Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express«On massacre sous nos yeux les dernières forêts primaires»

 

Libération

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

Biodiversité. Le botaniste Francis Hallé annonce la mort de ces écosystèmes dans dix ans.


Par Eliane PATRIARCA
QUOTIDIEN Libération : lundi 27 novembre 2006

Après quarante ans d'une liaison passionnée, Francis Hallé est toujours amoureux des arbres. Mais ce botaniste, spécialiste des forêts tropicales, qui a dirigé les missions scientifiques du Radeau des cimes sur les canopées de 1986 à 2003, est aussi un homme blessé. Blessé comme ces forêts qu'il étudie et qui disparaissent peu à peu de la surface de la Terre, sous les coups des exploitants de bois, des chercheurs d'or ou des planteurs de soja. C'est aussi un homme en colère : samedi à Paris, lors des grands Dialogues du XXIe siècle organisés par l'Unesco, il a dénoncé «le massacre sous nos yeux, et par les pays industrialisés, des dernières forêts primaires».
 

 
Quel type de forêt est menacé? 


Les forêts primaires, ces forêts jamais exploitées par l'homme. Elles n'existent plus depuis déjà au moins cinq siècles en Europe de l'Ouest. On les trouve surtout en milieu tropical mais elles disparaissent très vite. En Indonésie, c'est déjà fini. La Chine est très active dans le déboisement. Le Brésil détruit l'Amazonie pour planter du soja. En Guyane, ce sont les chercheurs d'or qui font des ravages. En Australie et en Tasmanie, les forêts d'eucalyptus s'amenuisent. Dans dix ans, ce sera fini : il n'y aura plus de forêts tropicales sur la planète.

En quoi cette disparition est-elle grave ?

Ce sont des écosystèmes prestigieux mais encore très mal connus car difficiles à étudier, des milieux spectaculaires. Ils regroupent 75 à 90 % de la diversité biologique de la planète ! Ces forêts abritent des multitudes de niches écologiques qui sont autant de tables de multiplication de la vie. Ce sont aussi des milieux très permissifs où des types de vie singuliers peuvent se développer.

Quelle différence avec une forêt secondaire ? 

Les forêts secondaires, ce sont celles que l'on montre le plus souvent dans les magazines ou les films : denses, impénétrables et dans lesquelles le héros se taille un chemin à coups de machette ! Au contraire, une forêt primaire est très facile d'accès, on y progresse sans problème car rien ne pousse au sol, il y fait bien trop sombre. La canopée, strate supérieure des arbres où se concentre 80 % du feuillage, ne laisse qu'un infime pourcentage de lumière parvenir jusqu'au sol.

Si on la laisse en paix, la forêt secondaire peut-elle redevenir primaire ? 

Oui, mais il lui faut sept siècles pour cela. Une forêt secondaire contient cinq fois moins d'espèces qu'une primaire.

Vous dénoncez la part active de la France dans cette destruction. 
Notre pays est un acteur majeur de la filière commerciale des bois tropicaux et, à ce titre, participe activement à la déforestation, aux côtés de compagnies privées françaises comme Pallisco, Rougier Océan, Bolloré, Leroy Gabon... Je suis scandalisé que les gouvernements français successifs laissent saccager les forêts d'Afrique centrale après celles d'Afrique de l'Ouest.

Là, vous sortez du discours scientifique. 

C'est l'expérience du Radeau des cimes qui m'a ouvert les yeux, qui a été le déclic. J'ai été confronté aux collectivités locales, aux déboiseurs, aux faiseurs de routes... On nous donnait un site à étudier et, dès que nous avions tourné le dos, ce site était rasé ! Parfois, le discours scientifique devient la plus subtile des langues de bois et je crois qu'au contraire, face à ce massacre, on doit élever la voix. Je suis botaniste mais aussi humaniste.

Alors c'est vraiment fichu ?

Je ne suis pas pessimiste de nature, mais la disparition de ces forêts est aujourd'hui inéluctable. Je recherche désespérément un producteur de cinéma pour réaliser un film sur les forêts tropicales tant qu'il en existe encore, pour en garder au moins la mémoire ! Jacques Perrin est d'accord, mais booké jusqu'en 2025. Ce sera trop tard.

http://www.liberation.fr

Luis M. le 24 novembre 2006

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?

Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Forêts tropicales : le trésor dilapidé

 

Fil d'info RSS     environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme