Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.


La Vie aime cet asile!
Gardiens de la Terre

De Michel Walter. Version revisitée le 15 mai 2009
Le Soleil, une étoile parmi 10 000 milliards de milliards d'autres!
 Penchés sur nous...
      Même s'il y en a d'autres, la Terre est unique!



A quoi tout cela sert-il ? Quelque chose nous échappe.
L'essentiel, simplement l'essentiel et ce n'est pas un hasard... Gasper



Avant Propos :
puissante infographie d'exploration de l'infiniment petit
à l'infiniment grand



Exclusif : calendrier du Vivant. Magique !



Voici maintenant 13,7 milliards d'années, notre Univers -on ne sait pas pourquoi- a subitement jailli du Néant -donc pas si vide que ça et au contraire empli d'une énergie certainement inépuisable et entièrement renouvelable-.

Une immense explosion qu'on appelle le
Big Bang !

Un sacré phénomène !

Ainsi sont nés l'espace en trois dimensions connues et le temps.




Cet univers a grandi, grandi, grandi et, sous l'effet des lois gravitationnelles, sont nées étoiles et galaxies. Aujourd'hui notre Univers, qui n'en finit pas de croitre de manière exponentielle, ne compte pas moins de cent milliards de galaxies qui, elles-mêmes, contiennent cent à deux cent milliards d'étoiles.




Incroyable, mais vrai : il faudrait plus de 1982 milliards de vies humaines pour les énumérer toutes, à raison d'une demi seconde par étoile et une espérance de vie de 80 ans !


Un nombre astronomique qui dépasse l'entendement et donne le vertige.

Notre petit
Soleil est une naine jaune parmi tant d'autres, un grain de sable dans un désert. Son âge est de 4,57 milliards d'années environ. Il existe dans notre seule galaxie plus de 100 millions d'étoiles de type identique. C'est la (relative) petite taille du soleil qui lui donne sa durabilité et donc la stabilité nécessaire de son rayonnement au développement lent de la Vie sur Terre.

Cette étoile, et les planètes qui gravitent autour, se sont constituées à partir d'une étoile qui a explosé, engendrant une nébuleuse de matière contenant du carbone et tous les éléments chimiques propices à la naissance de la vie biologique.
Cette planète a accueilli la Vie!


La Terre a de la chance. Elle est à la bonne distance du Soleil, dans la "zone habitable", ni trop chaude, ni trop froide. Et il y a de l'eau en abondance.

Notre planète a, de plus, une bonne grosse lune pour compagne, ce qui permet au climat terrestre de rester particulièrement stable.

L'ADN, base des molécules biologiquesPourtant, l'atmosphère primitive de la Terre était totalement invivable, brulante, extrême, et ne contenait pratiquement pas d'oxygène. Beaucoup de gaz carbonique par contre, de l'hydrogène (qui s'est rapidement échappé de l'emprise de la Terre), de la vapeur d'eau, de l'azote, du méthane et de l'ammoniac.

Et bien qu'est-ce qu'ils ont fait les premiers organismes vivants dignes de ce nom qui, au bout d'un milliard d'années, ont réussi à se différencier de la soupe originelle, acide et chaude? Ils se sont tapis sous l'océan primitif, pas trop profondément quand même pour pouvoir capter les rayons du Soleil, et ils se sont mis à métaboliser le gaz carbonique dissous dans l'eau. Ce qui a eu pour effet d'oxygéner progressivement l'atmosphère.

Les organismes qui nous ont précédés ont ainsi produit de l'oxygène et consommé le méthane, ce qui a permis à de nouveaux organismes d'apparaitre. La Terre a été, purement et simplement, terraformée !

Trois milliards d'années tout de même plus tard, la colonisation de la terre ferme était enfin possible. (1)

cerveau humainL'évolution naturelle a fait le reste, en sélectionnant à chaque fois les meilleures adaptations au milieu, améliorations et inventions, de l'algue bleue au petit moi, en passant par le poisson, le serpent, la souris, le lémurien, le singe, l'australopithèque, l'homo habilis, l'homo erectus... la vache! Bref, les organismes se sont, petit à petit, diversifiés, complexifiés. Leur intelligence s'est développée jusqu'au point où nous en sommes actuellement.

Au fil des rotations de la Terre autour du Soleil, la Vie a donc franchi tous les obstacles, relevé tous les défis, fait face à tous les cataclysmes (volcans, météorites, évènements climatiques, radiations solaires, inversions des pôles, épidémies...) Incroyable !

Elle s'est adaptée au pire !

Mais au fait, d'où viennent ces lois fantastiques qui régissent l'évolution de la Vie ?

L'évolution des systèmes vivantsSont-elles le fruit du hasard le plus pur ? Serions-nous, nous les vivants, du nombre des gagnants d'une gigantesque loterie cosmique ?

Ou bien y a-t-il une volonté déterminée qui fait des choix, un principe créateur conscient, avant le Big Bang qui serait dans ce cas un outil; avant la création en général, qui serait par conséquent l'aboutissement d'un projet ?

Mais d'abord avant n'a pas de sens, puisque le temps n'existe pas encore au moment du Big Bang !

En fait, à bien y réfléchir, cela changerait quoi de savoir s'il y a intelligence divine ou non ?

Certes il y aurait soudainement plus de gens à genoux. Une augmentation de la fréquentation des tapis. Plus d'offrandes. Plus de remerciements. Plus de marionnettes au service des ficelles et empêtrées dans les dogmes. Plus de mou dans les moutons. Plus d'adorateurs. Plus de disciples. Cela siérait-il vraiment au Fabriquant de voir des foules supplémentaires de gens prier béatement, espérant un miracle qui gommerait le côté noir de la Force ?

 

 

Et d'abord, l'objectif de l'éventuel créateur est-Il de voir ses créatures totalement courbées, soumises, formatées par la matrice ? Ne préfère-t-Il pas les hommes libres ?

Ce Principe omniscient, omnipotent, cette "essence" (pas celle pour nos voitures) si elle existe, ne s'est-Elle pas cachée dans les replis du monde pour éviter d'être reconnue par ses admirateurs et leur laisser doute et libre-arbitre ?

Puisqu'il n'y a pas d'avant, notre interrogation n'est-elle donc pas tout simplement idiote ? Dérisoire ? Puérile? Futile ?

On commence en effet tout juste à savoir comment ce binzzzz s'est accompli, mais quelqu'un saura-t-il un jour pourquoi ?

Parce qu'il y en a des pourquoi !
 
Par exemple, pourquoi ce monde plutôt que rien ?

Pourquoi de la matière et pas d'antimatière ?

Pourquoi l'Energie sombre ? (environ 80% de l'énergie totale de notre Univers et qui accélère sans cesse son expansion)

Cent milliards de neurones dans le cerveau humain et une moyenne de 10 000 synapses par neurone.Pourquoi la matière noire ? (19%. Reste 1% pour la matière que nous connaissons).

1% !!!

On ne connait que 1% des forces constituant notre univers!

Du microcosme au macrocosme, pourquoi ces lois-là, plutôt que d'autres ?

Pourquoi la lumière va-t-elle à 299 792 kilomètres par seconde dans le vide et pas à la vitesse de la tortue ?

Pourquoi existe-il un zéro absolu (-273,15°C) du côté froid et pas de limites connues du côté chaud ?

Pourquoi la vie organique n'a, sur Terre, utilisé que 22 acides aminés, constituant des protéines, alors qu'il en existe une centaine dans la nature ?

Au juste, pourquoi la Vie ? Pourquoi cet ordre issu du chaos géniteur et qui semble pourtant presque parfait ?

Bien qu'il y aurait tout de même à redire.

En effet, pourquoi la proie ? Pourquoi le prédateur ? Le dominé ? Le dominant ? Pour permettre la sélection des meilleurs gènes ? Oui, mais ce n'est pas juste au niveau des plus faibles.

Pourquoi la palourde vit-elle 200 ans et nous que la moitié ? Eh oui pourquoi ?

Pourquoi nous comme dominants suprêmes et pas le dauphin, l'aigle ou le chêne ?

Si un gros caillou n'avait pas percuté la Terre, il y a 65 millions d'années, y aurait-il de nos jours des velociraptors conduisant des automobiles ?

Pourquoi par l'amour?Pourquoi l'espèce humaine, qui se prend pour le pyramidion de l'évolution, est-elle, en ce moment même, en train de se suicider à petit feu, en déréglant complètement le fragile climat terrestre ? En train d'assassiner sans vergogne toutes les autres espèces animales et végétales ? Pourquoi cette folie meurtrière contre nous-mêmes et tout ce qui nous entoure ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Pourquoi pas l'Amour ?

 

Gardiens de la nature

 

Est-ce notre épisode de prédateur qui nous pourchasse et nous tourmente, nous les anciens paisibles végétariens, batifolant alors dans les grands arbres de la verte forêt ?

Sommes-nous seuls dans l'Univers et voulons-nous rester seuls sur la Terre ?

Est-ce notre de prédateur carnivore qui nous pourchasse?A l'inverse du Big Bang, faire le vide autour de nous ?

Et finalement, pourquoi la faim ? Pourquoi la soif ? Pourquoi la misère ? Pourquoi la maladie ? Pourquoi la souffrance ? Pourquoi la vieillesse ? Pourquoi la mort ?

Encore un poil de métaphysique ne nous fera pas de mal.

S'il y a un esprit créateur -on ne peut pas l'écarter!- est-ce que ça valait vraiment le coup de créer un monde imparfait, quoique presque parfait ? Est-ce ça valait le coup d'engendrer ce monde-là avec ce carcan précis de lois physiques et chimiques, dont nous sommes tous dépendants et qui nous enchaine aux molécules carbonées? Est-ce que le jeu en valait la chandelle? Simple suggestion : N'existait-il pas d'autres solutions, moins contraignantes, plus éthérées ? Une matrice moins rigide, avec moins de règles autoritaires à subir ? Et d'abord, n'était-il pas plus simple de continuer à baigner éternellement dans l'intemporel infini ? Ce rien, où nous avions probablement tout, tant l'énergie est immense dans le Néant... N'étions-nous pas plus libres ?

Oui oui, je sais, on se faisait peut-être chier;o)

Mais alors si l'Engendreur existe, que fait-il ? Pourquoi ne nous vient-il pas par exemple en aide? Parce qu'on est dans la mouise, non ? N'a-t-il pas prévu d'issues de secours dans son plan ?

Si tout provient du hasard, bien sûr, on n'a jamais eu le choix et on est bien obligé d'accepter la situation telle qu'elle est, de faire avec, même si la Nature terrestre n'est qu'à 95% parfaite, même si l'humanité, un de ses fleurons, est actuellement plus une plaie qu'autre chose.

 



Un nombre considérable de questions s'entrechoquent, dès qu'on s'éveille un tout petit peu, dès qu'on sort du sommeil magistral.

Et les générations futures, si elles arrivent à survivre (après la disparition des forêts vierges et de la plupart des mammifères sauvages, après l'actuel pillage des énergies fossiles et des ressources métalliques) les pauvres enfants, et les enfants des enfants, et les enfants des petits enfants... se les poseront toujours, ces questions, pendant les 7,5 milliards d'années qu'il reste à la vie terrestre, sous une forme ou sous une autre, avant que notre étoile ne se transforme en géante rouge qui englobera l'orbite de la Terre, et ne s'effondre sur elle-même, pour former une naine blanche d'une taille comparable à celle de notre planète.

Nous appartenons à la famille des grands singesOlala ! Nous, les êtres humains, aurons tout de même réussi, en moins de quelques siècles, à piller la Terre de tous ses trésors, alors qu'il a fallu des milliards d'années à la nature pour les produire.

Allons! Ne soyons pas défaitistes. Ce monde-là, malgré le joug parfois pesant, reste relié par un cordon invisible à la source originelle. L'instinct de survie devrait donc suffire pour enrayer le processus mortifère.

Le problème, c'est que nous avons tellement peur de la mort que nous en avons oublié l'instinct de survie, lequel ne demande pourtant qu'une chose : être réactivé.

Contrairement aux gamins à venir, nous avons, nous, encore des ressources. Et les solutions s'imposent naturellement. Mais il faut agir dans l'instant

A l'exemple du Titanic, il n'est pas forcément recommandé de mettre la barre à gauche ou à droite. Mieux vaut finalement se prendre l'iceberg en pleine poire. Ce qui risque d'arriver dans pas si longtemps que ça, dès la fin des premières ressources. Et la claque nous servira alors forcément de leçon. Au moins nos compartiments étanches ne seront pas endommagés et le titanesque navire ne sombrera pas, corps et âmes.

L'homme doit renaitre!Oui, nous changerons. -Pouvons-nous, du reste, y échapper ?- Nous avons vu le gigantesque iceberg et nous changeons déjà. Oui nous muterons, nous évoluerons en apparence, en technologie, en conscience et en sagesse. Nous avons plus d'un tour dans notre sac, non ?

Nous sommes la Vie!

Malheureusement, avec les 9 milliards d'êtres humains annoncés en 2050, cela ne se passera pas sans mal. Il y aura l'eau qui manquera. La nourriture. Les forêts anciennes. Le pétrole. Des cataclysmes, des soulèvements populaires, des systèmes totalitaires, des guerres (encore !)... Ce sera dur. Peut-être disparaîtrons-nous comme les dinosaures ? Peut-être un petit nombre survivra, s'adaptant aux circonstances, comme on le fait depuis la nuit des temps ? Et l'humanité se reforgera sur de nouvelles bases, plus en adéquation avec la nature...

Quoiqu'il en soit, nous devrons à l'avenir être moins nombreux, pour que chacun puisse, avec peu, jouir vraiment de la Vie, la vraie qui, chacun le sait, est un bonheur et n'a pas de prix !

L'enfant et le renard

Il serait évidemment souhaitable de remplacer le fric, actuel moteur du vaisseau qui prend l'eau, par des valeurs plus nobles, plus justes, plus respectueuses.

Agissons, dès maintenant. Chacun à notre tout petit niveau et dans la mesure du possible. Nous ne sommes ni de l'hélium, ni du néon. Nous ne sommes pas inertes. Nous pouvons encore réagir avec notre environnement.

Un petit peu par des milliards, ça fait beaucoup.

Faut-il un catalyseur ?

Encourageons les dirigeants du monde à s'engager massivement dans la voie verte, qui fait si bien les choses, sans pour autant tourner le dos aux bonnes vieilles applications propres de la science, ni revenir à l'australopithèque, ni même à l'homme de Cro-Magnon.

Bougeons-nous, que diable ! Inventons un futur qui vaille le coup. Une communion entre l'homme et la nature, par exemple. C'est encore possible ! Refusons le futur que les imprégnations du système cherchent à nous faire gober, comme si nous étions des poissons d'élevage; refusons leur futur qui n'est que de la poudre aux yeux.

Pourquoi pas une communion de l'homme avec la nature?Comme la poudre d'aluminium dans l'acide chlorhydrique, réagissons, individuellement et collectivement.

Ensemble nous sommes une force qui, avec Internet, peut faire des miracles.

Alors on la poursuit cette révolution des planètes ?

Devenons vite gardiens de la Terre.

Même s'il y en a d'autres, la Terre est, de toute façon, unique !




Michel Walter

vivant12@free.fr


Le 3 mai 2009, pour
Terre sacrée



Source https://www.terresacree.org/gardiens.htm

 

 

sauver la vie, sauver la planète(1) Voir plus de détails sur les débuts du Vivant dans l'homme doit renaitre de Michel Walter

 

Lamantin en voie de disparition

 

 

sauver la vie, sauver la planèteA voir absolument le calendrier cosmique

 

 

sauver la vie, sauver la planèteLes écologistes de la seconde vague créent une "nouvelle écologie"


 



Quelques réponses parmi tant d'autres :


Nature et environnementDe Olivier :

Bonsoir Michel,

Je tenais à vous féliciter pour votre "Gardiens de la Terre" : un texte admirable qui renforce mes convictions spirituelles et ma démarche écologique personnelle.

Je vais transférer ce mail à mes amis.

Olivier Rech
Artiste engagé dans la sauvegarde de la Terre
http://www.olivierrech.com

 

 

Nature et environnementDe Noelle :

MERCI MICHEL POUR CETTE TIRADE A LA FOIS PHILOSOPHIQUE ET TELLEMENT REALISTE. TOUS LES DECIDEURS DE CE MONDE DEVRAIT EN PRENDRE CONNAISSANCE...MAIS COMMENT FAIRE ? .....

NOELLE

 

 

Nature et environnementDe Jean Sylvain :

Merci beaucoup Michel, ce texte devrait servir de plateforme de réflexion à nous tous et aussi  surtout à bien des politiciens et dirigeants !!!






Nature et environnementDe Robert :

Non, Michel, tu n'es pas fou. Tu aimes cette Terre comme nous tous.

Puisse cet article être lu par la Terre entière pour le salut de nos
descendants.






Nature et environnementDe Natafrica :

Non, il n'est pas fou Michel, loin de là ! Faisons passer son message.




Nature et environnementDe Jean François :

Michel dit " le fou" ?

On vous surnomme vraiment comme ça ?

Si c'est vrai , cela dénote le manque d'entendement d'une grande
partie de nos colocataires sur cette Terre !!!

Qui est vraiment fou ?







Nature et environnementDe Bertrand :


Je n'ai pas souvent eu l'occasion de me trouver autant en adéquation avec un texte. Touché je suis, inespéré j'en reviens. Je ne suis donc pas le seul fou ....  Merci.
« Nous n'habitons plus la même planète que nos aïeux :  la leur était immense, la nôtre est petite. »





papillon bleu
Nature et environnementDe Bernard :

Tu as 100 fois raison MICHEL quand tu dit changeons de moteur, ne gardons pas le moteur FRIC tu à touché le point sensible, là d'ou vient le mal , après l'ignorance c'est l'appât du gain, la puissance que peut donner le fric qui est à l'origine de toutes ces dégradations qui nous mènent certainement à la fin de cette civilisation, mais tout n'est (peu être) pas encore perdu : c'est la lutte du bien contre le mal,





Nature et environnementD'Alice :

Bravo Michel! milles bravo, pour ce coup de gueule magistral, c'est vrai que les endormis, les lobotomisés par la pub et autres biens matériels, les accros au "gaspi" commencent à émerger de leur torpeur. Oui le danger est imminent et je fais suivre toutes les alertes avec les liens et toujours l'adresse de https://www.terresacree.org sur des sites, c'est ma manière à moi de combattre,

Je défend la vie, sous toute ses formes et suis heureuse que ton site existe! il est super bien fait, super documenté et celui qui n'y trouve pas ce qu'il cherche, est un mauvais chercheur!

Continue! je sais le temps que tu y passes avec ton équipe, à laquelle je transmet mes félicitations pour leur travail, ainsi que mon amitié . Dès que je le pourrais, je ferai un geste pour la cause, car je pense que c'est nécessaire et important.

Milles merci à tous!!!! amicalement








Nature et environnementDe Chinmayi :

Non, Michel, vous n'êtes pas fou... et vous ne devriez pas vous faire
le propagateur de cette idée très bête vous qui êtes brillant et
conscient.

Merci de nous secouer sans relâche.

J'adore l'expression des "gardiens de la terre".

Amitiés et félicitations pour ce magnifique travail









Nature et environnementDe Patrick :

Des coopérations naissent et naîtront encore par des initiatives nouvelles.
Preuve que la sensibilisation grandit.

Certes, les actions sont moins aisées à se développer mais comme il écrit justement, soyons bousculés pour cesser d'être encroûtés.

Trouvons du temps dans nos "vies bousculées" pour amener une pierre à l'édifice.

J'y pense.

Bravo.

Bon courage également.

Amicalement.


Jardiniers de la Terre




Nature et environnementDe Bernard :

D'accord avec vous

Bougeons-nous, que diable! Individuellement et collectivement.

Ensemble nous sommes une force qui peut faire des miracles.

OUI

Personne ne détient la vérité

La vérité ne peut être détenue, elle est explosive

Elle détruit les croyances et esquinte les fourberies.

Elle n'a aucune "existence", mais elle Agit,

Elle nous fait voir les choses autrement et plus clairement.







Nature et environnementDe André Petit :

Bonjour !

Je voudrais remercier Michel Walter et réagir à son article : "Devenons
tous gardiens de la Terre avant qu'il ne soit trop tard !"

Il me semble que ce n'est pas la volonté de faire quelque chose pour
sauver la Terre qui manque au simple citoyen, mais plutôt le sentiment
d'impuissance qu'il éprouve devant l'énormité de la tâche.

Doit-il attendre des décisions spontanées des responsables politiques,
prisonniers de leurs schémas de gestion (combien de fois entendons nous
la plupart nous dire aujourd'hui encore qu'il faut relancer la
"croissance" ?), souvent incultes sur les questions d'environnement,
parfois fixés exclusivement sur des objectifs à court terme ? Je crois
que notre devoir de citoyen est de les aider à une prise de conscience
et de les encourager à prendre les bonnes décisions. Dans ce domaine
comme dans d'autres, leur rôle est important mais leur responsabilité
n'est que partielle.

De quels moyens dispose donc le citoyen Lambda qui voudrait participer
au sauvetage, et devenir ce Gardien de la Terre ?

En fait, de peu au niveau individuel, mais ce qui fait sa force, c'est
le nombre.

Il lui faut participer à une prise de conscience collective. Sans elle,
aucune décision politique ne sera prise. Par la suite, un pays qui
s'engage sur la voie de la raison sera suivi par d'autres et les plus
réticents ne seront alors plus qu'une minorité.

Je fais un appel pour la mise en commun des moyens d'action très
simples. Quelques exemples, peut-être.

 



Discussions dans le cercle familial ou amical, signature de pétitions,
courrier aux élus locaux, mode de consommation individuelle (bio,
simplicité volontaire, économie ...), tout cela est à la portée de tous
! Chaque personne convaincue de l'évidence des mesures à prendre et de
ses capacités à faire bouger les lignes pourra à son tour en convaincre
d'autres, dont le nombre ira ainsi en progression géométrique.

Rappelons-nous l'épopée des lentilles d'eau sur la mare dont l'effectif
double chaque jour : leur nombre est désespérément faible au début du
processus, mais lorsque la mare est à moitié couverte, il ne faut plus
qu'une journée pour qu'elle le soit totalement.

Je vous en prie, si cet appel vous paraît de quelque intérêt, alors
diffusez-le comme bon vous semble sans modération !

Aujourd'hui, vu l'urgence, le devoir de tout citoyen sensibilisé est de
prendre le relai des lanceurs d'alerte pour passer à l'action. Il faut
la désinhiber!

C'est notre seule chance d'éviter les malheurs prévisibles si on se
contente d'attendre, qui sait quoi d'ailleurs ?

Il est vrai que pour y croire, il faut, comme Descartes, faire
l'hypothèse que le bon sens est la chose la mieux partagée du monde.
Personnellement, je pense qu'il l'est par la majorité des humains.

André Petit

Conseiller Municipal

Charente-Maritime.

 

Etc. Etc.

 

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...Vous pouvez contacter notre petite équipe de bénévoles : vivant12@free.fr

 

 



Galaxie Sombrero prise par Hubble

  Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperethttps://www.terresacree.org   

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreScience et Nature

sauver la vie, sauver la planète La Vérité toute nue

 

 

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreSouffrance humaine, violation des droits humains

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète Terre2050, deux défis inédits : surpopulation et réchauffement climatique

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreComment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

Agir maintenant. Merci de nous encourager dans notre cyber mission     Fil d'info RSS     environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreJardin   

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base                


Vous avez aimé cette page. Partagez-là
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de demainlhomme.info, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - demainlhomme.info


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de demainlhomme.info

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de demainlhomme.info
Vous surfez sur mobiles, cliquez ICI