire dans d'autres plantes afin de modifier leur couleur.

    Si les résultats ont été probants avec les oeillets - qui arborent depuis des dégradés de mauve, de jaune, de blanc ou de rouge -, les roses sont restées... roses. Il semble que l'acidité de leurs pétales soit en cause.

    Plus généralement, l'industrie du parfum voit dans les fleurs transgéniques une source inépuisable d'odeurs.
    www.seedquest.com/News/ (Source Inf'ogm de Juin 2000.)
  • Vénézuela : Selon la Red de Accion en Alternativas al Uso de Agrotoxicos de Venezuela, l'université des Andes (ULA) réalise des essais en champs de papaye transgénique à Lagunillas, tout près de jardins familiaux où sont cultivées des papayes traditionnelles.

    La papaye en question a intégré un gène de résistance à un antibiotique (la kanamicine). D'autres institutions vénézuéliennes travaillent aussi sur les OGM. Par exemple la Fondation Polar travaille sur du maïs et du riz transgéniques ainsi que sur des levures utilisées dans la fabrication de la bière. Pourtant aucune réglementation n'a encore été mise en place. (Source Inf'ogm de Juin 2000.)

  • Bolivie : La Fondation Proimpa (Bolivie) et l'université de Leeds voulaient introduire un essai de pomme de terre transgénique résistante aux nématodes en Bolivie, berceau génétique de la pomme de terre (235 variétés de pomme de terre). Le réseau pour une Amérique latine libre de transgénique a lancé une campagne de lettres de protestations au gouvernement bolivien grâce à laquelle l'essai vient d'être abandonné. --- transgen@hoy.net
  • S'appuyant sur les conclusions du rapport du 5 avril de la National Academy of Sciences, les ONG prennent cet exemple pour montrer l'inadéquation de la procédure d'autorisation des OGM de l'USDA. Elles réclament que des études sur l'impact environnemental à long terme soient effectuées. --- Flash Agri n°85 (semaine du 9 au 16 juin 2000)

  • USA : Le 5 juin 2000, l' Anarchist Golfing Association (AGA) a détruit une centaine de parcelles expérimentales d'OGM (notamment de agrostis rampant tolérant au glufosinate) au Pure Seed Testing. Cette herbe est utilisée pour les golfs et terrains de sport.

  • L'AGA dénonce les liens entre l'USDA et les compagnies agro-biotechnologiques. Deux semaines auparavant, Future Farmers of America avait aussi participé à des destructions dans le centre de recherche Seminis Vegetable Seeds basé à Woodland, au Canada. --- Genetix Alert , 5 juin 2000

  • Hawaï : Le 9 mai 2000, un groupe d'opposants aux OGM nommé Menehune, a complètement détruit un lot expérimental de maïs transgénique du Novartis Research & Parent Seed Center. Le lendemain, il détruisait des lots expérimentaux de fruits (papaye, ananas) et de fleurs au Kauai Agricultural Ressource Center (géré conjointement par l'Université d'Hawaï et l'USDA Agricultural Research Service).

  • Coton : L'Université de l'Etat de Caroline du Sud, dans un rapport intitulé , '"2000 Bollgard Cotton Performance Expectations for North Carolina Producers" et réalisé par Jack S. Bacheler, professeur d'entomologie, conclut que le bénéfice financier pour les agriculteurs qui cultivent du coton transgénique Bt est de 4$ inférieur par hectare par rapport au coton traditionnel.
  • Philippines, 14 avril 2000 : Le KMP, un syndicat paysan, ne veut pas de l'aide alimentaire internationale. Plusieurs firmes agro-alimentaires, comme Cargill ou Archer Daniels Midland, ont obtenu des contrats avec le Programme Mondial contre la Faim de l'ONU et avec l'Agence américaine pour le Développement International afin de pouvoir écouler les OGM que les européens ne veulent pas.

  • Papaye : Depuis 1998, des papayes transgéniques résistantes au virus "ringspot" (variétés Rainbow et SunUp) sont cultivées et commercialisées à Hawaï. Le Japon, qui représentait environ 40% des ventes potentielles, vient de refuser l'importation de ces fruits. Et, d'après certains résultats, ces papayes n'auraient pas une aussi grande résistance au virus que prévu et des agriculteurs les abandonnent. --- Hawaii Tribune-Herald, 7 avril 2000 (Inf'ogm mai 2000)

Merci essentiellement à Philippe Onda, Frédéric Prat, Hervé Le Meur, Thierry Raffin, Catherine Roux, Christophe Noisette, Jean Pierre Berlan, Michel Dussandier, Guy Ruiz, Cédric Mercier, toute la liste OGM Danger Inf'OGM et les autres, pour la circulation des infos.

 

Deux énormes dossiers :

Le point sur les OGM   L'actualité des clones

NouvellesListe d'information sos-planete.   Jardin de la base

Retour au sommet de la pageJardin

 


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme