Agir pour l'environnement - Insecticides "tueurs d'abeilles" : Le gouvernement aurait-il des choses à cacher ?


Commentaires (0)

Cet événement a été ajouté le jeudi 4 novembre 2021 par Jean Giner  et a été consulté 27 fois

Description

Date : du au

Agir pour l'environnement - Insecticides "tueurs d'abeilles" : Le gouvernement aurait-il des choses à cacher ?

Chères amies, chers amis,

Il aura fallu 10 mois pour que le gouvernement accepte enfin de rompre avec son mutisme concernant les conditions de réautorisations des insecticides "tueurs d'abeilles" pour le traitement des betteraves à sucre.

En effet, le 21 janvier 2021, Agir pour l’Environnement a saisi le ministre de l’Agriculture en vue d’obtenir le détail des rendements de la production des betteraves à sucre par département. Nous avons également demandé la localisation précise des prélèvements effectués par l’INRAE en octobre 2020, supposés démontrer la présence d’un puceron vecteur de la jaunisse justifiant la réautorisation des néonicotinoïdes.

Près de 10 mois après cette demande (et la menace de saisir la Commission d'Accès aux Documents Administratifs), le ministère de l’Agriculture a fini par accepter de nous adresser ces documents essentiels.


Que découvrons-nous à la lecture de ces documents ?


En octobre 2020, l'INRAE et l'Instutut Technique de la Betterave ont produit une note justifiant la réautorisation des néonicotinoïdes sur la foi d'échantillons supposés démontrer un risque important de jaunisse pour l'année 2021.

Or, sur 170 échantillons, 110 ont été prelevés sur 17 sites seulement, sélectionnés manifestement pour démontrer une menace importante. Pire, 15% des prélèvements ont eu lieu dans des départements ne cultivant pas de betteraves mais faisant apparaître une menace potentielle !

A la lecture de ces documents, force est de constater que certains départements n’ont pas connu de baisses significatives de rendement justifiant l’utilisation d’insecticides "tueurs d'abeilles". Or, la dérogation accordée par le gouvernement au lobby sucrier doit être limitée dans le temps et dans l’espace et justifiée par une menace réelle et sérieuse.

Ces documents nous permettront d’augmenter les chances de succès de notre action judiciaire engagée devant le Conseil d’Etat afin de faire annuler la réautorisation des néonicotinoïdes.


Pour lire la totalité, cliquer ici


Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis
et engagés puisse changer le monde.
En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé.
- Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.




Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de Demain l'Homme ?

Recommander cet événement

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'événement Agir pour l'environnement - Insecticides "tueurs d'abeilles" : Le gouvernement aurait-il des choses à cacher ?.

 Champs obligatoires

@
@