Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

La terre vue du sol - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 03/02/2012 à 0h18 par progserv.

la-terre-vue-du-sol

 
Microbiologistes, Claude et Lydia Bourguignon alertent depuis plus de trente ans sur l'appauvrissement des terres causé par l'agriculture intensive.

" Autrefois, " dit Claude Bourguignon, " je goûtais la terre, comme les Anciens. Maintenant, je n'ose plus. Elle pue ! "

Côtoyer Claude et Lydia Bourguignon, c'est entrer en révolte. Car à ceux qui veulent bien les entendre, ces deux scientifiques, orateurs volubiles et passionnés, assènent des vérités insupportables.

" Nous avons détruit notre terre, épuisé nos sols, notre civilisation est en train de s'écrouler ", martèlent-ils, en étayant leurs propos de constats et chiffres affolants.

Microbiologistes du sol, les Bourguignon auscultent et analysent les terres, essentiellement agricoles, à la demande des cultivateurs, éleveurs ou vignerons. Pour le couple, le sol est, littéralement, la base de tout.

" Etymologiquement, "humanité", comme "humilité", provient de "humus", aiment-ils à rappeler, c'est là qu'est la vie, le bouillon primordial. Le sol contient 80 % de la biomasse animale de la terre, mais tout le monde s'en fout.

" Pourtant, disent-ils, pas d'eau ni d'air purs sans un sol sain. Pas d'agriculture viable, nutritive ou durable sans un sol vivant, peuplé de vers de terre, acariens, champignons et microbes en pagaille. " Les plantes ne savent pas se nourrir toutes seules dans la terre, explique Lydia Bourguignon.

Grâce à leurs racines plongeantes, elles donnent du sucre (issu de la photosynthèse) aux micro-organismes qui, en retour, transforment les éléments minéraux et organiques pour les rendre assimilables par la plante. Il y a un dialogue constant entre la plante et le sol, à condition que celui-ci soit vivant. "

(...)
 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de LeMonde

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 


Auteur : LeMonde

Source : http://www.lemonde.fr/m/article/2012/01/27/la-terre-vue-du-sol_1634713_1575563.html

Lien utile : http://www.lemonde.fr/m/article/2012/01/27/la-terre-vue-du-sol_1634713_1575563.html

Mots-clés déclenchant la recherche interne : Bourguignon , sol , agriculture intensive

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.