Tout en bas! Ascenseur express pour les habitués du site...Groupe ATTAC d'initiatives « OGM »

Nous avons conduit notre action pour la première fois dans la journée du samedi 16 octobre dans cinq supermarchés de Paris, devant lesquels nous avons passé en tout, net de temps de déplacements, cinq heures et demie. Nous étions selon les moments de la journée 9 à 12 personnes (dont, en début de journée, Etienne Vernet d'Ecoropa et toute la journée Xavier Brault d'OGM : dangers) et avons recueilli quelque 400 signatures, soit près de 80 à l'heure !

Nous nous installions, avec notre table à tréteaux garnie de produits avec OGM et notre banderole, vêtus de nos T-shirts décorés OGM-Danger OMC-Danger, devant les entrées des supermarchés, sur les trottoirs qui sont espace public (une loi, paraît-il, dit qu'un mètre cinquante au moins des trottoirs doit rester public) : l'accueil des clients des supermarchés à nos tracts et à la pétition était souvent très attentif et favorable, tous âges, sexes et milieux sociaux confondus ; l'une des phrases que nous avons le plus entendue est : « On en a marre de bouffer des saloperies (sic), on signe ! »   Plus bas!  Copyright EMEL Frédéric Schwentzel

L'exposition des produits avec OGM est indispensable : ce sont eux qui attirent le chaland qui croit à une dégustation (gros succès des Cookies Brossard) et qu'on a tôt fait de dégoûter (on pourrait raconter quelques scènes fameuses...) ; un coup d'oeil sur la liste Greenpeace reste aussi un argument de choc pour sensibiliser le consommateur. Le reste du discours vient tout seul, mais varie bien sûr avec le temps que ledit chaland est prêt à nous consacrer (risques des OGM pour la santé, l'environnement, les écosystèmes, mais aussi menace d'une mainmise totale de quelques multinationales sur le vivant et risque de destruction des pratiques agricoles vivrières et  paysannes... et donc importance des négociations qui vont se tenir à Seattle).   Plus bas!  

Devant le premier supermarché, nous avons trouvé deux messieurs des Renseignements généraux. Ils ont tellement apprécié notre petite action qu'ils ne nous ont plus quittés de la journée. Devant l'un des supermarchés, le directeur est sorti avec deux grands gros vigiles et ils ont voulu nous faire décamper. Nous les avons renvoyés pour discussion à ces messieurs des Renseignements généraux, ce qui s'est avéré fort efficace puisqu'un quart d'heure plus tard, ledit directeur est reparti furax avec ses deux gorilles, ce qui semble prouver que la loi était de notre côté (?).   Plus bas!  

Apparemment, la formule est donc bonne et mobilisatrice. Lors de notre prochaine réunion, lundi 25 octobre, nous aurons des représentants d'OGM-Dangers et d'une grande école d'ingénieurs agronomes dont nous avons rencontré un élève de dernière année qui ne demande qu'à s'engager à nos côtés."
 Plus bas!   

Nicole Thiers

Retour au sommet de la pageContact : round-ogm@attac.org - ATTAC

A vos plumes, les anges ! AU FEU, LES BUCHES;-)

OGM : La guerre du troisième millénaire!

 Jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC