les projets destructeurs de Total en Arctique


Imprimer cette fiche Fermer cette fenêtre

Cet événement a été enregistré le mercredi 19 mai 2021 à 14h44 par Jean Giner.

Description

Date : du au

les projets destructeurs de Total en Arctique

En plein débat sur la loi Climat, le gouvernement compte soutenir le nouveau projet destructeur d'une des multinationales les plus polluantes de la planète, j'ai nommé : TOTAL.

Ce méga projet d’exploitation de gaz en Arctique menace directement la survie des populations autochtones et d’espèces emblématiques et menacées comme l’ours polaire, le narval...


Comment est-ce possible ? C’est simple, le gouvernement compte se porter garant de Total à hauteur de plus de 700 millions €, via la BPI (Banque Publique d’Investissements). Et le plan est tout bénéf pour Total, car si son nouveau projet échoue, ce n’est pas la multinationale qui passera à la caisse, mais c’est vous qui paierez les pots cassés.


Faire voter une loi Climat (au rabais) d'un côté et financer la destruction de l'Arctique de l'autre : le double-jeu sordide du gouvernement doit cesser, et nous devons faire vite.

La BPI vient d’émettre un avis favorable à ce financement et la décision est maintenant dans le camp des Ministres des Finances, Bruno Le Maire, et de l'Écologie, Barbara Pompili :


Dites au gouvernement de ne pas soutenir les projets destructeurs de Total et de rester cohérent avec ses engagements climatiques !


La BPI appartient pour moitié à l’État et sert à financer des projets stratégiques “d’avenir” pour les entreprises françaises.

Exploser la banquise, libérer des bactéries mortelles endormies et détruire la vie locale, quel projet d’avenir !


Et le pire, c'est que le gouvernement nous rend complice de ce crime environnemental.


Pour lire la totalité et signer la pétition, cliquer ici



Localisation

Océan Arctique