Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

Les rayonnements de Fukushima détectés en Ecosse - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 02/09/2011 à 23h22 par progserv.

les-rayonnements-de-fukushima-detectes-en-ecosse

 

Titre initial :

Le Sepa rédige un rapport sur Les rayonnements de Fukushima détectés en Ecosse

 

La surveillance de l'environnement a publié un rapport détaillé sur le rayonnement lié à Fukushima détecté en Ecosse.

De très faibles niveaux d'iode-131 ont été détectées dans des échantillons d'air de l'ensemble du territoire en Ecosse après que la centrale nucléaire Japonaise a été sinistrée par un tremblement de terre.

L'Agence écossaise de protection de l'environnement (SEPA) a déclaré l'incident n'avait pas posé un risque important pour l'Ecosse.

Iode-131 pouvant provenir de la centrale a été détecté pour la première fois en Mars.

Selon un nouveau rapport du SEPA, il a continué à être prélevé à partir d'échantillons dans certaines parties de l'Ecosse jusqu'au début de mai.

Ces échantillons de l'Ayrshire, Caithness, Dumfries et Galloway, Lothian et Shetland ont été contrôlés pour l'iode 131 (131I) dans le cadre de l'analyse de routine de la qualité de l'air.

Dans le rapport, Sepa a déclaré: «Les concentrations de I 131 détectées autour de l'Ecosse provenant de l'accident nucléaire de Fukushima au Japon ne posent pas un risque significatif pour la santé humaine et aucune précaution particulière n'était nécessaire.

Les concentrations détectées étaient cohérentes avec celles trouvées plus loin, par exemple à travers l'Europe, et de démontrer que le programme de surveillance en Ecosse est capable de détecter des traces, même les niveaux de contamination radioactive présente dans l'air."

Un rapport britannique sur grande échelle est prévue plus tard cette année.

ndlr : Il n'est question que d'Iode 131 (Cesium 134 - 137 et Strontium 90 ?)
 

Un article de Etienne Servant, publié par FUKUSHIMA INFORMATIONS

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 


Auteur : Etienne Servant

Source : http://www.scoop.it/t/fukushima-informations/p/417047557/eng-les-dechets-radioactifs-des-stations-d-epuration-au-japon-s-accumulent

Lien utile : http://www.scoop.it/t/fukushima-informations/p/417047557/eng-les-dechets-radioactifs-des-stations-d-epuration-au-japon-s-accumulent

Mots-clés déclenchant la recherche interne : Déchets radio-actifs

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.