Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express

COLOMBIE : le desert vert avance

 

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 19 mars 2007

 

L'agriculture peut-elle à la fois nourrir les populations et être  source d'énergie ? Le témoignage de Henry Ramirez, de l'ONG  colombienne Paz y Justicia, prouve que la réponse ne va pas  forcément de soi.

"Les signatures de traités de libre échange entre les Etats Unis et les pays d'Amérique Latine sont préjudiciables pour ces pays. 

Notamment, les subventions allouées aux productions à vocation  énergétique au détriment des productions alimentaires fragilisent 
le secteur agricole et l'autonomie de ces pays.

Le président colombien énonce clairement qu'il souhaite le développement et la promotion de la palme à huile ou palme africaine. Ce fort développement de la palme nécessite des terres. 
Ainsi dans les régions pacifiques et vers le nord, des opérations militaires ont été lancées sous prétexte de lutte anti-guérilla pour faire fuir les paysans. La stratégie du gouvernement est de de  s'approprier les terres das paysans par n'importe quel moyen. Il  souhaite notamment transformer la législation des terres pour  légaliser cette appropriation des terres en se fondant sur une loi  qui autoriserait l'expropriation des terres lorsque celles-ci ne  sont pas utilisées par les paysans pendant cinq ans. Cette loi légalise en fait les actions militaires qui déplacent les paysans.

Pourquoi ce développement massif des plantations de palmes à huile dans le monde ? Dans quelles conditions sociales et écologiques 
cette expansion est-elle réalisée ? Les multinationales des agro-carburants sont bien conscientes que la production européennes  d'agro-carburants ne suffira pas pour répondre aux besoins et que la production sera plus rentable dans les pays du sud. Or, beaucoup de mensonges circulent au sujet de la palme africaine. Ce ne sont pas des forêts comme on voudrait nous le faire croire, mais des 
"déserts verts" . Les bois ou les forêts tropicales sont détruits pour planter de la palme, ce qui accentue le phénomène d'érosion de  la terre. La plantation nécessite l'utilisation abondante de pesticides et de fongicides, les usines d'extractions déversent leurs effluents chimiques dans les fleuves voisins ce qui détruit 
la faune et la flore locale et pollue considérablement  l'environnement.

La culture de la palme nécessite un sol sec et les cultivateurs drainent les terrains. Elle a de plus tendance à être invasive. Le projet du gouvernement colombien porte sur 6 millions  d'hectares de culture de palme au milieu de la forêt tropicale.

Dans 30 ans toutes ces terres seront inexploitables.



LE MENSONGE DES CARBURANTS VERTS



La ruée vers l'or vert a commencé. L'intention est louable. Par contre l'efficacité est douteuse et la pratique se révèle risquée pour les pays du sud.

DEPUIS LES ANNEES 7O, les enjeux combinés de la hausse des prix du pétrole, de l'épuisement prévisible de cette ressource et du 
dérèglement climatique ont lancé pays occidentaux et pays émergents dans une acrobatie périlleuse : tenir compte de ces contraintes tout en poursuivant l'expansion des transports, jugée indispensable à une croissance fondée sur la libéralisation des échanges et l'augmentation illimitée de la consommation.

Pour réussir ce grand écart, la substitution partielle de produits agricoles  au pétrole est présentée comme une solution miracle pour 
l'environnement et pour l'emploi ! C'est surtout une aubaine pour les industries agroalimentaire et automobile, en quête de nouveaux débouchés.

EXAMEN CRITIQUE : sur le plan environnemental, l'interêt réel des agro-carburants (éthanol de canne, betterave à sucre, huiles de colza, soja, palmier à huile, ricin...) ne résiste donc pas à  l'examen. Issus de pratiques agricoles intensives, les agro-carburants peuvent consommer plus d'énergie qu'ils n'en fournissent et émettre autant, sinon plus, de gaz à effet de serre. 

Par ailleurs en Indonésie comme au Brésil, l'expansion depuis 30 ans de la monoculture de canne à sucre, de soja ou de palmier à 
huile pour les besoins des industries alimentaires, cosmétiques et de l'élevage intensif s'est traduite par des violations des droits 
humains, des pollutions et pertes de biodiversité, des millions de paysans privés de leurs moyens de vivre.

Ces pays vont pourtant étendre encore plus ces cultures, d'abord pour leur marché intérieur, afin de réduire la facture pétrolière, comme le Brésil qui met 40 % d'éthanol dans ses voitures, mais 
surtout pour répondre à la ruée vers les agro-carburants des pays occidentaux. L'Union européenne en particulier impose par une 
directive un objectif d'incorporation de biocarburant de 5,75 % d'ici 2010 et 8 % en 2015, contre 0,4 % aujourd'hui. La France à 
surenchéri à 7 % en 2010 et 10 % en 2015. Mr Sarkosy déclarant  vouloir "se lancer à fond dans les biocarburants". Mais la production européenne n'y suffira pas il faudra donc importer....

CROISSANCE EXPONENTIELLE : les gouvernements du sud ne lésinent pas sur les moyens pour soutenir les investissements privés (subventions, défiscalisations...). Le Brésil veut passer de 6 à 9 
millions d'hectares de canne à sucre d'ici 2011 et étendre le soja qui couvre déjà 50 % de ses terres cultivées. La Malaisie est passée de 158 000 tonnes de biodiesel  d'huile de palme en 2006 à  1,3 million en 2007. L'Indonésie prévoit de déforester 10 millions d'hectares pour le palmier à huile, alors qu'elle en a déjà coupé 
18 millions (dont seulement 6 sont  effectivement utilisés). Les peuples indigènes , chassés de leur domaines ancestraux n'ont, eux, 
qu'à aller voir ailleurs....

Enfin, même si on mesure encore mal leur impact sur la sécurité alimentaire, les agro-carburants vont de toute façon concurrencer les cultures alimentaires. Déjà les prix du maïs, du sucre, du soja grimpent.... avec des conséquences très dures pour les consommateurs les plus pauvres, comme au Mexique.

Interpellée par les sociétés civiles sur le désastre d'une expansion incontrôlée, la Commission européenne réfléchit à des systèmes de certification obligatoire sur des critères sociaux et environnementaux et assorties de sanctions. Reste à engager aujourd'hui le débat au niveau français....et à obtenir que nos politiques réfléchissent aussi à la réduction  nécessaire de notre 
consommation globale de carburants."


Numéro d'Altermondes

 

S. M.

 

environnement, nature, écologique, bioDe Michèle Aucordier, le 25 juillet 2007 :

Au Secours SVP : regardez les infos concernant les ingredients sur les produits de grande surfaces : EVITEZ CEUX QUI CONTIENNENT DE L'HUILE DE PALME !

Il faut  boycotter ce produit qui ne sert qu'à engraisser les industriels, vous ne preferez pas le chocolat sans huile de palme vous? et les gateaux ....etc .... mobilisez-vous pour plus de justice ! la VIE des Oran outang vaut plus que des produits à base d'huile de palme? et en plus RETROUVEZ LE VRAI GOUT des choses !

Vous avez envie de rouler à l'huile de palme? regardez sous vos roues les cadavres des Oran-outang s'y trouveront et s'y trouve déjà!
BOYCOTTEZ  les soi-disant BIO-CARBURANTS qui ne protègent pas la terre mais qui enrichiront encore plus les industriels en detruisant les surfaces cultivées et la vie.

S. M., le 23 janvier 2007

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperet

 

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

 

 

Comment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

Fil d'info RSS     environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC