TOUT EN BAS! Ascenseur expressOpération Boucliers

 Humains en Irak

Contre la guerre, un rouleau de 30 mètres. Veuillez patienter.

Traductions inédites de thibaudf@hotmail.com, ncornu@laposte.net, bioventure@wanadoo.fr et jpsalaun@globetrotter.net (sauf dépêches Agence Française de Presse et Reuters)

Contributions financières :  envoyez les chèques à l'ordre de
Universal Kinship Society,
TJP, 90 Mercers Rd,
London N19 4PR.

Si vous désirez participer au convoi, ou les aider de quelque autre manière
que ce soit, veuillez contacter admin@humanshields.org

Téléphone: Relations Publiques (+44) 7732 728 859
Stefan Simanowitz (+44) 7799 650 791 Carly (+44) 7817
628282 Richard Scrace (+44)7787794250

Renseignements en anglais :   http://www.humanshields.org

Vos réactions à ce sujet :

extraordinaire évènement , mais pourquoi n'en parle t-on nul part ailleurs que sur ce site ?
 
Je communique cette nouvelle à tous les gens que je connais , mais les radios et médias restent muets , c'est incroyable!
 
Nous sommes avec vous , de tout notre coeur
 
Terre des toiles et tous ses amis contre la guerre et la bêtise

Friday, 24 January, 2003, 08:46 GMT
L'offre « du bouclier humain » pensionné
M. Dallas est disposé à mourir pour la paix
BBC UK

Un pensionné de Bradford dit qu'il est disposé à mourir pour aider à
éviter les attaques militaires contre l'Irak. Karl Dallas est parti
en Irak pour s'offrir comme  bouclier humain dans l'espoir d'empêcher
la guerre dans le pays.

Ce musicien et écrivain de 72 ans, habitant Bradford, voyage avec un
groupe de militants de la paix, et rejoindra l'Irak le 15  février
2003 "pour soutenir l'humanité."

M. Dallas dit que son voyage au Moyen-Orient n'est pas
anti-patriotique, mais croit que la présence des militants
occidentaux de la paix posera un dilemme moral au gouvernement.

Pion politique

Il a dit au nouveau programme d'infos « Look North » de la BBC : "je
pense qu'il est exact que Tony Blair devrait avoir un dilemme moral.
Tony Blair est juste ignorant de ce que pense l'opinion publique ;
ainsi qui est anti-patriote ? Je pense que c'est lui."

M. Dallas ne croit pas que les groupes seront employés comme des
pions politiques par Saddam Hussein. « Nous serons sur les rues, nous
serons  avec le peuple » a-t-il précisé. "Je suis allé à Bagdad, j'ai
fraternisé avec des chrétiens là-bas."

M. Dallas ajoute qu'il est disposé à mourir en cas d'hostilités : "Je
sais que c'est un risque, je suis un vieil  homme, j'ai eu une bonne
vie et je ne veux pas qu'elle soit  gaspillée."

BBC NEWS

traduction des Humains Associés

"agora@cyberhumanisme.org" - cercle virtuel de réflexion des Humains Associés
http://www.cyberhumanisme.org - http://humains-associes.org
Info liste (archives) : http://listes.fluxus.net/wws/
Sciences, philo, technologies, écologie, nethique...
"Je suis homme et rien d'humain ne m'est etranger"


----- Original Message -----
Sent: Wednesday, January 29, 2003 8:21 PM
Subject: Re: [sos-planete] Fw: Les Volontaires des Boucliers Humains parlent d'eux.

Il est de notre devoir d'aider par tous les moyens en notre possession les femmes et les hommes qui ont le courage de partir comme boucliers humains.

Pour ma part je vais en informer le Mouvement des Ecologistes Indépendants (MEI).

Tous ceux qui ont des adresses électroniques aussi bien en France qu'à l'étranger et notamment aux U.S.A. et en Angleterre, peuvent tenir leurs correspondants au courant de cet élan humaniste magnifique qui ne demande qu'à s'amplifier.

Je suis seul à élever mes trois jeunes enfants, sans quoi c'est avec plaisir et honneur que j'aurai partagé ce périple de l'espoir.

Bien à vous.

Xavier MUNOZ

Délégué Aquitaine MEI


----- Original Message -----
From: Bluelily
Sent: Wednesday, January 29, 2003 7:49 PM
Subject: RE : [sos-planete] Les Volontaires des Boucliers Humains parlent d'eux.

Bonsoir Michel,

Il est vrai que ce mouvement est important et il faut être un peu fous parce que très conscients. Je ne suis pas du voyage mais je soutiens très forts mes frères dans

l'esprit de LIBERTE, ils sont les nouveaux chevaliers. Je n'avais pas encore connaissance de ce mouvement alors qu'il était déjà commencé, et je me rends compte que peu de gens le connaissent, a-t-il été télévisé? Je n'ai pas la télé donc je l'ignore et les radios?

Je me pose une question - En cas de folie meurtrière exacerbée que feraient nos gouvernements européens si leurs concitoyens périssaient dans cette folie? En a-t-on parlé? A ma mesure, j'aimerais avoir des listes d'e-mails d'américains  pour leur envoyer ce genre d'information pour qu'ils puissent ouvrir leur conscience individuelle, messages qu'ils pourraient reporter sur leurs propres concitoyens. Je suis convaincue que ce sera le poids des citoyens américains qui adresserons à la maison Blanche leur refus qui fera pencher la balance. C'est à eux que revient l'honneur de dire NON et de faire plier leurs CHEFs à défaut d'un Président.

Je vous remercie de ces informations, qui permettent ma conscience.

BL

 

L'actualité des "boucliers" suivie par nos traducteurs bénévoles. Dossier complet exclusif en français. La suite dans votre boite aux lettres en vous abonnant gratuitement à notre liste de diffusion

Sommaire du fil d'infos : 1er avril, Luis à Bagdad - Un bus de boucliers humains touché par des frappes aériennes américaines - Des boucliers humains se déploient sur des sites irakiens - Des Boucliers humains manifestent contre la guerre à Bagdad - TAREQ AZIZ : "nous attendons plus de cent mille boucliers humains" - Le 1er convoi de "boucliers humains" s'ébranle de Londres - Non à la guerre : devenez bouclier humain - But de l'action - Premier compte rendu du groupe voyageant dans le premier convoi - Communiqué de presse du 27 janvier 2003 - La maison blanche condamne les boucliers humains - Les "boucliers humains" se préparent pour l'Irak - Nous pouvons arrêter cette guerre! - Des boucliers humains en route pour l'Irak - Réponse automatique aux mails de soutien - Maman va devenir bouclier humain - De retour en Irak comme bouclier humain (article de l'initiateur de l'opération anglaise) - Les dates de l'expédition - Comment aider les boucliers humains? - Déclarations en provenance du groupe de voyageurs - Les pensées de Peter - La guerre n'a aucune raison d'avoir lieu - L'engagement des boucliers humains en Irak

Liste de discussion Boucliers Humains en français :
      http://fr.groups.yahoo.com/group/Boucliers_Humains
E-mail du groupe : Boucliers_Humains@yahoogroupes.fr

Sommaire de la page

1er Avril - Luis à Bagdad

1er avril nouvelle de Luis, non ce n'est pas une blague !

Bonjour à tous,

Le centre des communications a été bombardé, il y a 4 jours, par
conséquent je ne pense plus que je pourrais vous envoyer des
informations de Bagdad à présent. Je vais toujours bien, rassurez
vous, mais je commence à voir les conséquences ignobles de cette
guerre.

Je suis allé visiter un hôpital ou des enfants, des femmes
des hommes innocents sont très sérieusement touchés et leurs chances
de survie est quasi nulle vue les infrastructures : il n'y a aucun
appareil, presque aucun médicament, aucun frigo pour conserver ces
derniers au frais.

Ces personnes sont destinées à mourir très
bientôt. Aujourd'hui, nous avons aussi visité un marché qui fût
bombardé la veille, et où 55 civils furent tués, une bombe à
fragmentation, dit-on, serait tombée.

Puis, nous sommes allé dans un
quartier résidentiel ou une bombe a rasé 5 maisons, tué 11 personnes
dont des enfants (comme preuve, il reste encore des peluches, des
livres scolaires, des bottes en caoutchouc de pointure 25-30). Mon
coeur est triste est indigne. Bush et son administration a osé
déclarer cette opération " Iraqi Freedom " (La liberté irakienne) est
ce que quelqu'UN PEUT NOUS EXPLIQUER, NON SEULEMENT A MOI, MAIS AUSSI
AUX VICTIMES DÉCÉDÉES ET A LEURS FAMILLES, parce qu'ici on a vraiment
du mal à comprendre ? ?

Le gouvernement américain avait promis au
monde entier que cette guerre serait une guerre propre, rapide et que
le peuple iraquien les accueillerait en héros, en libérateurs, les
bras ouverts et avec des fleurs.

Désolé de vous le dire, mais les
seules fleurs que j'ai pour l'instant sont celles que nous mettons
sur les sites bombardés et qui ont déjà tué des centaines de civils
innocents. Et je pense que ces fleurs seront de plus en plus
nombreuses au fil des jours, car les bombes commencent à tomber
vraiment n'importe où de plus en plus.

Tout cela me consterne et me désole de jour en jour. Mais
paradoxalement, cela me donne de plus en plus d'énergie, de volonté
de rester sur mon site, car je ne veux pas voir ces trous à côté de
la centrale électrique. Je veux croire, et je crois vraiment, que
tant que les boucliers humains restent sur leurs sites respectifs,
les habitants aux alentours ne craignent rien, du moins les
bombardements, et les iraquiens commencent aussi à réaliser
l'efficacité de notre action. Tous les jours, ils nous remercient,
surtout les enfants. Lorsque nous nous mettons sur le toit de notre
maison ou quand nous allons les voir. C'est le plus grand cadeau
qu'ils puissent nous faire. Malgré la grande polémique, la
désorganisation du mouvement, nous nous rendons compte que ce dernier
fonctionne.

Les Etats-Unis n'ont bombardé aucun de nos sites, mis à part les
communications, mais ils ont su que plus personnes ne le protégeaient
depuis une semaine (les iraquiens avaient évacué les boucliers
humains de là-bas, car ils savaient que cela était vraiment trop
dangereux).

Nous nous sentons impuissants devant la furie des Etats-Unis, mais
notre seul moyen de continuer à aider cette population c'est de
pouvoir protéger nos sites afin que la raffinerie puisse fournir
assez d'énergie pour la centrale électrique qui elle continue de
faire tourner les centrales hydrauliques afin que l'eau potable
puisse être distribué aux habitants et surtout aux hôpitaux qui n'ont
que l'eau et l'électricité pour pouvoir soigner les malades.

C'est très peu, mais tant que nous serons là, non seulement les
médecins, mais aussi les Irakiens et les journalistes pourront
continuer à travailler et à avoir de l'eau pour boire et se laver ce
qui montre bien que notre action s'étend à un très grand nombre de
personnes aussi différentes les unes des autres. Voilà ce que vous
verrez Bagdad illuminé, c'est que les boucliers humains sont toujours
présents et en vieS

LUIS-MIGUEL FUSTE
Bagdad.
http://www.paxhumana.info/article.php3?id_article=121

Journal de Luis sur Pax Humana (les autres bulletins)
http://www.paxhumana.info/rubrique.php3?id_rubrique=48

Sommaire de la page

UN BUS DE BOUCLIERS HUMAINS TOUCHÉ PAR DES FRAPPES AÉRIENNES AMÉRICAINES

1er avril 2003

Ministère Irakien de l'Information - source REUTERS

   Des avions militaires américains ont visé ce matin deux bus chargés de
l'approvisionnement des pacifistes américains et européens basés à Bagdad,
selon des propos de la Jordanie voisine rapportés mardi par l'Irak.

   Le Ministre Irakien de l'Information, Mohammed Saeed Al-Sahaf, a déclaré
lors d'une conférence de presse que les blessés étaient traités dans un
hôpital proche de la frontière Jordanienne, sans donner davantage de détails
sur les pertes humaines.

   « Hier, un avion militaire américain a attaqué, sur l'autoroute reliant
Amman à Bagdad, deux bus transportant des étrangers, dont des américains »,
a déclaré M. Sahaf, ajoutant peu après que des européens figuraient
également parmi les passagers.

   « Ces passagers sont des boucliers humains qui venaient se déployer à
Bagdad. Beaucoup d'entre eux ont été blessés et acheminés vers l'hôpital de
Rutba [.]. De courageux américains, a-t-il poursuivi, commencent à tuer
d'autres américains ».

   Des centaines d'activistes occidentaux ont convergé vers Bagdad peu de
temps avant la guerre pour manifester leur soutien au peuple irakien,
jusqu'au début de l' l'invasion du pays menée par les Etats-Unis.

   Certains d'entre eux ont installé leur camp dans des centrales
électriques ou aux abords des usines de traitement de l'eau, afin de
dissuader les instances militaires US de bombarder ces infrastructures.

   D'autres ont commencé à quitter le pays ; parmi lesquels ceux qui étaient
à bord des bus attaqués ce matin, faisant la navette entre Amman, capitale
Jordanienne, et Bagdad.
samedi 22 février 2003,

Sommaire de la page

Des "boucliers humains" se déploient sur des sites irakiens

Par Khaled Yacoub Oweis

BAGDAD (Reuters) - Des ressortissants occidentaux se présentant comme
des "boucliers humains" ont commencé vendredi à s'installer dans des
sites civils irakiens à la suite des déclarations de Washington selon
lesquelles les Etats-Unis disposent désormais de suffisamment de
forces dans le Golfe pour envahir l'Irak.

Une vingtaine de ces volontaires européens se sont installés dans la
station hydraulique du Sept avril, une structure de près de 160.000
m2 située au bord du Tigre. D'autres groupes s'apprêtent à prendre
position sur différents sites civils tels que des centrales, des
hôpitaux et des musées.

Fabio Tomasi, enseignant à Milan, a expliqué que son groupe, la
Mission italienne pour la Paix, resterait dans la station hydraulique
si la guerre éclatait.

"Nous ne soutenons pas le gouvernement irakien mais nous voulons
protéger le peuple irakien. Ils ne pourront pas vivre sans eau
potable", a déclaré Tomasi en se dirigeant vers un entrepôt équipé de
lits fournis par la direction de la station.

"La guerre n'est jamais propre. Cette station a de grandes chances
d'être touchée, même si c'est par erreur", a-t-il ajouté, faisant
référence à la "guerre propre" que sont censées permettre les bombes
guidées avec précision dont dispose l'armée américaine.

BIENTOT UNE CINQUANTAINE DE SUEDOIS

La station du Sept avril tient son nom de la date de la création à
Damas, en 1947, du parti Baas au pouvoir à Bagdad. Elle pompe l'eau
du Tigre, la purifie et la distribue à environ deux millions de
personnes à Bagdad.

Des avions de guerre américains ont détruit la plupart des
infrastructures irakiennes situées autour de Bagdad lors de la guerre
du Golfe (1991). La station n'a pas été directement touchée, mais
elle a dû être mise hors service en raison de la destruction de
tuyaux d'acheminement de l'eau et de centrales électriques voisines.

"Nous souhaitons la bienvenue à nos hôtes italiens, mais nous ne
pourrons pas continuer à produire si les Américains visent à nouveau
le système électrique", a déclaré Haidar Mahmoud, un ingénieur du
gouvernement irakien.

Aayad, un ingénieur en informatique suédois, a annoncé pour sa part
que le nombre de Suédois venus à Bagdad atteindrait bientôt la
cinquantaine.

"Nous faisons campagne sur internet. Je ne comprends pas pourquoi les
Etats-Unis ne cherchent pas une solution en négociant avec l'Irak, au
lieu de mener une guerre absurde", a déclaré Aayad.

Parmi les autres "boucliers humains" se trouvant actuellement en
Irak, on compte notamment des vétérans américains de la guerre du
Vietnam, des Turcs et des Européens arrivés cette semaine de Londres
en voiture.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne disposent déjà dans le Golfe de
plus de 150.000 hommes, ainsi que de navires de guerre et d'avions.

 

Sommaire de la page

 

jeudi 13 février 2003, 21h23  

Des "boucliers humains" manifestent contre la guerre à Bagdad

BAGDAD (AP) - Des pacifistes européens et américains se sont enchaînés jeudi sur le pont des Martyrs qui enjambe le Tigre à Bagdad, en signe de leur détermination à servir de boucliers humains en cas de guerre contre l'Irak.

Les 14 activistes, originaires d'Italie pour la plupart, sont l'un des premiers groupes à se qualifier de "bouclier", suggérant qu'ils pourraient se placer sur des cibles potentielles afin d'empêcher les bombardements. Mais ces pacifistes assurent que leur objectif premier est d'éviter une guerre.

"Je n'ai pas l'intention d'être un martyr", a souligné la Canadienne Roberta Taman. "Je suis ici parce que je pense que le monde veut la paix et que nous pouvons réaliser la paix".

Les activistes, baptisés "Iraq Peace Team" (équipe pour la paix en Irak), ont tendu des banderoles sur des infrastructures publiques de Bagdad pendant toute la semaine: une station d'électricité, une usine de traitement des eaux et, jeudi, le pont des Martyrs. "Bombarder ce site est un crime de guerre", avertissent les banderoles.

Des dizaines d'autres "boucliers humains" américains et européens ont obtenu mardi des visas à l'ambassade d'Irak à Ankara, en Turquie, et gagnaient l'Irak à bord d'autocars.

"Un pays qui peut à peine fournir de l'eau à tous ses citoyens ne peut pas être une menace pour le monde entier", a estimé l'Espagnol Ignacio Cano.

Les pacifistes considèrent que les Conventions de Genève établissent qu'il est criminel d'attaquer des infrastructures fondamentales pour la vie des civils. Durant la guerre du Golfe en 1991, l'armée américaine a bombardé et détruit le système d'électricité irakien.

Kathy Kelly de Chicago, à la tête de "Iraq Peace Team", a souligné sur le pont: "Imaginez à quoi cette ville ressemblerait s'il était coupé et que des gens aient absolument besoin de se rendre à l'hôpital ou de joindre d'autres personnes sur l'autre rive".

Jeudi à New York, le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan et les 15 membres du Conseil de sécurité se sont réunis pour discuter de l'impact humanitaire que pourrait avoir une éventuelle guerre en Irak.

Le haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a dit qu'il redoutait de possibles pénuries d'eau potable, de nourriture et des défaillances des installations sanitaires. Il a ajouté que si une guerre éclatait, 600.000 Irakiens fuiraient probablement vers les pays voisins. AP

Sommaire de la page

Le 1er convoi de "boucliers humains" s'ébranle de Londres

 

Andrew Cawthorne

LONDRES (Reuters) - Le premier convoi de "boucliers humains" composé
d'une cinquantaine de pacifistes a quitté samedi Londres pour l'Irak
où ces volontaires se déploieront autour des sites susceptibles
d'être bombardés en cas de guerre.

Balayant les critiques selon lesquelles ils feraient naïvement le jeu
du président Saddam Hussein, les pacifistes -- 19 ans pour le plus
jeune, 60 ans pour le vétéran, ancien diplomate -- entendent rallier
à leur cause des centaines d'autres volontaires durant leur périple.

"Notre stratégie est potentiellement dangereuse mais c'est le risque
que nous devons prendre pour être aux cotés de nos frères et soeurs
en Irak", a déclaré l'organisateur Ken Nichols, un ancien "marine"
américain dont le mouvement "Bouclier humain pour l'Irak" coordonne
les départs depuis Londres.

"Nous avons été inondés de volontaires. Ce convoi est la première
vague. J'ai lancé un appel pour que 10.000 bénévoles se rendent en
Irak afin d'empêcher la guerre", a-t-il dit à Reuters.

L'arrivée de ce premier convoi, auquel se joindront des centaines
d'autres volontaires au fur et à mesure de son périple routier à
travers l'Europe, est prévue début février.

DES "PIONS" DE SADDAM?

Le mouvement de Nichol s'inscrit dans une campagne mondiale de
mobilisation de pacifistes comme "boucliers humains", en solidarité
avec le peuple irakien.

Les volontaires qui accompagnent Nichol viennent essentiellement de
pays européens, mais aussi pour certains de Turquie ou de Chine. Pour
le monde musulman, il est prévu un point de ralliement en Jordanie où
100.000 volontaires sont espérés.

Cette campagne a ravivé dans les mémoires l'épisode où Saddam Hussein
avait, lors de la première guerre du Golfe en 1991 déclenchée par son
invasion du Koweït, placé des otages occidentaux à proximité de sites
"sensibles" afin de les épargner des bombardements.

Bagdad avait aussi utilisé cette méthode en 1998 avec des Irakiens
afin de se protéger des bombardements américains et britanniques.

S'il ne fait aucun doute que l'Irak voit d'un bon oeil cette
initiative, elle avait à l'époque choqué l'opinion publique
occidentale.

Pour éviter d'être assimilés à des "pions" de Saddam Hussein, les
pacifistes, qui déplorent le dénigrement de leur initiative,
insistent sur leur solidarité envers le peuple irakien.

Samedi 25 janvier 10h19 HNE

 

Sommaire de la page

 

Non à la guerre !
Devenez bouclier humain
Mercredi 5 février 2003

Les frontières avec l'Irak se resserrent à l'heure où nous écrivons. Si vous voulez vous joindre à notre action vous devez suivre l'une des procédures suivantes :

Option 1
1. Remplir les formulaires sur notre site (cliquer sur "registration" dans le menu de gauche) et nous les faire parvenir le plus vite possible afin que nous puissions vous inclure dans notre visa de groupe.
2. Prendre un billet avec retour open sur un vol Londres/Amman, Jordanie (300 livres sterling).
Attention : il y a un nombre de places très limité sur ces vols.
Le prochain vol pour Amman partira de Londres le 17 février.
3. Depuis Amman, prendre un bus à destination de Bagdad.

Option 2
1. Contacter l'ambassade irakienne -locale ou nationale- dans votre pays et donnez-leur votre nom, date de naissance, nationalité, numéro de passeport et date d'expiration.
2. Indiquez-leur que vous demandez un visa de tourisme pour l'Irak en tant que bouclier humain (d'une durée aussi longue que possible)
3. Rendez-vous à Amman en Jordanie par vos propres moyens  pour le 16 février 2003, afin de retrouver le convoi de bus pour l'Irak.
Nous sommes en train de mettre en place un bureau à Amman pour coordonner les transports jusqu'en Irak.
Nous prévoyons aussi d'avoir un représentant à l'aéroport d'Amman.

Option 3
1. Remplissez les formulaires que vous trouverez sur le site (idem option 1).
2. Rendez-vous à Istanbul, Turquie, le 7 février au plus tard afin de vous joindre au convoi qui est parti de Londres.
Attention : il y a là aussi un nombre de places très limité.

SI VOUS VOULEZ DEVENIR BOUCLIER HUMAIN, ALLEZ-Y DIRECTEMENT.
Vous n'avez pas besoin de nous pour devenir bouclier humain. Suivez l'option 2 mais entrez en Irak en individuel là où c'est possible. Nous pouvons bien sûr vous conseiller dans une certaine mesure, mais nous sommes déjà très occupés avec les demandes de transport.

Presse : svp appelez le +44 (0) 781 628 282
Pour vous joindre à nous plus tard ou pour contacter l'administration envoyez un e-mail ou téléphoner à Usma Bashir (coordinateur des boucliers) : +44 (0) 7764 603 106

Dons : 100% pour l'Opération Boucliers Humains sur le compte bancaire UK :
Alliance & Leicester Girobank Account
Code banque : 72-60-01
Compte n° (1) 7600-4009, n'utiliser le (1) que si vous faites un don par chèque.
Merci de faire les chèques à l'ordre de "International Emergency Action"

 

Sommaire de la page

 

TAREQ AZIZ : "nous attendons plus de cent mille boucliers humains"

 

http://italia.indymedia.org/

by rekombinant laiminglist Saturday February 01, 2003 at 08:56 PM

 

Bagdag, janvier. Le 24 janvier dernier, dans la capitale irakienne, le père Jean-Marie Benjamin a rencontré le vice premier ministre irakien Tareq Aziz.  Arabmonitor publie la partie de leur dialogue concernant les «  boucliers humains », volontaires qui s'apprêtent à partir depuis l'Europe et de nombreux autres pays du monde pour l'Irak.

Est-ce vrai que vont arriver des groupes de «  boucliers humains » volontaires ? d'où viennent-ils ?

- « C'est vrai. Nous les attendons sous peu. Ils viennent de Grande-Bretagne, de France, d'Allemagne, d'Italie, de Belgique, d'Espagne et de divers autres pays européens. »

Combien en attendez-vous depuis l'Europe ?

- « Entre quinze et vingt mille, dans un premier temps. »

Mais comment ferez-vous pour les visas de toute cette marée humaine ?

-« Il y a déjà eu des instructions auprès de nos ambassades dans les pays respectifs. Il ne devrait pas y avoir de problèmes. »

Vous les attendez seulement en provenance de l'Europe ou bien il en viendra également d'autres pays ?

- «  On nous a annoncé de nombreux arrivants depuis la Russie, la Chine, la Turquie, l'Indonésie, la Malaisie, l'Inde, le Pakistan, de divers états africains et d'Amérique latine. »

Comment se déroulera le déplacement de tous ces gens et où seront-ils installés ?

- «  Tout est déjà prévu. Ils seront installés dans les villes et chez les paysans, pour protéger et aider la population civile. Ce sont en fait les civils qui devront être protégés en priorité. Ils seront hébergés dans les écoles, les hôpitaux, chez des particuliers, dans les universités, les centres sportifs, dans les dépôts de denrées alimentaires, dans les centrales électriques et hydrauliques, et dans les infrastructures civiles. »

Ces volontaires seront-ils armés ?

-« Non. Ils viennent pour protéger et aider les civils, pas pour se battre »

Est-ce qu'il en viendra aussi des pays arabes ?

-« Beaucoup. Nous en attendons entre cent et cent vingt mille ».

Et eux que feront-ils ?

-«  Certains seront installés auprès des civils, mais la majorité d'entre eux sera accueillie dans les bases et les emplacements militaires. Ils seront armés et pourront participer aux combats s'ils le souhaitent. »

Est-ce que sont  déjà arrivés quelques uns de ces «  boucliers humains »?

-« Oui, mais nous leur demandons de ne pas partir maintenant, mais seulement à partir du 10 février, et surtout d'apporter avec eux des groupes électrogènes pour l'électricité, de l'eau, des médicaments, en particulier contre la diarrhée, les infections intestinales, du bicarbonate, des calmants et  des anti-douleurs, de l'aspirine, des désinfectants et tout le nécessaire pour les soins d'urgence des blessures. Mais j'ajoute aussi d'apporter des couvertures, parce que la nuit il fait froid. »

 Sommaire de la page

But de l'action TJP Boucliers Humains en Irak

 

Le gouvernement est ridicule. L'incontournable prétexte d'une "violation matérielle" par l'Irak de la résolution 1441 de Nations-Unies est tout sauf garanti. Pourtant, au moment où ce spectacle tragique se joue il existe un groupe de gens (en nombre croissant) qui ont un autre scénario à proposer, un scénario que les faiseurs de guerre n'avaient pas pris en compte dans leurs équations jusqu'à présent.


"La paix ne viendra pas du choc des armes mais de la justice vécue et faite par des nations désarmées face aux inégalités". Gandhi

Solution

Qu'arriverait-il si des milliers de citoyens occidentaux se rendaient en Irak pour se tenir aux côtés du peuple irakien ? C'est un fait que la nation la plus puissante du monde serait arrêtée dans ses visées impérialistes si des milliers d'occidentaux devaient être tués par sa guerre pour le pétrole.

La nécessité que les gens se lèvent et exigent un monde sain et en paix n'a jamais été plus forte qu'aujourd'hui. Voter et recycler n'est pas suffisant, on a un besoin désespéré d'action directe. Jamais il n'y a eu autant de gens aussi conscients de la vérité et prêts à agir.

Les gens s'organisent et se mobilisent comme jamais auparavant, le temps est venu et "Nous les Gens" nous répondons. Maintenant beaucoup d'entre nous viennent ensemble exercer leur "liberté" en se portant volontaires comme boucliers humains dans l'espoir de sauver des milliers, peut-être des dizaines de milliers de vies irakiennes. Il ne s'agit pas d'un soutien à Saddam Hussein comme l'ont dit nos gouvernements, il s'agit de sauver des vies au sein de notre famille humaine.

Aussi, si vous êtes suffisamment préoccupés et si vous êtes fatigués des excuses sans fin des politiciens et des "experts" qui historiquement perpétuent le statu quo, nous vous invitons à nous rejoindre.

"La foi n'acquiert de puissance que lorsque les gens sont prêts à donner leur vie pour elle". Gandhi

Le plan

Recruter les services de tous les volontaires possibles pour les boucliers humains en vue  d'une action directe en Irak. Organiser l'approvisionnement et le transport par cars, camionnettes, voitures, d'Europe en Irak pour tous les volontaires des boucliers humains.

Notre date de départ de Londres est provisoirement fixée entre mi-janvier et fin janvier mais ceci est sujet à changement selon l'évolution des événements. Nous prévoyons de traverser l'Europe via Londres, Amsterdam, Bruxelles, Paris, le camp de concentration de Dachau, Zurich, Milan, Sarajevo, Istanbul, Halab et Bagdad.

Nous pouvons très bien être amenés ou choisir d'ajouter ou supprimer des villes le long de ce chemin, toujours en fonction de la situation le moment venu. Si tout se déroule comme prévu, sur notre passage, nous mènerons de brèves réunions et recueillerons les volontaires supplémentaires.

Une fois à Bagdad, nous nous placerons stratégiquement avec les gens les plus vulnérables. Des gens qui nous soutiennent largement pour des raisons évidentes.

"La règle d'or est d'agir sans peur selon ce que l'on croit être juste". Gandhi

Ce que vous pouvez faire
 

Vous joindre immédiatement en tant que volontaire pour les boucliers humains. Si vous ne pouvez pas faire cela, alors soutenez-nous financièrement pour nos besoins en carburant et nourriture. Les citoyens américains peuvent faire des dons déductibles des impôts à la Universal Kinship Society (sponsor de cette action).

Faites don de votre voiture, de votre camionnette, de votre bus ou de matériel médical ou scolaire que nous acheminerons à la population irakienne. Envoyez des e-mails et des communiqués de presse annonçant notre action et indiquez notre action sur votre site internet.


"La vraie moralité consiste non pas à suivre les sentiers battus mais à trouver notre vrai chemin et à le suivre sans crainte".

Qui contacter ?

Ken Nichols O'Keefe de la Universal Kinship Society
ken@humanshields.org . Téléphone (Pays-Bas) 00316 2220 4574

"Seule une vie vécue pour les autres vaut la peine d'être vécue". Albert Einstein

Sommaire de la page

LES « BOUCLIERS HUMAINS » SE PREPARENT AU DEPART POUR L'IRAK

LONDRES, Grande-Bretagne (source CNN) - Trois bus rouges à double étage et
un taxi londonien sont sur le point de quitter Londres samedi à destination
de Bagdad, avec à leur bord un bon nombre de militants pacifistes qui
déclarent vouloir être « boucliers humains ».

« Entre 50 et 60 personnes vont partir. Chacune d'entre elles est
profondément engagée », déclare à CNN Stefan Simanowitz, co-organisateur de
Human Shield Action to Iraq ('action Boucliers Humains pour l'Irak').

Parmi les volontaires recensés par les organisateurs se trouve Sue Darling,
60 ans, ancienne diplomate britannique, et Gordon Sloan, un des participants
de l'émission australienne « Big Brother » et désormais connu de millions de
téléspectateurs sous le nom de « l'homme singe ».

Le groupe est dirigé par Ken Nichols O'Keefe, ancien US Marine et vétéran de
la Guerre du Golfe, qui a renoncé à la nationalité américaine en 1999 pour
montrer sa désapprobation à l'égard de la politique étrangère des
Etats-Unis.

Le convoi va parcourir l'Europe à destination de la capitale Irakienne, où
son arrivée est prévue le 8 février prochain. De nombreux volontaires seront
enrôlés sur le chemin.

Ils prévoient de rester sur place « jusqu'à ce que la menace imminente d'une
guerre soit écartée ».

« Je me lève pour les causes que je crois justes. Peut-être ne me reste-t-il
seulement qu'une dizaine de semaines à vivre » a déclaré Tom Brogan dans le
magazine de CNN « Connie Cheung Tonight ».

Selon ses prévisions, 200.000 personnes (« peut-être même davantage »)
pourraient perdre la vie dans une intervention militaire menée
unilatéralement par les forces américaines.

« Nous ne pouvons laisser faire cela. Nous allons là-bas simplement pour
montrer au Monde entier à quel point cette guerre nous semble grave » a
ajouté M. Brogan à l'adresse de Mme Cheung. Au moment de l'interview, il lui
restait à avertir sa mère de cette décision.

M. O'Keefe a programmé le départ d'autres convois. Il espère jusqu'à 10.000
volontaires supplémentaires dans son mouvement, et dit être prêt à mourir
pour cette cause.

« Si les Etats-Unis veulent mener cette guerre ainsi et d'un seul homme,
alors je ne veux pas être assimilé aux ennemis des Irakiens. Ceux-ci n'en
méritent vraiment pas », lance-t-il.

« Ce n'est pas la meilleure attitude qu'a choisi l'Amérique, poursuit-il.
Elle ne gagnera pas de points au sein de la communauté internationale, et ne
s'assurera pas une meilleure sécurité intérieure. Finalement, cela aboutira
à un surcroît de haine et d'amertume, déjà existantes ».

M. O'Keefe estime qu' une « présence massive de civils » en Irak pourrait
représenter un moyen de pression efficace auprès des gouvernements
occidentaux, qui se verraient davantage incités à stopper les actions
militaires.

Il a par ailleurs appelé les américains à « examiner un peu plus en détail »
la politique des Etats-Unis, et a rappelé que le peuple Irakien « désire la
même chose [qu'eux] ».

« Ils [les Irakiens] veulent pouvoir mettre de la nourriture sur une table,
ils veulent un toit, ils veulent des raisons d'être heureux et pouvoir mener
leur vie de la manière à laquelle chacun d'entre nous aspire » a-t-il
répété.

M. O'Keefe a précisé que lors de la Guerre du Golfe, en 1991, il avait cru à
l'existence d'une certaine légitimité dans ces actions militaires,
envisageable du fait de l'invasion Irakienne au Koweït.

« Je crois à la logique de protection des petites nations face aux plus
grandes puissances, confie-t-il. Pendant toutes ces années, j'ai peu à peu
compris que les politiques américaines n'étaient pas seulement nocives au
seul reste du Monde, mais aussi hautement destructrices pour les Etats-Unis
eux-mêmes ».

M. Simanowitz a précisé que les membres du groupe n'appartenaient à aucune
tendance politique particulière, mais se qualifiaient comme étant des
personnes à l'esprit invariablement ouvert et bienveillant, profondément
concernées par ces tensions et par l'hypothèse d'une guerre en Irak.


- CNN (c) sauf traduction -

Sommaire de la page

REPONSE AUTOMATIQUE AUX E-MAILS DE SOUTIEN :

Merci pour vos messages de soutien. Malheureusement, nous ne sommes pas en
mesure de répondre personnellement à chacun d'entre vous. Nous concentrons
notre attention sur tous les e-mails que nous recevons, et répondons aux
questions les plus pressantes et fondamentales. Nous nous excusons du délai
qui nous est nécessaire.

Sommaire de la page

Nous pouvons arrêter cette guerre !

Ce projet a dépassé les espérances de tout le monde. Pour l'heure, nous
attendons plusieurs centaines de boucliers humains volontaires. A ce rythme,
nous pouvons espérer atteindre le but ultime :
le millier de volontaires nécessaire pour éviter la guerre.

Nous sommes sur le point d'acquérir le soutien de centaines d'organisations
pacifistes de par le Monde.


« Il ne fait aucun doute qu'une poignée de citoyens convaincus et engagés peut changer le Monde. En effet, c'est le seul recours possible »   Margaret Mead

« Cher Ken, je suis très impressionné de découvrir votre projet. Je voudrais
vous exprimer mon plus profond soutien et mes encouragements dans ces actes
de bravoure »   Noam Chomsky, 5 janvier 2003.

---------------------------------

CALENDRIER DE L'ASSOCIATION :

24 Janvier 2003

Les 'Boucliers Humains' arriveront dimanche à Paris, par le convoi de bus
qui les emmène vers l'Irak. Nous vous prions, s'il vous plait, de prendre le
temps de venir nous rencontrer (P-11 sur la Seine vers midi).

Veuillez avertir tous vos amis opposés à la guerre, les organisations
pacifistes auxquelles vous êtes lié(e), la presse, la télévision.
Venez nombreux et apportez vos drapeaux !

Si vous pouvez nous aider à fournir des chambres pour le samedi soir,
veuillez contacter les numéros de téléphone ci-dessous.

Notre convoi partira de Londres samedi, et parcourra l'Europe, en prenant au
passage les 'boucliers humains' à destination de l'Irak. Nous arriverons à
Bagdad le 8 février, où les volontaires s'installeront jusqu'à ce que la
menace immédiate de guerre soit écartée.

Dirigée par Ken Nichols O'Keefe, ancien fusilier des marines américains et
ancien combattant de la guerre du Golfe, cette action a attiré des
volontaires de tous âges et de toutes les catégories socioprofessionnelles.
Nous espérons organiser davantage de convois dans les semaines à venir. Si
les fonds le permettent, il est envisageable que pour les prochaines
actions, il soit question de voyager en avion plutôt que par voie terrestre.

« Le volontariat pour ce premier convoi montre que ce ne sont pas les
volontaires prêts à s'engager comme boucliers humains qui nous manquent,
affirme M. O'Keefe. Les gens qui s'engagent dans ce convoi sont tous très
différents, mais ils ont deux choses en commun : un courage remarquable et
la conviction absolue que cette guerre est injuste ».

Sommaire de la page

Contributions financières : envoyez les chèques à l'ordre de
Universal Kinship Society,
TJP, 90 Mercers Rd,
London N19 4PR.

Si vous désirez participer au convoi, ou nous aider de quelque autre manière
que ce soit, veuillez contacter admin@humanshields.org.

Téléphone: Relations Publiques (+44) 7732 728 859
Stefan Simanowitz (+44) 7799 650 791 Carly (+44) 7817
628282 Richard Scrace (+44)7787794250

Renseignements en anglais :   http://www.humanshields.org


 

Sommaire de la page



Les dates de l'expédition :

Calendrier mis à jour / Dates de passage dans les villes européennes

Dernière minute concernant la mise à jour du calendrier de groupe « Human
Shield Action Bus Convoy », au départ de Londres le samedi 25 janvier 2003.


Mise à jour du trajet des bus - 4 février 2003, 19 heures
Dernier trajet après changement (sans passer par les Balkans)

Mardi 4 février Rome - Brindisi
Mercredi 5 février Igoumenitsa - Thessalonique
Jeudi 6 février Thessalonique - Istanbul
Vendredi 7 février Arrivée à Istanbul pour une ou deux nuits
Samedi 8-9 février à Ankara
Dimanche 9-10 février à Iskenderun
Lundi 10-11 février à Damas
Mardi 11-12 février à Amman
Mercredi 12-13 février Bagdad


Pour contacter le groupe au cours du voyage, composez le :
+44 (0) 7762 850 129.


-----------------------------

Sommaire de la page


REVUE DE PRESSE

20 janvier 2003 :
Des boucliers humains en route pour l'Irak

Le 25 janvier, un convoi de militants pacifistes quittera Londres et
traversera tout le continent pour atteindre Bagdad, afin d'agir comme
boucliers humains.

Le convoi, composé de britanniques et de citoyens du Monde entier, parcourra
l'Europe en accueillant progressivement davantage de volontaires pour
finalement débarquer à Bagdad le 8 février, où ceux-ci séjourneront jusqu'à
ce que la menace imminente d'un conflit soit écartée.

Le convoi sera guidé par un taxi blanc londonien et deux bus double étage
rouges. Il sera le premier d'une série de convois qui partiront de Londres
dans les prochaines semaines, la plupart d'entre eux coïncidant dans le
temps avec la deuxième journée de protestation planétaire qui aura lieu le
15 février.

Imaginée par Ken Nichols O'Keefe, ancien US marine et vétéran de la guerre
du Golfe, l'idée du convoi a drainé des volontaires de tous ages et de
toutes catégories socioprofessionnelles. M. O'Keefe voit dans l'inscription
de centaines de volontaires dans son action l'indicateur d'une expectative
tendue et la profonde révolte face à la perspective d'une guerre et à
l'inaction de nos gouvernements.

« Nos soi-disant démocraties nous ont trompés. Si nous, peuples, sommes
capables d'arrêter les guerres, il nous faut agir, ajoute-t-il. Les Irakiens
ont subi pendant une douzaine d'années des sanctions brutales, et les
bombarder dépasse la dimension criminelle, qu'il y ait résolution de l'ONU
ou non ».

M. O'Keefe, qui a renoncé à sa nationalité américaine en 1999 pour protester
contre la politique étrangère des Etats-Unis, est persuadé qu'une présence
massive de civils en Irak est potentiellement un moyen de pression efficace
pour empêcher les états occidentaux d'engager « une guerre criminelle ».

« Notre stratégie est potentiellement dangereuse, mais c'est le risque qu'il
nous faut prendre pour être aux cotés de nos frères et sours en Irak. Il y a
réellement de par le Monde des milliards de personnes opposées à cette
guerre, malgré la volonté de nos soi-disant démocraties (américaine et
britannique) de nous jeter dedans la tête la première. Nous pouvons et nous
devons prévenir cette guerre, et tout ce dont nous avons besoin pour réussir
est la présence de quelques milliers de volontaires prêts à émigrer vers
Irak ».

-------------------------------

Conférence de presse - Mercredi 22 janvier de 9 heures à 10 heures, suite
Atlee, Portcullis House, Westminster.
La conférence sera présidée par Jeremy Corbyn. Parmi les interlocuteurs :
Tam Dayell, Ken O'Keefe et quelques personnalités.

Délégation au domicile du Premier Ministre Tony Blair (10, Downing Street) :
Les Boucliers Humains volontaires seront munis de photocopies de leurs
passeports, ainsi que de la liste des sites où ils se déploieront en Irak.

Départ du convoi le 25 janvier : devant la mairie (City Hall), Queens Walk,
SE1 2AA. Déclarations et discours dès 12 heures 45 ; départ à 14 heures.


Dons : envoyer à TJP, 90 Mercers Rd, London N19 4PR (Chèques à l'ordre de
Universal Kinship Society). Les volontaires qui souhaitent s'engager dans
l'expédition ou apporter simplement leur contribution peuvent s'adresser à :
tjphumanshields@hotmail.com


Contact: Press Room - 07732 728859;
Stefan Simanowitz - 07799 650 791,
Carly - 07817 628282,
Christian 07816 947 266
Pour d'autres informations :  www.humanshields.org

"Stop the War Coalition" " office@stopwar.org.uk "


---------------------------

Revue de presse

Australie
Human shield will shoot with camera, January 25 2003
http://www.smh.com.au/articles/2003/01/24/1042911547958.html
 

Sommaire de la page

Maman va devenir bouclier humain (24 janvier 2003)

Une mère australienne part en Irak pour rejoindre un bouclier humain
international contre la guerre.

La femme d'Adelaïde que Ruth Russell a rencontrée aujourd'hui rejoindra des
citoyens du Monde entier qui ont été préparés à mourir pour montrer leur
opposition à la guerre.

« je mets ma vie en jeu, et je sais que c'est un des choses que je dois
faire » a-t-elle déclaré sur la radio ABC.

« La nature de la guerre a changé. Ce n'est pas des soldats qui combattent
des soldats, ce sera le bombardement de civils. Nous devons dire que ceci
est inacceptable ».

« Je mets ma vie en jeu parce que nous devons tous nous lever. S'exprimer en
tuant des personnes innocentes n'est pas une réponse à la menace. »

   Posté par Natacha le 25 janvier 2003 à 16 h 55



'Carpe diem quam minimum credula postero'
« Mets à profit le jour présent sans croire au lendemain »   Horace
*********************

Sommaire de la page

De retour en Irak comme bouclier humain

Un article de l'initiateur de l'opération anglaise "Bouclier humain".

par Ken O'Keefe; The Observer; 29 décembre 2002..

Jour après jour, les derniers gros titres nous indiquent que la guerre avec l'Irak devient de plus en plus proche. Il y a tant de gens dans le monde honteux et indignés par cette perspective et qui pourtant désespèrent de faire entendre leur voix. À travers le monde, des villes ont  été les hôtes de grands rassemblements pour la paix. Malgré cela, les bulletins de nouvelles reviennent à l'écoute des tambours de guerre plus rapidement pour ce qui sera une des guerres les mieux chorégraphiée et depuis longtemps planifiée.

 
Ceux qui souffriront le plus seront évidemment être les hommes, femmes et enfants d'Irak, innocents et victimes de représailles, qui devront subir encore une autre guerre et des pertes de vies dont on ignore le nombre. Leur crime? Ils sont simplement les citoyens impuissants d'une nation riche en pétrole dirigée par un dictateur violent qui ne répond plus aux exigences des puissances occidentales qui l'ont soutenu et armé dans le passé.


Pourtant, il ne faut pas que nous soyons impuissants. Gandhi a dit que " La paix ne viendra pas de conflits armés, mais de la justice vécue et faite par des nations sans armes ..." Alors, que va-t-il arriver si plusieurs milliers de citoyens occidentaux arrivent en Irak pour se tenir aux côtés du peuple irakien? Avec au début seulement quelques centaines de personnes - sur quelques centaines de millions en Occident- je vais aller en Irak volontairement pour agir comme bouclier humain pour protéger la vie humaine. Nous allons rejoindre nos camarades citoyens du monde en Irak pour témoigner pour la paix et la justice.
 

Nous prenons le risque d'être estropiés ou tués,- mais c'est simplement le même risque auquel des Irakiens innocents font face. Je préférerais  plutôt mourir à la défense de la justice et de la paix que de « prospérer » complice d'un génocide et d'un guerre. Cela n'a rien à voir avec un soutien à Saddam Hussein, comme nos gouvernements l'ont fait dans le passé. C'est  dans le but de sauver les  vies de ceux qui font partie de la famille humaine. Nous montrerons au peuple irakien la réalité, c'est à-dire que la plupart des gens de l'Ouest ne soutiennent pas cette guerre criminelle. Et nous exposerons aux publics occidentaux le cout humain de la guerre parce que malheureusement, la mort et la destruction subies par d'innombrables millions de frères humains semblent être une abstraction  à moins que des vies occidentales ne soient également en danger.
 
C'est  également pour moi un acte personnel de pénitence. En 1989, à l'âge de 19 ans, j'ai commis l'acte le plus stupide de ma vie, je me suis engagé dans le corps de marines des États-Unis. En 1991, au delà de la stupidité, j'ai participé de manière criminelle dans une guerre contre le peuple irakien, durant s laquelle,en fin de compte, on a utilisé l'uranium appauvri contre des populations civiles. Ma récompense en tant que « héros américain » a été d'être utilisé par Bush Sr. comme cobaye ainsi que plusieurs centaines de milliers d'autres « héros ».

Nous ne connaissons toujours pas l'histoire complète du « Syndrome de la guerre du Golfe »  et nous ne savons pas combien de mes camarades soldats en sont morts, mais nous savons quelle valeur ont nos vies pour nos dirigeants.

Quand les dirigeants d'une nation ne respectent même pas les vies de leurs «enfants »,  comment voulez-vous qu'il considère l'ennemi. Les centaines de milliers de personnes tuées par les sanctions contre l'Irak sont vues comme le prix à payer. Le cout humain d'une autre guerre en Irak ne semble pas intéresser nos dirigeants politiques.


Mais, tel que je l'entend, nous, les « citoyens », somment responsables des actions de « nos » gouvernements. Nous sommes privilégiés de pouvoir vivre dans les soi-disant « démocraties » et nous sommes par conséquent collectivement coupables de ce que nous laissons faire en notre nom, aussi bien aux populations civiles d'Irak qu'aux autres dans le monde. L'existence d'autres tyrans, pires ou non, n'est pas une raison.


En 1999, j'ai renoncé à la nationalité étasunienne par honte et par dégoût; je suis arrivé à la conclusion logique, quoi que tardive, que  mon gouvernement n'était pas digne de mon soutien ­ par les impôts- et certainement pas de ma fidélité. Payer pour des routes et des écoles est une chose, payer pour des « armes de destruction massive » à un tel point de folie et  pour nourrir l'oppression mondiale en est une autre . Aucun être moral ne peut être contraint de financer la guerre, la mort et le meurtre.


Seuls les plus endoctrinés sont incapables de voir l'ironie des États-Unis, avec leur dossier épais d'interventions  à travers le monde,  poursuivant cette guerre au terrorisme. Un dirigeant d'une nation, forte de milliers d'armes nucléaires ­ et qui déclare son intention des les utiliser- est prêt à pulvériser une des plus pauvres nations de la planète, avec pour motif qu'elle pourrait aussi développer les mêmes armes.


Cette « guerre à la terreur » est en train de devenir « la guerre pour la liberté » aux États-Unis et ailleurs dans le monde. George Bush a déclaré que « Chaque nation, dans chaque région, a maintenant une décision à prendre, soit vous êtes avec nous, soit vous êtes avec les terroristes. »


Mais nous n'avons pas seulement deux choix. Pour mémoire, je ne suis pas avec George Bush ou avec les terroristes. Et c'est pourquoi, quand cette guerre va finalement éclater, je serai en Irak, avec le peuple irakien. J'invite tout le monde à se joindre à moi en se déclarant, non pas citoyens de nations, mais citoyens du monde, prêts à agir solidairement avec les plus démunis de la planète et de nous rejoindre ou de soutenir nos efforts par d'autres moyens.

En faisant cela, j'honore les principes de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme. Et si je dois mourir en Irak, ce sera comme un homme en paix avec lui-même parce qu'il a vu la vérité et agit en conséquence.

Ken Nichols O'Keefe  de la  Universal Kinship Society  dirige une mission volontaire d'activistes de la paix qui vont agir comme boucliers humains en Irak. Voir  www.uksociety.org  pour plus de renseignements.

Sommaire de la page

La Maison-Blanche condamne les boucliers humains

Nul doute que notre déclaration à la Maison-Blanche les condamnant pour leur
propagande de guerre sanguinaire aura lieu sous peu.

25 janvier 2003


Washington : 24 heures après le départ de Londres pour Bagdad des pacifistes
à bord de bus à impériale et d'un taxi londonien dans l'espoir d'empêcher
les bombardements des Américains et de leurs alliés, l'administration Bush
critique leurs efforts.


Un reportage de Marga Ortigas de la CNN sur les pacifistes qui prévoient de
se rendre en Irak en bus pour constituer des boucliers humains afin d'éviter
la guerre.


"Nous ne pouvons pas conseiller que des gens se laissent utiliser par un
tyran et un dictateur, connu pour avoir fait des choses horribles à son
propre peuple et à ses voisins, déclarait Andrew Card, chef d'état-major de
la Maison Blanche, au Fox News Sunday. Ce n'est pas le moment que des gens
se désignent comme boucliers humains".


Samedi, les participants déclaraient qu'ils espéraient que leur présence
empêcherait les programmeurs de guerre de mener à terme leurs menaces
d'attaquer l'Irak, accusé d'avoir amassé des armes de destruction massive,
en violation des résolutions de l'ONU.


L'éventualité de corps occidentaux blancs volant en éclats en même temps que
les Irakiens devrait les faire réfléchir encore à cette guerre impérialiste
du pétrole, affirmait samedi l'organisateur Ken O'Keefe, un ancien marine
américain de la guerre du Golfe de 1991.


Le groupe de 60 volontaires comprend des Britanniques, des Américains, des
Espagnols, des Brésiliens, des Australiens et des Israéliens, âgés de 20 à
60 ans.


Selon la volontaire Sue Darling, les pacifistes prévoient de rouler nuit et
jour à travers l'Europe puis la Turquie, pour arriver à la frontière
irakienne le 4 ou 5 février où les autorités leur donneront des visas
d'entrée.


Un des participants a déclaré à la CNN que l'expédition doit être rejointe
le 15 février par un autre convoi de peut-être plusieurs centaines de
volontaires.


"Notre intention est de rendre politiquement impossible à George Bush et
Tony Blair de mener cette guerre, dit John Letts, propriétaire de deux des
bus et également conducteur.


Letts, père de quatre enfants, raconte que la coalition pacifiste est venue
lui demander conseil pour le trajet jusqu'à Bagdad et qu'il a alors proposé
son aide et ses bus pour la cause.


Les bus à impériale ont été modifiés pour recevoir des lits de camps pour le
voyage qui doit durer deux semaines. Les bus de Letts sont rouges mais le
troisième bus et le taxi ont été peints en blanc. Un drapeau blanc, pour
symboliser la paix, a été placé sur le toit du taxi.


Dans une interview en direct en décembre, O'Keefe a déclaré : "Nous courrons
le risque d'être mutilés ou tués mais c'est simplement le même risque que
celui que les Irakiens innocents auront à affronter eux-mêmes. Je
préférerais mourir pour la paix et la justice que 'prospérer' en me faisant
complice de la guerre et de meurtres massifs".


O'Keefe a renoncé à sa nationalité américaine en 1999. Quant à Sue Darling,
60 ans,  elle ajoute qu'elle est une ancienne diplomate britannique auprès
des Nations-Unies.

--------------------------
Couverture médiatique du départ du 1er convoi de boucliers humains

Liste détaillée des sites couvrant le premier convoi de boucliers humains :
Si vous en trouvez d'autres merci de nous envoyer leur URL par e-mail

 BBC News Website 24th January
CNN News Website
Scotsman News On-line
The Independent
News24.com
ABC News Australia
CNN Report 2
IOL South Africa
Hindustan Times, India
Islam Online
ITV News UK
Crosswalk.com
Times Of Oman
Yahoo News
New Zealand Herald

Gulf Daily News, Voice of Bahrain a publié un article le 24 janvier sur
l'action mais il a été retiré du site et des archives actualités et est
apparemment irrécupérable.

Il n'est pas non plus surprenant qu'une journaliste canadienne de droite
dénonce l'action, la qualifiant davantage comme une tentation supplémentaire
de bombarder l'Irak que comme un argument dissuasif. Assez étrangement,
juste à droite de son article s'étalait une éblouissante publicité pour la
Exxon-Mobil Oil (suggérant un bon gros soutien à la propagande de
l'entreprise). Elle a déclaré être plus intéressée par les rebondissements
de la série TV "Friends" que par une vraie discussion valable contre le fait
d'aller en Irak servir de boucliers humains.


C'est drôle comme certains choisissent d'exister à un niveau de pensée aussi
bas. Que Dieu lui vienne en aide si "Friends" aborde la délicate zone de
l'humanité et de la compréhension. Andy Ball - USA


Il apparait que la majorité des ultra-patriotiques et des éléments de droite
de notre pays n'ont pas de meilleur argument que ceux utilisés il y a 40
ans, à l'époque apeurée par le communisme. Les rouages de la propagande de
droite travaillent continuellement pour garder le cap qu'ils tiennent depuis
trop longtemps, répétant des clichés, parlant de "gens peace and love,
hippies, végétariens, boutonneux, homos, adorateurs des arbres.
Il est temps que le peuple américain prenne conscience de la puérilité
chaotique de ces vues périmées et totalement égarées sur des gens qui se
démènent pour résoudre des inégalités que les systèmes -soutenus par les
urnes et les impôts- perpétuent.


L'argument le plus répandu est l'urgence de la situation et c'est exactement
ainsi que la partie doit être jouée par notre gouvernement pour permettre à
ce processus criminel de guerre de prendre place. L'équilibre penche en
notre faveur maintenant, car les arguments se font plus minces et plus
discrets avec le sang de chaque homme, femme, enfant, répandu à cause de
leur indifférence et de leur avidité, qu'il soit un "bouclier humain" ou un
"être humain". Il y a toujours d'autres solutions et notre gouvernement n'a
jamais eu l'intention d'étudier une autre option. Dayton V. Joline - USA.

Merci à john@netoptions.co.za d'avoir transmis liens et commentaires

 

Sommaire de la page


Communiqué de presse - 27 janvier 2003

 

Dernier communiqué de presse comportant dates et heures d'arrivée jusqu'à
Milan inclus.

Le convoi de boucliers humains s'amplifie à travers l'Europe. Le convoi de
boucliers humains composé de trois bus à impériale et plus de 50 volontaires
de Grande-Bretagne et d'un peu partout dans le monde, a reçu un accueil
enthousiaste à Amsterdam et Paris et se dirige maintenant vers Strasbourg,
Munich et Milan.

Le convoi a quitté Londres samedi dernier dans une explosion de publicité
mondiale et roule à travers l'Europe, ramassant en route de nouveaux
volontaires pour former les boucliers humains. Ils arriveront à Bagdad le 8
février où les volontaires resteront jusqu'à ce que la menace imminente de
guerre soit passée. Le dirigeant du convoi, l'ancien marine américain et
vétéran de la guerre du Golfe, Ken Nichols O'Keefe, est persuadé qu'une
présence civile massive en Irak a le potentiel de créer la pression
nécessaire pour empêcher les gouvernements occidentaux de poursuivre une
"guerre criminelle". O'Keefe a été profondément ému, non seulement par le
nombre de personnes disposées à se porter volontaires mais aussi par la
chaleur manifestée par les gens rencontrés sur le chemin.

"Partout où nous allons, les gens ont déjà entendu parler de notre action et
nous soutiennent de façon incroyable. A Paris, les gens se penchaient par
les fenêtres pour nous acclamer. Dans la foule, quelqu'un a demandé si nous
avions besoin d'un conducteur de rechange. Quand nous avons répondu que oui,
il est allé chez lui, il a fait son sac et il s'est joint au convoi. La
semaine dernière, nous avons eu plus de 30.000 visites sur notre site
internet ainsi que 300 nouvelles candidatures de gens voulant devenir
boucliers humains" rapporte O'Keefe.

On s'attend à ce que des centaines de gens se joignent au convoi avant qu'il
passe la frontière irakienne. Il y a également d'autres actions de boucliers
humains prévues, la prochaine comportant la mise en place de vols charter à
destination de la Syrie puis de Bagdad. Le premier vol est fixé
provisoirement au 12 février et les vols suivants au 22 février.

"Nos soi-disant démocraties nous ont trompés. Si nous, en tant que
personnes, allons arrêter la guerre, nous avons le devoir d'agir", affirme
O'Keefe. "Notre stratégie est potentiellement dangereuse mais c'est le
risque que nous devons prendre en restant aux côtés de nos frères et s¦urs
en Irak. Nous pouvons et nous devons arrêter cette guerre, et tout ce dont
nous avons besoin pour réussir c'est quelques milliers de volontaires pour
se rendre en Irak."

 

Sommaire de la page

 

Flash info : mercredi 6 février 2003, 10 heures (GMT)
Le convoi britannique est à 300 km de Thessalonique, le convoi slovène en Bulgarie. De nouveaux boucliers australiens arrivent à Istanbul. Les préparations pour accueillir les boucliers venant par avion du Royaume-Uni se poursuivent.



L'engagement de l'opération Boucliers Humains en Irak


(Truth Justice Peace)
"Nous les Citoyens" nous souvenons de notre 20ème  siècle comme du plus sanglant de l'histoire et sommes pleinement conscients que le 21ème siècle menace de l'être plus encore.

"Nous les Citoyens" reconnaissons en Saddam Hussein un dictateur violent qui a la capacité de tuer peut-être des milliers de personnes. Pendant ce temps, un homme qui n'a pas reçu la majorité des voix pour être élu président, George W. Bush, a les moyens de détruire notre monde entier des milliers de fois. En tant que personnes capables de réfléchir nous voyons à l'évidence que George W. Bush est bien plus une menace pour la paix que Saddam Hussein.

"Nous les Citoyens" voyons une incroyable hypocrisie dans l'exigence américaine que l'Irak se conforme aux résolutions des Nations-Unies et au désarmement alors qu'ils [les US] fournissent une aide et une technologie nucléaires à Israel au mépris des résolutions des Nations-Unies.

"Nous les Citoyens" n'oublions pas que le soutien vital des Etats-Unis a porté Saddam Hussein au pouvoir et nous nous rappelons aussi leur soutien direct avant, pendant et après l'utilisation des armes chimiques contre le peuple kurde. (technologie d'armes de destruction massive fournie par les pays occidentaux, dont les Etats-Unis, pas moins).

"Nous les Citoyens" rejetons George W. Bush et sa doctrine "de prévention" comme une pure folie qui garantit un cycle continu de violence sanglante, violence essentielle au contrôle des intérêts avides et sadiques qu'il représente. Nous reconnaissons cet homme comme le plus dangereux du 21ème siècle.

"Nous les Citoyens", ceux qui recherchent sincèrement la paix et la justice, reconnaissons que toutes les nations doivent en fin de compte procéder au désarmement et que les Etats-Unis sont logiquement et nécessairement la première nation à devoir désarmer.

"Nous les Citoyens" reconnaissons le silence et/ou la complicité avec la politique de guerre américaine par nos gouvernements et les médias dans le monde comme totalement non représentatifs  et totalement inacceptables. "Pas en notre nom" exprime notre position vis-à-vis de ce crime international d''agression' en préparation qui va probablement avoir lieu contre le peuple irakien déjà horriblement éprouvé.

"Nous les Citoyens" voyons toute nation et tout gouvernement qui soutient la junte de Bush pour ce qu'ils sont : des lâches et des criminels, complices du lancement volontaire d'une troisième guerre mondiale pétrolière hautement profitable.

"Nous les Citoyens" refusons de rester sans rien faire pendant que de soi-disant "Nations-Unies" procurent l'"immunité" et une sanction "légale" aux Etats-Unis pour des guerres alors que leur mandat légal est de les prévenir.

"Nous les Citoyens" déclarons être prêts à risquer des souffrances et éventuellement la mort pour défendre la justice et la paix plutôt que de vivre comme des moutons humains sans pouvoir, marchant en aveugles vers leur propre massacre, que ce soit par complicité ou soutien actif.

"Nous les Citoyens" reconnaissons l'oppression sous toutes ses formes comme la source première de toute violence, et particulièrement celle qu'on nomme terrorisme.

"Nous les Citoyens", ceux qui recherchent sincèrement la justice et la paix, comprenons que les gens du monde veulent de "la Nourriture pas des Bombes", la Justice pas la Tyrannie, la Paix pas la Guerre.

"Nous les Citoyens" déclarons notre allégeance à notre famille humaine et à la planète qui fournit les bases de notre existence même. Nous sommes "Citoyens du Monde" et nous déclarons tels devant la loi en accord avec les lois internationales au travers de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques.

"Nous les Citoyens", mères et filles, pères et fils, frères et soeurs, nous dressons en solidarité avec tous ceux de la famille humaine qui renoncent à la guerre et choisissent la paix.


Reportage depuis le comité (n°001)
Premier compte rendu du groupe voyageant dans le premier convoi

Mise à jour, sur la route, 26 janvier 2003 (18 h GMT)
Nous sommes arrivés à Paris ! Pas de hic majeur, les bus roulent bien et le
moral est au beau fixe.
La diversité des gens de cette première vague de boucliers humains est très
sympa. En ce qui concerne le voyage à Bagdad, cet aspect est potentiellement
l'un des plus gratifiants. Nous venons d'horizons tellement divers et nous
avons, naturellement, beaucoup de choses à nous dire.
Rajia, notre coiffeuse palestinienne, résidente britannique, s'est assurée
que toutes les filles à bord se montraient sous leur jour le plus courageux.
Malheureusement Rajia est tombée en panne de filles consentantes et a la
ferme intention de rendre beaux tous les garçons. Nous ne manquerons pas de
vous tenir informés du déroulement de cet événement.
Nous avons quitté Londres avec trois bus à impériale et nous vivons déjà les
uns sur les autres. Une fois que nous aurons ramassé tout le monde à travers
l'Europe, on sera un peu tassés.
Une chose est sûre. Il nous sera très dur de nous quitter le moment venu.

------------------
Nous arriverons à l'ancien camp de concentration de Dachau à minuit, le mercredi 29
janvier. Nous nous remémorerons le pire de l'humanité afin d'être sûrs de
ne pas répéter l'une des plus grandes atrocités du monde.

Nous avons libéré de la place dans un des bus et l'avons envoyé à Munich
(les deux autres bus se dirigent vers Milan où nous nous retrouverons plus
tard).


Sauf problème nous prévoyons d'être à Munich demain (29 janvier à 16
heures).
Si vous voulez joindre le convoi à Munich appelez-nous au 0031 6 2220 4574
(Ken) ou 0044 7 816 947 266 (Christian) demain tard dans la matinée pour
savoir exactement où nous serons dans Munich.

Pour joindre l'action à une autre date ou pour contacter l'administration,
svp envoyez un mail ou téléphonez au +44(0)7984 611 182

Si vous êtes journaliste, appelez le +44(0 7817 628 282

Pour les donations, utilisez PayPal à l'ordre de TJP Human Shield Action
Iraq

100% versés à l'Action.

Sommaire de la page

 

 
Déclarations en provenance du groupe de voyageurs

Les Volontaires des Boucliers Humains parlent d'eux.

"Come away, O human child !
To the waters of the wild
With a faery hand in hand
For the word's more full of weeping than you can understand
Teijo Virolainon, 22 ans, Finlande, citation de The Stolen Child de WB Yeats

A ma famille et à mes amis,


Vous savez combien je suis profondément impliqué dans cette cause et malgré vos inquiétudes vous n'avez rien fait d'autre que me soutenir. C'est vraiment de l'amour. Je vous suis plus reconnaissant pour cela que vous ne pourrez jamais l'imaginer. Je vous aime. Dieu vous bénisse.
Adele Peers, 23 ans, Liverpool, Royaume-Uni

Il y a un poème du poète écossais Norman Mac Caig qui n'arrête pas de tourner dans ma tête "mon seul pays fait 6 pieds de haut, et que cela me plaise ou non, je mourrai pour son indépendance".
Ube Evans, 50 ans, Pays de Galles, Royaume-Uni

Mieux vaut être mort que de vivre une vie misérable. Mieux vaut vivre en créant une occasion pour la paix, l'amour, la compassion et l'unité qu'une vie basée sur la peur, la colère, la haine et la guerre. Mon objectif est donc clair et évident. Ce serait mon souhait que plus de gens sur la planète se réveillent des illusions et des mensonges et qu'ils cherchent la 'vérité' pour créer un meilleur monde pour tous. Paix et amour.
Stevan Allen, 31 ans, Edinbourg, Royaume-Uni

Toute personne ayant des êtres chers, des enfants, des parents, des amis, toute personne ayant une conscience doit sûrement se demander "qu'est-ce qui se passe ?" On ne peut tout simplement pas laisser cela continuer tant que nous vivrons. Pratiquez une bonté aveugle et des actes de beauté insensés . Bonne chance à nous tous et à tous ceux qui sont concernés.
Richard Trutwein, 30 ans, Londres, Royaume-Uni

Les "dirigeants" de nos démocraties sont sur le point de tuer des milliers d'innocents en notre nom. Pensez-y très fort. Voulez-vous soutenir nos "dirigeants" et les autres terroristes ou bien voulez-vous exiger paix et justice ? J'espère voir le monde choisir la paix.
Peter Kofad, 23 ans, Danemark

Nous, les quelques-uns, réussirons pour que vous, les nombreux, puissiez vivre dans la paix, l'amour et la prospérité.
Peter Van Dyke, 38 ans, Portsmouth, Royaume-Uni

Nous sommes silencieux, impuissants, passifs depuis trop longtemps. C'est maintenant le temps de l'action. De se dresser pour défendre ce en quoi nous croyons. De se dresser et d'être pris en compte. Revenons à notre Mère la Terre et vivons dans la bienveillance. Il faut bien que ça commence quelque part, à un moment donné; à un moment donné. S'il vous plaît, pensez à nous et soutenez-nous de la manière qui vous est possible.
Andre Vender, 30 ans, Cape Town, Afrique du Sud

J'aime mes enfants. J'aime ma famille, J'aime mes amis. Ils vont me manquer. Mais je sais que cette action doit être entreprise parce "c'est le moment".
Grace Trevit, 45 ans, Stroud, Royaume-Uni

Sommaire de la page

 

Les pensées de Peter

22 janvier 2003 : Je suis Peter van Dyke, citoyen britannique de naissance et citoyen de la Terre, de droit. Aujourd'hui, alors que je suis aux côtés de mes frères et soeurs je sens leur amour pour toute l'humanité. Avec cet amour nous réussirons dans notre tentative d'empêcher les Etats-Unis et le Royaume-Uni d'attaquer et bombarder le peuple irakien. Ces pauvres gens, et je veux bien dire pauvres, ont beaucoup souffert au cours des douze dernières années. Je suis moi-même responsable d'une part de ces souffrances, j'ai laissé mon gouvernement démocratiquement élu agir selon des procédés que je ne cautionne et ne peux plus cautionner.


Si nous laissons les gouvernements américain et britannique continuer leurs actions sans contrôle je crois que leurs ramifications seront très graves pour tous les citoyens de la terre et pas seulement les Irakiens. Comprendre les complexités des affaires mondiales est pour le moins un défi MAIS il est clair qu'avec cette GUERRE, il n'est question que de  :
Comment nous, les Etats-Unis, acquérons un peu plus de Pétrole à bas prix !


Le monde musulman a été rabattu à ses propres yeux ces derniers mois. Combien de temps en supportera-t-il davantage ? Devons-nous arriver au point où les communautés, les voisins, les familles et les collègues de travail descendront à pas lourds dans les rues de nos cités menant une sorte de guerre sainte ? Parce que c'est à cela  que nous mènent Bush et Blair, ce sont des hommes dangereux. Nous devons nous assurer que nos gouvernements démocratiquement élus nous représentent vraiment, nous les citoyens qui les avons placés dans leur position de pouvoir et de privilèges.
Le temps est venu de nous tenir les uns contre les autres et de dire pacifiquement :


PLUS JAMAIS LA GUERRE, POINT FINAL.


L'épreuve décisive sera bientôt là. Le 7 février, nous Boucliers Humains, arriverons à Bagdad. Nous boucliers provenons de toutes religions et de toutes cultures sur Terre.


Voilà les Nations Unies en action


Ensemble nous nous levons et disons :
"PAS EN MON NOM"


Les Etats-Unis et le Royaume-Unis bombarderont-ils leurs propres citoyens ? Ces gouvernements me verront-ils comme leur ennemi ?


Je les vois comme perdus. Une fois de plus ils recourent à la guerre. Quand apprendront-ils et comprendront-ils que la GUERRE n'a jamais apporté et n'apportera jamais Paix, Amour, Prospérité, ses seuls résultats sont des souffrances pour des millions de gens.


Je ne déteste ni ne hais monsieur Bush ou monsieur Blair. J'ai pitié d'eux. Ils m'attristent, puisqu'ils ne représentent plus ce qui est lumineux et bon, ils apparaissent maintenant sombres et dangereux.
Ils ont tout L'ARGENT et tout le POUVOIR. Auront-ils aussi toute la GLOIRE ?


Nous, boucliers humains volontaires, avons fait de gros sacrifices pour être là aujourd'hui, nous avons quitté nos familles, nos amis, ceux que nous aimons. Nous avons serré dans nos bras leurs mères et fait nos adieux avec des larmes d'amour, de joie et un peu de nervosité. Nous avons quitté tout ce que nous aimons pour protester. Nous ne sommes pas des gens riches, puissants, nous sommes des petites gens, nous sommes de votre peuple.


Nous sommes honorés de vous représenter, vous notre peuple.


Nous faisons appel à vous, peuple de la Terre, pour soutenir nos familles et amis car ils souffrent déjà. Beaucoup sont inquiets et tristes à l'idée qu'ils pourraient ne jamais revoir ceux qui leur sont chers. S'ils vous plaît, envoyez-leur vos prières et vos penséesŠ Merci.


Nous n'avons pas de grosses sociétés ni des ressources sans fin à notre disposition pour financer cette opération, c'est l'un des aspects les plus difficiles. Nous ne pouvons pas nous permettre un service de relations publiques et des équipes de marketing, nous ne pouvons pas nous offrir les services de "spin-doctors".

Mais nous avons de l'amour, des montagnes d'amour, nous aimons la vie, nous aimons nos frères et nos s¦urs. Nous souhaitons laisser à nos enfants un monde plus sûr, plus heureux, plus pacifique. Qu'apprenons-nous à nos enfants ?


A 8 heures du soir, le mercredi 15 janvier 2003, une jeune fille est entrée dans nos bureaux à Londres, ce matin-là, Grace avait passé une épreuve scolaire, avait sauté dans un bus pour le sud de sa ville de Birmingham pour se joindre à nous en Irak. Grace a dix-sept ans, sa mère inquiète, qui la cherchait partout, nous a appelés. Une fois que Grace eut parlé avec elle et nous, elle s'est sentie embarrassée, qu'elle soit bénie. Grace fera beaucoup de bon travail pour l'humanité. Elle ne se joindra pas à nous en Irak, elle est trop jeune. J'ai eu de la chance de pouvoir passer un peu de temps à parler avec Grace, elle m'a vraiment rendu humble. "Quand mes amis et moi avons vu les images des bombardements en Afghanistan à la télévision, nous avons été horrifiés" a-t-elle déclaré "nous sommes tous trop jeunes pour nous rappeler la guerre du Golfe et nous avons trouvé les images de la télévision profondément choquantes".


Une raison suffisante pour motiver ses actions actuelles.


Cela, monsieur Bush et monsieur Blair, c'est ce que nous apprenons à nos enfants. Votre vision de notre futur est assurée par le sang, merci bien.


Aujourd'hui nous sommes là pour toi, Grace, et pour toutes les graces de la Terre. Vous ne pouvez pas tous vous joindre à nous physiquement, nous nous attendons à ce que vous fassiez tous avec nous le voyage en Irak. Nous ne pouvons pas tous laisser nos familles et nos foyers, d'ailleurs pourquoi le voudriez-vous ? Au mieux l'Irak est un endroit très rude.


S'il vous plaît, apportez-nous votre soutien en vous rassemblant pacifiquement, restez juste les uns contre les autres, épaule contre épaule, et faites des marches dans vos villes et vos cités. Dites à vos gouvernements ce que vous ressentez. Que diable ! Ils vous disent depuis assez longtemps ce qu'ils ressentent, alors il est peut-être temps maintenant de leur dire juste ce que vous aussi vous ressentez.


S'il vous plaît, mettez-vous à la recherche d'associations travaillant pour la paix, soutenez ces perspectives car ils sont des êtres vraiment extraordinaires. Ils donnent tout leur possible pour nous tous.

Agissez maintenant, s'il vous plaît, le temps est compté


Ecoutez-moi maintenant. Si les Etats-Unis et le Royaume-Uni nous bombardent avec le peuple irakien, si les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont prêts à tuer leur propre peuple, alors vous les vivants devez agir.
Vous devez créer le plus grand remue-ménage que ce monde ait jamais vu.


Parce que si vous, les vivants, laissez les gouvernements américain et britannique nous bombarder et s'en sortir ils le feront et le referont et s'assureront ainsi qu'ils ont bien
tout l'argent et tout le pouvoir et toute la gloireŠ
Que Dieu vous vienne en aide à tous
Le 22 janvier 2003

Nouveau site en français : http://www.boucliershumains.org

Consultez aussi le fil d'info des Humains Associés :

http://www.humains-associes.org

un compteur pour votre site

environnement, nature, écologique, bio

   Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

Sommaire de la page

La guerre n'a aucune raison d'avoir lieu

Donnez pour les irakiens : http://www.alternatives.ca/article468.html

https://www.terresacree.org   Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

Le saviez-vous? 2 milliards d'hommes survivent avec moins d'un euro par jour


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC