Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express

IRRADIATION DES ALIMENTS : COMBIEN DE FRAUDES EN FRANCE?

 

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 19 mars 2007

 

 

Communiqué de presse
Collectif français contre l'irradiation des aliments
16 avril 2007


Malgré  des risques sanitaires non négligeables liés à la consommation d'aliments irradiés, le contrôle des denrées commercialisées en France est quasiment inexistant.

Le  Collectif  français  contre l'irradiation des aliments dénonce cet état  de fait et interpelle les candidats aux élections sur ce laxisme dans   l'application  de  la  loi.  Il  questionne  par  ailleurs  la
réglementation existante, en particulier les dérogations françaises et l'absence de recherches quant aux risques sanitaires.



L'irradiation  des  aliments  consiste  à  soumettre les produits à un rayonnement  gamma  de très haute énergie (généralement issu du Cobalt 60)  ou  à  un  faisceau  d'électrons  de  très  haute  énergie.  Deux directives  européennes déterminent la liste de produits pour lesquels l'irradiation  est  autorisée  (herbes aromatiques, épices, condiments alimentaires)  et  l'obligation  d'étiquetage. La France, a obtenu des dérogations  pour  de nombreux produits supplémentaires : oignon, ail,
échalote,  légumes  et fruits secs, flocons et germes de céréales pour produits laitiers, farine de riz, gomme arabique, volaille, cuisses de grenouilles  congelées,  sang  séché et plasma, crevettes, ovalbumine, caséine et caséinates (additifs alimentaires).         

Sur  le plan sanitaire, des risques non négligeables ont été démontrés
:  l'irradiation  provoque  une perte de vitamines importante dans les aliments  (notamment  les  vitamines  A,  B1,  C  et E), ainsi que des risques  de  cancérogénèse  et de mutagénèse dus à la prolifération de radicaux  libres  et  de  molécules  nouvelles  au  sein  de l'aliment irradié.  Des  scientifiques  ont  par  ailleurs souligné le manque de données  fiables  pour  évaluer  le  risque réel lié à la consommation
d'aliments irradiés (1).

Malgré  ces  risques  patents  pour la santé des consommateurs, il est aujourd'hui  impossible  de  connaître la quantité d'aliments irradiés commercialisés  dans l'Union européenne, et notamment en France. Selon le  dernier  rapport  de  la Commission européenne, le pourcentage des produits irradiés non étiquetés a globalement augmenté. Seuls 16 Etats membres  sur 25 ont déclaré avoir réalisé des contrôles. La France, en 2004,  a  effectué seulement 60 contrôles tandis que l'Allemagne avait analysé  plus  de 4000 échantillons. En 2006, 105 échantillons ont été analysés en France, dont 10% étaient frauduleux (2).

A  ce  constat  s'ajoute  une  véritable explosion du nombre d'unités d'irradiation  au  niveau  mondial,  particulièrement  dans des pays à forte  capacité  d'exportation.  Par  exemple,  en  Chine,  le  nombre d'installations  en capacité d'irradier les aliments est passé de 7 en 2003  à  50 en 2006. L'Inde a l'objectif de construire 25 unités d'ici
2012.  Le  Mexique  en  2008  se dotera de la plus grande installation d'irradiation   du   monde   pour  exporter  goyaves,  pamplemousses, mandarines.      

L'usage   de   cette  technologie   a   également  des  conséquences
environnementales   et  socio-économiques.  Grâce  à  son  efficacité multi usages  (conservation,

décontamination, ralentissement  du mûrissement, 

 

inhibition de la germination) et parce qu'elle permet un traitement  de  long terme de très nombreux produits, des déplacements sur  longue  distance  et des stockages de longue durée, l'irradiation des  aliments  favorise les approvisionnements lointains, au détriment de  l'économie  locale (dumping, délocalisations, pertes d'emplois) et de  la  souveraineté  alimentaire, au Nord comme au Sud. Par ailleurs, l'augmentation des transports due à la circulation inutile de produits contribue  de  façon  non négligeable à la pollution, au gâchisde carburant  et  au  réchauffement climatique à travers la production de
gaz à effet de serre. (3)

La  négligence  de  l'administration  française  quant au contrôle des règles   d'autorisation   et   d'étiquetage   est   par   conséquent
incompréhensible. La Commission européenne, pour sa part, " attend des États  membres  qu'ils augmentent le nombre de contrôles effectués sur
ces produits et qu'ils prennent les mesures appropriées " (4).

Le  Collectif  français contre l'irradiation des aliments a interpellé les  douze candidats à l'élection présidentielle sur leurs engagements
concernant  la réglementation sur les aliments irradiés et le contrôle de  son  application  en  France.  Les  positions des candidats seront
prochainement rendues publiques.

Nous   nous   adresserons   également  aux  candidats  aux  élections législatives.

Nous  attendrons  avec  intérêt  et  détermination  que  des  mesures rigoureuses  soient  prises  par  les prochaines équipes élues par les
Français pour remédier à cette situation.

Nous  demandons  en  particulier  une application stricte de la loi en matière  de  contrôles des aliments et des sanctions correspondantes ;
une modification de la liste des aliments autorisés en France de telle façon  à  être conforme à la liste de référence européenne; la mise en
place d'une enquête sur les fraudes (défauts d'étiquetage des aliments irradiés  et vente d'aliments irradiés non autorisés); le déblocage de
fonds  pour une recherche indépendante sur les effets pour la santé et dans l'attente de résultats, application du principe de précaution.      

Nous  appelons  par  ailleurs les parlementaires européens à agir pourque les pays de l'Union européenne respectent leurs engagements.

Le Collectif français contre l'irradiation des aliments :
Action  Consommation  -  Adéquations - Agir Pour l'Environnement - Les Amis  de  la  Terre  -  Association  Léo  Lagrange pour la Défense des
Consommateurs - Association pour l'Information sur la Dénaturation des Aliments  et  de  la  Santé  (AIDAS)  -  ATTAC  - Biocoop - Collectifs
Bure-Stop  -  Confédération  Paysanne  -  CRiiRAD  - Ecoforum - Ekwo - Fédération Nature et Progrès - Food and Water Watch Europe - Mouvement
pour  les Droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF) - RECit (Réseau des écoles de citoyens) - Réseau Sortir du Nucléaire      

Contacts presse :
Véronique Gallais - Action Consommation : 06 86 89 78 89
Roland Desbordes - CRIIRAD : 06 86 18 01 87
François Veillerette - MDRGF : 06 81 64 65 58

Collectif français contre l'irradiation des aliments
c/o Action Consommation - 21ter rue Voltaire - 75011 Paris
irradaliments@actionconsommation.org

------------------------------------

(1)  Burnouf  D., Delincée H., Hartwig A.,Marchioni E. Miesch M., Raul
F.  et  Werner  D.,  Etude  toxicologique  transfrontalière destinée à évaluer  le  risque  encouru  lors  de la consommation d'aliments gras
ionisés, Rapport final 2001

(2)   Contrôle   des   denrées   alimentaires   susceptibles   d'être décontaminées par traitement ionisant, DGCCRF, 28.03.2007

(3)  Cf.  analyses  du  Collectif  français  contre  l'irradiation des aliments :
Risques   sanitaires,  environnementaux   et   économiques   liés   à l'irradiation des aliments
http://www.actionconsommation.org/
Irradiation des aliments : une technologie de la mondialisation
http://www.actionconsommation.org/

S. M., le 23 janvier 2007

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperet

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Santé nature

Comment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

 

Fil d'info RSS   environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

  Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC