mondchar.jpg (6878 octets)Tout en bas! Ascenseur express pour les habitués du site...Association Terre sacrée : lettre publiée sur la liste de diffusion OGM danger le 1er novembre 1999 et le 29 juillet 2000

Bonjour à tous, Nous avons sous les yeux un livret de 96 pages "500 mots de la science " Editions Saxifrage (3ème trimestre 1999) 38, rue de Berri, 75008-PARIS. Tel: 0141089990. E-mail : saxifra(at)club-internet.fr

Ce livret, particulièrement bien rédigé, a été réalisé à la demande du Comité scientifique national de la Semaine de la Science pour le Ministère de l'Education nationale, de la recherche et de la technologie (Direction de la Recherche, Mission de la culture et de l'information scientifiques et techniques et des musées). Il a été offert par une équipe de l'INRA, au milieu d'autres brochures imprimées sur papier glacé de luxe, à toute personne assistant à une des manifestations organisées du 18 au 24 octobre 1999 dans le Var.

Si l'on cherche le mot "OGM ": rien !       Plus bas!

Insertion de gènes étrangers dans une cellule de chienMais au "mot ": " RECOMBINAISON GÉNÉTIQUE", on lit : "Processus naturel ou artificiel qui conduit deux fragments d'A.D.N. indépendants à se retrouver contigus. Ceci peut aboutir à la création de nouveaux gènes. Cette opération se déroule normalement au cours de la méiose (voir ce mot). Elle nécessite au préalable une coupure du fragment d'A.D.N. suivi d'une liaison des fragments coupés. On peut, de manière artificielle, prendre un fragment d'A.D.N. d'intérêt et l'insérer dans un autre fragment d'A.D.N. étranger (génie génétique ou manipulation génétique). Cette méthode générale est utilisée à des fins médicales pour réparer un gène défectueux (thérapie génique) ou à des fins industrielles pour produire des protéines, des vaccins, etc., ou pour modifier certaines caractéristiques d'êtres vivants, essentiellement les plantes (résistance aux insectes, à la sécheresse). On appelle ces dernières entités Organismes Génétiquement Modifiés ou O.G.M. En ce qui concerne les êtres humains, de véritables questions éthiques se posent quant à l'utilisation de ces techniques dont les applications pourraient conduire à des déviations très contestables. " (NDTS : Au passage, on remarque que les questions éthiques se posent pour les manipulations du génome de l'homme, mais pas des autres animaux ou des plantes!)       Plus bas!

Maintenant plus aucun doûte, les savants -ils l'avouent eux-mêmes dans leurs brochures!- ne maîtrisent pas la technologie qui consiste à couper aux ciseaux un long ruban d'ADN (scotch âgé de 3 à 4 milliards d'années, et dont la longueur se chiffre en millions de kilomètres) et à y intercaler un morceau d'un autre ruban d'ADN pris dans une autre espèce, totalement étrangère, par nanochirurgie style technologie OTAN. Non seulement cette opération brise l'harmonie de l'enchaînement millénaire des séquences vivantes selon les espèces, mais en plus elle engendre des mutations incontrôlées dans les gènes qui se situent aux quatre bouts rescotchés. Des "dégâts collatéraux"... Négligeables? Et si les mutations (imprévisibles donc) donnaient naissance à des malformations génétiques, voire à des virus mortels ?       Plus bas!

Cette méduse contient de la GFP (Green Fluorescent Protein) qu'il suffit d'insérer dans la séquence génétique du chien pour fabriquer un chien fluorescent...Terre ça crée demande donc dans cette lettre publique que les chercheurs de l'INRA se prononcent sur les probabilités qu'une mutation dangereuse se produise à force de manipulations. Cette demande est officielle. Elle s'adresse au tout nouveau tout beau comité d'éthique de l'INRA (1). La réponse peut avoir lieu par tous moyens à sa convenance (transparence oblige !), y compris par courrier postal à Terre ça crée, par mail  ou par conférence de presse.         Plus bas!

Bientôt une page complète sur l'INRA. Des documents inédits.

Savez-vous par exemple que l'INRA s'apprétait à mettre en ligne sur son site internet un gros dossier vitrine concernant les  OGM, et que cela ne s'est pas fait à cause de l'agitation créée par les associations activistes telles que la Confédération paysanne, Greenpeace, les Amis de la Terre, Ecoropa, Terre ça crée et bien d'autres. Que contient ce dossier dont on ne veut plus nous parler ?

Une source interne de l'INRA nous a confié que le nouveau directeur de l'Institut en biotechnologies de Toulouse était américain. Qu'en penser?

Bien amicalement.     Plus bas!

(1)Ethique  INRA 1999 : "Pour cela, l'INRA a mis en place un dispositif de prospective et d'évaluation stratégique permettant d'anticiper les besoins. Il s'efforce dans le même esprit de renforcer sa présence dans la compétition scientifique internationale et de favoriser l'association de ses équipes aux réseaux d'excellence. L'INRA s'attache en outre à favoriser le transfert de technologie, notamment en encourageant la création d'entreprises sources d'emplois pouvant valoriser la recherche, et en apportant un soutien scientifique accru aux PME-PMI.

Mais l'INRA doit aussi mettre à la disposition des pouvoirs publics une capacité d'évaluation et d'expertise des innovations générées par l'avancée des sciences et contribuer à l'information des citoyens et des consommateurs. Il développe ainsi, au-delà des seuls aspects techniques ou cognitifs, une réflexion éthique sur l'artificialisation et l'instrumentalisation du vivant : clonage, bien-être animal, transgénèse... Les changements d'ordre économique, social, éthique et culturel amènent aujourd'hui ses chercheurs à assumer leur part de responsabilité dans les évolutions suscitées par les progrès scientifiques et technologiques. "       Plus bas!

Comité d'éthique : "L'accélération des sciences et des techniques, en particulier dans le domaine des sciences du vivant, marquée par l'essor des biotechnologies, l'ampleur de leurs applications actuelles ou potentielles, ainsi qu'un certain nombre de crises récentes renouvellent les relations Science/Société et le qiuestionnement des citoyens ur les applications de la recherche. Cette situation a conduit l'INRA à se doter d'une instance de réflexion chargée d'examiner les problèmes éthiques liés aux applications de la recherche agronomique : relations de l'homme avec son alimentation et avec son environnement, bien-être animal, clonage... Ce Comité d'éthique et de précaution a pour mission d'élaborer des avis sur les orientations de la recherche de l'INRA et sur la gestion de l'information destinée notamment au grand public."

Retour au sommet de la pageRETOUR A LA PORTE Que vaut la Vie s'il n'y a plus d'eau pure, de ciel limpide, plus de liens avec les ancêtres, plus de forêts sauvages... (Extraits de la brochure de présentation de l'INRA 1999.)

Institut National de la Recherche AgronomiqueLa position de l'INRA (explications techniques)ASSOCE

 Activités de Terre sacrée   ssoce

 OGM : La guerre du troisième millénaire!

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimestrielle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme