Où allons-nous? Il y a mille raisons de s'opposer aux OGM! Ce qui compte c'est d'avoir le courage de se lever, de s'arracher des canapés pour dire STOP! Tout en bas! Ascenseur express. Pas d'arrêt aux étages!Octobre 1999. DROIT DE REPONSE(5)

La gueule ouverte

Notre société est victime d'une perte de repères sans précédent dans l'Histoire. Si les gènes de nos grand-mères sont incorporés dans le porc, est-il exagéré de dire qu'en avalant un sandwich au saucisson, l'Homme devient canibale?

Bob, le PDG de Monsanto, un sourd qui pense plus à sa bourse qu'à la planète. Nous l'accusons de crime contre la Vie!L'association Terre sacrée lutte pour la défense et le respect de l'environnement. Elle refuse toute modification contre nature du Vivant, tout asservissement d'individu ou de peuple... Et vue la mollesse générale -drrriiiing!!! Ne les laissez pas allumer les champs de patates! - elle le crie haut et fort, quitte à s'en prendre plein la face! 

Va-t-on laisser la Terre entre les mains des fabriques de patates fluo? (1)

Octobre 1999. C'est le moins qu'on puisse dire : l'approche non conformiste et alternative de "Terre ça crée" ne fait pas l'unanimité parmi certains groupes de chercheurs ayant peur qu'on leur arrache leur microscope à résonnance atomique, voire un bout de cerveau. En effet, notre association se trouve suspectée d'être une secte...(7)

...Pas des adorateurs de l'oignon ou de la paquerette grattable, mais des rebelles à la pomme de terre qui donne la chair de poule!

Allez savoir pourquoi? Serions-nous anormaux? Manquerait-il quelques gènes aux fondateurs de Terre ça crée? Aurions-nous trop abusé d'agent Orane, de Canderel ou de lécithine de soja modifié? Représenterions-nous un réel danger pour la façon de voir dominante? Ou pour les trafiquants de canapés? A moins que ce ne soit pour quelques porte-feuilles plein de billet$ couleur chlorophylle?

Oui, nous disons non à la pomme de terre qui donne la chair de poule! Non aux monstres transgéniques! Non aux aliens de Monsanto et autres Monsatan!

POURQUOI suspectée de secte? (3 et 7)

  1.   Parce que nous "croyons" aux  "lois de la nature" (4) qui crée toutes les espèces vivantes et que, pour les "gentils organisateurs" de Monsatan & Cie, cela est synonyme de "loi de la jungle". Avons-nous besoin de preuves comme saint Thomas? Mais elles nous crèvent les yeux. Cette "foi" dans les lois de la nature n'est pas aveugle. Elle n'est autre que celle du charbonnier. Nous croyons, parce que nous voyons, nous constatons, nous sommes la preuve! Notre démarche est -eh oui!- scientifique. L'évolution, telle que la constate la science, montre comment le Vivant s'est établi sur Terre, comment il s'est adapté progressivement aux humeurs de cette petite planète, comment il a maitrisé les forces brutes (rien n'est joué!) et surtout combien le processus en question est à la fois performant et fragile. Nous sommes les fruits naturels d'un acte d'amour géant, d'une expérience de génie génétique grandeur nature qui nous implique totalement.Boycottez les OGM!

  2.   Parce que nous refusons instinctivement les OGM qui représentent une violation de l'enchaînement logique des séquences génétiques. La nature évolue par flux de millions ou de milliards d'années. Ce qui lui donne le temps de réparer les bugs. Mais nous, les zommes, avec nos dollars à la noix, avec nos ingénieurs même pas capables de programmer à long terme les systèmes informatiques, nos programmateurs bugant à tout va et pratiquant leurs tests (belle religion!) sur les foules hypnotisées, nous, les zommes, on bricole de nouvelles plantes, de nouveaux animaux, on bidouille et on se prend pour Dieu. Alors pourquoi pas bientôt de nouveaux primates, des ouvriers, des soldats, des reines pondeuses ou des penseurs  au poil... Un jeu d'enfant! Il suffit de prendre un gène de fluorescence dans la méduse ou la luciole -il y a le choix! C'est fait "ils" ne se sont pas gênés- un autre de cornes dans l'escargot, d'autres gènes encore de trompe dans l'éléphant ou de changement de couleurs dans le Caméléon et d'intégrer le tout dans le choux-fleur, la patate, la courge ou le beauf. Et en avant pour Halloween moderne! On imagine Bob Shapiro, PDG de Monsanto, jetant des confettis bidouillés au poil à gratter ou à l'acide formique. Pouaah!

  3.   Parce que, sans aller jusqu'à ce que tout le monde se mette à brouter, on ne peut s'empêcher de penser à "Terre ça crée" que les animaux dont nous ne faisons qu'une bouchée, ont le droit d'être élevés dignement et biologiquement.(6: au sujet des tortures infligées aux animaux de laboratoire) Dans la forêt, l'indien ne tue que lorsqu'il n'a rien d'autre à se mettre sous la dent, et il sait le faire proprement. Sans souffrances inutiles. Les pays pauvres ont largement prouvé qu'il est possible de vivre longtemps et en bonne On prend le grain du pauvre pournourrir la vache du riche!santé, lorsqu'on diversifiait les sources de protéïnes végétales. Le carnivorisme n'est pas une fatalité. Cette méthode d'alimentation a été utilisée par nos ancêtres pour survivre en pleine période glaciaire. Est-elle encore adaptée de nos jours? Les savants savent très bien que c'est de l'odieux gâchis!  Qu'on vole des protéïnes aux enfants qui en ont besoin! (2) Il y a largement de quoi nourrir toute la population du globe en remplaçant un bout de son foie de veau par du i, de la semoule et quelques pois chiches. Chiche! On le fait! Même l'Albert (Einstein : E=mc2) vantait les mérites du régime végétarien. Au passage la phrase suivante est de lui : "Ce n'est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu'il faut espérer les résoudre". 

  4.   Parce que nous défendons les authentiques Traditions Primordiales face au rouleau compresseur de cow boys mal vieillis, nous nous retrouvons accusés d'être des farfelus, des huluberlus, des sauvages... Trop facile! Alors, Messieurs de Monsatan & Cie, Messieurs £es Géant$, regardez donc, vous qui ne savez pas voir, les sauvageons sortent des bois! (Eh, oui! Il y a des bois plein les boites!) Ils sont gentils, mais il ne faut pas leur conter de sornettes. Ils ne veulent pas de vos OGM -0%, c'est 0%! Vous savez lire?- et si vous les voyez en 2000 -le fameux!- en 2001, en 2003... arracher, an après an, vos fumeux pieds de monstres, vos plans foireux, en différé à la télé sur fond d'éthno, sachez que ce sont là vos propres gosses qui dansent, qui chantent et qui, rituellement, inventent un monde meilleur. Ils sont vrai. Ce sont eux les déesses et les dieux. Les créateurs! Ils ne veulent pas être modifiés, ni par vous, ni par qui que ce soit. Manipulés comme des objets, de la table aux cabinets. Attendez : vous rigolez? Ils vous disent -gentiment!- : "Merde!" Les enfoirés!

La vérité n'est peut-être pas toujours bonne à dire. Son rôle d'ailleurs n'est pas de plaire. Parfois même elle pue. Désolé! Nous refusons, de toute notre énergie, de laisser ce monde entre les mains des marchands de frites génétiquement modifiées. Même en 2050 avec dix milliards de bouches à nourrir et une table transformée en dépotoir, l'humanité n'a que faire des aliments transgéniques. Si ça amuse certains de voir du sectarisme, de l'extrémisme ou de l'hystérie dans ces propos qui -certes et heureusement!- dérangent leurs petites affaires, personne ici présent ne peut plus rien pour eux. Ils se retrouveront bientôt dans l'assiette d'industriels Rien ne différencie ce porcelet d'un animal ordinaire. Cependant les chercheurs suisses de Novartis ont introduit dans sa séquence génétique des gènes humains pris dans leurs propres cellules. Doit-on attendre que les cochons aient des ailes pour interdire les manipulations génétiques?en culotte courte ou dans des farines animales ou humaines pour moutons carnassiers. A moins que ce ne soit dans les marmittes du Prince! Du Prince? Mais que nous chantez-vous là?

De même, nous avons compris le danger qu'il y avait de laisser le débat sur les OGM confiné dans la salle à manger des seuls scientifiques (même s'il a lieu démocratiquement, ce qui reste à prouver). Tous sont des salariés. Ils ne vont tout de même pas lyncher leurs employeurs! La plupart d'entre eux ne savent même pas à quoi servent leurs routines de laboratoire (la recherche est compartimentée) et ils n'ont pas tous l'esprit de synthèse d'Hubert Reeves! (Hubert Reeves est avec nous? Qui peut se charger de le contacter?) Et puis, jusqu'à preuve du contraire, ni un paysan, ni un moine -fut-il dominicain!-  ni un simple penseur, n'a jamais fabriqué de patates cancérigènes, de petits pois fluorescents, de maïs-chien, de colza-méduse, de maïs-scorpion, de souris-plante, de cochons-humains, de saumons ou de peupliers poussant à toute vitesse, de plante produisant des sacs en plastique, de vache-homme... Mais il faut d'urgence tout arrêter! (NB : Tous ces monstres existent déjà à titre expérimental, peut-être à côté de chez vous.) Communes françaises qui accueilleront des OGM expérimentaux en l'an 2000

Il n'y a pas que le rationalisme (le ringuardisme ou la mauvaise foi) qui compte! Toutes les sensibilités doivent pouvoir s'exprimer, les athées comme les croyants, les anards comme les mystiques, les canards comme les vaches... (Internet est un formidable outil pour ceux qui savent s'en servir. Paradoxalement, c'est bel et bien l'arme du siècle, comme le pensait Timoty Leary. Chacun doit pouvoir s'asseoir à la table des débats (Bon appétit! -Merci.) pouvoir donner ses tripes s'il le faut. Il n'y a pas besoin d'être diplomé. Surtout pas de blabla. C'est la guerre! Elle est bio-éthique, éthnique. Elle vient des tripes! Les assassins de la nature rampent dans les faubourgs! Pendant qu'on se perd dans les mots, les apprenti-sorciers font leur sale cuisine dans notre dos. Le débat sur les OGM vient du fin fond de l'être. Il demande de s'investir. Il n'est pas seulement scientifique, il est avant tout éthique. Donc forcément  aussi philosophique,  politique, social, spirituel, écologique, économique, épidermique... Il ne peut qu'être passionné. Waouh! Il enflamme! Il peut même devenir irrationnel, voire échapper à un certain entendement. C'est l'instinct de survie qui reprend le dessus. L'Energie! Puissante! Ouf!

La science respecte la nature!"Terre ça crée" exige de tous les gouvernements qu'ils tiennent en respect les multinationales agro-alimentaires, pharmaceutiques et chimiques, et qu'ils les obligent, par tous les moyens dont ils disposent, à cesser leurs manipulations génétiques, ainsi que tout commerce de plantes, animaux, virus, bactéries ou hormones   transgéniques. Bien qu'ayant le bras long, ces trusts ne sont après tout que des tigres de papier et ils ont les chevilles plus fragiles qu'on ne croit.  Preuve en est la subite déconfiture en bourse de Monsanto (perte de 35% de sa valeur en 12 mois) face à la prise de conscience des citoyens alertés par les actions directes et les associations de lutte anti OGM, lesquelles ne semblent pas prêtes à plonger dans les bras de Morphée.

Notre association demande en fait que toutes les entreprises impliquées soient poursuivies pour crime contre l'humanité, crime contre le Vivant, crime contre la planète Terre. Les multinationales cherchent à s'emparer de l'économie mondiale. Il n'y a pas que les paysans de la Confédération Paysanne que cela concerne. 6 milliards d'estomacs se retrouvent pris en otage! Des légumes parfaits, de parfaits légumes, des races sélectionnées, ça ne vous rappelle rien? Allons-nous laisser rallumer les fours crématoires sans mot dire?

En biologie, seules sont tolérables les recherches fondamentales pour le bonheur de l'Homme et de toute créature vivante; pour la restauration d'un éco-système propre. Mais toutes les expérimentations doivent se faire dans des zones de haute sécurité (pourquoi pas sur Mars), sous contrôle des états et d'un conseil des nations, lui-même sous la haute surveillance d'un Conseil de sages. Les produits-miracle éventuellement issus des biotechnologies ne peuvent être mis sur le marché qu'après l'application du principe de précaution. (Pourquoi pas 10 000 ou 100 000 ans?)

Disons non aux terroristes patentés, non aux grainetiers de la mort, non à la main mise sur le monde! Que ces gens s'offrent un aller simple sur la Lune! Nous sommes prêts à nous cotiser.

Disons non aux pommes de terre croisées avec les perce-neige ou les méduses. (1) Et nous le répéterons de manière incantatoire si nécessaire : Non aux patates qui fichent la trouille! Non au commerce X-files! Il faut arrêter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes! Oooooooouuuuuuuuuuhhhhhhhh! On a de bonnes raisons de crier au loup!

Nous voulons juste vivre une vie qui vaille la peine, juste pouvoir être fiers d'être nous, fiers de nous tous!RISS (guide d'action sur les OGM) Ne tremblez pas : les garde-fous veillent!

Nous ne voulons pas d'un retour orchestré de nazi$ blanchis outre-Atlantique...

Messieurs les bons savants de Monsanto et autres Monsatan, certains d'entre vous nous prennent peut-être pour des andouilles gréffées avec des marteaux, mais votre science sans conscience est en train de dévaster le monde à toute vitesse... Et si pour vous c'est de la science-fiction, allumez donc l'ensemble de vos récepteurs! Nous ne mentons pas, nous n'exagérons rien. Le maïs-chien existe, et on sait bien qu'il ne fait pas "ouah! ouah!" La patate-méduse. Pouah! Elle n'est pas belge. Mais quel avantage pour les consommateurs? D'être éclairés par une louche de purée fluorescente? Vous êtes malades? Ils vont rendre.

Nous voulons faire comprendre aux gens que les biotechnologies peuvent amener l'humanité à faire N'IMPORTE QUOI. D'autant plus la technique est loin d'être maîtrisée (les papillons monarques sont décimés par les spores de maïs transgénique bt, le gène résistant aux antibiotiques est sans scrupules inséré comme marqueur, les rats nourris aux OGM deviennent cancéreux... Arrêtez!)  A t-on prévu le bug informatique de l'an 2000? A-t-on mesuré les dangers des ondes courtes du téléphone portable sur les cellules du cerveau de la population cobaye? "La fin du monde!" agitent-ils dans leurs pubs. Pour notre part, nous voulons alerter l'opinion publique avant que le monde entier n'ait gobé la rutilante pastille, ne se soit habitué à l'infâmie et ne se retrouve embaumé, modifié vivant! Avant qu'il n'y ait plus rien de naturel, plus d'Amazonie, plus rien de sauvage!

Nous refusons de placer nos gosses dans ce monde artificiel et puant que vous êtes en train de leur fabriquer.

Nous sommes une secte, pensez-vous, alors -vite!- modifiez-nous en insecte et arrosez-nous de pesticides.

Nous, on ne tient pas que l'homme devienne un insecte bouffant de la merde dans un monde de merde. Notre rôle est de constater l'horreur et d'avertir que le cauchemar ne fait que commencer, si aucune mesure radicale n'est prise IMMEDIATEMENT.

Devons-nous attendre que les cochons transgéniques humains de Novartis aient les empreintes digitales du pape ou les fesses de Brigitte Bardot pour secouer la population? Non, et vous le savez bien, il y a urgence! Ce n'est pas en se faisant greffer des pantouffles qu'on va changer le monde!

On nous accuse d'en rajouter, de tout mélanger. Nous ne faisons que prévenir de la venue d'un "bonheur insoutenable". Alors, illogique notre démarche?

nature

  (1) "La Pomme de terre fluorescente? Elle existe! Octobre 1999 : A l'université d'Edimbourg, des chercheurs ont mis au point une pomme de terre qui se mettrait, grâce à un gène de fluorescence issu de la méduse, à luire lorsqu'elle a besoin d'eau ou d'engrais. Cette plante, si elle est un jour autorisée, ne serait prête à la consommation que dans 6 ans." http://www.sac.ac.uk (extrait d'Inf'OGM N°2) Existent aussi la patate-perce-neige, la patate-poulet, la patate-bombyx, patate-bactérie, la patate-virus, la patate-homme... De purs produits du terroir!

La cuisine de la mort : Grande-Bretagne 15/10/1999 - Le journal médical The Lancet vient enfin de publier l'article controversé d'Arpad Pusztai sur la toxicité des pommes de terre transgéniques. (...) The Lancet souhaite que les scientifiques jugent la valeur de l'étude d'Arpad Pusztai par eux-mêmes. Il précise aussi que le public a des soupçons concernant les propos rassurants des chercheurs et qu'il réclame un débat plus ouvert sur la technologie des aliments transgéniques. Un second article accompagnait le texte controversé. Il s'agit d'une recherche conduite en Écosse par des chercheurs qui n'ont rien à voir avec Arpad Pusztai. Ils se sont intéressés à la lectine, la même protéine que celle contenue dans les pommes de terres transgéniques de l'étude controversé. La lectine, ont démontré ces chercheurs, se colle fortement aux globules blancs dans le corps humain. Les effets sur la santé n'ont pas encore été évalués, mais s'il y en a, ils pourraient être graves. Le système immunitaire pourrait notamment en pâtir. Dans son étude, Arpad Pusztai avait servi à des rats des pommes de terre produisant de la lectine grâce à l'insertion d'un gène trouvé chez le perce-neige. Cette protéine est utilisée comme une sorte d'insecticide naturel. Le chercheur avait noté, entre autres effets, un affaiblissement du système immunitaire de ses sujets. Mais ses résultats ont été jugés peu concluants parce qu'effectués sur un trop petit nombre de rats, avec des contrôles insuffisants et sans groupe-témoin.

(2) "En France, nous consommons entre 65% et 70% de protéïnes animales et 30 à 35% de protéïnes végétales. (...) 56% de la production mondiale des protéïnes végétales est utilisée pour le bétail (Lecerf, 1986) Aux Etats Unis, les animaux mangent 70% des céréales totales consommées; en Europe, ils en mangent environ 60%; en Inde seulement 2%! (Durning. T.A. et Al 1992)

Il faut 15 kilos de protéïnes végétales pour obtenir 1 kilo de protéïnes de boeuf. Il faut 7 kilos de protéïnes végétales, pour obtenir un kilo de protéïnes de porc. Il faut 5 kilos de protéïnes végétales pour obtenir 1 kilo de protéïnes de poulet. Il faut 4 kilos de protéïnes végétales pour obtenir 1 kilo de protéïnes d'oeuf. (Lecerf 1986)

En dépit de leur carence en lysine, les protéïnes céréalières constituent un complément protéïque excellent lorsqu'elles sont associées aux légumineuses. (...) Ainsi, les peuples privés de viande ont réussi à se nourrir correctement et à se maintenir en vie en associant céréales et légumes secs. Les traditions culinaires de la plupart des civilisations montrent toutes une recherche de la juste proportion entre les différents aliments. En associant céréales et légumineuses (comme riz et lentilles en Inde, pâtes et haricots en Italie, blé et pois chiches au Maghreb ou encore maïs et haricots Futur steak haché en liberté!rouges en Amérique du Sud et soja et riz en Chine...) les hommes ont empiriquement rééquilibré la valeur protéïque d'une alimentation carencée en protéïnes animales. Ainsi, des millions de personnes continuent à se nourrir de cette manière, avec de très rares -voire aucun- apports de produits animaux, sans que l'on constate de carences, lorsqu'elles disposent d'une quantité suffisante de nourriture."

Et heureusement car si l'on voulait satisfaire les quelques 6 milliards de personnes sur Terre avec un régime alimentaire à l'américaine (ou à l'européenne), il faudrait 2 à 2,5 fois plus de céréales que le monde entier n'en produit actuellement. Et toutes les réserves actuelles de pétrole seraient épuisées en moins de 50 ans."

D'après l'excellent dossier  sur "Les protéïnes végétales", publié dans le mensuel gratuit BIOCONTACT. http://www.croquez-nature.com/biocontact

(3) Au sujet des sectes, voir le site http://www.multimania.com/anges  relatif à la circulaire du 01 12 1998 d'Elisabeth Guigou, ministre de la Justice. Voir également la note 7.

(4) Merci de ne pas nous confondre avec le parti/secte dit "de la Loi naturelle", lequel n'a pas de copyright sur ces mots. Couac!

(5) Droit de réponse à Monsieur X, pour éviter toute polémique qui pourrait nuire à l'action anti OGM. Soyons   SOLIDAIRES! "Terre sacrée" (association loi 1901 entièrement administrée par des bénévoles) refuse toute polémique. Elle estCopyright Médi GRIBI terresacree@francimel.com solidaire avec toutes les autres associations anti OGM. Chacune a ses stratégies particulières et ses objectifs précis, dictés par l'évolution très rapide de la situation. "Terre sacrée" se bat pour 0% d'OGM sur Terre. O%!!! " #extrait

(6) Animaux de laboratoire : les scientifiques sont-ils des monstres? N°94 (10-11/1999) du magazine "Science & nature". La vérité qui pue.

(7) D'après la définition d'une secte dans le Petit Larousse 1995 ("3. Clan constitué par des personnes ayant la même idéologie"), les partisRETOUR A LA PORTE politiques sont des sectes.

La cruauté envers les animauxJardin de la base

Retour au sommet de la pageMaison" OGM : La guerre du troisième millénaire!

Porte - Jardin

 

 


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC