Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

Monoprix retire ses oeufs de batterie - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 07/02/2013 à 23h16 par progserv.

monoprix-retire-ses-oeufs-de-batterie

Monocages...
 

Une attention aux conditions d'élevage des poules qui marque une première victoire pour L214

Visée depuis 15 mois par L214* qui milite contre l'élevage des poules en cages, l'enseigne Monoprix a annoncé hier à l'association de protection des animaux que les oeufs de sa marque propre ne proviendraient plus que d'élevages de poules en plein air d'ici le mois d'avril. L214 salue cet engagement unique en France tout en poursuivant sa campagne jusqu'à ce que l'engagement de l'enseigne s'étende aux grandes marques présentes dans son rayon.

Une première en France

Procéder au retrait des oeufs de poules élevées en cages est une mesure inédite en France, bien qu'elle concerne déjà toute la grande distribution en Belgique, en Allemagne ou encore aux Pays-Bas.

Monoprix sera donc la première chaîne de supermarchés française à exclure un produit de sa marque du fait des souffrances animales générées. A partir d'avril, les quatre références d'oeufs de poules élevées en cage commercialisées sous la marque Monoprix seront supprimées de la gamme de l'enseigne.

Pour Brigitte Gothière, porte parole de L214, «la décision de Monoprix est le signe que certaines souffrances infligées aux animaux ne sont plus socialement tolérées. L'engagement de Monoprix est un pavé dans la mare pour les autres enseignes et les grandes marques d'oeufs.»

 
Voir le Communiqué de Monoprix

 
Le résultat d'un an d'actions de L214

La décision de Monoprix, annoncée mardi à l'occasion d'une réunion avec L214, fait suite à deux ans de discussions entre l'enseigne et l'association et à quinze mois d'actions de cette dernière à l'entrée des magasins Monoprix. Munis de panneaux montrant des élevages de poules en cages, les militants de L214 avaient déjà mené plus de 200 actions et recueilli dans la rue plus de 27 000 signatures de clients demandant à Monoprix d'en finir avec les oeufs de batterie.

 
En savoir plus sur la campagne de L214 visant Monoprix ; L214 continuera de cibler Monoprix

 
Tout en reconnaissant l'avancée que constitue l'annonce de Monoprix, L214 poursuivra sa campagne en direction de l'enseigne afin que tous les oeufs de batterie, y compris ceux des grandes marques nationales, soient définitivement retirés de ses rayons.

«Parce que des milliers de poules continueront de souffrir en cages tant que des marques nationales écouleront des oeufs de batterie chez Monoprix, nous appelons Monoprix à s'engager pour un rayon 100% sans oeufs de cage, en fixant par exemple une date-cible pour y parvenir», demande la porte-parole de l'association.

 

Un cliché de L214, Lyon
 

Que font les autres enseignes ?

En Belgique, aux Pays-Bas ou en Allemagne, les supermarchés ont tous fait une croix sur les oeufs de poules élevées en cage, ainsi que d'importantes chaînes de supermarché comme Coop en Italie ou Sainsbury's au Royaume-Uni. En France, les autres enseignes françaises sont jusqu'à présent restées indifférentes au sort des poules malgré des consommateurs largement défavorables à l'élevage en batterie, selon plusieurs sondages. L214 n'exclut pas de diriger des actions vers d'autres chaînes de supermarchés.

 

*À propos de L214

L214 est une association de protection animale centrée sur les animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, oeufs, poisson). Elle articule son travail sur 3 axes complémentaires :

- Rendre compte de la réalité des pratiques les plus répandues, les faire évoluer par des campagnes d'information et de sensibilisation. Repérer et tenter de faire sanctionner les pratiques illégales par des actions en justice. Travailler à l'évolution de la réglementation.

- Démontrer l'impact négatif de la consommation de produits animaux (terrestres ou aquatiques) et proposer des alternatives : diminution de la consommation, refus des produits issus de l'élevage intensif et promotion de l'alimentation végétarienne.

- Nourrir le débat public autour de la place accordée aux animaux.

 

Un article publié par l214.com, déniché par Mich' et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Ethique et Animaux L214

Mots-clés déclenchant la recherche interne : souffrance , animaux , oeufs , batterie , poule , cage , Monoprix , engagement , L124 , supermarché , consommateur
Visiter ce module par catégories :

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.