Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.


TOUT EN BAS! Ascenseur express

L'immortalité charnelle : ça vous tente ?

L'homme transgénique immortel

L'Homme rafistolé des pieds jusqu'à la tête

homme transgénique
Nous avons reçu de Gérard le 2 mars 2009:
 
Bonjour,

Une des réponses très fréquentes du "citoyen moyen" dès qu'on évoque notamment les liens entre environnement alimentation et santé est que "l'espérance de vie est de plus en plus élevée...", il n'est pas toujours facile de réfuter clairement cet argument, auriez-vous les moyens de contacter des statisticiens sérieux pour leur faire examiner comment l'INED calcule les chiffres de l'espérance de vie et notamment voir si l'impact de ce qui se passe depuis une bonne trentaine d'années transparait ou pas dans leurs statistiques ? Ma question est-elle claire ? Y répondre pourrait compléter très utilement votre site !!!
(...)

Voici la réponse de Michel avant d'aller dodo :
 
Bonsoir Gérard,
 
J'ai particulièrement apprécié votre interrogation.
 
Evidemment que la médecine nous a apporté globalement une espérance de vie supérieure (et ceci malgré nos écarts alimentaires en tous genres). Du moins dans les pays riches. Il n'y a rien à dire contre cela. C'est un fait. Nous ne sommes pas, mais pas du tout, contre les progrès de la médecine, ni d'ailleurs contre la science en général, qui est un étonnant outil de connaissance du monde dans lequel nous vivons. Le vrai problème surviendrait si la science nous rendait immortels dans notre chair (alors transgénique et réservée aux nantis). 

Mais à quoi bon vivre éternellement dans le même corps, même s'il se réparait en permanence, si ce n'est pour satisfaire notre petit égo ? Qui finirait d'ailleurs certainement par se lasser. Sans parler que cela aggraverait la situation en matière de surpopulation mondiale. Il ne faudrait plus faire d'enfants. Que vaudrait alors la vie sans enfants? Il y a beaucoup de littérature dans le domaine. Je pense au grand secret de René Barjavel. Et puis cela irait contre toutes les lois de l'évolution qui ne peuvent agir qu'avec la mort qui est un simple outil du vivant qu'il nous faut accepter, même si cela nous perturbe et nous rend malheureux quand il s'agit d'un être cher. Le monde serait figé à jamais et nous verrions toujours les mêmes têtes, déjà qu'on voit toujours les mêmes au pouvoir. A quoi bon? La vie est changement perpétuel. En fait nous ne mourrons jamais (il n'y a là aucune connotation religieuse. Voyez-y plutôt une réflexion philosophique.). Tout se transforme. Nous avons simplement une vision raccourcie des choses. C'est le côté handicapant de notre "intelligence" qui en fait est bridée. Nous sommes l'oiseau, le papillon, le tigre... Nous sommes les autres. Seul la forme et le vécu changent. Notre perception reste la même. Partie d'un tout. Chacun, depuis la nuit des temps, se dit je suis MOI.

Cela peut-être ne changera pas. NOUS SOMMES LES GENERATIONS FUTURES. C'est donc à nous-mêmes qui nous infligeons ce que nous nous faisons subir les uns aux autres et à la nature à laquelle nous appartenons corps et "âmes". Le temps de vie est en fait sans aucune espèce d'importance. Aimer dix, cent, mille, dix mille ou cent mille ans, c'est l'amour quand même. Laissons les milliards de milliards d'humains, qui vivront sur cette belle planète, (mais pour combien de temps ?) aimer à leur tour. Partageons ces instants magiques.

Cessons de les capitaliser pour nous-mêmes sans soucis pour les autres. Chaque espèce a son temps de vie. La tortue ou la palourde ne nous sont pas "supérieures" parce qu'elles vivent plus longtemps que nous (200 ans). Nous sommes mortels. Telle est la loi de la nature. On pourrait bien sûr débattre et débattre sur le sujet. Mais ceci est très délicat. Car la plupart des gens refusent la mort qui est finalement devenu un tabou de notre civilisation technologique. Alors que la vie et la mort s'entrelacent en permanence. Et puis les religions, je dirai plutôt les sectes qui ont dénaturées les messages d'origine, sont passées par là. Et cela complique vraiment les choses. Ah! Ce n'est pas facile! Pour conclure, si la mort n'existait pas, nous serions des paramécies !

(...)
 
Bien amicalement.
 
Michel

Un billet de Michel Walter du 20 février 2009 :

Bonjour tout le monde,

Je suis écoeuré, écoeuré après avoir vu Envoyé Spécial hier à la téloch. On y  prétendait que la seule solution pour l'humanité était de créer un homme transgénique bourré de nanotechnologies qui nous permettraient de reculer, voire d'abolir, les limites de la mort et de devenir carrément et charnellement immortels. Les "savants" affirmaient aussi que les OGM étaient la solution miracle pour nourrir les 9 milliards d'êtres humains en 2050.

Saviez-vous qu'aux States actuellement, on peut, pour mille dollars, séquencer complètement son code génétique personnel et savoir si on a des prédispositions à différents cancers et autres maladies d'Alzheimer. Une jeune femme de 30 ans, ayant appris qu'elle avait quelques chances de développer un jour un cancer du sein et des ovaires, a préféré se faire faire carrément une ablation totale des seins et des ovaires. Mais où va le monde ? Pourquoi ne pas accepter de se soumettre aux lois de la vie, dont la mort est une composante naturelle et qui ne devrait pas nous angoisser, mais plutôt nous réjouir. Nous sommes mortels, dans notre sang et notre chair. Pourquoi ne pas l'accepter ? Parce que nous ne captons pas la logique qui veut que la mort est un des éléments centraux de l'évolution. Sans mort pas de changement; pourquoi s'accrocher à un vieux corps, alors qu'il y en a des milliards d'autres qui n'attendent que l'éclair de la conscience ? Et puis vous vous rendez compte si on devient immortel, le nombre que nous serons sur Terre à se partager les miettes du festin passé. Non vraiment tout ceci est absurde. Qu'on travaille pour soigner des maladies et améliorer l'état de santé des gens et les conditions de la vieillesse mille fois d'accord; mais qu'on veuille vivre 300, voire mille ou deux mille ans, c'est absurde. Ceci prouve que l'on a rien compris à la vie et qu'on refuse de laisser la place aux jeunes et de suivre le cours normal des choses. Le grand fleuve coule vers l'océan, non ?

Cette émission m'a révolté, outré. J'en ai fait des cauchemars. On prépare les gens à croire à des vessies et à le faire croire à leurs enfants. C'est inadmissible. Où va-donc l'humanité (riche) ? En plus, on présente ça comme inéluctable, comme une suite logique de l'évolution des espèces et de l'homme. Il faut réagir et vite, car on nous prépare un monde vraiment horrible, où nous ne serons plus que des machines biologiques, retouchées par la main trop souvent désastreuse de l'homme, bourrées de nano-robots qui répareront toutes nos cellules pour que notre EGO surdimensionné puisse vivre ad vitam eternam (les riches !).

Il est nécessaire de faire entendre notre voix avec des arguments tangibles; sinon la Terre deviendra vite un monde inhabitable sans racines (hors sol) et dont l'homme n'aura plus qu'un but : coloniser la Galaxie entière, et qui agira comme les européens aux USA en arrachant leurs terres aux indiens, qui y vivaient en harmonie et en symbiose. Mais heureusement que les ressources métalliques seront épuisées d'ici là et qu'on ne peut pas fabriquer des vaisseaux interstellaires en carton !

Mais que faire face aux multi-nationales toutes puissantes, alors que nous ne sommes que des individus isolés et que les rares associations pour la défense de la vie doivent oeuvrer avec des moyens dérisoires. Il y a urgence. Il faut agir et vite; se positionner, non pas pour refuser le progrès (qui est naturel) mais pour empêcher l'homme d'accomplir la pire bêtise de sa vie.

 

 

 

Pour qui se prend-on?

Mais déjà le mal est bien avancé et on nous bombarde d'infos comme quoi les rats transgéniques vivent déjà dix jours de plus que les autres, ou recouvrent la vue et que le riz va pouvoir pousser sans une goutte d'eau.

Ne prenons pas leurs vessies pour des lanternes. Ce futur n'est pas inéluctable. Il faut qu'un comité d'éthique mondiale s'empare de ces problèmes; mais où seront recrutés ses membres ? Chez Monsanto, Total ou Rhône-Poulenc ? A moins qu'ils ne sortent tout droit d'une start-up américaine de la Silicone Valley, créée Google?

Et dire qu'il faut garder courage!

Ah ! J'espère que sur les certainement très nombreuses planètes habitables de l'Univers, il y a des gens qui honorent le joyau qu'est la vie sans vouloir tout chambouler, tout asservir, tout formater selon leur propre peur de la mort, de la maladie, de la souffrance, de la vieillesse et d'inquiétudes dérisoires basées sur le MOI. Et que ces "paradis" sont plus nombreux que les enfers...

Parce que si nous réfléchissons plus loin que le bout de notre nez, nous avons tout au fond de nous la certitude qu'après notre mort, la vie continue partout, et pour des milliards d'années, et que nous y participerons sous une autre forme. En faisant du mal à la Terre, nous faisons du mal aux générations futures qui ne sont rien d'autre que nous-mêmes sous une autre apparence. Le monde ne va quand même pas s'arrêter avec nous. Cette idée devrait nous réjouir et nous faire grandir en sagesse et en conscience, loin de nos égos surdimentionnés et de nos nombrils aveugles.

Voilà. Ce n'est pas tous les jours que je vous transmet ma littérature, mais ce matin, j'en avais le besoin irrésistible.

Vous pouvez donner vous aussi votre avis  - - que nous publierons (si ça vaut le coup), afin de faire entendre nos  voix, haut et fort, et trouver quelques embryons de solutions pour que le monde dans lequel nous vivons, et qui est régit par l'ordre naturel et des lois immuables, décrites par la science humaine, ne se transforme pas, en une génération, en un grand dépotoir, avec nous au milieu, nous immortels pour des siècles des siècles.

Gardons tout de même confiance. Il y a dans l'humanité des hommes lucides qui travaillent pour que ce scénario ne se produise pas. Nous devons les épauler et leur donner les moyens de s'exprimer alors que certains médias sans bon sens ont l'air d'avoir choisi la toute puissance de la technologie la plus crade, même là où elle n'a pas du tout lieu d'être. La science, c'est bien, mais lorsqu'elle oeuvre pour le bonheur de toutes les espèces vivantes. Mais le bien de certains est souvent le mal d'autres. Ah ! C'est complexe...

Je finis par ce couple américain qu'A2 a interviewé et qui disait qu'il allait distribuer des tests génétiques à tous les petits amis de leur fille de 6 ans pour qu'elle se marie avec le garçon idéal, conforme aux normes génétiques, et qu'avec l'élu de l'éprouvette elle puisse avoir des gosses avec des yeux bleus turquoise. Mais on s'en fout des yeux bleus turquoise. Nous assistons, presque impuissants, au grand retour de l'eugénisme, tout simplement, de la sélection artificielle, selon des critères égocentriques. L'amour c'est tout de même autre chose, non ?

Nous voulons un monde meilleur, mais qui aille dans le prolongement de ces milliards d'années de cette merveilleuse évolution, un monde où nous verrons encore des papillons, des abeilles et des canards sauvages. Nous ne voulons pas être mis en cage individuelle comme nos pauvres volatiles de batterie. Une honte pour notre civilisation !

Voilà, c'est mon coup de gueule du matin. Je n'ai pas le temps de corriger ce billet. J'espère que vous me pardonnerez.

Bonne journée à vous tous, les ami(e)s de la Vraie Vie.

Michel Walter

 

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreNotre destin transgénique : http://bellaciao.org/fr/


Une entête réalisée bénévolement par Renée-Andrée ORABONA que nous remercions vivement.

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperethttps://www.terresacree.org     

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...vivant12@free.fr

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreChroniques d'un fou ou abrégé de la folie humaine?

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreTout savoir sur les OGM

 

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreLe tsunami de vos réactions

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreComment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

Agir maintenant. Merci de nous encourager dans notre cyber mission

 

Retour au sommet de la page

Fil d'info RSS     environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreJardin     Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC