Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

 
TOUT EN BAS! Ascenseur express

PNUE : la survie des Orang-Outans est compromise par l'accélération de la déforestation en Asie

 

La déforestation en Indonésie conduira à l'extinction des Orang-Outans

 

 

6 février 2007 - Les forêts tropicales de l'Asie du Sud-est, dernier refuge des Orang-Outans, disparaissent beaucoup plus rapidement qu'initialement prévu par les experts, selon un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE).

A Sumatra et à Bornéo, les forêts sont détruites si rapidement qu'elles auront disparu à 98% en 2022 si des actions urgentes ne sont pas entreprises. Il y a cinq ans, les experts estimaient que ce seuil fatidique ne serait atteint qu'en 2032, affirme le PNUE.

Les forêts tropicales indonésiennes sont essentielles à la survie des Orans-outans mais aussi d'autres espèces menacées comme le tigre de Sumatra, le rhinocéros de Sumatra ou l'éléphant d'Asie. Il n'y aurait plus que 45 000 à 69 000 Orans-outans vivant à l'état sauvage à Bornéo, pas plus de 7 300 à Sumatra.

« L'abattage illégal des arbres détruit le gagne-pain de nombreuses populations locales qui dépendent des forêts, tout en épuisant la richesse naturelle des ressources forestières en Indonésie», souligne aujourd'hui Achim Steiner, Secrétaire général adjoint et directeur exécutif du PNUE, dans un communiqué publié depuis Nairobi.

« A ce niveau, l'abattage illégal n'est pas le fait d'individus appauvris mais de réseaux commerciaux bien organisés et insaisissables », a-t-il ajouté.
 
Il a appelé les gouvernements et la communauté internationale à aider les autorités indonésiennes dans le renforcement de la surveillance des parcs nationaux en fournissant des équipements, des aides à la formation et surtout des fonds.

« Les parcs nationaux sont l'une des pierres angulaires de notre objectif pour 2010 en matière de réduction du taux de perte de biodiversité et sont également précieux pour l'écotourisme et la création de nouvelles ressources pour la population. Leur protection est vitale pour ces objectifs internationaux et pour le concept même de zones protégées », a souligné Achim Steiner.

L'Indonésie mène une lutte active contre l'abattage illégal des arbres, en collaboration avec de nombreux programmes internationaux. Le rapport souligne néanmoins la nécessité d'un soutien international à ces efforts.

« Nous sommes actuellement engagés dans un combat inégal, qui pourrait être gagné à moyen ou à long-terme grâce aux processus de certification.

De tels processus peuvent aider le consommateur à choisir entre un bois et des objets à base d'huile de palme produits de manière durable, et ceux produits de manière illégale et sans considération de durabilité », a estimé le ministre de l'Environnement indonésien, H.E. Rachmat Witolear qui préside actuellement le Conseil d'administration du PNUE.

http://www.un.org

 

La déforestation en Indonésie conduira à l'extinction des Orang-Outans

 

 

 

 

S. M., le 31 janvier 2007

Samedi 10 février 2007 par Sylvie CARDONA

Un rapport en anglais de 52 pages, intitulé « last stand of Oran-outang » vient d'être publié conjointement par le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) et l'UNESCO. L'auteur de ce rapport, Christian Nellemann, fait le bilan des menaces qui pèsent sur ce primate et son écosystème en Indonésie, à savoir la déforestation, les incendies de forêts, le pillage des parcs nationaux, le braconnage et l'augmentation inquiétante des plantations de palmiers à huile.

Il est établi que 98% des forêts tropicales d'Indonésie pourraient disparaitre d'ici 2022, mettant en danger toute la faune qui dépend de cet écosystème, et particulièrement l'Oran-outang, qui est le plus menacé des grands singes. L'Oran-outang de Bornéo (45.000 à 69.000 individus selon les dernières estimations) est classé en danger d'extinction par l'UICN alors que l'Oran-outang de Sumatra (7.300 individus) est classé en danger critique d'extinction. Ce primate n'est hélas pas le seul animal à pâtir de cette situation. On recense ainsi seulement 400 à 500 tigres de Sumatra, 300 rhinocéros de Sumatra, et les deux sous-espèces forestières de l'éléphant d'Asie, qui vivent à Bornéo et Sumatra, connaissent également une réduction alarmante de leurs effectifs

Pour répondre aux besoins du marché mondial du bois l'industrie forestière procède à des coupes sauvages, et donc illégales, au sein de la forêt primaire. Pire encore, les bûcherons n'hésitent pas à pénétrer dans les parcs nationaux protégés pour y abattre davantage d'arbres. A court terme, cette exploitation intensive pourrait sonner le glas des parcs. L'Europe, l'Asie et l'Amérique du nord sont les principaux marchés pour le bois en provenance d'Indonésie.

La biodiversité et les communautés locales sont les premières victimes de ce désastre qui ne profite, dans une large majorité qu'aux compagnies forestières, c'est-à-dire les multinationales. La déforestation s'accompagne d'un braconnage accru sur la faune locale y compris les grands singes roux. Par ailleurs, les Oran-outang qui doivent sans cesse se retrancher dans des zones de plus en plus reculées sont considérés comme des voisins indésirables par les propriétaires des plantations de palmier à huile qui ne cessent de s'étendre au détriment de la forêt native. Les singes qui s'aventurent sur les plantations sont impitoyablement pourchassés par les employés et sont le plus souvent battus à mort.

La déforestation affecte 35 des 41 parcs nationaux en Indonésie, et les zones les plus touchées sont les parcs où vivent les grands singes.

 

 

 

Le problème des plantations de palmier à huile demeures lui aussi préoccupant. Cette huile se retrouve dans notre alimentation, y compris dans la plupart des produits bio ou diététiques, et est également utilisée pour produire des biocarburants. L'Indonésie et la Malaisie fournissent 83% de la production mondiale de l'huile de palme, le reste provient de pays africains qui veulent également profiter de cette nouvelle manne économique. Ironiquement, la directive européenne de 2003 sur les biocarburants risque de provoquer un désastre écologique, car les plantations de palmiers à huile remplacent peu à peu la forêt et sont d'ailleurs la cause des incendies qui ravagent régulièrement le pays. En 2006, 120 Oran-outang ont ainsi été récupérés par des centres de soins et des ONG pour être relocalisés dans des zones plus sûres. Ils souffraient de brûlures, de déshydratation, de problèmes respiratoires et de blessures infligées par les villageois (les singes qui ont fui les incendies se sont réfugiés majoritairement sur les plantations...).

Enfin, il faut également évoquer le commerce illégal de ces singes qui du fait de la disparition de leur habitat deviennent plus vulnérables et donc plus faciles à capturer. Les jeunes en particulier sont alors vendus à des zoos, ou à des particuliers. Dernièrement, des Oran-outang ont été retrouvés au Cambodge, en Thaïlande, en Malaisie et en Arabie Saoudite.

Actuellement, le pays manque de moyens humains et financiers pour lutter contre la déforestation. On compte 2 155 rangers pour 35 parcs nationaux soit 108 000 km². Bien peu d'entre eux ont accès aux hélicoptères, véhicules tout terrain, moyens de communication et armes nécessaires pour patrouiller efficacement au sein des parcs.

Que faire face à toutes ces menaces ? Il est évident que le gouvernement Indonésien peine à équiper et former les gardes des parcs nationaux, lesquels se trouvent souvent confrontés à des milices privées engagées par les grandes compagnies forestières, bien plus entraînées et autrement plus redoutables. Par ailleurs, la corruption gangrène les services de l'Etat et bien peu de compagnies opérant illégalement dans les forêts se retrouvent devant les tribunaux. Reste donc le consommateur qui seul peut peser sur l'avenir des forêts d'Indonésie.

Il faut absolument renoncer à acheter du bois qui n'est pas certifié, surtout si c'est du bois exotique. Quelle que soit l'utilisation, de plus petit meuble en passant par le parquet, toute décision d'achat de fournitures en bois doit être subordonnée à cette exigence. Si la demande en bois non certifié chute, raser les forêts tropicales cessera d'être rentable pour les multinationales. Par ailleurs, nous vous engageons à écrire à vos boutiques et magasins de bricolage, grandes surfaces qui proposent des meubles ou articles en bois non certifié afin de les inciter à changer leurs modes d'approvisionnement.

Il n'est pas encore trop tard pour agir.

Sylvie CARDONA

Co-Fondatrice d'AVES FRANCE
Secrétaire Générale et Trésorière.

http://www.aves.asso.fr

 

S. M., le 23 janvier 2007

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperet

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...vivant12@free.fr

nature, environnement, écologie, bio, vertBiodiversité : l'hécatombe!

Forêts tropicales : le trésor dilapidé

Comment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

 

Fil d'info RSS    environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de demainlhomme.info, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - demainlhomme.info


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de demainlhomme.info

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de demainlhomme.info
Vous surfez sur mobiles, cliquez ICI