Le papetier coréen Moorim détruit la forêt en Papouasie - une pétition de Sauvons la forêt


Imprimer cette fiche Fermer cette fenêtre

Cet événement a été enregistré le mardi 26 avril 2022 à 08h31 par Jean Giner.

Description

Date : le

Le papetier coréen Moorim détruit la forêt en Papouasie - une pétition de Sauvons la forêt

Chers amis de la forêt tropicale,

la République démoncratique du Congo abrite la deuxième plus grande zone forestière tropicale de la planète et s’est engagée à conserver cette forêt cruciale pour le climat mondial et le maintien de la biodiversité.
Pourtant, à Basoko, petite ville de la province de la Tshopo, les habitants dénoncent l’empoisonnement des rivières et les déboisements illégaux.

Ils protestent : « Nous disons NON à l’exploitation minière sur la rivière Aruwimi. »

La population appelle aujourd’hui à l’aide la communauté internationale pour faire pression sur le Président Tshisekedi. Vous pouvez participer en signant notre pétition


La forêt dense de Papouasie est un paradis pour la biodiversité et les cultures indigènes.
Mais depuis quelques années, elle est détruite brutalement par des producteurs d’huile de palme, de copeaux de bois et de papier.

Selon une nouvelle étude, l’un des protagonistes est
le groupe papetier sud-coréen Moorim.

Sylvain Harmat
Sauvons la forêt (Rettet den Regenwald e.V.)



Localisation

Basoko, Papouasie