hautSOS-Pl@net, le site de Terre sacrée. Bannière réalisée bénévolement par Frédéric Schoenahl que nous remercions vivement.        SOS-planete, ce site rebelle qui crie vive l'Evolution va peut-être modifier votre façon de voir

TOUT EN BAS! Ascenseur expressQuand les OGM chinois s'éveilleront

31 janvier 2002 : S'ils veulent poursuivre leur lutte contre les OGM, les écologistes devront s'y mettre à plusieurs : la Chine et son milliard d'habitants sont en voie de devenir le royaume des cultures modifiées génétiquement.

Alors que la controverse sur les OGM se poursuit dans plusieurs régions du monde, et a même conduit, chez certaines compagnies, à un arrêt de la production, la Chine elle, s'y lance à plein régime. Selon une étude parue dans la dernière édition de la revue américaine Science, les scientifiques chinois travaillent d'ores et déjà sur davantage de produits génétiquement modifiés que les scientifiques de quelque pays que ce soit, à l'exception des États-Unis. Et si la tendance se maintient, même la position de tête des Américains n'est pas assurée.
 

Pour un pays encore considéré dans la catégorie "en voie de développement", la Chine investit énormément dans les OGM: 112 millions$ en 1999 (l'essentiel de cette somme provient de subventions gouvernementales, ce qui en fait un signal clair), contre 15 millions$ pour l'Inde et le Brésil, les autres chefs de file parmi les pays en voie de développement. En comparaison, les États-Unis investissent entre deux et trois milliards.

Les chercheurs chinois, selon l'étude (la lecture du résumé nécessite une inscription gratuite) de Science (menée conjointement par des chercheurs américains et chinois), travaillent sur plus de 50 espèces modifiées de plantes et plus de 120 gènes dits fonctionnels.

Sur 353 projets déposées entre 1996 et 2000 au Bureau chinois de l'Administration de génie génétique, 251 ont été acceptés, concernant des plantes ou des animaux transgéniques, soit à des fins d'expériences dans des champs ou des laboratoires. Là-dessus, les instituts de recherche de là-bas disent avoir développé 141 OGM végétaux, dont 65 ont été approuvés par le gouvernement pour utilisation dans des cultures à l'air libre, et 31 pour commercialisation. Ce qui, pour une industrie encore jeune, est énorme.

Leurs priorités traduisent une réalité propre à la Chine: le riz plutôt que le maïs, les pommes de terre et les arachides plutôt que le colza. Ces choix rappellent une préoccupation majeure là-bas: les cultures "conventionnelles", dans leur état actuel, ne seront pas en mesure de nourrir l'énorme population (une catégorie de riz résistante à trois maladies a déjà subi deux années de tests).

Et ces choix mettent en même temps à mal un des arguments avancés par les écologistes depuis des années: que les pays en voie de développement, eux qui devraient en théorie être les premiers bénéficiaires des OGM, ne pourraient jamais en profiter, parce que la technologie serait trop couteuse.

Les promoteurs des OGM prétendent en effet qu'en produisant des plantes plus résistantes aux maladies ou aux insecticides, ils pourront produire plus pour moins cher —et que cela servira, par conséquent, aux pays pauvres. Propagande, répliquent les écologistes, puisque ces pays n'auront jamais les moyens de se procurer les (bio)technologies et l'expertise nécessaires.

La Chine est donc en train de donner raison aux promoteurs d'OGM...

"La Chine, lit-on, accélère ses investissements en biotechnologie agricole et se concentre sur des biens qui ont été largement ignorés dans les laboratoires des pays industrialisés... Des petits fermiers ont commencé à adopter de façon agressive les plantes transgéniques, lorsqu'ils y sont autorisés." Le gouvernement aurait manifesté son intention d'augmenter de 400% ses investissements d'ici 2005.

Si la Chine réussit effectivement, au bout du compte, à nourrir sa population avec ses OGM, elle aura dès lors un argument en béton pour exporter ceux-ci. Au point où elle aura la capacité de devenir le premier pays exportateur d'OGM...

http://www.sciencepresse.qc.ca/manchettes.html

Le point sur les OGM

Logo de Terre sacrée. Louis Rocquin. Veuillez cliquer pour aller au portillon de la base. Le point sur les OGMLes OGM et le Tiers Monde

La position de la Thaïlande

https://www.terresacree.org    Envoyer un courrier!

Annuaire de liens utiles - Proposer un nouveau site -

- No frames - JardinRetour au sommet de la page

Liste d'information sos-planete.  Jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC