Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express

Communautés amérindiennes Wayana, Emerillons et Wayampi du Haut Maroni et du Haut Oyapock

Parc national de Guyane :

Votre lettre au Président

 

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

Lettre à recopier et à envoyer au Président de la république française après avoir noter vos coordonnées :

 

Nom :

Prénom :

Adresse :

 

 

Monsieur le Président de la République

Palais de l'Elysée

55, rue du Faubourg Saint Honoré

75008 PARIS

 

 

Objet : Parc national de Guyane

 

 

Monsieur le Président,

 

Les communautés amérindiennes Wayana, Emerillons et Wayampi du haut Maroni et du Haut Oyapock sont très inquiètes des conséquences que pourront avoir sur elles les décisions et démarcations prévues pour le parc de Guyane.

 

Ces ethnies amérindiennes sont en effet menacées aujourd'hui par les conséquences et les pollutions dues aux activités d'orpaillage dans et aux limites de leurs terres. Elles sont également très inquiètes des conséquences néfastes du développement programmé d'une forme d'éco ou d'ethnotourisme qui

ne pourra qu'entraîner à court terme la folklorisation de leurs cultures et la dégradation de leurs modes de vie et des équilibres qui se sont installés depuis des temps immémoriaux dans leurs sociétés amérindiennes.

Connaissant votre sincère intérêt pour les sociétés traditionnelles et les peuples premiers, j'espère - comme vous le demande solennellement le collectif Këpëtomak Tamo des Amérindiens du Haut-Maroni - une intervention salutaire de votre part pour que les modalités de création de ce parc soient revues en tenant compte des avis des populations amérindiennes concernées par les impacts directs ou indirects dus à l'implantation de ce parc Amazonien de Guyane.

 

Je vous demandons donc de :

• respecter la volonté des amérindiens en rattachant leurs territoires de vie aux zones coeur du parc (zone sans orpaillage),

• de maintenir l'arrêté préfectoral de 1970 qui protége le pays indien en interdisant à toute personne de pénétrer sur le territoire amérindien sans autorisation préalable afin d' éviter un développement non contrôlé de l'ethnotourisme.

 

Dans l'espoir de pouvoir connaître bientôt vos intentions qui j'en suis sûr, iront dans le sens souhaité par les peuples premiers de Guyane.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, en l'expression de ma plus haute estime.

 

Signature :

 

Source : http://www.blada.com/

 

 

S. M., le 23 janvier 2007

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperet

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

 

Réaction des Indiens Wayana et Teko du Haut Maroni, en Guyane francaise, à propos du projet de Parc national

Comment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

 

Fil d'info RSS     environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC