Tout en bas! Ascenseur express Gazette de "Terre sacrée" du 15 novembre 1999, article publié sur la liste du collectif OGM-DANGER, modifié le 15 août 2017.

La plante-graal

Copyright EMEL Frédéric SchwentzelLes évènements se bousculent à toute vitesse dans les arrière-cuisines! Et même plus vite qu'on pourrait le croire. Depuis les activités anti-OGM des différents collectifs, les Instituts de Recherche comme les trusts agroalimentaires et pharmaceutiques, répugnent en effet à révéler au public les "fruits" récents de leurs entrailles, de peur qu'une graine lumineuse, ou une tomate-qui-vous-regarde, ne les fasse chuter en bourse (ou dans la confiance et l'estime des gens). Avouez que cela ferait marmelade sur le perron du troisième millénaire, annoncé en fanfare comme un mélange mi bio,mi techno, en somme biotechnologique-à-fond-on-passe-à-la-ca(i)sse...

Même s'ils font parfois sour;-)re, même s'ils apportent de l'eau à notre imaginaire, les OGM sont réellement un DANGER! Et la seule confrontation des idées ne saurait suffire pour en venir à bout. Le débat public? Asseptisé. Dépourvu de feu. D'un côté un collège de savants impliqués qui pensent (du haut de leurs chaires, la plupart du temps en dollars) et, de l'autre, la pauvre famille moyenne qui n'a que le droit de panser au milieu des canapés,
des gosses et des infos, et qui doit jongler avec les fins de mois
difficiles. C'est sûr que nous ne faisons pas vraiment le poids face aux
trusts agroalimentaires. Pour faire le poids, chacun est nécessaire. Il faut
s'allier contre l'horreur.


Une mise au point est nécessaire. Les "anti OGM", c'est la masse des gens!
Les consommateurs!
Les 90% manquant de la masse théorique totale! Leurs
estomacs sont pris en otage. Ils ne sont pas contre la science,
contrairement à ce que s'imaginent certains. Ce ne sont pas des abrutis
appeurés par les nouveautés, et avides de retour à la case "cavernes", comme
on se complait à les présenter. Ils estiment simplement qu'il faut arrêter
de faire, et de laisser faire, n'importe quoi avec les découvertes
scientifiques.
Trop, c'est trop! Le germes de soja ne font pas bon ménage
avec les gènes de la belle-mère.

Est-il acceptable qu'un armurier s'approprie la formule d'Einstein pour
fabriquer la bombe atomique? Qu'une firme japonaise inconnue acquiert, dans
les deux ans, les droits d'assemblage et d'utilisation de 20 000 gènes sur
la centaine de mille qu'en contient le génome humain? Est-ce naturel que les
indiens d'Amazonie puissent être dépossédés des droits de commercialisation
des plantes médicinales et sacrées dont ils se servent depuis la nuit des
temps? Est-ce le bon sens qui mélange le maïs avec le chien, le scorpion ou
la méduse, la vache et le cochon avec de l'humain? (le porc, c'est sûr, va

Copyright EMEL Frédéric Schwentzel

revendiquer sa petite laine. Et la porcelaine, ça casse!) Est-ce normal d'accepter que nos enfants se balladent dans des forêts tapissées par la meute Rhône Poulenc, Pionnier, Dupont de Nemours, Novartis, Monsanto ou par une marque de caramels mous? (Heureusement que les étoiles sont intouchables!) Qui souhaite qu'en une poignée de décénnies, il n'y ait plus rien de naturel sur Terre? Qu'en quelques tours de Soleil, tout devienne artificiel?

Personne n'a jamais pensé que les vols Apollo offensaient la Nature, ni que la recherche d'autres systèmes solaires était dangereuse. Avec les bio-technologies, il y a bug, atteinte au plus intime, viol du Vivant. Le respect ne peut même plus exister du tout. Nulle part! La pauvre nature se retrouve réduite au statut de matière-cobaye-élastique-Mickey de laboratoire, elle qui, jadis (c'est loin!) était considérée par nos ancêtres comme un temple dont les arbres, touchant le ciel, étaient les colonnes. Waouh! Les marchands, méthodiquement, la mettent aujourd'hui en pièces, ils la débitent en petits bouts pour en faire des remixages inédits, qu'ils cherchent à nous faire gober en douce et sans indication d'origine. 

A ce rythme, les modifications vont se propager, en quelques décennies à peine, à l'ensemble de l'éco-système. Le bois risque très vite d'avoir le visage pâle et, pour quelques dollars de plus, dès la Noël 2033, notre peau à tous deviendra peut-être verte. Quelle horreur! Les trésors biologiques vont-ils devoir s'incliner devant "Tyranofricon", une gelée pensante, mi-végétale, mi-animale, mi-humaine, vert légèrement fluorescent, et dont la propriété principale est de coloniser son entourage? 

En fait, il y a différents dangers. Tous aussi fondamentaux les uns que les
autres. Dans le désordre : écologiques, médicaux, économiques, sociaux et
évidemment éthiques. Quelles sociétés voulons-nous pour nos enfants, quel environnement, quelle Terre?

Même si le Complexe génético-industriel peut, avec les biotechnologies doûteuses actuelles, fabriquer un riz concentré en vitamine A, est-ce bon de le commercialiser?
A ce compte-là qu'est-ce qui va empêcher Mon$anto de créer une céréale miracle dotée de tous les meilleurs gènes empruntés au règne végétal, animal ou à l'homme. Cette plante ("Soleil Vert"?) remplaçant tout, gorgée de tout l'alphabet des vitamines et parfaitement équilibrée en acides aminés essentiels, soignerait au passage rhume des foins, arthrose, mal de tête, cyrose et cécité... Et pourquoi pas la bêtise? Les (eh oui! Domaine public oblige!) de ce qu'on pourrait appeler aussi la "créature-graal" vaccineraient les familles les plus riches contre virus et bactéries, à l'exclusion -puisque tout semble permis- par exemple de ceux qui possèdent à la naissance des gènes éthniques considérés comme indésirables.

Bref, la plante-graal répondrait à tous les besoins de l'humanité, laquelle
pourrait continuer à proliférer au rythme de son appétit d'ogre inconscient.
Les poches de Monsanto seraient bien sûr pleines à craquer, mais adieu
veaux, vaches, cochons... -quoique!- Adieu luzernes, pommiers, pêchers,
cerisiers..! Au lieu de s'offrir au flot humain et d'éradiquer la faim, la
manne biotechnologique mettrait définitivement fin à la diversité
biologique
. Ce serait la fin des haricots! 

Copyright EMEL Frédéric SchwentzelCopyright EMEL Frédéric SchwentzelAprès avoir à ce point modifié son environnement, l'homme, pour s'adapter aux contraintes imprévisibles du nouveau milieu, sera sans doute alors obligé de se modifier lui-même. Choisira-t-il de se greffer des extension cerveaux, des branchies, des ailes, pourquoi pas des skis et certainement bien d'autres trouvailles que nous ne sommes pas actuellement capables de visualiser, tant la réalité dépasse toujours la fiction? Ou préférera-t-il, l'Homme, retrouver l'axe d'une meilleure logique? Mais, les manipulations étant irréversibles et concernant des êtres qui se reproduisent, ne sera t-il pas terriblement tard pour retrouver les racines perdues?

Les OGM ne peuvent rien apporter de bon à l'Homme, par nature! Ils ne mettront pas fin à la faim dans le monde. Ils ne guériront aucune maladie. L'humanité a plutôt intérêt à mettre d'urgence toute son énergie dans la recherche de solutions aux vrais problèmes que sont

  • la surpopulation   

  • l'urbanisation (comment être heureux dans une boîte de sardines?),

  • la pollution (qu'on arrête de nous mentir, la pile à eau aurait pu être
    miniaturisée bien plus tôt! Des énergies propres existent, même si elle ne
    rapporteraient rien aux rois du pétrole, il est possible de vivre sur une
    planète à atmosphère et océans propres... )  

  • la déforestation des zones
    tropicales humides (Investir dans l'arbre vivant du futur.)

  • la misère

  • l'exploitation des uns par une poignée d'autresCopyright EMEL Frédéric Schwentzel

  • la main mise sur la mondialisation, le libéralisme économique à outrance, la"mickeymaousation"...

    Nous demandons la suppression totale et définitive des OGM dans la chaine alimentaire. L'ADN de toutes les espèces végétales et animales doit être à jamais considéré comme patrimoine mondial inbrevetable. Désormais, il sera d'ailleurs illégal de prendre un gène dans une espèce vivante et de l'implanter dans la séquence génétique d'une autre espèce. Les hommes politiques sont prévenus. S'il arrive quoi que ce soit, si le fil est coupé, ils ne pourront pas clamer, après, qu'ils ne savaient pas, qu'ils n'étaient pas qualifiés. Ils seront jugés pour
    crime contre le Vivant par un Tribunal mondial.

    Les Instituts doivent donc orienter sans attendre leurs recherches dans d'autres directions. Il n'y a rien de mal à séquencer l'ADN, à chercher une alternative au pétrole, à soigner la biosphère, les mers, les
    Copyright EMEL Frédéric Schwentzel forêts primaires, à Copyright EMEL Frédéric Schwentzelenrayer la disparition des espèces, à mettre une rustine à la couche d'ozone, à distribuer des préservatifs aux plus démunis, à désactiver les fonctions malignes du virus Homme...

Sus aux moulins!. Quoi?.. Il faut bien veiller au grain! Bonne digestion.

Non à la conspiration mondiale!

Reproduction libre sous réserve de la mention de la source.

Retour au sommet de la pageRETOUR A LA PORTE Que vaut la Vie s'il n'y a plus d'eau pure, de ciel limpide, plus de liens avec les ancêtres, plus de forêts sauvages... https://www.terresacree.org -

Golden rice pour les ânes - Porte

OGM : La guerre du troisième millénaire! - Jardin


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC