Yvan Marzin

TOUT EN BAS! Ascenseur expressDes oméga 3 produits par une plante OGM

 

 

Vos réactions à ce sujet :

Autre article (traduction inédite de notre ami Thibaud) : PRODUCTION DE CULTURES GENETIQUEMENT MODIFIEES « AUX VERTUS MEDICINALES »

Cyrille Louis (Le Figaro)
[18 mai 2004]

________________________________

Loués par de nombreux médecins et soigneusement couvés par l'industrie
agroalimentaire, les acides gras oméga 3 et oméga 6 intéressent de sur-
croît les firmes de biotechnologie. A commencer par l'allemand BASF qui, en
finançant un programme de recherche mené à l'université de Bath
(Grande-Bretagne), vient peut-être de réaliser une très bonne affaire. Au
prix d'une manipulation génétique d'assez haut vol, rapportée sur le site
Internet de la revue Nature Biotechnology (1), le biologiste Baoxiu Qi est
en effet parvenu à créer une plante capable de produire, en quantité
relativement importante, ces acides rares et particulièrement recherchés.


L'annonce, si elle ne constitue qu'une étape très préliminaire vers une
éventuelle production intensive d'oméga 3, survient au moment où le public
manifeste un enthousiasme croissant pour ces acides gras polyinsaturés.
Vantée pour ses effets favorables sur la santé cardio-vasculaire - sur la
foi d'études concordantes -, mais aussi, de façon beaucoup plus
controversée, pour ses vertus présumées contre le stress, la dépression ou
encore l'hypercholestérolémie, cette véritable coqueluche des
nutritionnistes se consomme désormais à la louche. Par bouteilles d'huiles à
haute teneur en oméga 3, sous formes de gélules ou encore tout simplement à
grandes portions de poissons gras - thon ou saumon.

Or, précisément, la rareté des sources naturelles d'acides oméga 3 et oméga
6 inquiète aujourd'hui les spécialistes : tandis que les poissons sauvages
se font rares, leurs congénères nés en élevage affichent, selon certaines
études, d'inquiétantes teneurs en polluants dangereux pour la santé humaine.
Si bien que les regards se tournent désormais vers les plantes - hélas
incapables, à l'état naturel, de produire les précieux acides gras.

Pour pallier la pénurie annoncée, les biologistes britanniques se sont
concentrés sur le «cobaye» le mieux connu du règne végétal : Arabidopsis
thaliana, une lointaine et minuscule cousine du chou. En temps normal, cette
plante synthétise des acides gras comptant 18 atomes de carbone, soit deux
de moins que les molécules baptisées oméga 3 et oméga 6. Pour les besoins de
leur manipulation, Baoxiu Qi et ses collègues lui ont cette fois demandé un
petit effort supplémentaire en «greffant» sur son génome un gène normalement
présent chez certaines algues marines qui, lorsqu'il est exprimé, produit
l'enzyme «Élongase». Cette dernière permettant d'ajouter deux atomes de
carbone à la chaine naturellement produite par la plante.

Dans un second temps, l'addition de deux gènes respectivement prélevés sur
une algue d'eau douce et sur un champignon a permis de conférer à
Arabidopsis thaliana la faculté de modifier l'architecture de ces acides
gras «allongés». Et de les transformer ainsi en véritables oméga 3 et oméga
6.

«Fruit d'un jeu très précis de biotechnologue, cette manipulation démontre
qu'il est possible de susciter la biosynthèse de ce type d'acide gras chez
des plantes oléagineuses, commente Yves Chupeau, directeur de recherche à
l'Institut national de recherche en agronomie (Inra). Mais il reste à
établir que l'opération est transposable à une espèce cultivable
facilement - comme le colza - et que le rendement de cette synthèse en fera
un outil économiquement intéressant.»

D'emblée, les auteurs de cette première ont annoncé leur intention de la
reproduire en utilisant pour support le colza ou le lin. Sans doute avec le
secret espoir que leurs OGM rencontreront - contrairement au maïs
transgénique - le même succès parfois un peu désarçonnant que les
authentiques oméga 3.

(1) http://www.nature.com/nbt 

HTTP://www.lefigaro.fr/sciences/20040518.FIG0271.html

Sommaire de la page

PRODUCTION DE CULTURES GENETIQUEMENT MODIFIEES « AUX VERTUS MEDICINALES »

Richard BLACK (correspondant scientifique de la BBC)


Des scientifiques ont récemment modifié des plantes de sorte que les
nouvelles propriétés génétiques obtenues permettent de produire des
substances habituellement présentes chez certains poissons et bénéfiques à
l'organisme humain.

Les chercheurs britanniques affirment que cette découverte permettrait
d'aboutir à une nouvelle génération de céréales alimentaires, capables de
réduire les risques de maladies cardiaques et autres pathologies.

Les réserves de poisson étant en déclin partout dans le monde, ces cultures
« biotechnologiques » constitueraient une nouvelle source des précieux
acides gras oméga, plus respectueuse de l'environnement.

Les travaux sont publiés dans la revue scientifique « Nature Biotechnology
».

- Les acides gras

Les chercheurs, affiliés aux universités de Bristol et d'Oxford, ont
introduit les gènes de trois acides gras dans une plante proche du chou,
l'Arabidopsis.

Deux des gènes provenaient d'une algue ; le troisième d'un champignon. Au
cours de la croissance des plantes, ils ont déclenché la production d'acides
gras oméga 3 et 6, connus pour leurs bienfaits considérables sur la santé.

« Pour autant que je sache, c'est la première fois que des gènes sont
introduits dans des végétaux aussi matures afin de produire des acides gras
en grande quantité », affirme le Docteur Baoxiu QI, anciennement employé par
l'Université de Bath (Royaume-Uni) et principal directeur de l'étude, avant
de poursuivre son explication : « ils sont tous classés dans les familles
dites d'acides gras poly insaturés oméga 3 et 6 à très longue chaîne. »

Selon les scientifiques, ces gènes pourraient surtout être incorporés à de
nombreuses espèces végétales utilisées dans l'agriculture.

Le Dr QI a précisé à BBC News Online que « les végétaux 'verts' ont tous la
capacité de produire de tels acides. »

« Si l'on cherche à augmenter la quantité d'acides gras oméga 3 présente au
sein d'une plante, la graine de lin semble être l'espèce la plus adaptée ;
quant aux oméga 6, le colza voire le soja présentent selon moi les
conditions les plus favorables. »
 


- La nourriture au service de la santé

Ces acides gras réduisent le risque de problème cardiaque et atténuent les
symptômes de maladies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde.
D'autre part, certains indices laissent également supposer une efficacité
contre le diabète.

Pour toutes ces raisons, on les retrouve souvent parmi les ingrédients
majeurs de nourritures saines et prescrites dans le cadre de traitements
thérapeutiques.

On les trouve le plus fréquemment chez les poissons gras ; cependant, la
diminution des réserves mondiales de poisson et la flambée des prix dans
certaines parties du globe pressent de plus en plus à recourir à de
nouvelles sources d'acides gras.

Les scientifiques de Bath ont été partiellement soutenus financièrement par
l'entreprise de biotechnologie allemande BASF, qui dit vouloir approfondir
encore ces recherches à l'avenir.

Il ne fait aucun doute que les cultures biotechnologiques produisant de
telles substances provoqueront une controverse moindre que celle relative
aux produits génétiquement modifiés actuels.
- - -

BBC News :
HTTP://news.bbc.co.uk/go/pr/fr/-/2/hi/science/nature/3714475.stm 

Publié le 17 mai 2004
(traduction inédite de notre ami Thibaud) © BBC MMIV

Anne EsperetLogo de Terre sacrée. Louis Rocquin.environnement, nature, écologique, bio

   Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

Sommaire de la page

Le point sur les OGM

nature, environnement, écologie, bio, vertHorreur ces OGM existent!

Le saviez-vous? " 2.000 arbres des forêts tropicales humides sont abattus par minute dans le monde".


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC