Imprimer cette fiche Fermer cette fenêtre

Ce site a été référencé le lundi 15 juin 2009 par ino.

  • 6/10
  • Catégorie : Développement durable, commerce équitable
  • URL : http://activ-moringa.org

Description

La ferme moringa

Notre projet s’inscrit dans un esprit d’aide directe et concrète aux populations Burkinabés, visant à terme une autonomie totale de celles-ci. Mais du fait des porteurs de projets initiaux et des activités de l’association, contribue aussi dans l’hexagone à créer des emplois, à sensibiliser les populations du nord sur la nécessité d’adopter une attitude responsable envers notre environnement, pour qu’un véritable développement durable puisse s’exercer.
L’objectif à court terme, pour 2011, est d’être parvenus à mettre en place des parcelles de production biologiques et s’inscrivant dans l’esprit du commerce équitable. Cela s’est mis en place à la demande de paysans du village de Yaïka, au Burkina Faso, réunis en coopérative agricole. Sur l’espace consacré au projet s’instal-leront aussi pour moitié, des élèves de la CEFED une école d’enfants déshérités désireuse d’établir un avenir viable à ses progénitures. Les transformations et l’écoulement des produits issus de ces parcelles, moringa oléifera et aloès Vera dans un premier temps, serviront aux entrées financières des paysans. Des micros crédits aideront les jeunes sortis de l’école à s’installer. Dés que les plantations seront fonctionnelles et rapporteront les rentrées financières escomptées, nous mettrons en place des formations au maraîchage, à la fertilité naturelle des sols et aux semences reproductibles, outils indispensables de cette autonomie. Une parcelle pilote de 1hectare est déjà en place avec 580 moringas, 700 aloès Véra, 180 arbres fruitiers, 100 citronnelles, et diverses pépinières de ces plantes destinées à peupler les parcelles paysannes.
Il nous paraît indispensable de soutenir le monde paysan qui avance vers une banque route inévitable, au nord comme au sud par ailleurs. Notre société a aujourd’hui suffisamment de recul pour tirer les conclusions de sa propre débâcle, et permettre par ses analyses pertinentes de réajuster et de réorienter ses méthodes agricoles, par l’application de techniq