Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

Les patrons birmans tolèrent la grève, tant qu'elle n'aboutit à rien - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 10/08/2013 à 13h19 par progserv.

les-patrons-birmans-tolerent-la-greve-tant-quelle-naboutit-a-rien

La chef de l'opposition Aung San Suu Kyi a appelé jeudi la Birmanie
à poursuivre sur la voie des réformes, devant des milliers de personnes
réunies pour l'anniversaire du soulèvement populaire réprimé de 1988,
la plus importante commémoration de cet événement

 

La Birmanie a beau faire quelques pas vers la démocratie et s'ouvrir aux investissements étrangers depuis mars 2011, les réformes entreprises ont encore peu d'impact sur la vie des travailleurs. Si les ouvriers ont désormais un plus de latitude pour manifester ou faire grève, leurs mouvements de revendication restent vains.

Les ouvriers birmans sont parmi les moins bien payés du monde : le salaire moyen se situe entre 50 000 kyats et 80 000 kyats [entre 38 et 61 euros] par mois.

Le 22 mars, l'assemblée birmane a adopté une nouvelle loi qui porte le salaire minimum à 43 000 kyats [33 euros]. Un coup de pouce qui reste dérisoire.

Même exploités, les employés birmans n'avaient pas pour habitude de se révolter. Mais depuis l'ouverture progressive du pays, certaines scènes impensables il y a un an, des grèves et des manifestations, se multiplient dans le pays.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Shwe Zin, transmis par Jeantrib, publié par france24.com et relayé par SOS-planete

 

Ne pas omettre de consulter le jardin de Jeantrib, l'Agenda vert

 

Notre Association n'a recueilli que 30 euros depuis le 1er juillet !
Hier, pourtant, 7417 internautes ont visité SOS-planete.

Nous ne défendons pas la Nature... Nous SOMMES la Nature qui se défend ! M. T.

Pied à Terre : il était une fois... l'Homme ! (Humour ?)

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 


Auteur : Shwe Zin

Source : http://observers.france24.com/fr/content/20130809-birmanie-employe-ouvrier-condition-travail-manifestation-pression-rangoun

Lien utile : http://observers.france24.com/fr/content/20130809-birmanie-employe-ouvrier-condition-travail-manifestation-pression-rangoun

Mots-clés déclenchant la recherche interne : Birmanie , démocratie , exploitation , travailleurs , ouvriers , revendications , salaire

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.