Le 19 septembre 2006 : Un travail b�n�vole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express

Petites nouvelles des grands changements climatiques

 

Le 20 d�cembre 2006, un travail b�n�vole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

Tous les chiffres du r�chauffement climatique



21 septembre 2006 Le Monde Citoyen

http://lemondecitoyen.com

Deux �tudes s�par�es de la NASA, utilisant diff�rentes technologies de surveillance par satellite, montrent toutes deux une tr�s grande acc�l�ration, depuis deux ans, de la disparition de la couche de glace arctique.La premi�re �tude, celle du Jet Propulsion Laboratory, en Californie, montre que les glaces �ternelles de la banquise arctique, qui, normalement, survivent � la saison estivale des fontes et subsistent toute l'ann�e, se sont r�duites de 14% en seulement 12 mois, entre 2004 et 2005.

L'autre �tude, celle du Goddard Space Flight Centre, dans le Maryland, montre que la vitesse de fonte des glaces �ternelles, qui a �t� en moyenne de 0,15% par an depuis le d�but des observations par satellite en 1979, s'est soudainement acc�l�r�e de fa�on consid�rable. Lors des deux derniers hivers, ce taux s'est accru de 6% par an - c'est-�-dire de 30 fois.


Si le changement climatique n'est pas frein� [selon les anciens mod�les], la banquise dispara�tra totalement d'ici 2070. Mais si ces nouveaux taux de fonte sont confirm�s, la banquise aura disparu enti�rement [bien avant 2070
; en fait], plusieurs d�cennies plus t�t.

"La mont�e du niveau des mers, caus�e par les changements climatiques, qui menace de nombreuses zones c�ti�res et des terres basses, du Bangla-Desh � l'Est de l'Angleterre, est plus rapide que les scientifiques de l'ONU le pr�disaient (de 9 � 88cm, d'ici 2100, avec un pronostic autour de 50cm) il y a seulement cinq ans," a d�clar� avant-hier le Professeur Chris Rapley, directeur du British Antarctic Survey.

"Les derni�res �tudes, d'une longue s�rie r�cente, nous disent toutes que le changement climatique est plus rapide et plus m�chant que ce que nous pensions", d�clare Tom Burke, un ancien conseiller �cologiste du gouvernement [britannique] et � pr�sent professeur associ� � l'Imperial College de Londres.
"Un ab�me est en train de se creuser entre la vitesse � laquelle le climat change et celle � laquelle les gouvernements y r�pondent."Nous devons cesser de penser que ceci n'est qu'un autre probl�me environnemental qui pourra �tre trait� lorsque le temps et les ressources le permettront. Et nous devons r�aliser que ceci est une menace de plus en plus pr�occupante contre notre s�curit� et notre prosp�rit�".

Hier, Jim Hansen, le chef climatologue et directeur du Goddard Institute for Space Studies, � New York, a �mis une alerte de
type "c'est maintenant ou jamais" aux gouvernements du monde entier, y compris le sien, leur disant qu'ils doivent prendre des mesures radicales pour �viter une catastrophe environnementale plan�taire. Il a d�clar� qu'il n'�tait plus viable pour les nations d'adopter la position "on ne change rien" sur la consommation des carburants fossiles.

"Je pense que nous avons une fen�tre d'opportunit� tr�s br�ve pour nous occuper du changement climatique. pas plus de dix ans, au maximum", a-t-il d�clar�.

John Ashton - le repr�sentant sp�cial de Margaret Beckett, la Secr�taire britannique aux Affaires Etrang�res - a d�clar�, avant-hier, sur le site web de BBC News : "La premi�re priorit� de tout gouvernement est de fournirles conditions n�cessaires � la s�curit� et � la prosp�rit�, en �change des taxes pay�es par les contribuables. Le changement climatique est potentiellement la menace la plus s�rieuse jamais affront�e par ces deux contrats sociaux fondamentaux". Il a poursuivi : "Les conflits ont toujours des causes multiples, mais un climat qui se modifie amplifie tous les autres facteurs".

M. Ashton a conclu : "Nous devons consid�rer la recherche de la stabilit� climatique comme un imp�ratif qu'il faut assurer, quel que soit le cout de la construction urgente d'une �conomie globale �mettant peu de gaz carbonique, parce que le cout, si nous ne le faisons pas, sera bien plus
�lev�".

Sources : ce qui pr�c�de est une compilation de plusieurs articles datant de moins d'une semaine, parus dans le quotidien britannique The Independant (via Rezo.net).

PS qui a tout � voir - Le ministre de la justice de Californie poursuit six constructeurs automobiles, en raison des dommages caus�s par leurs v�hicules � l'environnement, l'�conomie, l'agriculture et la sant�. Les fumeurs vont se sentir moins seuls.

Jos� Ferr�

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?

Anne Esperetenvironnement, nature, �cologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement � la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Fi�vre (r�chauffement climatique)

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS      nature, environnement, �cologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

 Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aim� cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les r�seaux sociaux

Partager avec vos amis sur le r�seau social Google Plus Partager avec vos amis sur le r�seau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-m�re de demainlhomme.info, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer � l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - demainlhomme.info


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit � la
newsletter bimensuelle
confidentielle de demainlhomme.info

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre r�colte d'infos vraies
(lesquelles seront v�rifi�es)
 


Cet annuaire est mis � jour r�guli�rement par C�dric, pr�sident de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de demainlhomme.info