Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

UE : aucun compromis pour les «biocarburants» ! - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 20/02/2013 à 13h05 par progserv.

ue-aucun-compromis-pour-les-biocarburants

 

L'Union européenne, qui souhaite préserver le climat avec des carburants respectueux de l'environnement, mise avant tout sur les «biocarburants» : 14 millions de tonnes y sont incorporés chaque année dans l'essence et le gazole. En 2020, 30 millions de tonnes sont prévues pour remplacer 10% du pétrole.

Pourtant, les décideurs politiques voient depuis longtemps ce concept vertement critiqué à Bruxelles. Défenseurs de l'environnement, experts en développement et scientifiques sont formels : les agrocarburants ne respectent ni les hommes ni l'environnement et sont tout sauf neutres pour le climat. Même les études commandées par l'UE le démontrent.

La raison voudrait que l'UE mette fin à sa politique pro-biocarburants. Mais les lobbys industriels font pression pour conserver leur marchés de plusieurs milliards. La Commission européenne envisage alors un mou compromis pour ne pas léser l'industrie : limiter à 5 % l'utilisation d'agrocarburants produits à partir de denrées alimentaires et quadrupler les nouveaux carburants à base de cellulose bien qu'ils ne soient pas encore sur le marché.

L'empoisonnement de 14 éléphants pygmées, espèce menacée d'extinction, ces dernières semaines en Malaisie est un des nombreux exemples des conséquences terribles de la politique de l'UE en faveur des « biocarburants ». En effet ce drame a eu lieu sur une zone de 70.000 ha en train d'être convertie en plantations de palmiers à huile qui, certifiées par le label RSPO, produiront une huile de palme «durable» incorporable à l'essence en UE.

Les ministres européens de l'énergie et de l'environnement se réuniront les 22 février et 11 mars pour discuter de la qualité et de la promotion des «biocarburants». Demandons leur à cette occasion de mettre fin à la politique favorisant les agrocarburants.

 

Début de l'action : 19 févr. 2013

 

Signer la pétition en ligne

 

Un article de sauvonslaforet.org, relayé par  

SOS-planete

 

Dossier de SOS-planete : Alerte aux "bio"carburants !

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : sauvonslaforet.org

Mots-clés déclenchant la recherche interne : biocarburants , pétition
Visiter ce module par catégories :

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.