Yvan Marzin

A perte de vue, la forêt vierge!

TOUT EN BAS! Ascenseur expressL'augmentation du gaz carbonique dans l'atmosphère vient rompre l'équilibre naturel des arbres de la forêt amazonienne

 

 

La lutte des arbres dans la forêt amazonienne

Vos réactions à ce sujet :

Panama, le 12/03/2004

 ________________________________

Au coeur de l'Amazonie centrale, l'équilibre naturel de la forêt tropicale est aussi touché par les changements climatiques. Dans les endroits les plus reculés, les grands arbres à croissance rapide de la canopée - la voute forestière - poussent aujourd'hui si vite qu'ils s'imposent au détriment des arbres plus petits du sous-bois. Selon des chercheurs brésiliens et américains, le responsable de cette nouvelle dynamique serait le gaz carbonique de l'atmosphère dont la concentration augmente depuis l'utilisation des énergies fossiles par l'homme.

Les arbres absorbent en effet le gaz carbonique lors de la photosynthèse. Le CO2 présent en grandes quantités agit maintenant comme un fertilisant et accroît la productivité des forêts. De récentes études ont noté cette augmentation dans les zones isolées de la forêt tropicale qu'on croyait protégées. Cependant la croissance végétale n'est pas uniforme. William Laurance, du Smithsonian Tropical Research Institute au Panama, a suivi près de 14 000 arbres répartis sur 300 km2. Les scientifiques de son équipe ont mené leur étude pendant 20 ans dans un secteur éloigné, à l'abri de toute activité humaine.

Sur les 115 espèces analysées, ils ont constaté un déclin des espèces de petits arbres vivant sous le couvert végétal. Ces arbres poussent plus lentement, ont un bois plus dense et sont les seuls capables de fleurir et de se reproduire à l'ombre totale. Ils sont aussi porteurs d'insectes polinisateurs et de champignons spécifiques. C'est donc tout un pan de la diversité biologique qui risque de disparaitre. D'après les chercheurs, l'excès de CO2 provoque une compétition entre espèces. Les arbres de la canopée, à croissance rapide, en profitent davantage. Leur population s'étend et ils sortent gagnants de la course.

La forêt amazonienne est connue pour être une réserve mondiale d'espèces rares. Elle absorbe aussi 8 à 10% des émissions de gaz carbonique dues à la combustion des énergies fossiles. Dans les conclusions de leur recherche parues jeudi dans la revue Nature, les scientifiques s'inquiètent des impacts que pourraient produire les changements de cet écosystème sur le réchauffement de la planète.


Isabelle Masingue


HTTP://www.cybersciences.com

Anne EsperetLogo de Terre sacrée. Louis Rocquin.environnement, nature, écologique, bio

   Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

Forêts tropicales : le trésor dilapidé

Le saviez-vous? Selon le site de la Convention sur la biodiversité, 34.000 plantes et 5.200 espèces animales, dont un huitième des espèces d'oiseaux, sont en voie d'extinction.


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC