NON au projet européen de destruction des huiles essentielles ! (Pétition)


Commentaires (0)

Cet événement a été ajouté le lundi 29 août 2022 par Jean Giner  et a été consulté 709 fois

Description

Date : le

Lieu : Partout en France

NON au projet européen de destruction des huiles essentielles ! (Pétition)

La Commission européenne envisage de porter un coup fatal à la possibilité de prendre soin de sa santé autrement pour les citoyens de l’UE.

À terme, elle pourrait tout simplement faire interdire ou fortement réduire l’usage des “huiles essentielles”.

La Commission européenne voudrait que les huiles essentielles, qui sont des produits naturels, soient classées dans les produits chimiques dangereux.

Comme pour certains médicaments toxiques, vous auriez un gros triangle rouge sur l’emballage indiquant une substance dangereuse.

Ce procédé relève de la désinformation pure puisque les huiles essentielles ne présentent aucun danger dès lors qu’elles sont utilisées correctement.

Pire encore, une fois que les huiles essentielles auront été classées comme dangereuses, il sera facile au législateur européen de les interdire pour de bon.

Ce projet de loi risque de :

- limiter le droit de prendre soin de sa santé autrement ;
- mettre au chômage des centaines de personnes ;
- détruire ou fragiliser de nombreuses filières naturelles dont celle de la lavande en France ;
- toucher au patrimoine historique et culturelle de la Provence.

Signez pour dire NON à ce projet de loi !


Les huiles essentielles ne sont PAS des médicaments

Un médicament est constitué d’une seule molécule de laboratoire très concentrée et très stable.
Une huile essentielle, obtenue par distillation des plantes dans un alambic, réunit de nombreux principes actifs naturels.

Il s’agit d’une essence de plante. Elle réunit, à des doses variées, de nombreux principes actifs naturels.
Les huiles essentielles s’utilisent en cuisine, en cosmétique, en médecine préventive et intégrative.
C’est un produit naturel du bien-être.

Cela n’a rien à voir avec un médicament.


( . . . )


Trop d’acteurs économiques, à commencer par les laboratoires pharmaceutiques, ont intérêt à voir la filière s’effondrer.
Les débats seront biaisés comme cela avait été le cas pour l’herboristerie en 2011 avec la directive THMPD.

Ce texte avait réduit l’usage des plantes médicinales dans toute l’Europe sous couvert de protection du consommateur.
Ce n’était en réalité qu’un immense cadeau fait à Big Pharma.
Nous devons empêcher que cela se reproduise.

Nous ne devons pas laisser la Commission européenne lancer un nouveau chantier législatif pour bannir des remèdes naturels utiles à tous, peu chers et non dangereux.

Pour cela, il faut se mobiliser MAINTENANT.



Localisation

Partout en France

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de Demain l'Homme ?

Recommander cet événement

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'événement NON au projet européen de destruction des huiles essentielles ! (Pétition).

 Champs obligatoires

@
@