Tout en bas! Ascenseur express LA nature OU L'HOMME ? LES MÉFAITS DE LA SOCIÉTÉ TECHNOLOGIQUE

Copyright Dream INKDoit-on protéger la nature pour la jouissance de l'homme ou pour la nature elle-même ? Soit on réduit la nature à un objet de consommation, soit on est taxé d'extrémiste car on oppose l'intérêt de la nature à celui de l'homme. Or, le problème me paraît mal posé protéger la nature pour elle-même est aussi une jouissance de l'homme, mais éthique et non de consommation.  Plus bas!

Sacraliser la nature est sacraliser une haute idée de l'homme, alors que consommer la nature est sacraliser la société technicienne. Cependant, certains poseront des problèmes dramatiques : comment protéger la forêt amazonienne sans priver de bois de chauffage des populations affamées ? Vaut-il mieux protéger l'arbre que l'homme ? Si ces problèmes se posent, c'est à cause de la société technicienne qui a mis en otage une partie de l'humanité.

La galaxie d'Andromède, notre voisineLa prise d'otage crée une comparaison obligée entre deux réalités qui n'ont aucun rapport. Protéger l'homme et l'arbre va dans le même sens. Leur opposition est une situation artificielle imposée par le monde technique. Le concept d'écologiste extrémiste est induit par cette situation extrême de chantage. Seule la société technicienne qui place l'homme dans l'impossible situation de choix mortels mérite d'être taxée d'extrémiste.Retour à la page d'accueil.

Retour au sommet de la pageJean-Luc Coudray, 33000-Bordeaux, lecteur de COMBAT nature,BP N°3046, 24003-PERIGUEUX Cedex.


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


 










Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC