Galaxie NGC 4650 (photo télescope spatial Hubble, un instrument de la science bien appliquée) «La monnaie vivante»

 

L'homme n'est pas une marchandise. La Terre n'est pas à vendre. Nous ne sommes que locataires!

"C'est ainsi que l'être humain, en amont et en aval de lui-même, embryon glacé ou cadavre chaud, commence, partie par partie, cellules, gènes, gamètes et embryons, à devenir objet d'appropriation et de transformation technique sans précédent. Descellement de l'être et de son corps, selon les mots de la juriste Édith Deleury. Source inépuisable de matière première, incubateur, vecteur de vie et de vivant, nous glissons ainsi de nous-mêmes... sans bruit. Comme si tout, désormais, des plantes à l'embryon en passant par les vaches ou l'intelligence, n'était plus que

flux d'information à déchiffrer, permettant ainsi à certains, grâce aux langages combinés du numéraire, de la génétique et de l'informatique, de bricoler les espèces et de recoder le monde. Soumis à ces jeux de combinatoires, nous serions désormais, corps et âmes, gamètes et embryons, la monnaie vivante d'une ultime loterie, voyant se dissoudre progressivement les frontières entre les espèces, entre les personnes et les choses, entre le vivant et la matière..." (Extrait de Sortir en douce de l'espèce humaine de Louise Vandelac) - Porte

Jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


 










Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC