Yvan Marzin

 

TOUT EN BAS! Ascenseur expressJosé Bové et un militant de Greenpeace interceptent en mer un cargo d'OGM

 

 

Vos réactions à ce sujet :

Autres articles dans la page : 28 janvier 2005 Greenpeace bloque une cargaison de soja transgénique à Lorient - Les OGM passent par la porte de service

 

LE MONDE | 25.01.2005

________________________

Ecologistes et paysans dénoncent l'alimentation transgénique des
animaux. Plus de 50  % du soja importé en Europe serait modifié.

Vers 9 h 15 mardi 25 janvier, José Bové, porte-parole des Faucheurs
volontaires, et Arnaud Apoteker, de Greenpeace, ont tenté d'aborder le
cargo Golden-Lion, chargé d'une cargaison de près de 32 000 tonnes de
soja transgénique.


Les deux activistes, accompagnés de plusieurs équipiers, ont approché
le cargo au lever du jour, à quelque 350 km au large du nord du
Portugal, depuis deux canots pneumatiques partis d'un navire de
Greenpeace, l'Esperanza. Ils ont accroché un grappin au bastingage,
mais l'océan, qui présentait des creux de 5 mètres, a empêché qu'ils
se hissent à bord, comme ils en avaient l'intention.

"Nous l'avons intercepté et nous allons l'accompagner jusqu'à Lorient,
en tournant autour de lui avec des canots", a indiqué au MondeJosé
Bové, revenu sur l'Esperanza. Le cargo, qui est parti d'Argentine vers
le 10 janvier, devrait arriver vendredi matin à Lorient.

Préparée dès le départ du Golden-Lion, l'opération est une première :
les écologistes n'avaient encore jamais abordé un bateau en pleine mer
dans le cadre de leur lutte contre les OGM.

Les activistes, qui sont soutenus dans leur action par la
Confédération paysanne, veulent dénoncer l'importation de soja
transgénique destiné à l'alimentation animale. Si l'alimentation
humaine en Europe est quasiment indemne d'OGM (organismes
génétiquement modifiés), il n'en va pas de même pour l'alimentation
des bovins, poulets et porcs, qui sont en bonne partie nourris avec du
tourteau de soja.

NOUVELLES ACTIONS À VENIR

Les trois principaux producteurs mondiaux de soja sont les Etats-Unis,
l'Argentine et le Brésil. Dans les deux premiers pays, le soja est
presque totalement transgénique, tandis qu'au Brésil, après le feu
vert donné, fin 2003, par le président Lula, près de 10 % du soja sont
OGM.

Si la réglementation européenne impose l'étiquetage des aliments
transgéniques, cela ne concerne pas les nutriments destinés aux
animaux : seule leur traçabilité est imposée aux producteurs et aux
transformateurs.

"Des millions de tonnes de soja OGM sont introduits dans la chaine
alimentaire, via l'alimentation animale, à l'insu des consommateurs et
au mépris de leur droit au choix", indique Arnaud Apoteker dans un
communiqué. Celui-ci dénonce aussi "la dépendance en protéines de
l'Europe" et réclame une nouvelle politique agricole commune : "Il est
paradoxal, expliquait José Bové la veille de l'action, que l'on
importe massivement des protéines végétales alors même que l'on gèle
des terres en Europe. On pourrait y cultiver du soja ou d'autres
plantes adéquates à l'alimentation animale."

La France importe chaque année environ 4,5 millions de tonnes de soja,
essentiellement d'Argentine et du Brésil. Des filières de soja non OGM
ont été mises en place par diverses coopératives, dont Terrena, et par
Carrefour, qui contrôle près de 25 % de la distribution alimentaire en
France. L'action des écologistes et des paysans devrait renforcer leur
démarche.

Les trois organisations accompagnent le Golden-Lion jusqu'à Lorient.
D'autres manifestations et opérations seront alors entreprises,
notamment contre les transformateurs de lait, qui ne s'assurent pas de
la provenance non transgénique des aliments des vaches laitières.

Hervé Kempf

ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU MONDE DU 26.01.05

 

Détective d'OGM, un site de GreenpeaceOù trouve-t-on des OGM aujourd'hui :

 http://www.greenpeace.fr/detectivesOGM/index.php3

Sommaire de la page

Greenpeace bloque une cargaison de soja transgénique à Lorient

Lorient le vendredi 28 janvier 2005 Agence France-Presse

Escorté par un navire de Greenpeace, un cargo chargé de soja trangénique a accosté vendredi à Lorient où plusieurs centaines de manifestants ont bloqué son déchargement pour dénoncer l'importation d'aliments pour bétail contenant des OGM.

«Soja OGM aujourd'hui, lait OGM demain», proclamait la banderole de deux militants de Greenpeace en combinaison Orane montés à bord du Golden Lion avant d'être délogés de force mais sans violence par les CRS puis interpellés.

Environ 500 personnes selon la police, 2000 selon les organisateurs ont manifesté dans une ambiance bon enfant et dans le froid sur le quai où a accosté le cargo avant l'aube.

Le Golden Lion qui transportait 32 000 tonnes de tourteaux de soja destinés à l'alimentation animale importés d'Argentine, a été escorté depuis les eaux portugaises et l'échec d'une tentative d'interception, par l'Esperanza, un navire de Greenpeace. Le syndicaliste paysan José Bové était à son bord.

L'accostage du cargo dans le port de commerce de Lorient a été retardé symboliquement d'une dizaine de minutes par deux zodiacs de Greenpeace. Seul incident, deux militants dont le kayak s'est accidentellement retourné, ont été brièvement hospitalisés pour des contrôles, selon l'association.

Ce rassemblement vise «à contraindre le gouvernement à respecter la démocratie» puisque les Français sont majoritairement contre les OGM d'après les sondages, a déclaré l'ancien leader de la Confédération paysanne.

«C'est une première étape. Il y a aura d'autres actions dans les ports dans les semaines ou les mois à venir», a-t-il ajouté.

Les Verts, Les Faucheurs volontaires, la LCR, l'Union démocratique bretonne (UDB) et Attac étaient notamment représentés à la manifestation.

«Importations légales»

Le déchargement restait bloqué en milieu de journée. L'opération aurait dû débuter dès l'arrivée du cargo et durer trois jours. Mais les dockers ont refusé de décharger en présence de policiers, sans vouloir toutefois s'associer explicitement à l'action de Greenpeace.

Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France, a dans un communiqué affirmé que «la culture de soja OGM en Argentine est responsable de la destruction de deux millions d'hectares de forêt tropicale et de l'expulsion de milliers de paysans de leur terre. Elle contribue à la malnutrition».

«Quelque 32 000 tonnes de tourteaux de soja peuvent contaminer 35 millions de poulets», a affirmé un autre militant.

L'importateur de la cargaison l'entreprise Soulès Caf, spécialisée dans les produits de nutrition animale, a «souhaité que ce bateau puisse être déchargé».

«Cette opération n'est pas justifiée. Nos importations sont légales», a souligné, interrogé par téléphone, Frank Mandefield, membre du directoire de cette entreprise de 340 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Plus de cinq millions de tonnes de soja du Brésil et d'Argentine, destinées à la production d'aliments pour le bétail, sont déchargées chaque année dans les ports français, selon le conseil régional de Bretagne qui bat campagne en Europe pour structurer une filière non OGM.

Selon le Syndicat national des industries de l'alimentation animale (SNIA), environ 20% du soja importé en France est certifié non OGM.

Lorient, deuxième port français pour l'importation d'aliments pour bétail derrière Nantes-Saint-Nazaire, a débarqué sur ses quais 700 000 tonnes de soja en 2004, dont 40 000 garanties non OGM et 115 000 à des taux inférieurs à 1%, selon le directeur du port Jean-Michel Sévin.

http://www.cyberpresse.ca

Sommaire de la page

Communiqué de presse des Amis de la Terre

Les OGM passent par la porte de service

<

Mercredi 26 janvier 2005

Paris, mercredi 26 janvier 2005 - Les Amis de la Terre France se félicitent de l'action conjointe de Greenpeace France, de la Confédération Paysanne et du Collectif des Faucheurs Volontaires qui ont intercepté au large du Portugal la cargaison de 32 000 tonnes de soja transgénique en provenance d'Argentine destinée à l'alimentation animale en Europe.

En l'absence de législation concernant l'étiquetage OGM des aliments pour animaux et des produits issus de l'élevage, cette action met l'accent sur la pénétration insidieuse des OGM dans la chaine alimentaire.

Alors que la pression de l'OMC ne cesse de s'exercer pour permettre l'entrée des OGM en Europe, les citoyens européens, eux, refusent massivement les OGM dans leur assiette. Christian Berdot des Amis de la Terre France commente : « cette cargaison illustre encore une fois le cynisme des industriels de l'agroalimentaire qui font fi de l'opinion des citoyens-consommateurs. L'inertie de la France est telle qu'à ce jour aucune législation n'existe pour préserver notre droit de choisir une alimentation sans OGM. Combien de temps cela va-t-il durer ? »

Contact presse
Jordi Rossinyol, Amis de la Terre France : +33 (0)1 48 51 18 93  e-mail : ogm@amisdelaterre.org
Christian Berdot, Amis de la Terre France : +33 (0)5-58-75-34-50  e-mail : berdotmair@free.fr

http://www.amisdelaterre.org

Anne EsperetLogo de Terre sacrée. Louis Rocquin.environnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Le point sur les OGM

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS     nature, environnement, écologie, bio, vert  bnature, environnement, écologie, bio, vert    nature, environnement, écologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

environnement, nature, écologique, bio   Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC