Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express

COMPTE RENDU DE MICHEL P.

 

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

Ce n'est pas à proprement parlé une synthèse que je propose mais plutôt un compte rendu.

Il apparait comme il a déjà été énoncé plusieurs tendances dans les réponses : il y a le clan des pessimistes pour lesquels l'humanité s'est condamnée et estiment que la majorité est impuissante parce que trop conditionnée à des habitudes consommatrices. Qu'il est trop tard de toutes façons et qu'il est impossible d'inverser le processus et d'influencer les décideurs.  Nous sommes donc condamnés d'avance et le mieux c'est de profiter au maximum du peu de temps qu'il nous reste avant que le ciel nous tombe sur la tête.

Pour aller dans le sens de cette tendance, je dirais en effet, qu'il nous reste peu de temps avant d'atteindre un seuil d'irréversibilité du réchauffement climatique de la planète, sans doute tout au plus 5 ans avant que ne se déchaîne des forces conjuguées dues aux pollutions, à la disparition des espèces, aux maladies, et à toutes les causes que nous avons semées depuis plus de 300 ans avant la tempête.

Mais heureusement, il y a le clan des optimistes qui pensent que l'homme va s'adapter sans périr. Que l'humanité va se ressaisir et devenir consciente de ses fautes pour en réparer les dégâts. Pour cette tendance je dirais qu'il nous reste une cinquantaine d'années pour parvenir à une décroissance raisonnable. Le développement durable est hélas plus d'actualité car nous avons entamé notre capital de 20% et donc, que nos enfants doivent désormais
se contenter des 80% restant.  Dans la mesure où les sociétés développées appliquent une vie plus simple c'est encore possible de s'en sortir. A condition d'aller vers le bon sens et dans le bon sens. C'est-à-dire ne plus polluer  et dépolluer. Soit tout recycler comme la nature le fait depuis la création.  Les optimistes misent sur une prise de conscience rapide et la répartition de l'onde dans toutes les strates sociales. Avec 50 ans devant nous avant que nous devenions un peu plus barbares et l'effort de chacun dans le même sens, les optimistes n'ont pas torts d'espérer.

Cependant, je voudrais attirer l'attention de l'amorce d'un troisième clan qui n'apparait pas dans les synthèses, celui des pragmatiques. Les pragmatiques qui proposent des réformes économiques et sociales mais surtout en plus petits nombres les quelques individus qui mettent en avant des solutions concrètes et applicables quotidiennement. Ceux là indiquent clairement comment ils consomment, quels produits naturels ils achètent, quelles astuces ils mettent en ouvre.  Comme le choix des ampoules, des shampooings et autres produits de base. Ils ne se contentent pas d'émettre un jugement général. Il y a là matière à développement de rubriques et j'invite ces personnes à approfondir leur réflexion, à se regrouper et à me contacter aussi.

Il y a aussi quelques personnes qui pensent que la vérité passe par la
réalisation de communautés pour vivre différemment et un peu en dehors du système. Je pense pour ma part que ces « communautés peuvent représenter des modèles de solidarité mais qu'elles ne peuvent se couper du monde qui les entoure. C'est aussi une piste à suivre et qui reste malgré tout à réinventer avec les facteurs ambiants et nouveaux. Il y là matière à créer une rubrique.

Enfin, il existe un tout petit groupe, celui des anciens, qui se rappellent de leurs expériences, des inventions et procédés qui à une époque n'intéressaient personne ou bien jugés trop dérangeants pour l'ordre établi ou les groupes de pression. De ce fait, ils ont été enterrés et remisés dans des tiroirs.

Il nous appartient donc d'accorder la plus grande attention à la mémoire des anciens pour réveiller les consciences et sortir des tiroirs les secrets bien gardés pour éveiller le grand public. J'invite les anciens à effectuer des recherches et bien sur à se regrouper pour redonner une nouvelle vie à des procédés qui peuvent changer la notre et le futur. Donc à établir une rubrique spécifique.

Toutes ces rubriques peuvent être le ferment de groupes d'étude centrés sur l'action, car il n'est plus temps de seulement réfléchir. Il faut agir.

Il y aurait encore beaucoup à dire, notamment, sur le principe du besoin et de la disparition du flux monétaire qui en serait la conséquence.  En effet, il est possible de vivre selon ce principe plutôt que l'échange.  Quelques ouvrages ont été cités dans ce sens. Peut être quelques personnes seront intéressées, dont moi, pour se penser sur la question.

Pour en terminer avec mon compte rendu, je voudrais proposer une idée : pourquoi ne pas constituer autour de nous des groupements citoyens d'une dizaine de personnes qui s'érigeraient en modèles. Ces groupements par leurs exemples et leurs idées pourraient inciter d'autres personnes à se regrouper pour former au final des comités citoyens résistant contre la société du tout consommation et oeuvrant à une saine émulation pour les enfants qui nous suivent.

Ce mouvement pourrait être fédérateur et pourquoi pas fédéraliste à plusieurs échelles.  Il est important que l'échelle maximale soit la vision
de la sixième planète du système solaire.

Il suffit d'apporter sa pierre à l'édifice pour débuter les fondations. Nous avons un outil formidable avec Internet et nous sommes si nombreux. Il appartient à chacun et chacune de ne plus être les  spectateurs et les
victimes mais les acteurs du changement de l'intérieur, de soi et autour de soi.

Cordialement

Michel P.

S. M., le 23 janvier 2007

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperet

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

 

Vos nombreuses réponses à Salva: Comment agir pour demain?

Comment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

 

Fil d'info RSS     environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC