hConception et création Yvan Marzin yvan.marzin(at)free.fr que nous remercions vivement pour son excellent travail bénévole.

Panda en voie de disparition

TOUT EN BAS! Ascenseur expressLa diversité génétique est nécessaire au fonctionnement performant d'un écosystème, selon l'investigation UGA

 

26 août 2002

Traduction inédite de Thibaud FAGUER-REDIG "thibaudf(at)hotmail.com" que nous remercions.

Merci également au Dr Andres Malby andres.malby(at)eresmas.net qui nous a également fait parvenir une traduction de cet article (disponible sur la liste de diffusion.)

Du gène à l'écosystème

 

La complexité d'un milieu et son équilibre optimal ne dépendent pas  seulement de la diversité des espèces, mais de la diversité génétique au  sein de chaque espèce. Deux chercheurs ont ainsi étudié des populations de chênes-buis, plus précisément le taux de carbone et de nitrogène dégagé par la décomposition du tapis feuillu. Or, ce taux est meilleur dans les tapis provenant d'individus différents que dans les plantations composées de clones d'une même souche. La réduction de la diversité végétale (premier capteur d'énergie sur Terre) peut donc avoir des effets à long terme totalement imprévisibles.

 

Selon une étude de l'Université de Géorgie, la diversité génétique est nécessaire au fonctionnement normal de l'écosystème.

 

Bien qu'il soit de notoriété publique dans la communauté scientifique que l'écosystème nécessite différents types de plantes et d'animaux pour fonctionner d'une façon optimale, des chercheurs de l'Université de Géorgie ont découvert récemment qu'un bouleversement de la diversité génétique des espèces dans un seul habitat peut également affecter les processus naturels.

 

« Ce n'est pas tant le nombre d'espèces différentes que la qualité de leur diversité génétique qui importe », déclare le rédacteur en chef de l'étude, Mike Madritch, étudiant en doctorat d'écologie à l'UGA (Université de Géorgie). Le jeune homme a étudié les flux de carbone et d'azote pendant la décomposition de tapis feuillu et a remarqué une relation significative entre la production de matières nutritives et la variation génétique des feuilles.

 

L'étude a été co-signée par Mark Hunter, professeur honoraire d'écologie à l'UGA, et publiée cette semaine dans la revue du cercle écologiste américain, Ecology. L'étude a été financée par le National Science Foundation et la fondation Andrew W. Mellon.

 

Les expériences ont été menées sur un chêne-buis (Quercus Iaevis Walter) au laboratoire d'écologie de l'Université à Savannah River (Aiken, Caroline du Sud). Madritch et Hunter y ont analysé la décomposition de neuf échantillons de déchets naturels produits par des arbres identiques mais isolés, et d'un mélange simple dans lequel ont été incorporés les neuf échantillons des neuf arbres de la même espèce correspondants. Ils ont noté une différence nette quant à la quantité de carbone et d'azote extraite, par rapport à l'origine végétale du tapis feuillu - et donc du mélange des souches qui se révèle alors plus riche en N (azote) et C (carbone).

 

« La diversité est très importante », insiste Madritch. Notre étude montre que ramener des échantillons de population au bord de l'extinction à leurs conditions naturelles initiales n'a pas les mêmes conséquences sur l'environnement que si ces espèces ne s'étaient jamais trouvées confrontées auparavant à des menaces sérieuses. Lorsqu'on sauve une population d'êtres vivants menacée et endommagée à long terme, on l'aide nécessairement à se re-développer à partir de données génétiques limitées, et nous en avons conclu qu'au contraire les bouleversements répétés dans l'élaboration génétique des espèces pose problème à l'écosystème ».

 

Les chercheurs ont également déduit que non seulement une altération de la biodiversité génétique affecte la façon dont un écosystème fonctionne, mais qu'en plus des pertes partielles de données génétiques réduisent la possibilité de prévoir à l'avance le fonctionnement moyen de ce même écosystème.

 

Les simples traitements des déchets naturellement produits par les arbres isolés n'ont pas toujours donné moins de carbone et d'azote que le traitement complet des neuf échantillons. Quelquefois les traitements arboricoles simples produisirent plus de matière nutritive et d'autres fois moins, mais les scientifiques disent que ces mêmes nutritifs étaient toujours significativement différents que lors de la décomposition du traitement total de tous les déchets incorporés.

 

« Ce qui est alarmant dans cette découverte est qu'on ne peut prévoir à long terme l'effet qu'une réduction de la biodiversité pourrait avoir sur l'écosystème », précise Hunter. « Aussi, pratiquer à un tel rythme la déforestation correspond à jouer à la roulette russe avec notre avenir. Nous savons que compter sur de moins en moins d'arbres pour recycler l'oxygène et d'autres matières fera la différence, mais à l'heure qu'il est nous ne savons pas laquelle. C'est un risque qui selon moi ne vaut plus la peine d'être pris ».

 

Madritch et Hunter sont persuadés que conserver une grande diversité génétique à l'intérieur de plusieurs espèces est aussi impératif que de conserver la biodiversité globale des espèces pour préserver l'écosystème et maintenir ses cycles. « Cette étude est surtout cruciale à cause du rythme actuel de destruction de la biomasse* », ajoute Hunter. « Les végétaux fixent l'énergie qui fait tourner la planète. En continuant de massacrer l'habitat naturel de ces merveilleux mécanismes, nous réduisons encore davantage les données génétiques disponibles. En définitive cela pourrait enrayer le plus gros des écosystèmes : la planète Terre ».

Bébés ours blancs en voie de disparition    Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

Biodiversité : l'hécatombe!

https://www.terresacree.org   Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

Le saviez-vous? Selon les Nations unies, 1,1 milliard de personnes dans le monde n'ont pas accès à une eau potable et 2,5 milliards n'ont pas une hygiène sanitaire basique.


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC