Yvan Marzin que nous remercions du fond du coeur pour son excellent travail bénévole (juillet 2002).

TOUT EN BAS! Ascenseur expressLa société du mensonge:
et si c'était une chance?

 

 

Vos réactions à ce sujet :

environnement, nature, écologique, bioDe agorion@wanadoo.fr le 23 08 2005 :

Très bonne analyse mais si je pense que développer son sens critique est bien et vital de nos jours, je pense aussi qu'il n'est pas mal non plus de dénoncer publiquement tous les mensonges, magouilles, compromissions diverses que nous connaissons.
dont nous sommes témoin.
Si chacun à son petit niveau personnel le faisait cela ouvrirait peut être les yeux de ceux qui encore gobent tout ce que les médias ou officiels leur présentent.
Pour ma part c'est ce que j'essaye modestement de faire.
Amicalement
Angel

 

environnement, nature, écologique, bioDe annesperet@yahoo.fr  le 23 08 2005 :

merci monsieur Clerc !
 
Très énergisant de lire ce texte le matin. Motivant et tout et tout.
 
Donc merci
 
en réaction, comme ça, simplement, je vous envoie un petit bout de réel.
 
Amitiés à tous
 
Anne Esperet

 

environnement, nature, écologique, bioDe Cat641@free.fr le 22 08 2005 :

merci à Olivier Clerc pour cet excellent article. Chacun d'entre nous a en effet
la possibilité d'expérimenter la vérité ou sa propre vérité. De cesser d'être un robot à qui la société, les autres, la médecine, les gouvernements fait croire tout et son contraire. De refuser d'être béquillé, porté, manipulé et d'accepter, parce que tellement plus confortable, les vérités toutes faites qui sont proposées sans même les vérifier et pire de hurler après, quand les scandales éclatent, au loup. Chacun a la possibilité d'assumer ses propres responsabilités et sa faculté exceptionnelle de réflexion et de discrimination.
Il faut juste un peu de courage ! et vivre là maintenant !

 

environnement, nature, écologique, bioDe reiter.philippe@wanadoo.fr le 22 08 2005 :

C'est bien ! C'est beau !  et c'est vrai !
Mais c'est aussi  utopique d'espérer voir nombre de concitoyens faire cet effort immense ; à tel point que la "société" rejette ceux qui suivent cette voie d'effort.  Et ceux qui en sont capable le font parce qu'ils sont nés comme cela et n'ont pas d'autre choix !
 
Brassens chantait : " au village sans prétention, j'ai mauvaise réputation ...."
 
Bien cordialement.
 
Philippe Reiter 

environnement, nature, écologique, bioDe nicole.kretchmann@wanadoo.fr le 22 08 2005 :

Malheur à l'homme qui, au moins une fois dans sa vie, n'a pas tout remis en question ", disait déjà Pascal.
 

Bonjour,
merci pour ces phrases bien écrites qui reflètent une pensée bien éclaircie.
Oui, en finalité, tout est pour le bien.
Les êtres humains doivent renouer avec leurs propres pensées, leur propre intuition et ne plus se laisser manipuler même par ceux qu'on aime, afin qu'ils continuent de nous aimer...
Fraternellement.
 

environnement, nature, écologique, bioDe p.b7@free.fr Le 22 08 2005:

J' apprécie la "presque justesse", car même dans cette litanie l' oubli est roi (religion, politique, médecine parallèle...), et je vous donne la solution que je préconise face à cette incommensurable et détestable réalité.
 
L' éducation de nouvelles générations!
 
Il faut cesser d' intoxiquer de contes de fées les enfants, cesser de leur vendre un monde virtuel qu' ils ne retrouveront jamais adulte, cesser d' en faire d' inéluctables victimes de la naïveté voire de la mièvrerie en découlant.
 
Ce monde étant ce qu' il est, avant que de faire le grand plongeon ( vision plus réaliste que pessimiste) et si on donnait une véritable chance aux générations futures d' affronter ce monde pour ce qu' il est et d'en régler  effectivement les problèmes?!
 
Il faut développer la culture de la défiance face aux politiques, face aux pouvoirs en places, de la défiance eus égard à tous les médias, la culture du réalisme, de l' honnêteté, de la vérité: seule des générations armées de vérités sont à même d' avoir une chance de remplir les challenges de notre millénaire.
 
Je n' ai pas branché l' antenne de ma télévision chez moi, je reçois les infos via Internet par des newsletter que je choisis volontairement "décrochés" des autres, Terre sacrée est un exemple, il y en a d' autre: la société civile se crée!
 
La télévision est le plus grand et le plus puissant vecteur de désinformation et de manipulation que le monde moderne ai créé, ceux qui la contrôlent et la gère sont tous des manipulés, ne parlons même pas de ceux qui la regardent.
 
Ce que j' écris peut sembler dur surtout que je n'ai pas le temps de le détailler ni de l' accompagner de toutes les réponses aux questions qu'il peut générer, mais les temps que nous vivons le sont mille fois plus, l' avenir de notre monde, s' il en a un, dépend de notre aptitude à ne pas nous mentir sur les mesures à prendre pour l' assurer voire le faire renaître.
 
Je pourrais écrire encore plus, je n'en ai pas le temps pour l'instant, je m' arrêterai là pour aujourd'hui.
 
a+

 

environnement, nature, écologique, bioDe ddrsvpa@wanadoo.fr  le 24 08 2005 :

Bonjour à tous et à Olivier dont certaines idées me paraissent
intéressantes. Cependant, pour parler de mon expérience personnelle, je puis affirmer que tous les obstacles sont mis en travers du cheminement vers ses
vérités propres et encore plus de LA vérité : au départ, conditionnement ou
atonie des parents, de la religion, des enseignants, de la société, du
conjoint ensuite choisi selon des paramètres inexistants, erronés, inachevés d'une personnalit balbutiante.Il faut des réveils douloureux et... tardifs
pour commencer à émerger du brouillard que l'on ressent sans pourtant l'analyser concrètement.
L'accès à l'information que je dirais "alternative" n'est pas toujours aisé
ni gratuit, une fois que l'on en aura découvert les voies... Et
l'expérimentation sera forcément restreinte à certains domaines; il faut un cerveau qui fonctionne bien, du temps, un minimum de culture quant à l'histoire humaine... Et toujours vous rencontrerez certains qui tenteront de vous convaincre que vous êtes dans l'erreur en quittant l'autoroute encombrée des "bien-pensants", des conformes, des soumis. Cette démarche
n'est pas à la portée de tous, malheureusement et ils seront suffisamment nombreux pour fournir  une masse consommatrice et docile, ceux qui "croiront" les mensonges des manipulateurs, les répandront et dénigreront en
outre ceux qui luttent et troublent leurs certitudes routinières et
frileuses.
En effet, le travail à faire est personnel puisque la société ne le permet pas. Il sera forcément limité.C'est une affaire de Culture, avec un grand"C". La nôtre est en faillite, qui occulte l'essentiel et pervertit l'homme.
Pardon, Olivier, mais je ne parviens pas à me réjouir du mensonge ambiant.
Terreau, certes, mais au prix de combien de douleurs, malentendus, souffrances et mal-être ? Voyage vers soi  mais aussi inter-passerelles, celles de l'éducation, du partage, sont urgents et nécessaires pour que le
séjour sur cette planète soit VECU et non SUBI.
Lutter, en l'occurence, c'est un apport et pour les autres et pour soi-même.
 Andrée

 

environnement, nature, écologique, bioDe hagi.dou@wanadoo.fr le 24 08 2005 :

A propos de la société du mensonge :

S'il y a mensonge, c'est qu'il y a menteur ou malentendu ! Car chacun est émetteur et aussi récepteur qui sélectionne consciemment pour certains
ou inconsciemment pour chacun d'entre nous car nous ne pouvons pas tout vérifier, tout contrôler, tout expérimenter, tout savoir.
Plus on sait, moins on sait car il y a tellement de quantité de
connaissances, de recherches, d'espaces à découvrirs ! Moi, j'aimerais faire plus de géographie concrète en allant visiter de nombreux pays d'Asie ou
d'Amérique du Sud, mais, je n'y arriverai certainement pas car je n'ai ni l'argent, ni le temps d'accomplir cela.
Il y a certainement souvent dans cette société libéraliste ultra, une
volonté de nous tromper pour vendre et nous faire acheter des produits superflus et pas de bonne qualité, vitaminés ou superaphrodisiaques, des
OGM, nous faire regarder des films souvent creux et nous faisant perdre notre temps, une volonté aussi de cacher les saletés radio-actives, allergisantes, cancérigènes, etc présentes dans certains aliments ou dans
les produits de construction comme l'ont été l'amiante, le DDT ou maintenant
la dioxine... Beaucoup d'intérêt en jeu pour des capitalistes prédateurs ayant construit des fortunes sur l'abrutissement de milliers de gens...Pas facile de ne pas se faire avoir, de ne rien acheter du tout, de vérifier
en achetant dans les magasins : combien de fois je suis sorti d'un
supermarché sans rien acheter car j'ai réfléchi, soupesé le besoin réel, lu les notices,
rejeté tout ce qui était trop sucré, trop gras, trop OGM, pas bio, pas bon, pas beau, pas attirant, pas utile, pas crédible, pas vraiment nécessaire,
trop cher, trop gros, etc... voilà de bons moyens de faire fonctionner son intelligence, son sentiment intérieur, son goût vraiment personnel pas
fabriqué par d'autres,...
Bref, se poser des questions, ne pas croire ou avaler tout tout cru, tout frais, tout de suite, tout pub, tout nucléarisé, tout ogémisé, tout
fast-foodisé, tout amiantisé, tout traité par des pesticides, herbicides, antibiotiques (= contre la vie !), systémiques, insecticides, vaccins, ogm,
colorants, conservateurs, édulcorants, etc, toutes sortes de produits dont on se passait il y a moins de 100 ans et que la science (celle sans conscience surtout), la technique alliées au désir de profit de quelques-uns
et aux idio-mass médias tv surtout maintenant, veulent et ont réussi en partie à nous faire avaler, croire, en grande partie intoxiqués par la pub, la mode, la télé, les journaux people, tous les coups en-dessous de la
ceinture pour nous faire croire que la vie n'est que là, dans la pub, à la télé, dans les idio-mass-médias, etc...
Un seul antidote : reprendre sa vie en mains, pratiquer une certaine ascèse, une journée ou plus par semaine sans tv con, sans journaux people, sans pub, sans achats, sans ogm, sans viandes, sans sucre, sans prendre la voiture, en marchant dans la nature, sans journaux tv, sans infos de france ou de SOS-planète, sans manifs, sans agir pour mieux agir collectivement
les autres jours du mois, sans manger, sans boire du coca en remplaçant par des
boissons bios non frelatés, une heure ou plus sans rencontrer personne, une heure pour soi et pour méditer ou réfléchir sur le sens de ma vie, une heure pour respirer et marcher dans la nature, pour écouter les oiseaux ou regarder les étoiles et la lune, beaucoup de possibilités de jours sans remplacés par des jours avec de la joie, de la bonne humeur, de la sérénité,
des bonnes nouvelles vrais et rafraichissantes, de bons dossiers ou films sur arte ou une autre chaîne, de vrais achats chez un artisan cordonnier ou dans une biocoop ou dans une AMAP, de bonnes et massives manifs
antinucléaires, antiogm, antig8 ou contre le capitalisme prédateur de
quelques privilégiés soit disant maîtres du monde ou qui le croient et nous le font croire... et qui se foutent de l'effet de serre, du dérèglement climatique, des herbes mutantes à cause des ogm, de mettre la Terre à feu
et à sang...
Oui, prenons un peu de recul pour mieux nous battre collectivement sans violences et sans mensonges, sans surtout se croire seul à faire cela ..
car tout peut basculer lorque le 12 345 ème flocon de neige tomba, la branche cassa...
Une histoire de flocons de neige qui feront une grosse boule qui replacera la Terre au centre de la vie, qui replacera aux bons endroits la science, les techniques, la recherche, la politique, l'argent, etc...
... ou une histoire de mettre un petit grain de sable dans les rouages de ce château de cartes capitalistique, puis, d'y ajouter un peu d'huile (de coude
surtout) pour que cela tourne dans l'autre sens, pour une autre
civilisation plus humaine, plus écologique, plus simple, plus juste, plus collective, plus solidaire, plus pacifique, plus généreuse, plus citoyenne du monde, plus localiste, plus sereine, plus intelligente, plus imaginative, plus récréative, plus joyeuse, plus autogérée, plus artistique, plus protectrice
de la nature, des animaux, des plantes, de notre cadre de vie, des rivières, de l'eau, de l'air, de la terre sacrée ....quand la Vie remplacera les mensonges...
HAGI
 

(Paru dans La Lettre de l'AGNVS et dans GHI)
Issu du forum Arsitra. Olivier Clerc.

http://perso.wanadoo.fr/lifetribes

________________________

On nous ment. On se ment. On ment tout le temps, à propos de tout. La publicité ment : elle fait croire aux propriétés mirobolantes de tel produit, au bonheur que procurera tel achat, elle fait rêver mais elle ment. Les politiciens mentent : ils allèchent les citoyens de programmes électoraux qu'ils ne suivent pas une fois élus, leur finalité première étant de se faire élire.

Les autorités médicales mentent : elles se contredisent les unes les autres, manipulent les statistiques sur les taux de réussite de tel traitement, sur les effets secondaires de tel médicament ou les miracles de telle pilule, et promettent ainsi un "meilleur des mondes" grâce aux biotechnologies. Les médias mentent : les faits sont traités unilatéralement, déformés, biaisés, passés sous silence... Comment pourraient-ils faire autrement, quand on sait dans quelle minorité de mains ils sont regroupés et quels intérêts se trouvent derrière eux ?


Rien ni personne n'est épargné par le mensonge, la manipulation, la séduction, la triche. Certains mentent délibérément, pour convaincre, pour vendre, pour leurrer, pour obtenir une position dominante. D'autres mentent par omission, ignorant certains faits ou n'en présentant qu'une part, en négligeant ce qui pourrait nuire à leurs intérêts. D'autres encore mentent parce qu'ils se leurrent eux-mêmes, prenant leurs propres illusions pour des réalités. On ment aussi parce qu'on finit par ne plus savoir où est la limite entre le vrai et le faux, tant le monde d'aujourd'hui existe davantage dans le virtuel, le cyberespace, sur des écrans, dans l'immatériel, en étant de plus en plus coupé du réel, du vivant.


On ment à tout va, certes, mais faut-il s'en offusquer ?... Faut-il faire la chasse aux menteurs, aux manipulateurs, à ceux qui abusent de la confiance des autres ? C'est le parti que prennent divers organismes et quelques médias. C'est faire fausse route, à mon avis. Tout ce mensonge, toutes ces manipulations m'apparaissent comme un excellent moyen d'apprendre individuellement une des leçons les plus importantes qui soient : " Ne croyons rien ni personne ". Testons, vérifions, comparons toutes les informations dont nous disposons. Devenons indépendant, responsable, autonome.


On croit quand on ne sait pas, quand on ne connaît pas. Qu'est-ce que la croyance ? Une hypothèse qu'on transforme en vérité sans l'avoir vérifiée. Cessons de croire et expérimentons davantage. C'est particulièrement vrai dans tout ce qui touche directement notre propre personne : santé, épanouissement personnel, spiritualité. Nulle raison de croire lorsqu'on peut vérifier les choses par soi-même. Pour les uns le citron est un aliment acidifiant, pour les autres il alcalinise : qu'en est-il ? Testez ! Testez-le sur vous. Nous ne sommes pas des machines. Chacun d'entre nous réagit différemment des autres et nos propres réactions varient aux divers âges de la vie. Telle approche conviendra à telle personne et non à telle autre. Nos vérités ne sont pas les mêmes et elles changent à mesure que nous évoluons et nous transformons.


Si l'on devait se défaire de tout le savoir accumulé dans sa tête, que l'on n'a jamais pris la peine de vérifier, que resterait-il ?... Une toute petite proportion de vécu, d'expériences personnelles, de certitudes intérieures. On affirme : " Les Serbes sont comme ci... ", " Le cholestérol fait cela... ". Qu'en sait-on personnellement ? Ne fait-on que répéter ce qu'on a vu dans les médias, dont la fiabilité est incertaine ? Il serait sage d'apprendre à faire beaucoup plus grand usage du conditionnel, du mode hypothétique, et ne parler de ce qu'on n'a pas vérifié soi-même qu'en des termes laissant ouvert tous les possibles.


Celui qui veut connaître le vrai ne peut plus aujourd'hui se fier aveuglément à qui que ce soit. Il doit apprendre à vivre avec l'incertitude, accepter le flou, être vigilant et critique, dans tous les domaines. " Malheur à l'homme qui, au moins une fois dans sa vie, n'a pas tout remis en question ", disait déjà Pascal. Cet adage est plus nécessaire aujourd'hui que jamais. TOUT remettre en question. Multiplier les points de vue, les informations. Se méfier de ses propres a priori, souvent influencés par nos conditionnement sociaux, éducatifs, religieux, etc. Transformer ses croyances en simples hypothèses, toujours susceptibles d'être révisées. On ne peut croire que dans un climat de confiance : à l'évidence cette condition est trop rarement remplie aujourd'hui par ceux qui demandent qu'on les croie. Alors ne croyons pas, ne croyons plus.


Le mensonge est omniprésent, ...et finalement c'est tant mieux ! Il est temps de retrouver ses vérités propres, ses vérités intérieures, loin des dogmes et des normes collectives. Un animal sauvage sait beaucoup moins de choses que nous, mais il en connaît souvent beaucoup plus. Le savoir intellectuel lui fait défaut, il n'a pas le mental humain pour se gaver de faits, chiffres et idées qui ne lui appartiennent pas, mais il a un vécu de première main plus important, il est encore connecté à sa sagesse instinctive, à l'intelligence de la vie. Une métaphore : à un immense grenier rempli de semences inutilisées, préférer un jardin bien entretenu avec des légumes et herbes que l'on connaît bien. A un mental truffé de données non vérifiées, préférer un vécu individuel riche et personnalisé.


Un proverbe oriental dit ceci : " Si vous avez mal aux pieds, vous avez le choix entre recouvrir la terre entière de cuir... ou porter des chaussures. " Chacun a aussi le choix entre lutter contre toutes les sources de mensonge et de manipulation — vaste programme ! — ou renforcer son sens critique, multiplier ses expériences afin d'avoir, chaque fois que c'est possible, un vécu de première main, et garder du recul sur toute information qu'il n'est pas possible de vérifier. Le mensonge ambiant peut ainsi servir de terreau pour cultiver la vérité en s'enracinant dans le réel et le vécu.

Olivier Clerc

http://www.olivierclerc.com

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

 

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS     nature, environnement, écologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

Portillon de la base Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC