hLe 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express

L'indium : les gisements exploitables à un cout admissible seront épuisés en 2025

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète Terre

 

Dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation

TERRIBLE ECHEANCIER

2012 : fin du terbium

2018 : fin du hafnium

2021 : fin de l'argent

2022 : fin de l'antimoine

2023 : fin du palladium

2025 : fin de l'or

Fin du zinc

Fin de l'indium

2028 : fin de l'étain

2030 : fin du plomb

2038 : fin du tantale

2039 : fin du cuivre

2040 : fin de l'uranium

2048 : fin du nickel

2050 : fin du pétrole

2064 : fin du platine

2072 : fin du gaz naturel

2087 : fin du fer

2120 : fin du cobalt

2139 : fin de l'aluminium

2158 : fin du charbon

A quand la fin des haricots?



A ajouter bien sûr à cet échéancier la fin des ressources végétales primaires (70% des espèces d'arbres vont par exemple disparaitre avant la fin du siècle) et la fin de la biodiversité.

L'indium est un élément chimique, de symbole In et de numéro atomique 49.

Ce métal est la huitième ressource non renouvelable amenée à disparaitre du fait de l'exploitation humaine intensive. En même temps que l'or et le zinc.

L'indium est un métal gris brillant, malléable et rare; on ne le trouve qu'en minuscule quantité dans les mines de zinc. Sa récente utilisation massive, notamment dans les écrans plats LCD ont fait passer son prix de 70$/kg en 2001 à 1000$/kg en 2005. Il disparaitra probablement en même temps que le zinc, c'est à dire en 2025. Certaines sources parlent même de 2018. Mais il semble que des matériaux nano-technologiques, tel que le graphène, pourraient lui être substitué dans un avenir proche. Ce n'est donc pas la fin des écrans plats.

On utilise l'indium sous plusieurs formes : de séléniure d'indium InSe2, de nitrure d'indium-gallium InGaN et de diséléniure de cuivre-indium CuInSe2. Les recherches en cours sur des cellules combinant plusieurs couches : gallium-indium-phosphore, arséniure de gallium et germanium (GaInP-AsGa-Ge) permettent d'espérer des rendements supérieurs à 30%.

Cellules en couche mince

Elles ont un rendement inférieur (10-20%) mais sont beaucoup plus faciles à fabriquer en grande dimension, on utilise de l'oxyde d'indium-étain, un mélange cuivre-indium-sélénium (CuInSe2) ou encore cuivre-indium-gallium-sélénium.

Détecteurs infra-rouge

Arséniure d'indium jusqu'à 3,8 μm et antimoniure d'indium (InSb) jusqu'à 5 μm.

Mécanique: coussinets pour palier et roulement

L'alliage d'Indium à l'acier diminue fortement la résistance au frottement et, par là, les pertes de puissance.

Revêtement du verre

L'indium adhère fortement au verre et est utilisé pour ses propriétés de réflexion, de coloration (jaune clair) et de conducteur électrique. Il sert ainsi d'électrode transparente dans les écrans à cristaux liquides, pour réaliser des miroirs et dans certains verres feuilletés, pour les rendre chauffants.

Alliages à bas point de fusion

Il est utilisé dans certaines soudures permettant d'éviter la présence de plomb. L'alliage gallium-indium (76% - 24%) est liquide à la température ambiante. Il est utilisé (expérimentalement) pour constituer un miroir liquide pour télescope en substitut non polluant au mercure.

Médecine nucléaire

En médecine nucléaire, l'Indium-111, avec ses deux émissions gamma de 173 et 247 keV, permet de réaliser certains examens. Par exemple, il est possible de réaliser une scintigraphie au moyen de globules blancs marqués à l'Indium-111 pour repérer des processus abdominaux actifs et des processus infectieux récents (depuis moins de 2 semaines). Lié à certains pharmaceutiques, cet isotope radioactif peut permettre de localiser différentes tumeurs neuro-endocrines (insulinomes, gastrinomes, paragangliomes, carcinoïde, phéochromocytome, etc). Il est également utile en scinticisternographie.

Les problèmes engendrés par la disparition de l'indium interviendront bien avant la date fatidique.

Même si, grâce à des technologies avancées, nous découvrions de nouveaux gisements au cours d'explorations plus poussées de la croute terrestre, cela ne ferait que repousser l'échéance de quelques années et ne modifierait pas grand chose à la donne.

L'indium provient de l'explosion de l'étoile dont les débris ont donné naissance au Soleil et à la Terre, il y a plus de cinq milliards d'années.

On ne peut pas le synthétiser. La Lune et les astéroïdes n'en contiennent pas sous une forme exploitable. Et vous vous rendez compte de la dépense d'énergie qu'il faudrait pour en ramener de Mars ou de Vénus!

Il restera le recyclage, mais l'offre sera certainement bien inférieure à la demande, qui ne va cesser de croitre avec le développement exponentiel des pays émergeants.

Les gisements d'indium sont liés à ceux du zinc, du cuivre et de l'étain. Ils se répartissent donc géographiquement de la même manière que ceux de ces métaux.

En savoir plus sur l'indium : http://fr.wikipedia.org/wiki/Indium 

 

santé de la planèteA lire absolument : Réflexion faite : la fin programmée de la civilisation du gâchis de Michel Walter

 

indium

 

Merci de diffuser largement le lien https://www.terresacree.org/ressources.htm  auprès des personnes figurant dans votre carnet d'adresses, ainsi qu'aux élus et journalistes de votre connaissance. Le changement viendra de l'évolution des mentalités, c'est pourquoi il faut que ce genre d'info circule le plus largement possible, afin que les gens prennent conscience et fassent pression. Cela ne "coute rien" si ce n'est quelques minutes de temps et le résultat peut être conséquent.

S. M., le 23 janvier 2007

 

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz? Anne Esperet

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

environnement, nature, écologique, bioGraphique cliquable inédit

 

 

environnement, nature, écologique, bioEn 2025, dans 17 ans déjà : la fin du zinc et de l'acier galvanisé

énergies renouvelables Dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation

Agir maintenant. Merci de nous encourager dans notre cyber mission

 

Fil d'info RSS       environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme