Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur express

L'Amazonie brule et l'Amérique du Sud étouffe

 

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

 

La plus grande forêt primaire va-t-elle disparaitre ?
 

12 octobre 2007


De vastes étendues du Brésil et du Paraguay, ainsi qu'une grande partie de la Bolivie, étouffent sous des couches épaisses de fumée tandis qu'un feu échappant à tout contrôle fait rage dans la forêt tropicale d'Amazonie, obligeant à l'annulation de vols.

Par Daniel Howden et Jules Steven à La Paz The Independent

Les images des satellites ont montré, hier, d'énormes nuages de fumée et une grande partie du bassin de l'Amazonie qui brule, alors que des feux, allumés à l'origine par les éleveurs pour dégager des terrains, faisaient rage à l'intérieur même de la forêt.

De Santa Cruz, dans l'Est de la Bolivie, où des vols sont restés cloués au sol, à la ville frontalière brésilienne de Porto Velho, où le fleuve Madeira a été rendu innavigable, une fumée brulante cache le soleil et les communautés locales ont commencé à se plaindre de troubles respiratoires.

Roberto Smeraldi, à la tête des Amis de la Terre au Brésil, a déclaré que la situation échappait à tout contrôle : "Nous avons une forte concentration de feux, correspondant à 10.000 départs de feu sur une vaste étendue d'environ deux millions de km², dans le sud de l'Amazonie brésilienne et en Bolivie".

Chaque année, à la fin de la saison sèche, en anticipation des premières pluies d'hiver, les fermiers et les éleveurs de toute l'Amérique du Sud allument des feux pour "renouveler" les terres à pâturage. Mais ce cycle ancestral a échappé à tout contrôle alors que la déforestation et le changement climatique ont créé une situation explosive. Il y a eu aussi une expansion massive des élevages de bovins dans les zones forestières, où des feux sont allumés pour dégager le terrain après que les tronçonneuses ont abattu les arbres.

M. Smeraldi a été très clair sur la responsabilité des incendies de cette année : "C'est essentiellement, je dirais à plus de 90%, le résultat de l'expansion de l'élevage de bovins". Les premières pluies sont arrivées mais elles sont plus faibles que d'habitude dans la plupart des endroits et n'ont servi à rien contre les incendies.

Ces trois dernières années, la Banque Nationale de Développement du Brésil et la Banque Mondiale ont déversé des fonds en Amazonie méridionale, alimentant l'expansion de l'industrie bovine, avec de nouveaux abattoirs et quatre millions de têtes supplémentaires de bétail arrivant exactement dans les zones qui sont aujourd'hui en feu. Les défenseurs des ressources naturelles ont déclaré que les gouvernements, tandis qu'ils insistent sur le fait qu'ils font tout leur possible pour stopper la déforestation, ont mis en place des incitations à détruire la forêt. "C'est l'argent des contribuables qui alimente ces feux", a déclaré M. Smeraldi.

Les forêts permanentes, dont la plus grande du monde se trouve en Amazonie, jouent un rôle vital dans la régulation du climat mondial, absorbant à la fois les émissions nocives et agissant comme de vastes réceptacles de CO2. Pour l'instant, ces forêts ne sont pas inclues dans les programmes internationaux d'échange de CO2, établis en vertu de l'accord de Kyoto - le seul effort mondial sérieux qui a été fait pour soulever la question de la déforestation et de l'éviter, comme moyen de limiter l'impact catastrophique du changement climatique.

"Ces feux reflètent le côté suicidaire de l'homme", a déclaré Hylton Murray Philipson, de l'oeuvre caritative basée à Londres, Rainforest Concern. "Tandis que les politiciens parlent de déterminer le bon moment, la destruction se poursuivra jusqu'à ce que nous commencions à attribuer une vraie valeur à la forêt permanente.

"Les forces de la mondialisation s'intensifieront avec la construction de deux routes goudronnées reliant l'Amazonie brésilienne occidentale à la côte péruvienne sur le Pacifique, raccourcissant radicalement la route d'exportation vers la Chine", a déclaré M. Murray-Philipson. "Si nous ne permettons pas aux populations locales de gagner leur vie avec la forêt permanente, celle-ci continuera d'être transformée en prairie pour le bétail et en cultures de soja - et nous ne pourrons nous en prendre qu'à nous-mêmes".

Le Brésil et l'Indonésie n'apparaissent pas sur les indices industriels conventionnels des principaux pollueurs mondiaux, mais ces deux pays font partie des quatre plus gros émetteurs de CO2 lorsque l'on prend en compte la déforestation.



http://news.independent.co.uk/

 
Cet article nous a été transmis par M..ANGELO@wanadoo.fr. Traducteur inconnu.

 

S. M.

 

 

 

 

 

S. M., le 23 janvier 2007

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?Anne Esperet

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Forêts tropicales : le trésor dilapidé

Comment participer au changement dans ma vie de tous les jours?

Fil d'info RSS     environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bio   environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Portillon de la base Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC