TOUT EN BAS! Ascenseur expresshautSOS-Pl@net, le site de Terre sacrée. Bannière réalisée bénévolement par Frédéric Schoenahl que nous remercions vivement. (Pas d'ascenseur)

Cultiver les Mercedes en plein champ

Photo anne.esperet@free.fr Autres oeuvres superbes sur le site Des automobiles transgéniques

Questions de Terre sacrée :

1°) Si l'on utilise les surfaces agricoles pour produire du plastique, comment va-t-on nourrir les 800 millions qui ont faim ?

2°) Que fait-on des risques de pollution génétique des champs destinés à la consommation ?

15 mai 2001 : AGNES GRENON a lu dans le Courrier international n°548 page 64 :

Toyota et Daimler Chrysler investissent dans le plastique végétal. Ce matériau biodégradable pourrait rapidement s'imposer dans l'industrie, réconciliant du même coup ce secteur avec l'agriculture.

"Nous recherchons des exploitants agricoles pour cultiver des patates douces". Le constructeur automobile japonais Toyota a lancé cet appel au mois de mars dans la province de Lampung, au sud de l'île de Sumatra, l'une des principales régions céréalières de l'Indonésie. Son but est de faire pousser dans les champs le plastique qui sert à l'habillage extérieur et intérieur des voitures.

En effet Toyota a mis au point une technique permettant de fabriquer du plastique à partir de l'amidon extrait des végétaux. Ayant obtenu une variété améliorée de patate douce dont la valeur en amidon est 30 % supérieure à la normale, le constructeur a eu l'idée de demander aux agriculteurs de Sumatra de la cultiver. L'objectif est de planter des patates sur 10 000 hectares et de construire une usine au milieu des champs afin de produire du plastique en grande quantité à partir des tubercules ainsi récoltés. La caractéristique de ce plastique est qu'il est biodégradable. Quand il est enfoui sous terre, il se décompose en dyoxide de carbone et en eau. Comme il contribue à diminuer les déchets, Toyota espère non seulement l'utiliser dans l'automobile mais aussi le vendre, entre autres, aux fabricants d'électroménager.(......)

De son côté, Daimler Chrysler poursuit son projet de "cultiver des Mercedes dans les champs". Pour la classe C, l'une de ses voitures les plus vendues, le constructeur germano-américain utilise d'ores et déjà certains équipements intérieurs qui sont consolidés par des fibres naturelles comme le lin cultivé en Afrique du Sud. Et pour ses

petites cylindrées, il compte utiliser ce procédé aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Pour le professeur Yoshiharu Kimura, de l'institut de technologie de Kyoto "le plastique d'origine végétale a des chances de supplanter les métaux dans l'industrie automobile."

Mais celle-ci n'est pas la seule à s'intéresser au sujet. L'entreprise de BTP Taisei Kensetsu projette de "cultiver" des matériaux de construction. Son centre de recherche de Yokohama (au sud de Tokyo), chargé de tester la résistance des constructions, cultive des végétaux dans une serre. A la fin de l'an dernier, des pousses de nihonbare, une variété bien connue de riz japonais, ont commencé à sortir de terre. A première vue, rien ne les différencie du riz normal, mais au fur et à mesure de sa croissance, cette plante -véritable usine végétale- "produit" du polyester et le stocke dans ses feuilles et sa tige. Pour obtenir ce résultat, on a transplanté des gènes extraits de micro-organismes capables de synthétiser le polyester dans le riz.

Contrairement au polyester produit à partir du pétrole, celui-ci est biodégradable. Si Taisei Kensetsu a choisi cette céréale, c'est simplement parce que l'analyse génétique du riz est très avancée. Son objectif final est de transplanter des gènes dans des arbres comme l'eucalyptus afin de les utiliser comme matériau de construction. Ainsi, on obtiendra des matériaux offrant une bonne résistance -puisqu'il contiennent du plastique- sans engendrer de déchets. (........) On assiste ainsi à l'émergence d'un secteur hybride qui constituera demain une nouvelle industrie en pleine expansion (....)

"Il devient indispensable que l'humanité formule un nouveau mode de penser si elle veut survivre et atteindre un plan plus élevé." Albert Einstein.

Menu Flash (portillon de la base)Nouvelles des biotechnologies    Le point sur les OGM

 http://terresacree.org    Retour au sommet de la pageEnvoyer un courrier! vivant12@free.fr

Jardin

 Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC