One Voice : une seule voix pour eux tous.

TOUT EN BAS! Ascenseur expressLa fin des bonobos

 

 

Les chiffres sont alarmants : les Orans-outans étaient au nombre de 50 000 à 100 000 il y a vingt ans. Ils ne sont que 4 000 à 7 000 aujourd'hui. Les effectifs des bonobos, 100 000 dans les années 1980, ne dépasseraient pas 10 000 à 50 000 individus. Le dénombrement des chimpanzés, répartis dans 21 pays d'Afrique, est difficile mais ils seraient 100 000, soit quatre fois moins nombreux qu'il y a dix ans. Depuis vingt ans, les populations de gorilles des plaines ont été divisées par deux avec seulement 17 000 individus recensés. Seuls les gorilles des montagnes connaissent un répit, avec un doublement des effectifs ces dernières années. Mais ils ne sont que 700... Hervé Morin Le monde du 1er septembre 2005.

 

À l'initiative de Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, un appel a été lancé pour la sauvegarde des grands singes. Pour rejoindre cet appel, vous pouvez signer la pétition en ligne disponible à cette adresse : http://www.cite-sciences.fr/petition/grands-singes

 

 

Une Ong lutte contre la pauvreté, pour venir au secours des singes bonobosalt

R.s.k
Kinshasa

La Fondation pour la protection de la vie sauvage en Afrique (Awf) a plaidé jeudi dans la salle de Conférences des Affaires étrangères à Washington, aux Etats-Unis pour la préservation des bonobos, grands singes menacés d'extinction en République démocratique du Congo. Elle juge que ce combat doit passer par la lutte contre la pauvreté.

«Il y a une réelle menace sur la biodiversité. (...) Si nous voulons protéger le bonobo, nous devons faire quelque chose contre la pauvreté de la population locale», a déclaré Jef Dupain, primatologue biologiste de l'Awf, lors d'une conférence de presse à Washington, où l'Ong est basée. «La population «n'a pas d'autre alternative que de se tourner vers la viande de brousse comme un moyen de survivre», a estimé M. Dupain. La viande est consommée directement ou fait l'objet d'un trafic. Après une étude socio-économique en Rdc, de juillet à octobre 2004, dans la province de l'Equateur (Nord), l'Awf a conclu que «la cause première de la pauvreté est l'inaccessibilité des marchés pour les produits agricoles». Aussi vient-elle de lancer, sur la rivière Maringa, une barge destinée à charrier les produits agricoles vers les marchés de Kinshasa, pour y être revendus. Le bateau, parti il y a trois semaines de Kinshasa, doit ainsi sillonner 3.200 kilomètres sur la rive gauche du fleuve Congo, pour collecter, au gré des escales, jusqu'à 700 tonnes de maïs, de riz, de arachide, de cassava, de soja et autres céréales.

D'un montant de 50.000 dollars financés par les Pays-Bas, l'opération, qui a débuté peu après la déclaration intergouvernementale pour la survie des grands singes, signée le 9 septembre à Kinshasa, doit durer jusqu'en juin 2006. Elle sera seulement interrompue pendant les mois de sécheresse de décembre à avril, au cours desquels la navigation est impossible

 

15 décembre 2004

________________________________

"Selon une étude récente effectuée par des chercheurs de l'institut
congolais de conservation de la nature, les bonobos, qui vivent au coeur de
l'Afrique équatoriale, dans la région du fleuve Congo, sont en voie de
disparition", rapporte l'hebdomadaire britannique Nature. En effet, après
avoir parcouru les 36 000 kilomètres carrés du parc national de Salonga,
situé en république démocratique du Congo (RDC), les chercheurs n'ont pas
rencontré un seul de ces singes que l'on surnomme chimpanzés pygmées en
raison de leur taille. Cependant, des traces de bonobos ont été découvertes
et permettent d'estimer qu'environ 10 000 de ces animaux vivent encore.
"Bien qu'il soit illégal de les tuer, de nombreux braconniers n'hésitent pas
à abattre ces singes qui sont considérés comme les plus proches parents de
l'homme", déplore Peter Stephenson, du World Wild Life Fund (WWF), qui a
commandité l'étude. Le WWF est prêt à investir dans la lutte contre le
braconnage afin de protéger l'un des animaux les plus emblématiques de la
planète.

Liste de diffusion revuedepresse
Pour s'inscrire : mailto:revuedepresse-request@ml.free.fr?subject=subscribe

 

En savoir plus sur les Bonobos

Les chimpanzés forment une société dominée par les mâles, contrairement à ce qui se passe chez les bonobos, où ce sont les femelles qui dominent le groupe. Les deux espèces pratiquent la chasse en groupe et le partage de la nourriture, mais seuls les chimpanzés connaissent des affrontements politiques et même une forme primitive de guerre.

C'est que chez les bonobos, le sexe se substitue à l'agressivité. Tant les mâles que les femelles connaissent l'orgasme. Les pratiques sexuelles de ces singes étonnants comprennent des attouchements à deux ou à plus, entre partenaires de sexe opposé ou non, ainsi que le baiser sur la bouche, la masturbation, la fellation et la copulation dans toutes les positions, y compris celle du missionnaire qui est censée être le propre de l'homme...

Cette sexualité débridée, notent les primatologues, encourage le partage et sert à apaiser les tensions ou à se réconcilier. Elle permet aux bonobos de se mettre à la place de l'autre. Comparé au chimpanzé, le bonobo est un maître de la communication sociale. Son cousin ne l'emporte que dans la manipulation d'objets et dans l'orientation spatiale. Et de qui l'humain est-il le plus proche? Difficile à dire, mais l'étude du bonobo jette un curieux éclairage sur nos sociétés. 

(Source Cybersciences)

________________________________

LE BONOBO (Pan paniscus)

Statut :
En danger
Suite à la situation politique en République démocratique du Congo, aucun recensement récent n'a eu lieu. D'après les études de terrain, on estime leur nombre à 10 à 20.000 individus dans le meilleur des cas. Une étude basée sur la distribution connue et la densité de population abaisse ce chiffre à 5.400 individus.

Habitat :
On trouve les bonobos dans le bassin du fleuve Congo. Leur territoire (discontinu) s'étend entre le fleuve Congo, le fleuve Lomami, les rivières Kasai/Sankuru et la région des lacs Tumba et Ndombe bien qu'ils semblent absents de la zone centrale comprise entre les rivières Momboya et Busira. Ce territoire couvre environ 350.000 km² mais les bonobos ne sont présents que dans quelques zones éparpillées.

Biologie :
Les bonobos (ou chimpanzés nains) sont peu différents des chimpanzés communs (Pan troglodytes). Ils sont plus minces, leur crâne est plus petit et plus rond. Ils ont une face plate, entièrement noire.

Dimensions
Les mâles mesurent de 73 à 83 cm et pèsent 45 kg.
Les femelles mesurent 70 à 76 cm et pèsent 33 kg.

Moeurs
Les bonobos sont des animaux très sociaux qui vivent en communauté pouvant atteindre 100 individus. Au sein de celle-ci, une dizaine d'individus forment un groupe centré autour d'une femelle et de sa descendance mâle. La cohésion du groupe est renforcée par des séances d'épouillage collectives. Les relations sexuelles sont fréquentes et sont utilisées pour diminuer les tensions sociales.

Alimentation
Les bonobos se nourrissent de fruits, de graines, de fleurs et d'invertébrés. Ils mangent aussi de petits mammifères bien qu'on les aient rarement vu chasser activement, contrairement aux chimpanzés.

Reproduction
Les femelles sont sexuellement matures vers 13 ans. La gestation dure entre 220 et 230 jours. Elles donnent naissance à 1 petit tous les 5 ans environ qui sera éduqué pendant 4 ans. Les jeunes mâles restent dans le groupe de leur mère tandis que les femelles, arrivées à maturité, partent rejoindre un autre groupe.

Les menaces

Destruction de l'habitat et chasse

Les bonobos sont menacés par la diminution de leur habitat et la chasse. Les forêts sont détruites par la déforestation. Beaucoup de populations locales trouvent dans la faune sauvage leur seule source de protéines. Mais le commerce de viande de brousse organisé par les employés des compagnies forestières fait des ravages en RDC.

Les bonobos sont aussi chassés pour la médecine traditionnelle. On attribue à certaines parties de leur corps des vertus fortifiantes aphrodisiaques. Ces 'remèdes' sont très répandus en RDC ce qui laisse supposer que de nombreux bonobos sont tués.

L'instabilité qui règne en RDC et l'augmentation de la pauvreté ne vont qu'augmenter la pression sur ces animaux. Ils ont déjà disparu de certains sites d'études où ils étaient abondants. Leur faible population, fragmentée combinée à leur faible taux de reproduction rend cette espèce extrêmement vulnérable à la perte de son habitat et à la chasse.

Source : http://www.wwf.be

Sites Web au sujet des bonobos, des chimpanzés et des primates

Site complet sur les Bonobos

Pour la conservation des bonobos et la biodiversité de leur environnement, un site passionnant à découvrir : http://www.pan-paniscus.org

One Voice : une seule voix pour eux tous.

Planète Bonobos : http://www.onevoice-ear.org/campagnes/grands_singes/planete_bonobo.html

environnement, nature, écologique, biohttp://www.bushmeat-campaign.net/franzsite/pdf/bonobos1.pdf

environnement, nature, écologique, biohttp://www.bushmeat-campaign.net/franzsite/pdf/bonobos2.pdf

environnement, nature, écologique, biohttp://www.cite-sciences.fr/francais

environnement, nature, écologique, biohttp://www.janegoodall.ca/fr/rs/rs_educat_link.html

environnement, nature, écologique, biohttp://bonoboducongo.free.fr/

environnement, nature, écologique, bioChimpanzee and Human Communication Institute
« L'Institut pour la communication entre chimpanzés et êtres humains » a été fondée par Roger Fouts, un primatologue renommé. L'Institut est reconnu grâce à Washoe, le célèbre chimpanzé chantant et ses amis.

environnement, nature, écologique, bioLe cercle d'admirateurs de Chunky Monkey (The Chunky Monkey Fan Club ) est un site amusant pour les petits enfants. Lisez le récit d'un gros singe à qui l'on donnait trop de nourriture et des dirigeants du zoo qui durent trouver une solution pour réduire le solde de leur compte auprès de la compagnie Fanna Banana. D'autres activités permettent aux enfants de dessiner, de s'abonner ou de faire des achats en ligne. Ne manquez pas non plus de visiter les Amis de Chunky Monkey qui habitent la forêt tropicale.

environnement, nature, écologique, bioSauvons les chimpanzés (Save the Chimps)
Le site Web du Centre d'assistance pour chimpanzés vivant en captivité (Center for Captive Chimpanzee Care) a été créé afin d'aider à réunir des fonds pour construire un sanctuaire pour les 141 chimpanzés provenant de l'armée de l'air qui ont récemment été confiés à la Fondation Coulston (Coulston Foundation).

environnement, nature, écologique, bioLa Fondation Fauna (The Fauna Foundation) :
« La fondation est dévouée à la création d'un envrironnement bienveillant pour les animaux de ferme et de cirque négligés et abusés, ainsi que les chimpanzés utilisés pour la recherche biomédicale. Grâce à l'éducation, elle favorise une meilleure compréhension de ces créatures. » La fondation est située sur la rive-sud de Montréal.


environnement, nature, écologique, bioLigue internationale pour la protection des primates (International Primate Protection League) :
« Depuis 1973, la ligue tente de protéger les gorilles et tous les primates vivants. »

environnement, nature, écologique, bioLe projet international des grands singes (GREAT APE PROJECT - International) :
« Une idée, un livre et une organisation » est la formulation du projet en trois volets visant à « inclure les grands singes non humains au sein d'une communauté d'êtres égaux, en leur accordant la protection morale et légale de base dont bénéficient les êtres humains en ce moment. »

Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

Biodiversité : l'hécatombe!

nature, environnement, écologie, bio, vertLe « Projet grands singes » : créer une communauté des égaux

nature, environnement, écologie, bio, vertLes grands singes vont-ils disparaitre? : http://www.cite-sciences.fr


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC